AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tonga, deuxième.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tonga Boudawa
Expert en camouflage du M.I.L.
Expert en camouflage du M.I.L.
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 28
Age du perso : 23 ans
Langues parlées : Japonais, anglais
Pouvoir du perso : Etat: Fourmilier Tamandua
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Tonga, deuxième.   Ven 24 Avr - 3:14

Avant toute chose, et après avoir salué Malia et laissée partir, Tonga avait grimpé le long d'une gouttière. Usant de son agilité et de ses griffes pour prétendre à l'ascension de la facade, il arriva au sommet du bâtiment dans un temps assez honorable pour sa catégorie.
Là haut, il ouvrit un Velux et s'infiltra une salle abandonnée de la faculté, débarras poussiéreux, au dessus d'une salle de cours.
Usant de son faible poids pour ne pas faire craquer le sol tout en se collant au mur, il entreprit de stocker à cet endroit ses deux sabres et son arnachement, et les emballa avec un drap noir, pour éviter qu'ils ne se voient (si tant est que seulqu'un aille chercher quelque chose ici).
Il regarda une dernière fois ses armes, puis, se retournant, chercha un chemin de rejoindre la fenêtre, maintenant hors de portée.
Passer par l'escalier des combles serait une mauvaise idée, aussi il lui fallait sans doute tenter les pirouettes.
Repérant une haute armoire, il s'accrocha à un premier tiroir, se hissa dessus et ouvrit celui d'à coté pour s'arreter debout dessus. Assez solide pour maintenir son poids plume, il ouvrit un placard dans lequel il entra. Il grimpa alors sur la première étagère du placard, puis passa à la seconde. Enfin, il atteint le haut de l'armoire.
En revanche, le plafond était encore trop haut. Et le Velux trop loin.
Néanmoins, un fil électrique pendouillait non loin, mais sa solidité restait à prouver. N'ayant nul autre choix, il s'élança et sauta dans le vide, se raccrochant tant bien que mal à la gaine du fil électrique, grosse comme deux pouces cote à cote.
L'effet balancier lui permit d'atteindre le plafond dans lequel il planta une griffe.
Cela lui permit d'y rester accroché. Il planta une griffe de son autre main plus loin, et, décrochant la première pour l'accrocher plus loin, avança ainsi jusqu'au Velux.
Il le réouvrit et sortit de la salle, poussiéreux et sentant le vieux linge. Il descendit alors de son perchoir, toujours par la gouttière et se roula dans l'herbe pour se dépoussiérer. Ensuite il contourna l'imposant bâtiment pour poser ses pattes dans le Hall d'Entrée et se signaler au Secrétariat.

Sa taille athlétique et son teint farceur n'aidant pas à se faire reconnaitre du corps secrétarial, il sauta d'un geste sur le rebord du comptoir de l'entrée et regarda le jeune homme qui était absorbé par son ordinateur en disant:


- Bonjour.

Il avait les pattes arrières posées au bord du comptoir et celle de devant accrochée de l'autre coté, pour éviter de glisser par terre. Nul doute que lacher une main est facile, mais les deux non.
En revanche, il attendait toujours la réponse du secrétaire, impassiblement posé sur sa chaise qui le dévisagea fortement, pour le coup.


- Le professeur Malia m'a enclint à m'enregistrer auprès de vous.

Arrete d'ouvrir la bouche, tu vas gober des mouches. Bon, y'a personne pour aider le pauvre monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tonga, deuxième.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation du contrat deuxième version :p
» deuxième échographie...
» Changer de faculté entre la première et la deuxième année?
» Envie d'un deuxième enfant
» pour les élèves de la deuxième année du collège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: