AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "It's for your own good..."

Aller en bas 
AuteurMessage
David Thomson
Directeur du Centre
Directeur du Centre
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: "It's for your own good..."   Sam 9 Mai - 3:56

[Chronologiquement avant l'Event 6]

Il y avait déjà un moment qu'il avait commencé à faire ça: suivre les rapports que recevait Maxwell et suivre méthodiquement les éléments intéressants pour sa division. L'idée de se débarrasser de ce général inutile ne datait pas d'hier et il préférait garder à l'œil sa division. De cette manière, une fois désencombré de ce dernier, il lui serait utile de savoir exactement ce qu'il en était de la Red Division histoire de pouvoir corriger chaque lacune et faire en sorte que le successeur soit en mesure de trouver tout ce dont il y avait à savoir sur le sujet. Et puis, suivre l'avancement des membres intéressants n'avait rien de nouveau, cela lui permettait de savoir quand lui faire l'honneur de monter en grade. D'ailleurs, l'un de ses cas particulièrement intéressant à l'avis de Thomson était ce petit nouveau étrangement recruté par Maxwell dernièrement, peu avant l'attaque sur la Faculté: David Dilfert.

Performance intéressantes, bons commentaires de la part de Duncan et passé militaire très favorable... c'était quelque chose quand même. Toutefois, quelque chose venait ternir ce tableau: il ne venait pas de la Genetics Corporation. Jusqu'à présent, les deux généraux avaient été d'avis de, contrairement aux autres, ne pas lui laisser accès aux sous-sols le temps qu'il s'habitue au monde dans lequel il était entré, histoire d'éviter des problèmes de conscience dès le départ. C'était le genre de chose qui pouvait arriver assez régulièrement lors des premières missions des anciens cobayes; mais avec eux, on pouvait être assurer qu'ils ne feraient rien contre l'entreprise par la suite. Toutefois, avec un 'outsider', c'était une toute autre histoire. Ainsi donc, la décision avait été prise de lui barrer l'accès aux cellules jusqu'à avoir assez d'information sur les réactions de Dilfert point de vue psychologique. Ils étaient sensé lui rendre l'accès bientôt, mais le rapport qu'il rendit de sa dernière et seconde mission fut bien assez pour le convaincre du contraire.

Non mais vraiment... il ne savait VRAIMENT pas ce que ça voulait dire de 'ne pas faire de vague'. En agissant comme il l'avait fait, il avait réussi à se mettre dans un sale pétrin et risquait d'entraîner le reste de l'entreprise avec lui. Ne pas faire de vague: soit l'art de ne pas laisser de trace de sa présence. Et lui, il partait en laissant trois témoins parfaitement capables de raconter ce qu'ils avaient vu et vécu. Au bien sûr, il avait la prise, mais ce n'était pas tout ce qui comptait dans la vie. Il faudrait maintenant faire appel à une équipe pour éliminer les témoins et éliminer les preuves du passage de Dilfert en Uruguay ce jour-là. Suite à cette incartade, Maxwell s'était mit en tête de recevoir son petit nouveau et de lui mettre convenablement les points sur les i, mais considérant ce que le général de la Black Division avait en tête pour chacun d'eux... mieux valait qu'il s'en charge. Voilà pourquoi très peu de temps après réception du rapport, soit moins de douze heures, l'américain se vit convoquer chez le mutant le plus haut placé de l'entreprise pharmaceutique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Dim 10 Mai - 23:48

Après l’appel du mercenaire, l’hélicoptère de la GC était venu les reprendre, lui et sa prise, au point de rendez-vous, pour les ramener dare-dare en floride. La jeune fille avait fait une belle crise en se réveillant dans l’appareil, ce qui était compréhensible, et David avait été contraint de lui injecter une dose de sédatif léger trouvé dans la trousse de secours de l’hélicoptère.
Arrivé à bon port, des hommes avaient vite pris Diana en charge et David à qui ont avait donné quartier libre jusqu’au débriefing de mission, ne l’avait plus revue. Au bout d’un moment, il avait décider d’aller voir la jeune fille pour tenter de la rassurer, ou au moins d’alléger sa propre conscience, mais bien sûr, on lui avait interdit l’accès aux sous-sols.

D’après ce qu’il avait put comprendre, les membres des Division avaient une certaine importance au sein de l’entreprise, mais il faut croire que ce n’était pas encore suffisant. Pourtant, il avait aperçu Kajitsu en remonter une fois, or elle était membre de la Red Division, comme lui, il devait donc y avoir autre chose qu’une affaire de rang. Inquiet pour la jeune fille qu’il avait kidnappée, mais impuissant à faire quoi que ce soit, il était retourné se morfondre dans sa chambre, et ce n’est pas simplement une figure se style. La mission terminée et les choses calmée, il était plus que jamais torturé par sa conscience lui hurlant qu’il avait fait quelque chose de mal, qu’il avait bafoué tous les ordres moraux qu’il s’était lui-même érigé et qu’il était devenu un digne représentant de ce qu’il méprisait.

Les heures passèrent et il les occupa à tourner en rond dans son esprit, du temps perdu à se tourmenter alors qu’il aurait dut agir, faire quelque chose, n’importe quoi, pour redresser les choses. Puis il finit par se souvenir qu’il avait été convoqué dans le bureau de son supérieur à son retour de mission. Ou plus précisément dans le bureau du supérieur de son supérieur. Il ignorait pourquoi ce Thomson voulait le voir, n’appartenant pas à son unité. D’autant plus qu’il devait être un homme important et qu’il devait avoir autre chose à faire que de s’entretenir avec le trouffion qu’était David.

Car le mercenaire ne se faisait pas d’illusion, il était au bas de l’échelle dans la hiérarchie de la société, mais dans son état d’esprit actuel, il en était plutôt rassuré. David se leva de son lit sur lequel il était resté allongé à regarder le plafond, et quitta sa chambre pour se diriger vers le bureau du général de la Black. Et il y avait maintenant de la détermination dans ses yeux. Il avait fait un serment lorsqu’il avait capturé Diana, et c’était le moment ou jamais de le respecter. Peu importait pourquoi Thomson voulait le voir, David profiterait de cette occasion pour lui rendre son tablier. Et une fois à l’extérieur, il ferait tout son possible pour racheter sa faute, devrait-il y passer les trente prochaines années.

Il se présenta devant le général, droit comme un piquet. Et il ne posa même pas la question de pure forme que les gens ne pouvaient pas s’empêcher de poser : « Vous avez demandé à me voir monsieur ? ». Il ne la posa pas car Thomson était assez grand pour savoir ce qu’il avait fait ou non, il se contentait donc de se présenter devant lui, les traits aussi neutres que possible, se demandant vaguement s’il devait attendre de savoir pourquoi il avait été convoqué ou s’il annonçait sa décision sans laisser à son vis-à-vis le temps de parler. Mais le temps qu’il y réfléchisse, le général le prit de court.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Thomson
Directeur du Centre
Directeur du Centre
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Mar 26 Mai - 23:52

Ce n'est que peu de temps plus tard que Dilfert arriva à l'intérieur du bureau où une convocation signifiait soit une incartade monumentale, ou bien une nouvelle des plus glorifiantes. Enfin, c'était l'illusion populaire, mais comme Thomson préférait suivre de près les membres dignes d'intérêt ainsi que les quelques têtes de sa Division, on ne pouvait pas vraiment se faire réellement d'idée sur la signification de chaque convocation. Toutefois, qu'importe ce qui pouvait bien se tramer dans l'esprit de chacun, le général avait toujours la "joie" de contempler cette même posture droite et solide se voulant sans faille. S'en était lassant, mais qu'importe, autant ne pas trop s'en préoccuper puisque, justement, cela revenait toujours au même. Plongeons plutôt directement dans le vif du sujet.

"Vous savez ce que signifie: 'Sans faire de vagues'?"

Il ne posait cette question non pas pour s'assurer que le nouveau membre sache véritablement la signification de ce terme pourtant bien simple, mais bien pour lui faire remarquer où était son incartade. Et pour une incartade, c'était justement une incartade de taille! Il n'y avait pas à doute que d'ici très peu de temps, une description du membre de la Red Division soit donné en Uruguay et aux États-Unis sous la forme d'un avis de recherche, ainsi que le départ des fouilles pour retrouver cette fameuse Diana. En laissant trois témoins en parfaite capacité de décrire la scène et le kidnappeur, il venait de faire aussi pire que d'enlever sa prise au milieu de la rue. Et là encore, ça aurait sans doute été possible d'une manière ou d'une autre en faisant en sorte qu'il y ait moins de répercutions.

Maintenant, quant à savoir ce à quoi était dû cette incartade, la réponse était assez évidente. Ce genre de problème survenait assez régulièrement lors de premières missions pour le compte de la corporation. Vouloir éviter de tuer inutilement des gens extérieur était tout à fait normal et même Thomson n'était pas du genre à tuer tout ce qui bouge. Toutefois, il fallait comprendre que les sacrifices étaient nécessaire pour bâtir un nouveau monde, ou ne serait-ce que, dans le cas présent, pour réussir à vivre dans le monde sanglant qu'était la Genetics Corporation. Bien sûr, même si certaines choses tendaient à changer... ce genre de sacrifice n'était pas exclus et il faudrait ainsi faire en sorte que les éléments les plus compétents (ou prochainement dans les plus compétents) soient en mesure de bien en venir à terme pour ainsi éviter certaines situations problématiques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Mer 27 Mai - 18:47

On peut dire que le général de la Black Division ne s’embarrassait pas de fioritures ou de paroles inutiles, car il entra droit dans le vif du sujet avec David, comme un couteau brûlant dans du beurre mou. Mais en fait, cela arrangeait plutôt le mercenaire car malgré sont passé de militaire, il n’avait jamais été très à l’aise sur le protocole et ne le serait probablement jamais. Or, en ne parlant que de l’essentiel, on ne risquait de s’emmêler la langue dans des paroles fleuries servant à léchouiller le derrière des supérieurs, et ce pourquoi David n’avait jamais eut de dispositions particulières et ferait tout pour ne jamais en avoir.

Le général avait donc attaqué sans préambule avec une simple question qui voulait tout dire :

"Vous savez ce que signifie: 'Sans faire de vagues'?"

Il signifiait clairement par cette interrogation à l’allure rhétorique que David s’était planté quelque part dans sa mission, et plus précisément qu’il n’avait pas été assez discret. Cependant, il ne se laissai pas démonter et répondit simplement à la question cachée derrière celle du général, à savoir : « Mais qu’est-ce que vous avez foutu ?! ».

« J’ai fait tout mon possible pour ne pas me faire remarquer, général Thomson. J’ai arpenté la ville comme un simple touriste pour trouver ma cible, ce qui soit dit en passant était loin d’être bien amorcé étant donne le peu d’informations à ma disposition. Mais j’ai eu de la chance et j’ai pu la repérer assez rapidement, grâce à une bonne dose de hasard, je dois bien le reconnaître, seulement la mutante restait en permanence avec trois de ses camarades et il m’était impossible de l’approcher sans attirer leur attention. Mais tout s’est passé en dehors de la ville et ces trois-là sont les seuls à avoir vu quelque chose. »

Ce n’était pas une excuse pour son erreur, c’était un simple rapport à un supérieur, un résumé des faits, servant tout de même à démontrer qu’il avait agit aussi discrètement que possible.

Quant à sa démission, il faudrait attendre la fin de cette discussion pour en parler.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Thomson
Directeur du Centre
Directeur du Centre
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Mar 16 Juin - 2:11

Au moins il avait essayé quelque chose? Non bien sûr que non, ce n'était pas le genre de réponse de Thomson et qu'importe à quel point il pourrait tenter de se justifier, cela ne changerait rien à ce qui était fait. Au moins, il s'agissait de quelque chose de réparable; couteux, mais réparable. Toutefois, il fallait prévenir ce genre d'incident afin de s'assurer que la prochaine incartade un peu trop humanitaire de Dilfert soit irréversible. De plus, il s'agirait d'un moment pour encourager ce jeune homme à corriger certains comportements ne pouvant que causer du tord à la Genetics Corporation et aux buts du général. Toutefois, il ne fallait pas se méprendre: jamais il n'avait demandé à ce que ce membre de la Red Division change de personnalité, au contraire, c'était là quelque chose qui pouvait être avantageux. Seulement, il faudrait procéder à certains ajustement concernant sa manière d'agir en mission et ainsi seulement voir si vraiment Dilfert serait utile ou non. Enfin, revenons plutôt à nos moutons.

"Vous n'avez pas pensé que d'ici peu, des avis de recherche vous concernant seront distribués autant ici qu'en Uruguay et que les autorités fédérales rechercheront bientôt Diana je suppose?"

En parlant il avait croisé les bras sur son bureau, restant toutefois tout aussi neutre que d'habitude; rien de nouveau sous le soleil. Aussi, point intéressant à noter, bien qu'à l'idée de Thomson la meilleure solution aurait été tout simplement de les tuer tous et de ramener la mutante en vie, tout simplement, il n'en effleura tout simplement pas l'idée. Il était conscient d'être face à un nouvel arrivant dans le monde de la Genetics Corporation et il y avait encore plusieurs choses qu'il se devrait de comprendre par lui-même. Cela ne serait qu'à force de s'imprégner de ce monde et de côtoyer les autres membres de sa division qu'il comprendrait vraiment ce qu'était ce monde et ce de quoi il en retournait. Ce n'était pas quelque chose qu'il fallait imposer et qui pouvait s'imposer aussi simplement (sauf aux cobayes bien sûr). C'était somme toute assez désagréable puisqu'il s'agissait de quelque chose pouvant faire perdre beaucoup de temps à certains moments. Toutefois, l'enjeu en valait bien souvent la chandelle...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Mar 16 Juin - 11:15

Un avis de recherche ? Les autorités fédérales ? En effet, c'était une possibilité, mais elle restait plutôt mince. L'enlèvement avait pris place dans un pays éloigné bondé de touristes du monde entier. De plus, il y avait vraiment peu de chance pour qu'on recherche activement Diana, car elle était une mutante. Cela attristait profondément David qu'il en soit ainsi mais la réalité était crue et impitoyable : les mutants étaient considérés au mieux comme quantité négligeable, quand ils n'étaient pas simplement rejetés.

" C'est une possibilité, mais je pense qu'elle reste faible. L'Uruguay est très loin d'ici et des centaines de touristes du monde entier y arrivent et en repartent chaque jour. De plus, les amis de Diana ont pu constater qu'elle était une mutante et l'ont aussitôt rejetée..."

Sa voix devint plus sombre.

"... il est donc probable que les autorités ne donnent pas la peine de la rechercher, ou de traquer son ravisseur, d'autant plus que je ne leur ait donné aucune raison de penser que j'étais moi aussi un mutant. C'est la triste réalité des choses : si un mutant s'en prenait à un humain ordinaire, cela ferait un scandale et alimenterait la psychose collective, mais si c'est le contraire, les gens se contentent en général de dire "c'est bien dommage" tout en pensant "Bon débarras". Ce monde n'est pas tendre avec les mutants, inutile d'en remettre une couche. "

Tout en parlant, David réfléchissait à ce qu'il s'était passé là-bas, et dans une telle situation, il n'y avait rien d'autre à faire. Il avait agit au mieux en n'utilisant pas ses pouvoirs et en cachant sa nature de mutant. L'affaire ferait peut-être sensation dans un journal ou deux pendant quelques jours, mais cela n'irait probablement pas plus loin. Seulement ce n'était visiblement pas suffisant pour Thomson et David voyait qu'il ne parviendrait pas à le convaincre quoi qu'il dise. Le mercenaire avait peur de comprendre où il voulait en venir et préférait ne pas y penser.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Thomson
Directeur du Centre
Directeur du Centre
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Mar 30 Juin - 3:37

Oui, certes le monde n'était pas tendre avec les mutants, c'était justement ici le but du remaniement de situation de la part de ce général un peu trop ambitieux, toutefois, il y avait des limites. La dureté n'était pas connue de tous, certains protégeaient toujours les mutants et se feraient un honneur d'agir en la faveur des gens leur étant cher, qu'importe les différences; voilà une certaine forme de force déguisé en naïveté, très bien manipulable d'ailleurs... mais ce n'est pas le sujet. Ainsi donc, il était impossible de dire avec certitude que vraiment aucune recherche ne serait lancée, prendre un tel risque était problématique et risquait de venir considérablement jouer en défaveur de ses plans. En effet, si Dilfert avait le malheur de se faire identifier et que la GC se voyait plus attaqué qu'elle ne l'est déjà ou que sa réputation prenait la direction parfaitement opposé aux plans de Thomson... il faudrait un temps considérable avant que la véritable phase maîtresse de son plan ne puisse entrer en ligne de compte. Mieux valait rester dans le droit chemin et ne pas prendre de risque inconsidérés.

"Le racisme n'est pas généralisé, Dilfert, et tout le monde ne vit pas une histoire dramatique."

Le général marqua une pose courte pose, ne pouvant s'empêcher de repenser aux grandes vagues de racismes que l'Homme avait connus au fil du temps ainsi qu'aux divers bains de sang qu'ils avaient générés. Il ne pouvait s'empêcher de penser que ce retournement contre les mutants les conduiraient bientôt à cette réalité, c'était signe qu'il était grand temps d'agir et de faire en sorte que la mutanité ait une défense solide le moment venu. Une chose était sûr, la fraction de la GC sous ses ordres serait de la bataille, défendant les intérêts mutants corps et âme, combattant le feu par le feu et imposant la suprématie mutante par la force. C'était la seule solution. Après tout, les dernières victimes choisis au fil du temps ayant gagné leur place de façon pacifique n'étaient à présent que des minorités plus ou moins bien vues et remarquées. Il n'était pas question qu'un tel phénomène se produise avec les mutants, pas tant que Thomson serait vivant.

"Même s'il n'y pas cent pour cent des chances qu'un avis de recherche soit donné, dans ce genre de mission, il ne faut pas prendre de risques inconsidérés. Pour l'instant, il s'agit de toute façon d'une erreur réparable, mais ce ne sera pas toujours le cas."

Il fallait espérer que le message passe, cela éviterait bien des problèmes et apporterait même certains avantages...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Mar 30 Juin - 12:22

David commençait à en avoir sérieusement assez. Pourquoi tous les gens qui étaient au pouvoir le regardaient de haut ? Et pourquoi étaient-ils tous tellement persuadés d'avoir raison même quand ils avaient tord ? C'était à cause de cette attitude que David avait vu sa carrière militaire ralentie dans sa progression des échelons, et c'est apparemment encore par là que le bas blesserait avec la GC. Même s'il faut bien reconnaître que Thomson restait indulgent pour traiter de ce qu'il jugeait comme une faute grave. Mais voilà, David ne le voyait pas de cet oeil. Pour lui, il n'y avait pas de faute, parce que tuer ces trois enfants n'aurait rimé à rien, ça n'aurait été qu'un bain de sang inutile. La GC était loin d'être rose, il en avait pris conscience depuis un certain temps, mais jamais il n'aurait cur qu'elle puisse être aussi noire.

" Je comprend Monsieur. Mais quoi que vous disiez, je ne réparerais pas cette "erreur". Je suis un soldat et un mercenaire, pas un bourreau, je refuse d'exécuter trois adolescents simplement parce qu'ils m'ont vu. "

C'était dit, les limites étaient posées, et elles étaient plus loin qu'il ne l'aurait cru. Que Thomson décide de le virer après cela, grand bien lui fasse, ainsi il pourrait respecter son serment sans avoir à expliquer au général des choses qu'il préférerait garder pour lui. Et peut-être qu'un jour il pourrait à nouveau se regarder dans un miroir.

" De toute manière, il est trop tard. L'un de ces enfant est une gosse de riche, fille du directeur d'une société de sécurité. Lorsqu'elle a appris que Diana était mutante, elle l'a rejetée avec violent et estime que c'est un bon débarras, mais si je l'avais tué, son père aurait retourné ciel et terre pour me retrouver et j'aurais été traqué sans relâche. Si elle mourrait maintenant, il aurait en plus mon signalement et ce serait donc plus facile pour lui de me pister. Mieux vaut laisser les choses ainsi et attendre que ça se tasse, quitte à éviter de m'envoyer en Amérique du sud pendant quelques temps. "

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Thomson
Directeur du Centre
Directeur du Centre
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Mar 30 Juin - 16:46

Qui avait parlé de tuer qui que ce soit pour l'instant? Si cet homme tenait absolument à ne pas commettre le moindre homicide, qu'il trouve tout simplement une manière d'éviter ses erreurs. Bien sûr, il s'agissait de quelque chose qui risquerait de lui faire perdre beaucoup de temps par moment et il finirait, de toute façon, par ce rendre compte qu'il s'agissait d'une démarche inévitable à certains moments, mais il n'était pas ici question de l'endoctriner tel un simple cobaye. Dilfert avait déjà fait ses preuves et prouvé sa compétence, il ne restait plus qu'à s'assurer qu'il fasse bien les choses à l'avenir. Sans doute finirait-il aussi par voir le bon sens et trouver où était la véritable limite entre la nécessité et l'inutilité, mais c'était le temps et l'expérience qui le lui apprendrait. Enfin, pour le moment, avec ce cas assez particulier, il fallait user de latitude afin qu'il devienne, prochainement, véritablement une pièce utile parmi ses membres.

"Vous êtes le seul à avoir parler de tuer qui que ce soit." fit-il simplement en s'adossant de nouveau contre le dossier de sa chaise, ce qui équivalait ici à un soupire qui resterait jamais dissimulé. "Nous ne vivons pas pour mettre la planète à feu et à sang si c'est ce que vous croyez."

Non, ce n'était pas le but... mais cela restait inévitable du moment où il mettrait véritablement ses plans en marche. Toutefois, il ne s'agissait pas ici d'un acte dénué de sens ou d'intérêt, il le ferait pour le bien du reste des mutants. C'était pour le moment quelque chose d'encore assez transparent il fallait l'avouer, mais il fallait bien commencer quelque part et tout commencement semble ne pas vouloir démontrer le moindre résultat. Enfin, pour le moment, mieux valait revenir à Dilfert qui se tenait toujours ici à s'entêter à croire qu'il avait raison et qu'il avait tout fait parfaitement. Qu'on s'entende bien sur ce point: s'il aurait agit correctement du premier coup comme il le prétendait, il ne serait pas dans le bureau de Thomson.

"Et lorsque j'ai fais mention que cette erreur était réversible, il était seulement question de brouiller les pistes si une enquête commençait, pas de retourner faire un bain de sang."

Voilà qui avait maintenant le mérite d'être clair. Que ce membre de la division inférieur affirme son erreur ou non, il serait au moins conscient - du moins un peu plus - que la Genetics Corporation ne rimait pas nécessairement (attention au mot) avec bourreau non plus...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   Mar 30 Juin - 17:47

Brouiller les pistes, plus facile à dire qu'à faire... C'est peut-être pour cette raison qu'il n'y avait même pas pensé.

David avait bien honte de sa l'admettre à lui-même, mais cette idée ne lui avait simplement pas traversé l'esprit, peut-être parce que dans le feu de l'action, il était trop concentré sur la capture de Diana pour s'occuper d'autre chose, ou bien parce qu'à ce moment, il savait pas comment s'y prendre, tout simplement. Après tout, les trois enfants avaient clairement vu son visage et ses vêtements et pouvaient transmettre son signalement à la police.

Et il était gêné aussi de constater que visiblement, Thomson ne semblait pas aussi extrémiste qu'il l'avait cru. La cruauté de qu'il avait été forcé de faire, kidnapper une jeune fille pour la livre à la GC dans il ne savait quel but, l'avait peut-être poussé à peindre un tableau plus noir que la réalité. David était un garçon plutôt impulsif et il laissait souvent ses émotions l'emporter sur sa raison, tendance que l'entraînement de l'armée avait atténué mais jamais supprimé, malgré tous les efforts de ses instructeurs (efforts qui envoyaient souvent David à l'infirmerie). Paradoxal pour un militaire, mais il ne l'était plus après tout et c'est en partie pour cela qu'il n'avait jamais monté plus de grades que cela.

Alors peut-être la GC n'était-elle pas aussi cruelle qu'il le croyait. Mais il ne devait pas se faire d'illusions, elle restait une machine implacable ne reculant devant rien pour arriver à ses fins. Il avait été obligé d'enlever une jeune fille et cela ne s'effacerait pas ainsi, il ne passerait pas l'éponge si facilement. Cependant, réserver son jugement un jour ou deux pouvait s'avérer judicieux. une décision précipitée pouvait être plus mauvaise que toutes les décisions réfléchies possibles.

Brouiller les pistes... Comment brouiller les piste lorsqu'on enlève une jeune fille en plein jour dans une ville bondée de touristes ? Il était un peu tard pour se déguiser en gros suédois avant de passer à l'acte. Penser à la solution, pas au problème. Un avis de recherche serait probablement diffusé avec son signalement, s'il n'avait pas de chance. Mais alors qu'il réfléchissait, une idée se fit jour dans son esprit. C'était le pire des scénarios possibles, mais il pourrait même le retourner à son avantage s'il s'y prenait bien.

" Il semblerait que j'ai manqué de discernement... "

Certaines leçons étaient très longues à apprendre, et pour certaines, tout était à refaire à chaque nouveau lever de soleil. Mais l'être humain n'est jamais méfiant envers ce qu'il croit savoir. David avait été trop troublé en profondeur par la teneur de cette mission pour réfléchir calmement à toutes les implications, il ne voyait que Diana et l'horreur de ce qu'il allait commettre. Et bien qu'elle ne soit en rien diminuée, le fait d'avoir à ce point dérapé l'atteignait dans son orgueil. Tant qu'à faire quelque chose de mal, autant le faire bien.

" Si vous n'avez rien à ajouter, j'entrevois une possibilité pour m'occuper de cela tout de suite, Monsieur. "

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "It's for your own good..."   

Revenir en haut Aller en bas
 
"It's for your own good..."
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel "feel good" livre à me conseiller
» Sainte Véronique, Saint André Corsini et commentaire du jour "Jésus appelle les Douze, et..."
» Index des recettes de "Cuisine d'ici et d'ailleurs"
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» " Aime-moi, tel que tu es "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives G.C. :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: