AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 J608-PSY - Aura Christo

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ-GC
Tout et rien à la fois
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: J608-PSY - Aura Christo   Mer 8 Oct - 5:14

Comme tout les autres, tu te réveillas sur le sol froid, toutefois, ce que tu pus voir en t'éveillant n'avait rien de comparable au spectacle qui était donné à un autre. Contrairement aux murs froids et complètement gris des autres cellules, tu avais une pièce relativement claire et complètement vide à l'exception de toi-même. Qu'est-ce que pouvait bien avoir de spéciale cette cellule qu'on avait spécialement aménagée pour des expériences particulières sur les mutants psychique? Très simple, elle était entièrement recouverte de miroirs. Chaque mur, le plafond, le sol et la porte... toute la pièce ne formait qu'un seul et énorme miroir réfléchissant celui d'en face et ses voisins, donc toi-même du même coup, dans un nombre d'exemplaire incalculable, bougeant selon tes propres mouvements. Placé au niveau des arrêtes de ce cube psychédélique que formait ta cellule, on pouvait y retrouver les minces colonnes néons qui éclairaient la pièce parfaitement, alors qu'au niveau des sommets, se trouvait une caméra observant le centre de la pièce; bien sûr, ces éléments étaient de l'ordre du minuscule et il était quasi-impossible de les distinguer clairement.

Tu faisais maintenant partie d'une nouvelle expérience visant à comparer l'équilibre psychique d'un mutant de ce type, versus un humain normal/mutant d'autre type... Qui resterait équilibré le plus longtemps? Voici la question fantaisiste qui avait germée à l'esprit d'un psychologue de l'entreprise... Quelle réponse lui apporterais-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J608-PSY - Aura Christo   Sam 11 Oct - 14:03

Noir !

Il faisait noir dans l'esprit de la jeune fille, elle ne savait ni où elle était, ni ce qui s'était passé pour qu'elle soit ainsi plongée dans le noir. Elle devait rassembler ses souvenirs. Elle commença par le plus évident, elle se nommait Aura et elle était mutante. Ensuite, elle continua à plonger dans son esprit pour savoir si elle était ou non encore à la Faculté. Et l'attaque lui revint en mémoire. D'accord, elle était prisonnière et elle était certainement enfermée. Cela lui était désagréable au possible, mais elle ne devait pas craquer, c'était certainement la seule chose qui était attendue d'elle. Elle sentit que son esprit commençait à se réveiller.

Rouge !

Le rouge derrière ses paupière indiquait que le lieu, où elle se trouvait, était lumineux. Voire peut-être un peu trop lumineux si elle le jugeait par rapport au faible nombre de nuances de rouge. Elle sentait qu'elle n'était pas en extérieur car son corps ne reposait pas sur un doux matelas organique, mais sur un sol froid et impersonnel. Donc elle était bel et bien enfermée, et à l'intérieur d'un endroit lumineux. Cela n'était pas bien difficile à comprendre que soit ils allaient faire des tests sur elle, soit elle était là en attente de quelque chose, mais de quoi ? Pour le savoir, elle devait ouvrir les yeux.

Blanc !

Elle les referma aussitôt après, éblouie par le coté lumineux de la pièce. Ses yeux, peu habitués à ce genre de chose, avaient protesté en se refermant. Durant le faible intervalle de temps où elle avait pu voir, elle avait cru remarquer d'autres présences que la sienne malgré le silence qui en découlait. Et si il y avait autant de silence c'était certainement parce qu'elle était isolée des autres par des parois vitrées. Ou bien que ce n'étaient que des images projetées pour la faire douter. Elle devait recommencer à ouvrir les yeux pour en apprendre plus.

Blanc !

Oui, c'était encore douloureux mais au moins elle s'était vue. Et pas qu'une fois, elle était présente de multiples fois dans la pièce. Visiblement on l'avait enfermée dans un lieu bourré de miroirs et elle était là uniquement pour servir de cobaye quelconque à une expérience particulière. La seule chose à ne pas faire était de paniquer. Elle était en vie et, pour l'expérience qu'ils menaient, les scientifiques devaient avoir besoin qu'elle le reste. Elle soupira et se leva en gardant les yeux fermés. Les bruits extérieurs étaient très faibles et elle ne pouvait rien deviner de l'emplacement de sa cellule. Oh, pas qu'elle voulait la situer sur une carte, mais elle aurait aimé savoir si elle était en sous-sol ou en l'air, si elle était proche ou non d'une zone où la nature avait encore ses droits. Car sachez le, placer Aura loin de la nature était bien plus perturbant que tout autre jeu sadique que l'esprit pouvait inventer.

Blanc !

Elle gardait les yeux ouverts, se regardant facilement sous toutes les coutures et constatant qu'elle n'avait aucune blessure. C'était bien, très bien même, elle n'aurait pas aimé saigner dans ce lieu. Elle n'était pas affolée par la vue du sang, mais bon, le garder sous les yeux à chaque mouvement. D'ailleurs la situation était assez déplaisante. Pourquoi l'enfermer ainsi dans cette pièce, ce n'était pas très gentil. Mais bon, puisqu'ils avaient décidé de la rendre folle, elle allait leur faciliter le travail ! Elle s'approcha de l'un des angles de la pièce et s'installa le long du mur. Puis elle ferma les yeux et commença lentement à parler.

Je me nomme Aura Christo, je suis une mutante aux dons psychiques, j'ai la faculté de communiquer avec les animaux. Je ne sais pas ce que vous souhaitez savoir d'autre, aussi je vais continuer à parler et à vous donner des informations sur qui je suis. Mon père est un diplomate anglais relativement puissant et je pense qu'il s'inquiètera bientôt de ma disparition. Ensuite le reste sur ma famille vous pouvez l'apprendre par vous même. Mais si cette cellule est faite spécialement pour moi... J'ai la chance que toute fille rêverait d'avoir, je peux m'admirer à longueur de temps ! C'est très gentil à vous. Je crois par contre que je vais bientôt me cacher les yeux, cette lumière me blesse. Enfin vous seriez gentil de m'apporter à manger et puis un peu de compagnie, de la lecture ou mieux un petit animal. Vous avez bien ça non ?

Elle ferma les yeux en se demandant quelle partie de ses vêtements elle pourrait utiliser pour se bander les yeux, tant pis si la pudeur en prenait un coup. Elle était là pour un moment et si ses tortionnaires voulaient la voir nue, ils ne prendraient pas la peine de le lui demander. Elle avait parlé sur un ton calme et posé, mais elle était intérieurement morte de peur. Elle savait que si elle réfléchissait trop à sa situation, elle craquerait à une vitesse inquiétante. Donc elle avait besoin de faire le vide dans son esprit, de laisser les souvenirs affluer et de se plonger dedans. Ils voulaient qu'elle se voit ? Ils auraient à la forcer à ouvrir les yeux !

Tout en se renfermant sur elle même, elle commença à entendre quelques bruits. Des voix, des cris, des pleurs, de la peur aussi. Et elle se dit que peut-être elle aurait la possibilité bientôt de parler avec tous ces inconnus et de passer le temps de la sorte. Parce que même si elle ne s'ennuyait pas encore, cela viendrait.
Revenir en haut Aller en bas
 
J608-PSY - Aura Christo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommaire du sujet : chakra et aura
» L'aura et ses couleurs.
» [Help] Etat d'esprit et aura
» La fin du monde n'aura pas lieu !
» L'aura (Description, exercice et couleur).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives G.C. :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: