AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Cité Onirique

Aller en bas 
AuteurMessage
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: La Cité Onirique   Jeu 16 Avr - 14:51

N'avez-vous jamais eu envie de raconter quelques-uns de vos rêves ?

C'est quoi les rêves ? Des films flous et souvent sans queue ni tête qui émergent à la limite de notre conscience lors de notre sommeil, tout un processus synaptique encore mystérieux par bien des côtes. Mais surtout une agréable distraction pour certains, une pause indispensable pour d'autres, une véritable malédiction pour quelques poissards, les rêves constituent tout un monde en marge de la conscience, un monde à la fois ordonné et chaotique, si vaste et riche qu'on ne peut même pas en imaginer les limites, à condition qu'il en ait.

Afin d'avoir un aperçu de ce monde, je vous propose de réunir quelques-uns des récits qui en sont issus, comme si nous réunissions les photos que chacun a prises dans un album de voyage commun, les photo d'une simple ville, et dont tout le reste du monde demeure caché de l'autre côté du mirroir.

Rêves tristes à pleurer, loufoques à se rouler par terre, incompréhensibles même pour Freud ou même semblables à des super-productions holliwoodiennes, tous sont les bienvenus pour constituer ensembles cet album photo de nos escapades dans le monde des rêves. Venez aussi ajouter votre pierre à l'édification de la Cité Onirique.

Pour bien faire la mesure, je commence, forcément bounce

Donc, l'autre jour, j'étais un employé de la Shinra Inc. et la compagnie m'avait fait croire à la mort de mon meilleur ami afin d'augmenter ma productivité. Shocked Dans le genre saugrenu, il est pas mal celui-là.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...


Dernière édition par David Dilfert le Dim 7 Juin - 20:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwëne
Co-rectrice
Co-rectrice
avatar

Nombre de messages : 700
Age du perso : 21 ans
Langues parlées : Anglais, Français et se débrouille en Japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire (création et dédoublement des cellules)
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Jeu 16 Avr - 15:16

Hier soir, j'ai tenté d'empêcher une guerre qui allait se passer dans un château. J'ai élaboré des plans, tenté de les faire diffuser en secret... L'un d'entre eux était de jouer une musique dans une des tours du château. Me demandez pas pourquoi XD J'ai traversé pleins de couloirs, et puis finalement je me suis retrouvée en face de Wilhelmina Slater et je lui ai demandé d'arrêter la guerre. Elle a rit, on a joué ça sur l'avis d'un gâteau. "C'est dégueu" j'ai dit, elle soutenait le contraire. J'ai demandé à une fille de dire que c'était mauvais, et on a eu gain de cause. Enfin, c'est ce que je croyais...

Le soir précédent, j'ai rêvé que je n'arrivais pas à aller en cours, je loupais les heures après les autres car pleins d'événements m'empêchaient de progresser dans ce grand château qu'est mon lycée XD Le pont où la rivière passe au dessous était totalement inondé et les gens se baignaient dedans u__u" Finalement j'ai attéri chez Ugly Betty, après avoir passé 5 secondes avec un gars super mignon, et puis j'ai pris une douche chez elle XDDDD

A vous !

_________________

[En mémoire de Victor et d'Hitori]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Ven 17 Avr - 10:32

Continuons sur notre lancée :

Cette fois, j'étais pote avec Rude, des Turks, il était le chauffeur de ma voisine que j'ai tenté de séduire et il m'a proposé de me pistonner pour un boulot dans la sécurité.

Cela fait déjà deux fois, devrais-je arrêter de jouer à FF7 ?

Dans un autre contexte, je n'ais pas arrêté de faire le trajet entre Grenoble et Montpellier en courant dans tous les sens parce que personne ne retrouvait trace des dossiers que j'y ais envoyé.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Elias
Agent de terrain du M.I.L.
Agent de terrain du M.I.L.
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Ven 17 Avr - 13:37

Tu viens à Montpellier ou tu pars à Grenoble ?


Edit:

Dernier rève en date, un savant mélange entre série et jeu.

J'ai finit dans un bus, entouré par un Squall vêtu d'une chemise a fleur et d'un jean (ff8), de Youffie en écolière (ff7) et de Djidane (en chauffeur de bus (ff9) ). Je me retrouvait sur une ligne bizarre, j'arrivais pas à lire ce qui était écrit sur le trajet, et je me faisait dresser une contravention par un Gregory (Dr. House) souriant. J'ai finit par me retrouver dans un centre commercial vide, sans savoir comment j'étais passé du bus à ça, et je me baladais parmi les magasins vides. Et mon téléphone a sonné, n'explosant à moitier le tympan....


Dernière édition par Matt Elias le Sam 18 Avr - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Ven 17 Avr - 21:57

C'est hors sujet ça tire la langue (mais j'en sais encore rien)

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Ven 17 Avr - 23:31

De mon côté, j'ai rêvé qu'un livreur m'apportait deux bouquets de maïs, l'un bien mur et sec, et l'autre pas mur (il était rouge flash O_O!?). Alors je lui ai répondu que je n'aimais pas les rouges parce qu'ils n'étaient pas assez murs et pas assez utilisés (O_O!?), contrairement aux autres.

J'ai jamais compris ce que ça voulait dire, mais j'ai l'impression que je connaissais le livreur... c'est vraiment étrange ce truc XD

Mais bon, entant que fan de FF7, tu veux bien qu'on échange de rêves David? XDDDDDDDDDD
Je sais pas pour toi, mais le maïs ça m'inspire pas trop XD

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denzel Cage
Membre de l'équipe de défense
Membre de l'équipe de défense
avatar

Nombre de messages : 62
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais, français, espagnol
Pouvoir du perso : Adaptation réactive
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Sam 18 Avr - 12:46

En lisant le rêve d'Iwëne où Ugly Betty apparaît, ça m'a rappelé un rêve où il y avait aussi un personnage de série.

Déjà, je me retrouvais à nouveau au lycée, mais tous les élèves avaient dans les trois ans de moins que moi. Le cours, c'était sur "comment réagir en cas de prise d'otages" et le professeur, vêtu de son uniforme de terrain et de sa fidèle casquette, c'était le colonel Jack O'Neill en personne. Oui, parfaitement, de la série de Stargate SG-1.

Je pourrais rêver de jolies héroïnes mais nan, quand je rêve de fiction, je rêve de Jack O'Neill... -.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1942
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Dim 19 Avr - 22:57

Dans la catégorie des rêves bizarres, attention voila du lourd XD

Alors j'ai rêvé de ça avant-hier, c'était assez space mais j'étais sur un parking de grande surface, assis sur le capot d'une caisse qui n'était pas celle que j'ai en ce moment, et puis je mangeais un repas genre fast-food: hamburger, potatoes, etc. J'avais toute ma bouffe posé sur le capot de cette caisse donc, et puis ya une fille de mon âge qui venait me demander de me pousser, parce que je l'empêchais de sortir de sa place de parking Oo
Alors moi bin je me levais avec mon hamburger pi j'allais un peu plus loin, et pi là ya la fille en question qui recule pi qui emboutit une voiture, alors que pendant ce temps une autre fille plus âgée se retrouve coincée de l'autre côté de ma voiture.

Je me souviens parfaitement que je disais un truc tout haut, du genre 'P'tain ces filles elles savent pas conduire, c'pas possible ça...' et sitôt je finissais ma phrase, je voyais ma voiture bouger... En fait yavait une fille dedans qui l'avait démarrée, apparement parce que ma bagnole la gênait aussi pour reculer. Et là, le détail qui tue, c'es que tout mon repas qui était resté sur le capot, je le rappelle, bah mon repas il foutait le camp par terre et moi j'étais comme 'Put****in!!! Mais c'est pas vrai!!!'.
Donc là je courais vers mes pauvres potatoes par terre, et puis comme j'étais énervé par toutes ces filles dangereuses, j'ai décidé d'aller manger sur un autre parking...

Et toute l'histoire s'est reproduite là bas XD Sauf que, détail, cette fois une des filles essayait de me draguer, parce qu'elle avait embouti ma caisse, pour se faire pardonner ou un truc du genre.

Et après je me suis réveillé XDDD

Si quelqu'un veut tenter une interprétation psychologique, faites-vous plaisir XDDD

----------

Edit: après consultation pour rigoler, d'un dico des rêves, voici quelques trucs marrants XD

Filles > Voir en songe une ou plusieurs femmes jolies que l'on regarde avec plaisir mais sans émotion spéciale signifie le succès de vos ambitions.
Accident > Que l'on voit : mise en garde contre des relations avec des personnes agissant à la légère.
Repas > Abondant que l'on prend seul : on se fait détester à cause de sa brutalité ou de son manque de compassion.
Voiture > Voir une voiture: indique un besoin de liberté.

Vraiment marrant comme résumé XDDDD

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Iwëne
Co-rectrice
Co-rectrice
avatar

Nombre de messages : 700
Age du perso : 21 ans
Langues parlées : Anglais, Français et se débrouille en Japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire (création et dédoublement des cellules)
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Ven 24 Avr - 21:06

Waouw ! Si c'est consultable sur le net, j'veux bien l'adresse du traducteur O____O ou même un autre truc, j'ai besoin de comprendre @_______@

Pour ma part, tout récemment... Mon rêve se déroule en trois parties, comme tous mes rêves depuis plusieurs mois (intro, développement, conclusion que m'dit mon père ! XDDD). Ca donne ça :
1) Tout le monde est au courant que je trouve un gars mignon u__u et lui il s'en fout, c'est trop cool.
2) Je gagne un vieil iPod et un vieux Mac grâce à des points de supermarché. Bizarrement, ça me fait pas plus plaisir que ça.
3) Enfin, le plus terrible... Ma soeur a décidé de sortir avec un de mes ex u______u alors, je suis très déçue des deux, mais d'autant plus de ma soeur... que je veux tuer, ce qui est NORMALE XDDDD Je tente de l'étrangler, de la cogner contre le mur pour que son sang gicle, qu'elle souffre bien (je tue toujours les gens comme ça <_<), et puis elle continue à sourire... alors je frappe, encore et encore, avec haine, acharnation et puis une peine incontrôlable... Sans résultat. Finalement, je me réveille avec les joues trempées de larmes, aucune émotion pour ma soeur qui dort juste au dessus de mon lit et que j'entends respirer. Il est 5h00 du mat', je fait un tour dans la maison, retourne me coucher en sachant pertinemment que le cauchemar va continuer. Ce qui ne manque pas.

Bref, j'ADORE dormir u___________u

_________________

[En mémoire de Victor et d'Hitori]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 31
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Sam 25 Avr - 1:04

A présent, mettons le louffoque entre parenthèses, je vais vous raconter un rêve que j'ai fait il y a quatre ans de cela et qui m'a vraiment traumatisé.

Le lieu de l'action est configuré comme suit : un chemin de terre battue qui longe un mur à moitié effondré qui se trouve à gauche du chemin. Et au delà de ce mur, les décombres d'une ville en ruine. Le tout fait penser aux taudis de Midgar dans FF7 après la chite de la plaque sur le secteur 6. De l'autre côté du chemin, à droite, il y a un petit sentier qui le longue mais sur une marche de terre, et un grand arbre qui abrite tout un peuple de petits êtres étranges et très sympaiques. Au-delà, quelques arbres d'un bois qui laisse voir derrière une grande plaine travesée d'une unique route au loin. Devant, le chemin se termine en impasse un peu plus loin, et il s'y trouve un arbuste au tronc nu et aux racines apparentes. Le chemin est orienté est-ouest et l'arbuste est à l'extrémité est.
je ne me souviens pas du rêve en lui même dans sa totalité mais seulement des grandes lignes. Dans ce rêve, j'ai une amie aux cheveu bleus, un peu comme Rei de Evengelion, mais en plus foncé, et cet endroit que je viens de décrire est depuis toujours notre petit coin à nous . Mais ce petit paradis est menacé de destruction pour y construire un aéroport, ce qui nous révulse car cela signifierait l'anéantissement pur et simple des petites créatures vivant dans le grand arbre au bord du chemin. L'action du rêve est constituée de nos aventures, à moi et mon amie aux cheveux bleu, pour préserver cet endroit, à la façon d'un film de militant écologiste. Durant l'aventure, nous sommes rejoints par une autre fille, aux longs cheveux blonds comme les blés au soleil d'été et toute vêtue de rose. Elle se joint à notre cause et une solide amitié se constitue pour nous lier tous les trois.
Le rêve dont je me souvient précisément n'est que la fin de l'aventure. Nous sommes revenus sur le chemin, le mur à notre gauche et l'arbre qui est au centre du rêve à notre droite. Je me trouve debout au milieu du chemin et je regarde l'arbre où s'ébattent joyeusement les petites créatures que nous avons réussit à sauver de l'extinction en empêchant la destruction de leur milieu naturel. Mon amie aux cheveux bleus et à ma gauche et les regarde aussi. Mais notre nouvelle amie blonde n'est pas là. Je m'en aperçois et demande à mon amie aux cheveux bleu où elle est. Elle me répond qu'elle est partie. Alors je prend peur et je me met à courir sur le chemin, vers l'est et l'arbuste aux racines apparantes et au tronc nu, qui est devenu notre lieu à nous, pour moi et mon amie blonde. Et lorsque j'arrive, les larmes me montent aux yeux. J'y trouve un message qu'elle a laissé à mon intention, les simples lettres LAL qui était un délire entre elle et moi. Et ce message est écrit au moyen de gouttes de rosée sur une toile d'araignée entre les racines de notre arbuste.
Comprenant qu'elle partait définitevement, je fais demi-tour et me lance à sa poursuite, les larmes brouillant ma vue, courant sur le petit sentier qui surplombe le chemin de terre battue. Je baisse la tête pour passer sous une branche basse de l'arbre que nous avons sauvé, puis je manque trébucher sur une racine, mais je continue à courir. Et j'arrive enfin à une croisée des chemins. Derrière moi, le chemin avec l'arbre et le mur. A droite, un sentier qui contourne le mur et s'enfonce dans les ruines. A gauche, un chemin qui traverse le petit bois et va vers la plaine et la route. Et devant, un chemin qui s'enfonce dans une forêt un peu plus dense et étendue. Je m'arrète à l'intersection et je pleure. Je vois devant moi le soleil crépusculaire glisser ses rayons entre les arbres. Et je pleure, la tête basse, les bras le long du corps et les poing serrés. J'ai perdu mon amie.
Je sais par où elle est partie : à gauche. Mais je ne bouge pas, car il est trop tard. J'ai le coeur serré dans un éteau. Et je pleure. Sans même tourner la tête, je vois sur le chemin de gauche s'éloigner de moi comme une image spectrale de mon amie, le fantôme de sa présence qui s'éloigne avec un sourire un peu triste. Et je pleure. Et je l'entend me parler.
" Ma mission étant accomplie, je dois repartir. Mais je suis heureuse de vous avoir connu tous les deux. Adieu. "
Et je pleure.

A ce moment, le rêve se dissipe et je me réveille. Et je pleure toujours. Le soleil éclaire ma chambre. Aucun doute, je suis revenu à la réalité. Mais la douleur est toujours là, et je pleure toujours. Et ce n'est plus un rêve.

Ce jour-là, j'ai vraiment eu le sentiment d'avoir perdu une amie. Pas vraiment le meilleur moyen de démarrer la journée ...
Ce rêve m'a vraiment traumatisé. Preuve en est que quatre ans plus tard, je m'en rappelle toujours dans chaque détail alors que d'ordinaire les rêves s'oublient vite. Avec du recul, ce fut une expérience étrange de constater qu'un élément onirique, dans ce cas la peine, m'a suivit dans la réalité à mon réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Mar 30 Juin - 12:27

Alors là, on atteint des sommets !

Cette nuit, j'étais au volent d'une camionnette et j'avais la tête de Jim Carrey. Mais la route était trop étroite alors mon véhicule roule sur un camoin de fruit qui passait sur la route en contrebas, en écrasant tout un tas d'agrumes.
Suite à cet incident, je me fait attaquer en justice par... un citron !!!! Il a un bandage autour de la... tête ?? Et son avocat est Lyle, le méchant fiancé d'Ursula dans George de la jungle.

Freud, si tu voyais ça, tu t'en retournerais dans ta tombe...

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finch G.
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 25
Age du perso : 26 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Energie Plasmique
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: La Cité Onirique   Mar 30 Juin - 13:57

J'ai rêvé de quelque chose , assez réaliste .

J'étais le petit chaperon rouge, et la maison de mère-grand était dans les HLM. Alors j'arrive, je tue mère-grand et je la mets dans mon placard. Le loup ( ou la louve pour l'occasion ) arrive et rentre dans l'appart voisin. Je rentre dans son appart, l'invite à prendre quelque chose , avant de l'inviter à la prendre tout court .... Et pis je me suis réveillé avant Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cité Onirique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Cité Onirique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport cité de carcassonne
» Néssécité de dépasser les barrières des religions
» Une laïcité du déni
» Débats à la Cité des livres par Non Fiction : C. Fourest, la bioéthique, L. Thuram, M. Rocard, E. Guigou, P. Moscovici, M. Wieviorka
» Définitions utiles: athéisme, laïcité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives HRP-
Sauter vers: