AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Doux réveil

Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail Armstrong
Eclaireuse du M.I.L.
Eclaireuse du M.I.L.
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 31
Age du perso : 21 ans
Langues parlées : Japonais et anglais
Pouvoir du perso : Organique
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Doux réveil   Mar 13 Jan - 19:40

Le sommeil de Kitsune avait été particulièrement calme et paisible, une fois n'est pas coutume. En temps normaux, son anxiété l'empêchait de réellement bien dormir, et il arrivait même que des cauchemars la réveillent au beau milieu de la nuit. Cette nuit-là, cela avait été très différent, la petite nippone avait dormi à poings fermés et rien n'avait su troubler son sommeil. Probablement était-ce lié à sa nouvelle relation avec Jack et la sensation de protection qu'elle lui apportait. Il faut dire que cela lui redonnait un certain calme intérieur qui lui avait fait défaut jusqu'ici, une sensation d'apaisement et de réconfort qu'elle n'avait pas connu depuis très longtemps. Aby se sentait comme à l'intérieur d'un cocon doux et chaud, tout comme la chrysalide qui croît et devient peu à peu papillon...

Lorsqu'elle se réveilla, sans doute vers les neuf heures du matin, la petite renarde serrait dans ses bras son oreiller. Elle avait cru s'être endormie dehors aux côtés de Kami, mais après quelques clignements d'yeux pour chasser la brume matinale, elle se rendit compte qu'elle était dans son lit, sous sa couverture, comme n'importe quel matin. Pourtant, elle ne doutait pas d'avoir vécu la scène de la veille au soir, l'idée qu'elle ait encore rêvée n'effleurait plus son esprit. Elle en était sûre, presque par instinct, que sa vie avait pris un nouveau tournant. Après maints étirements et bâillements, la jeune fille décida enfin de se lever du lit. Constatant qu'elle était habillée comme la veille, elle décida que la première des choses à faire était d'aller se doucher et se changer. En passant près du lit de Jack, bien sûr, l'envie d'aller le réveiller tout de suite caressa son esprit. Elle s'approcha silencieusement de son amoureux, qui dormait paisiblement lui aussi. Son visage demeurait calme et serein, et le sommeil ne lui enlevait pas la beauté de ses traits. L'envie de l'embrasser chatouilla les lèvres de Kitsune, mais elle préféra laisser à son magicien quelques minutes de sommeil supplémentaires. Il les méritait bien, et si l'entraînement planifié avait bien lieu, elles lui seraient d'autant plus profitables!

Alors, Kitsune choisit des vêtements propres et fila se doucher, profitant par la même occasion du fait que la plupart des mercenaires étaient encore couchés pour jouir d'un peu d'intimité. En effet, la jeune mutante au faciès de renarde éprouvait encore une certaine gêne au moment de se dévêtir dans la proximité des autres membres du M.I.L. L'épisode avec Spyke et la serviette tombante n'était pas si loin que cela et restait toujours aussi peu glorieux aux yeux de mademoiselle Armstrong. Chose étonnante à laquelle elle se surprit à penser, alors qu'elle était sous l'eau chaude de la douche, était que c'était Spyke la seule personne qui l'ai jamais vue nue dans toute sa vie (du moins, dans l'état actuel de sa mutation). L'idée lui arriva qu'il faudrait bien qu'un jour, Kami aussi la voit en tenue d'Ève, et ce point demeurait délicat. Avec le technicien, cela s'était passé vite et sans son consentement à elle, tandis qu'avec son amour, il lui faudrait prendre son temps et surtout, arriver à accepter l'idée qu'il puisse la regarder dévêtue. Elle qui rougissait comme une pivoine à maturité dès qu'il s'agissait de son corps, cette étape ne serait pas du tout facile à passer, c'était une évidence! Et combien de temps s'écoulerait avant que Jack n'ait envie d'un rapport plus charnel, c'était toute la question... En tout cas, il était certain que la petite renarde allait devoir apprendre à mettre sa pudeur de côté, pour lui, et pour que leur relation reste au beau fixe.

La jeune japonaise sortit finalement de la douche, une vingtaine de minutes plus tard, séchée, habillée, poils brossés et chevelure coiffée, ses vêtements sales sous le bras. N'ayant pas exclut l'entraînement proposé la veille, elle s'était vêtue de façon à être toute à son aise. Pantalon de survêtement et débardeur moulant remplaçaient les éternels jeans amples et débardeurs moins moulants. Par chance, Aby n'avait plus la moindre ecchymose et surtout, son épaule s'était bien remise de l'accident d'entraînement qui lui avait servi de leçon. En pleine possession de ses moyens, elle déposa ses vêtements sales dans sa boîte à effets personnels, refît son lit et enfin, décida de s'occuper du réveil de son petit-ami.
En le regardant dormir toujours de façon aussi paisible, Kitsune passa en revue les différentes "techniques de réveil" qu'elle pouvait employer. Entre le saut sur Jack, trop brutal, et les petites caresses sur son visage, trop doux, elle devait se décider! Et contre toute attente, elle fit une sorte de mélange des deux. Avec douceur et agilité, elle enjamba son amour pour se retrouver au-dessus de lui, et se pencha doucement pour déposer un baiser sur ses lèvres. Après une seconde dose de baisers matinaux, pour être sûre qu'il se réveille, elle sourit gracieusement, pour que la première image que Jack ait à son réveil soit une Aby souriante et heureuse.
"Konnichiwa, watashi no itoshii Kami." ["Bonjour, mon Kami chéri."]
Elle espérait tout de même que son réveil n'était trop brutal pour le pauvre Jack qui terminait à peine sa nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Clay
Stratège du M.I.L.
Stratège du M.I.L.
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 29
Age du perso : 30 ans
Langues parlées : Anglais (Accent British)
Pouvoir du perso : Prestidigitation
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Doux réveil   Jeu 15 Jan - 3:50

Les bois s'étiraient devant le magicien, qui courait à perdre haleine vers un renard. Il lui semblait courir au ralenti, tellement il ne s'approchait pas de son objectif. Une odeur attrayante surgit de nulle part pour rejoindre les narines de Clay, qui n'avançait vraiment pas. C'était les signeaux caractéristiques d'un rêve, il le savait. Mais quand un serpent surgit devant lui, il sembla bien réel, provoquant un effet de recul chez Jack, qui ne parvint pas à l'esquiver. Allant définitivement trop lentement, le magicien se retrouva enroulé par le serpent, à la hauteur des côtes et sentit celui-ci lui entrer dans la bouche. Jack suffoquait, il ne parvenait pas à respirer, il...

Il se réveilla, quoi. Ouvrant l'oeil vitreux tout d'abord, il ouvrit ensuite son oeil de verre ( vous l'avez comprise, celle-là ? ) pour déclarer solennelement, la voix encore pâteuse de sa trop courte nuit :


- Kesskequi... wakisashi... origami ?

Le dernier mot désignant, vous le saviez sans doute, un art de pliage de papier et de façonner des formes. Le deuxième étant une désignation pour une arme courte, fréquente chez les Samouraïs, une sorte de petit katana. Et le premier mot était le mot habituel que chacun dirait en se faisant réveiller et tirer ainsi d'un rêve par des paroles d'un langage qu'on ne comprend pas et par une série de baisers alors que, dans nos souvenirs, nous n'étions pas en couple. Mais le magicien focalisa son regard de lynx ( endormi, oui-oui ) sur, ironiquement, la renarde souriante devant lui qui lui souhaitait ( probablement ) un bon réveil. Il devrait prendre des cours de Japonais, Jack, ça nuirait probablement pas.

Découvrant donc Abigail, il leva ses bras et se frotta les deux yeux, déclarant, encore de sa charmante voix infra-baryton du réveil et muni de l'haleine habituelle du matin :


- B'jour darling...

Puis laissa tout bêtement retomber ses bras le long de son corps, contemplant Abigail. La jeune japonaise était habillée, du moins, au goût de Clay, très sexy, mais ils allaient faire quoi, là ? Il eut un vague souvenir qui mena jusqu'à... un entraînement, bordel, c'est vrai ! Ses yeux se rondirent, il fallait bondir du lit, filer se doucher, s'habiller, déjeuner et aller s'entraîner, voila le planning du matin ! Une esquisse de mouvement commença de la part de Clay, puis il s'arrêta et reporta son regard sur Aby. J'vous ferai pas un dessin, mais un gars, le matin, faut que ça l'aille pisser... et quand ça arrive, il est généralement au garde-à-vous, si vous comprenez c'que j'veux dire. Précision, ici : Jack dors en sous-vêtements. Le tout additionné, en plus de la présence de Kitsune signifiait que Clay devrait peut-être...

Justement, sa robe de chambre étoilée n'était pas loin. Une belle tenue, adaptée pour un bon livre au coin d'un feu, d'un beau bleu marin nocturne, parsemé d'étoiles blanches, digne de son statut de Magicien, quoi. Elle était accrochée au pied du lit qui dominait le lit de Jack, aussi le magicien la désigna gentiment à Abigail, lui demandant :


- Tu pourrais me passer ça ? J'vais aller me doucher, ça sera pas très long...

La situation semblant très cocasse et rigolote, mais légèrement douillette pour Jack. Aux yeux des États-Unis, il sortait avec une mineure, maintenant, hein, alors faut pas pousser, non plus, dans les exagérations, hein ! En plus de combattre les ennemis des mutants, Jackie voulait pas avoir à combattre la Protection de la Jeunesse, vous saisissez le topo ? Bon, sans déconner...

Bref, c'est dans un état d'esprit peu réveilé et déblatérant déjà des conneries que Jack se retrouva sous Abigail, qui le réveillait très... non, je dirais même trop brusquement ! Vous en faites pas, personne a enlevé le vrai Jack Clay, c'est seulement que tant qu'il a pas eu son café matinal, il vaut rien, que voulez-vous ? Mais cette situation ne l'empêcha pas de murmurer à Aby qu'il l'aimait et de se redresser pour l'embrasser à son tour. Ce sacré Jack, quand même, hein ?


[Désolé des conneries, je devais les placer, j'y avais trop pensé ^.^ J'le ferai plus, promis !]

_________________
~ Jack Clay ~
"Friendship... the true magic men are capable of..."


Sujets : [M.I.L.] Chambre d'Issamé, [M.I.L.] Que le spectacle commence !, [M.I.L.] Chambre de Jack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terranostrum.ca
Abigail Armstrong
Eclaireuse du M.I.L.
Eclaireuse du M.I.L.
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 31
Age du perso : 21 ans
Langues parlées : Japonais et anglais
Pouvoir du perso : Organique
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Doux réveil   Ven 16 Jan - 20:13

[Par rapport à ce que je t'avais dit en MP, je me suis trompée, Jack est un homme comme tous les hommes, en fin de compte ^.^'' Mais non, je plaisante Razz ]

Aby avait pensé que sa façon de réveiller plairait à Kami, mais elle s'était, comment dire... Un peu trompée. C'était en effet, sans compter sur les difficultés chroniques de ces messieurs à être frais et dispos dès les premières minutes de la journée, chose sur laquelle les filles avaient, semble-t-il, toujours une grande longueur d'avance, même en 2050. Tout cela pour signifier que Jack mettait son temps pour se réveiller complètement, et il y avait fort à parier qu'il n'avait su apprécier à sa juste valeur le réveil tendre de Kitsune. Cependant, la jeune fille n'en perdit pas sa bonne humeur pour autant, bien qu'elle fût gênée que ses agissements aient embêté son amoureux. Aussi, pour se reprendre, elle le laisserait prendre une douche à sa convenance et irait préparer le petit-déjeuner pour tout le monde pendant ce temps.

Alors que Jack lui demandait gentiment de lui faire passer sa robe de chambre (très jolie, d'ailleurs ^.^ ), Abigail se surprit à se sentir soudainement dans une position de plus en plus incongrue. En effet, quelle était cette chose dure qu'elle commençait à sentir contre son fessier? Cela, additionné avec la mine de plus en plus gênée de son homme, et elle comprit ce qui se passait. Et ce fût, sans étonnement, à une vitesse record que le visage de la jeune japonaise commença à s'empourprer.
Jamais la renarde n'avait été dans pareille situation, car n'ayant jamais eu d'amoureux avant le magicien du M.I.L. Toutefois, elle n'était pas innocente au point d'ignorer ce qui se passait sous les draps de son petit-ami. Ni à quoi était due cette soudaine "réaction physique", si l'on puis s'exprimer ainsi.
Cela n'altéra en rien la vive couleur cerise des joues de la mutante, qui regrettait pleinement son idée de réveiller Jack de cette façon, présentement. Sans un mot pour exprimer sa gêne, son visage coloré étant après tout assez éloquent, elle attrapa la robe de chambre qu'elle tendit à Kami, puis se retira de dessus lui.
"Désolée, je... Ce n'était pas..."
Kitsune commença alors à balbutier en secouant ses mains, comme un enfant ayant commis quelque maladresse en voulant bien faire. Elle n'aurait pas pensé que tout cela la mènerait dans cette situation, et du reste, vous connaissez maintenant par coeur sa gêne et sa pudeur presque illimitées!
Ne voyant pas précisément ce qu'elle pouvait expliquer, Aby décida qu'il était plus que temps pour elle d'aller voir ailleurs que ce qu'elle n'osait même plus regarder.
"Je aller... Je vais préparer le petit-déjeuner!"
Elle en perdait même son latin, plus exactement son anglais, tant elle était gênée. Elle qui s'était promise, à peine quelques minutes plus tôt, de faire des efforts pour être moins embarrassée vis à vis de ce genre de choses, c'était un véritable fiasco.

Aussi, concluant son premier dialogue de la matinée avec son amour sur un sourire figé et quinaud, Abigail se détourna, après lui avoir souhaité une bonne douche. Tandis qu'elle quittait la pièce, elle espérait que l'incident, si nous pûmes appeler ce fait pas si divers que cela ainsi, n'affecterait pas autant jack qu'elle-même. Un seul timide, dans un couple, c'est bien suffisant. Après avoir quitté la pièce, la canidée fit le chemin pour se rendre en salle de détente. Alors qu'elle arpentait les couloirs d'une manière visiblement pressée, elle ne manqua pas de se traiter allègrement de "baka". Non-seulement elle avait agit de façon incorrecte, mais de plus, sa réaction avait été tellement bête... Pour quoi allait-elle passer désormais, au yeux de Jack? Pour une mal-apprise doublée d'une benêtte, se répondait-elle à tue-tête.
Arrivée dans la salle de détente, Aby se chargea de préparer du café, et de sortir du frigidaire tous les condiments nécessaires pour le petit-déjeuner. Pour elle, la nippone se remplit un verre d'orangeade et tartina une malheureuse tartine avec du beurre. Toutefois, elle décida d'attendre son prince charmant, craignant une fois de plus pour sa réaction. On aurait dit que les petit tracas de la vie de couple se faisaient voir un peu plus tôt que prévu, du côté de la jeune fille, mais malgré son anxiété, elle se doutait que Kami lui pardonnerait tout cela. Ce serait alors à son tour d'arrêter de perdre la face à chaque petit faux-pas qu'elle faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Clay
Stratège du M.I.L.
Stratège du M.I.L.
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 29
Age du perso : 30 ans
Langues parlées : Anglais (Accent British)
Pouvoir du perso : Prestidigitation
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Doux réveil   Ven 16 Jan - 22:35

Le magicien regarda avec insécurité la jeune renarde alors qu'elle s'éclipsait. Félicitations, mon vieux ! songea Clay. Elle qui semblait si heureuse en réveillant ainsi Jack et, dans le fond, il avait apprécié l'attention qu'elle lui apportait, elle avait seulement du mal interpréter ce qui se passait. Quoique l'interprétation n'avait que peu de place dans la situation...

Jack la regarda partir avec un pinement au coeur, mais ne fit rien pour la retenir. Il savait que la petite renarde était forte pour penser et songer, et pour ce faire, il fallait être seul. Mais qui sait à quoi elle allait penser ? Allait-elle s'inquiéter de ce qu'elle avait sentit chez Clay ? Bien entendu, elle devrait éventuellement réaliser que Jack n'était pas complètement fait de marbre ou de bois, mais ce n'était probablement pas le moment pour ça, mais elle devait sans doute faire le point de son propre côté... après tout, elle ne s'attendait probablement pas à une telle réaction de la part de Clay, hier soir, alors qu'elle se déclarait à lui. Le magicien se leva finalement et enfila sa robe de chambre étoilée, reportant sur la porte qui venait de laisser passer Abigail un regard éploré et lassé. Avait-il fait une bêtise, encore ? Ou était-ce Kitsune qui était trop... non, c'était de la faute à Jack, sûrement, il aurait du chercher à se contrôler, bordel !

Il agrippa des vêtements propres et se drapa dans sa robe de chambre pour se diriger vers la douche qui l'attendait. Il marcha dans les corridors déserts du M.I.L. pour finalement arriver dans la chambre des douches. Déserte elle aussi. Il laissa tomber sa robe de chambre puis se dévêtit complètement avant d'entrer sous l'eau. Comme à son habitude, c'était une douche froide, qui relevait de l'époque où Clay n'était pas très en moyens. Ce sacré magicien était devenu habitué à des douches froides le matin, ça le réveillait mieux et ça lui permettait de mieux songer. La rougeur instantannée apparue sur le visage d'Abigail laissait définitivement le magicien perplexe. D'accord, elle ne s'attendait pas à une sensation comme celle-là, mais bon... Était-ce suffisant pour prendre la fuite comme ça ? C'était dans les habitudes de Kitsune de fuir devant les problèmes, ou quoi ? Disons plutôt de crainde la vérité et de préféer l'ignorer. Elle préférait donc ignorer le fait que Clay la trouvait attirante ? Well...

Soupirant, il sortit de sa douche et retourna dans les dortoirs pour y laisser sa robe de chambre, maintenant qu'il était habillé. Il retourna ensuite dans les corridors du M.I.L. et la destination qui s'ouvrait à lui, soit la salle commune et le déjeuner préparé par Aby. Il arriva alors que le café embaumait la pièce et que la renarde maltraitait un malheureux jus d'orange et une pauvre tartine. La pauve Kitsune... elle semblait si dépitée et si amère que Clay se promit que le déjeuner de demain serait son chef-d'oeuvre pour sa petite canidée chérie. À la vue d'Abigail, Clay esquissa un sourire et s'approcha de la table où elle était assise. Il se plaça debouts, aux côtés de la renarde et se pencha pour déposer un délicat petit baiser sur ses lèvres. C'était le meilleur remède à un problème de couple, non ? Ça, et le sourire qu'affichait Clay présentement en regardant les étoiles dans le regard de celle qu'il aimait. N'ajoutant rien d'autre qu'un sourire, Jack s'empara d'un café et du déjeuner préparé par la renarde, qu'il s'empressa d'engloutir afin qu'ils puissent aller s'entraîner...

L'incident du matin semblait avoir été oublié pour le magicien, à la simple vue de la renarde...

_________________
~ Jack Clay ~
"Friendship... the true magic men are capable of..."


Sujets : [M.I.L.] Chambre d'Issamé, [M.I.L.] Que le spectacle commence !, [M.I.L.] Chambre de Jack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terranostrum.ca
Abigail Armstrong
Eclaireuse du M.I.L.
Eclaireuse du M.I.L.
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 31
Age du perso : 21 ans
Langues parlées : Japonais et anglais
Pouvoir du perso : Organique
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Doux réveil   Lun 19 Jan - 20:35

Si la jeune fille avait été d'humeur légèrement morose avant l'arrivée de Jack, ce dernier sût lui remonter le moral à l'aide de l'arme favorite des garçons pour se faire pardonner, le baiser. Dans le cas présent, il n'avait rien du tout à se faire pardonner, mais l'effet rechercché avait malgré cela été obtenu. Toutefois, Aby se sentait encore bête pour tout à l'heure, elle avait réagi sous le coup de la surprise et n'avait pas réfléchi ni sa réaction, ni ses paroles. Elle devait au moins s'excuser pour cela. Tandis que Kami commençait à déjeuner, Kitsune en profita pour glisser ses excuses dans la conversation, certes limitée, du moment.
"Je suis très désolée, Kami, pour tout à l'heure... Je ne voulais pas paraître si..."
La renarde chercha le bon mot pour illustrer son propos. Il lui en venait une grande liste, mais un seul suffirait, après tout, le but de ses excuses n'était pas de s'accabler plus que de raison. Cependant, elle avait un grand choix, entre les mots "nulle", "stupide", "idiote", ou encore "folle". Finalement, elle oublia l'idée de s'affubler d'un qualificatif peu glorieux, et préféra tenter d'expliquer les raisons de sa gêne. Tout en regardant sa pauvre tartine, qui ne réclamait qu'à être mangée.
"Tu sais... Tu es mon premier petit-ami, et c'est quelque chose de très nouveau pour moi, c'était la première fois que je voyais... Enfin..."
Pour la pauvre canidée, cette explication était un peu difficile à mener, car de toute évidence, parler de choses aussi intimes, et de façon aussi ouverte, c'était également quelque chose d'inhabituel pour elle. Ce qui était toutefois normal, après avoir vécu tant d'années à complexer sur son physique, la voila maintenant à découvrir l'intimité d'une autre personne. D'aucun aurait dit que ce serait inévitable, qu'un jour ou l'autre, cela serait advenu, mais il n'empêche que c'était tout de même un peu gênant. Mais la renarde poursuivit.
"Cela ne m'a pas effrayé, simplement... Cela m'a surprise, tu comprends?"
Pour tout dire, Abigail n'avait jamais moindrement abordé la sexualité, et ce y compris au sein de sa propre famille. Tout ce qui était relatif au physique était demeuré tabou pour elle, à cause de sa propre mutation, et jamais elle n'avait abordé ce sujet de conversation avec quiconque. Mis à part de savoir que les garçons étaient constitués "différemment" que les filles, elle ignorait tout ce qu'il y avait à savoir à ce propos. Bien sûr, il était facile d'imaginer que cela compliquerait d'autant plus sa relation avec Jack.
Cependant, Aby s'était éprise de Kami, le destin en avait voulu ainsi. Et il était certain que leur relation serait amenée à aboutir à ce genre de choses... Et bien qu'étant pudique à l'extrême, Aby souhaitait plus que tout pouvoir se rapprocher toujours davantage de son amour. Alors, par amour, elle devrait accepter que les choses aillent plus loin, et pas par contrainte. Elle devrait l'accepter car c'était la voie naturelle des choses, et qu'elle souhaitait elle aussi pouvoir avancer sur ce plan là, et surtout, partager ce genre de moments avec lui.

Abigail se leva de sa place, et franchit la distance la séparant de Jack. Elle s'assit sur les jambes de celui-ci, et plaça délicatement ses bras autour de son cou. Certes, elles avait encore les joues rosies par le sujet abordé, mais elle voulait montrer à son amoureux qu'elle aussi, voulait avancer. Mais pas trop vite, sans se presser, et en prenant le temps de s'accoutumer à chaque chose.
"Mais... J'ai envie qu'on avance, tous les deux, j'en ai envie du fond du coeur. Mais je veux qu'on prenne le temps..."
Après ces quelques mots, Kitsune enfouit son visage dans le cou de Jack, tout en serrant plus fort ses bras autour de lui. Nul doute que son amour pour lui était vrai et sincère, et plus encore, son coeur battait pour lui de toutes ses forces. Mais elle ne pourrait se dévoiler à lui que par petits pas, car cela serait trop difficile pour elle que les choses s'accélèrent trop.
"Donne-moi du temps, Amour... Un peu de temps pour que je te rende heureux..."
Prononcée comme un murmure, cette phrase fût ponctuée d'un petit baiser dans le cou du magicien aux fleurs, avant qu'Aby ne se détache un peu pour l'embrasser vraiment.
Sur ce moment, elle avait un peu peur. Qu'il ne puisse attendre, qu'il se lasse et préfère trouver une autre... Mais elle le savait, c'était le risque à prendre. Aussi, sans mot dire, Kitsune se résolut secrêtement, à cet instant, de faire de son mieux pour qu'il attende le moins possible. Il était encore difficile de faire un pronostic à ce propos, mais elle tâcherait de faire au mieux pour ne pas faire languir Kami indéfiniment.

La jeune nippone avait tout de même retrouvé le sourire, car au moins, le malentendu était maintenant dissipé. Et c'est sur un petit glapissement de rire qu'elle posa une dernière réplique.
"Peut-être devrais-je te laisser continuer ton petit-déjeuner, maintenant?"
Bien sûr, la renarde occupait de l'espace, entre Jack et son repas matinal, et elle ne lui facilitait pas vraiment la tâche, même elle s'en rendait compte! C'est alors qu'elle descendit de ses jambes pour regagner sa propre place, où elle avala furtivement son jus d'orange et sa tartine, qui avaient semblé l'implorer tout ce temps, à l'autre bout de la table. Il ne restait alors qu'au jeune couple à partir à la recherche de sensations fortes, main dans la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Clay
Stratège du M.I.L.
Stratège du M.I.L.
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 29
Age du perso : 30 ans
Langues parlées : Anglais (Accent British)
Pouvoir du perso : Prestidigitation
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Doux réveil   Lun 19 Jan - 22:01

Jack dégustait le déjeuner fait par Abigail. Comme nulle précision n'a été faite sur la nature de celui-ci, je me permet de signaler le plat que Clay mange présentement, soit du bacon fait à la poêle ( excellent, certes, mais il manquerait peut-être un peu de cuisson... ), une tranche de pain rôtie ( tartinée avec du beurre d'arachides, peu gastronomique, mais tellement bon ! ) ainsi que quelques fruits découpés en morceaux. Pour quelqu'un ne sachant que peu faire de la cuisine, Aby s'était très bien débrouillée, au goût de Jack, qui avalait le tout avec un café dans lequel il avait ajouté du lait et du sucre. Ensuite, la renarde se sentit sans doute obligée de se lancer dans des excuses et des explications pour l'évènement matinal qui les avaient tous deux perturbés légèrement : Abigail par le manque de préparation, et Jack par la réaction qu'elle avait eue. Women...

Il n'ajouta rien pendant ses trois premières répliques. S'il n'en avait été que de lui, il lui aurait déjà demandé de cesser ces excuses ridicules qui n'avaient pas lieu d'être. Mais il la laissa continuer, déplaçant son attention de son assiette entammée vers le visage encore légèrement rose de sa nouvelle petite-amie. Alors qu'elle terminait en demandant à Clay s'il comprenait, Jack eut un sourire et hocha la tête en affirmative. Venant de la part du magicien, croyez-vous vraiment qu'il ne comprendrait pas ? Déjà, l'esprit de Clay songeait à tout le trouble qu'elle avait du avoir en sentant cette réaction ( difficile à contrôler, avouons-le ) de la part du magicien, ce qui donnait donc que les agissements de Kitsune étaient parfaitement justifiés et donc nul besoin de s'excuser jusqu'à demain matin, ma belle !

La renarde se leva, et Clay se recula sur sa chaise, lui faisant une place par-dessus lui. Il passa ses bras autour d'elle et écouta ce qu'elle lui murmura dans le creux de l'oreille avant d'enfouir son visage dans le cou du magicien, sentant toute la fraîcheur droit sortie de la douche. Mais ce qu'elle dit déplut à Jack. Tout simplement, oui, cela lui déplut. Elle se trompait dans ses mots, elle ne savait pas de quoi elle parlait, cela était évident. Jack l'embrassa de son mieux, dans l'objectif de la réconforter, alors qu'elle terminait sa phrase, mais c'était à son tour de prendre la parole. Clay soupira, ré-afficha un sourire, et regarda celle qu'il aimait, tout en lui murmurant à son tour :


- Je ne te donne pas de temps...

Il la regarda tendrement. Jack Clay savait qu'une telle phrase pouvait mettre Abigail dans tous ses états et qu'elle réfléchirait plus vite que sa tête et paniquerait, aussi il continua et termina sa phrase rapidement, après un bref coup d'oeil dans les yeux de sa bien-aimée :

- ... Je suis heureux, grâce à toi, déjà.

Elle avait su illuminer le passage de Clay au M.I.L. et lui donner une vraie raison de se battre pour la cause mutante : pour chaque regard de haine qu'elle avait du encaisser, Clay rendrait au porteur du regard le triple de ce qu'il avait osé faire. Voila pourquoi il voulait se battre pour les mutants... pour le joli petit minois d'Abigail alors qu'elle était heureuse. Mais présentement, Abigail était obsédée par ses problèmes en lien avec les rapprochements éventuels de Clay et d'elle, alors que du point de vue à Jack, elle disposait de tout le temps qu'elle voulait. Cela faisait 3 ans qu'il vivait dans une sorte d'abstinence, il donnait à Abigail une autre année, si elle en avait besoin, peu lui importait. Après tout, à quoi sert une relation sexuelle si l'un des deux n'en a pas envie ?

Sur ce, elle s'écarta pour permettre à Clay de terminer son déjeuner. Lui faisant une grimace amusée, le magicien engloutit le reste des fruits et vida son café d'un trait sec. Il se leva ensuite, accompagnant Abigail. Maintenant, reste à savoir à quoi les deux amoureux s'entraîneront-ils ? Un autre cours d'escrime ? Pratique de pouvoirs mutants ? Fusils en vrac ? Abigail menait la danse, en tout cas, à elle de choisir...

_________________
~ Jack Clay ~
"Friendship... the true magic men are capable of..."


Sujets : [M.I.L.] Chambre d'Issamé, [M.I.L.] Que le spectacle commence !, [M.I.L.] Chambre de Jack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terranostrum.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doux réveil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Doux réveil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux Anniversaire Nathalie !
» réveil en pleine nuit à heure fixe bébé 11 mois
» Bébé de 7 mois et réveil matinal - Besoin de conseils!
» Problèmes de réveil
» Problème de réveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives M.I.L. :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: