AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 F001-MOL: Retourne-toi... [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Jeu 25 Déc - 2:58

Avez-vous déjà eu l'impression que quelque chose vous serrait l'estomac au point de croire que vous étiez entrain de tomber malade? Et bien c'était le cas de cette jeune clone qui marchait dans ces couloirs lui étant maintenant familier. C'était ce malaise qui l'avait poussé à descendre dans ce lieu qu'elle avait quitté moins d'une semaine plus tôt. Ce malaise, elle savait parfaitement ce que s'était... de la culpabilité. Et c'est donc les pas lourd, mais toujours aussi silencieux, que Kajitsu airait dans les sous-sol de la Genetics Corporation, à la recherche de la cellule qu'elle aurait préféré trouvé vide. Ses yeux passaient de portes en portes alors que toutes traces de détermination ou de bonne humeur sur son visage était remplacé par ce profond malaise et cette nervosité grandissante. Que ferait-elle si celui qu'elle cherchait lui en voulait?

*Je n'aurais jamais du resté sans rien faire, j'aurais du essayer de le rattraper. De cette manière, je l'aurais combattu moi-même et j'aurais été certaine qu'il ne finisse pas de cette manière! Et dire que je n'ai rien fait pour l'aider dans cet hélicoptère, juste avant de partir... C'est ma faute s'il est là... J'espère simplement qu'il va bien...*

À cette pensé, elle laissa échapper un silencieux soupire, revoyant encore le corps meurtris de celui sans qui elle n'aurait pas été en mesure de sortir de ces cellules. Dire qu'elle avait toujours cru Ashen invincible... exactement comme Maboroshi-sama. Mais cette vision d'horreur et sa présence en ces lieux sombres était la preuve du contraire; personne n'était invincible et ce, qu'importe leur force ou leur puissance. D'un sens, c'était bon à savoir... ça lui permettrait d'être prudente le jour où elle irait prendre sa revanche sur celui sans qui rien de tout cela ne serait arrivé. Après tout, si ce n'avait pas été de ce Fraust, Ashen serait encore à Londres entant que membre de la Black Division et non à Miami entant que captif! Enfin, elle aurait tout le temps nécessaire pour préparer sa venge plus tard... après tout, ce gus emprisonner plus loin ne lui importait pas le moins du monde.

Les pas de cette être irréelle raisonnèrent en un écho dans les couloirs sous-terrains, formant ce même bruit sinistre auquel elle s'était habitué pendant les derniers mois. Les plaintes de certains cobayes se faisaient entendre alors que des brides de conversations pouvaient être perçus ici et là... c'était l'univers des cellules dans toute sa splendeur. Rien ne pourrait jamais rien y changer, c'était la vie ici bas.. celle à laquelle elle s'était échappé et où elle n'aurait jamais voulu y trouver Ashen. Enfin, elle allait quand même l'y trouver puisqu'elle arrivait devant la cellule qu'on lui avait attribué.


*J'espère qu'il ne m'en voudra pas trop...* Espéra-t-elle en posant la main sur la porte.

Kajitsu pris une dernière inspiration, tentant au mieux de camoufler sa nervosité grandissante. C'était le moment où jamais... il était temps de voir comment il s'en sortait et de savoir si au moins il allait bien. Elle ce décida alors à ouvrir la porte, tout juste assez ouverte pour pouvoir passer. Elle la referma lentement, n'osant pas vraiment lever les yeux sur son aîné... Elle devait avoir l'air assez pitoyable. Surtout avec ses deux bras recouverts partiellement par un bandage à cause du combat de la veille. Enfin, elle avait l'air de tout sauf de cette gamine fière d'avoir finalement fait quelque chose de bien et d'être entré dans la Red Division...


"Hi Ashen..."

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Jeu 25 Déc - 4:08

"Tu ne rêveras plus [...]"
Précepte numéro 1 de la nouvelle vie d'Ashen. Ce dernier, pendu par les pieds à l'étage de son lit superposé, remontait sa Xème traction de la journée, les mains derrière la tête. Son torse nu dégoulinait d'eau, tant et si bien qu'une petite flaque de transpiration s'était formée en dessous de lui, sur le sol. Depuis combien de temps effectuait-il cet exercice? Sans doute un bon moment, peut-être autour d'une heure, voire plus. Le plus impressionnant, ce n'était pas l'acte en lui-même, mais de voir que malgré une fatigue apparente (que la rougeur de son ventre ne démentait pas), malgré la douleur que lui procurait sa blessure à l'abdomen, il redoublait d'endurance et d'énergie pour continuer.

La vérité, ce n'est pas qu'il n'y pensait pas, bien au contraire. C'est juste l'application pure et simple du précepte numéro 2, qui dit: "Souffrance tu te donneras, pour atteindre l'excellence". Alors oui, il pouvait souffrir et son ventre pouvait protester autant qu'il voulait de cet exercice forcé et ô combien douloureux, Ashen n'en avait cure. Tout ce qui lui importait, c'était de sortir d'ici, d'arpenter les couloirs un par un, et de crever à mains nues tous ces enfoirés qui avaient contribué de près ou de loin à le faire croupir ici. Pour son désir de vengeance, aucune souffrance ne pouvait plus le séparer de son but.

Tandis qu'il continuait sa "progression dans les échelons de la puissance ultime", comme il l'appelait ironiquement, la porte de la cellule de mercure s'ouvrit. Ashen n'interrompit pas l'exercice. Tout juste releva-t'il un bref instant les yeux, suffisamment longtemps pour voir de qui il s'agissait. Et puis il baissa les paupières, le temps de réciter mentalement le précepte numéro 3. "Aucun lien affectif tu n'entretiendras, qui t'empêcherait d'atteindre ton but.". Celui là paraissait simple, mais en réalité, c'était le plus difficile de tous à respecter. En tout cas, quand cela concernait des personnes trop proches, comme la jeune Kajitsu qui venait d'entrer ici pour probablement rendre une visite amicale à Ashen. Celui-ci serra les dents en remontant une nouvelle fois à la force de ses muscles abdominaux.

"Hi Ashen..."

Et avec le ton du chien battu, en prime. Ashen en avait déjà marre, il aurait voulu pouvoir lui crier de s'en aller, de le laisser là où les siens l'avaient si bien précipité, et qu'elle ne porte plus jamais le regard sur lui. En fait, par fierté, il se sentait sale; indigne d'être regardé, surtout pas par certaines personnes, dont elle faisait partie. C'était trop déshonorant, trop humiliant.

"Retourne-toi..."

Lui intima-t'il, fermement, avec le peu d'autorité naturelle qu'il lui restait. Non, il ne voulait pas qu'elle le voit ainsi, en train de lutter pour retrouver sa crédibilité, sa force, son aura de combattant. Là, il lui semblait n'être qu'un loque en pleine tentative de croissance, c'était pitoyable. Que la petite ne regarde pas ce spectacle, c'était tout ce qu'il voulait.

Alors que, probablement, elle lui obéissait, il descendit du lit d'en haut par une pirouette en arrière, et s'affala le cul par terre, son abdomen refusant de le porter une fois de plus après tant de mauvaises faveurs endurées. Ainsi, à moitié assis dans sa flaque d'eau, à moitié appuyé sur son lit, il ramassa un carré de drap qu'il avait déchiré, en guise de serviette, et s'essuya un peu.

"...Pourquoi es-tu venue?"

Demanda-t'il finalement, l'air agacé par la visite de la jeune fille. Effectivement, ça l'agaçait. Qu'un conn*rd quelconque vienne le voir, ça l'aurait mis hors de lui, parce que ça se fait pas de venir narguer les prisonniers (sauf quand on s'appelle Ashen, là il y a prescription), mais que ce soit ELLE qui vienne le voir, sans doute par amitié, il ne voulait pas... C'était une honte, que de se laisser voir dans une position de faiblesse...

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Jeu 25 Déc - 4:45

"Retourne-toi..."

Étonnée par cette remarque, la jeune clone leva les yeux l'espace d'une seconde, cherchant ce qu'il cherchait à cacher. C'était un spectacle semblable à celui qu'elle avait recréé dans sa cellule pendant le mois de février et en mars jusqu'à sans sortir... celui d'une détermination présente face à ce sentiment d'échec qui vous rendait honteux et apportait cette haine si grande. Voilà ce à quoi la Genetics Corporation avait réduit l'ex-membre de l'Escadron Noir. Il semblait que chaque être qui cherchait à s'envoler de son univers finissait par se brûler les ailes et retomber brutalement... C'était peut-être la règle générale, mais comme elle aurait souhaité qu'elle ne s'applique pas à Ashen. Aussi, c'est par respect pour cet être qu'elle appréciait tant qu'elle ferma les yeux et se retourna dans le même silence que celui de son arrivé.

Par respect... oui... C'était le moins qu'elle puisse faire après l'avoir si lâchement abandonné à l'entreprise pharmaceutique. Dire qu'elle avait souhaité qu'à leur prochaine rencontre, ils puissent sourire et peut-être même rire pourquoi pas. Dire qu'elle attendait toujours après ce fameux 'demain' qui était sensé venir après le jour de l'explosion de Londres. Mais elle rêvait bien trop notre jeune être artificielle... elle rêvait beaucoup trop. Foutue alarme...! Chacune d'entres-elles venait lui retirer une parcelle d'illusion que formaient ses rêves, réalisables avant que n'intervienne certains coups du Destin trop lourd pour une gamine de cet âge. Mais telle était la vie à présent et elle ne pouvait plus le nier... elle était à la Genetics Corporation à présent.

En entendant atterrir son aîné, Kajitsu fut tenté de se retourner, mais elle n'en fit rien. C'était, après tout, plus facile pour elle comme ça. Au moins, elle n'aurait pas à voir ses réactions lorsqu'elle parlerait... ce serait plus simple ainsi, elle n'aurait pas l'impression de lui parler directement. Et voilà... ce sentiment de lâcheté reprenait du service...


"...Pourquoi es-tu venue?"

Par culpabilité? Non... simplement parce qu'elle voulait le voir, parce qu'elle s'inquiétait pour lui et qu'elle voulait voir s'il allait bien. Parce qu'elle s'en voulait de n'avoir rien fait et qu'elle voulait s'en excuser. Parce qu'à quelque part, elle espérait toujours que ce soit comme avant et qu'elle puisse le voir sourire lorsqu'elle lui annoncerait sa promotion. Parce qu'elle voulait simplement le voir... le retrouver ainsi à défaut de pouvoir le voir en de meilleurs circonstances. Mais ça, elle ne serait pas en mesure de le lui dire exactement comme elle le pensait. C'était bien trop pathétique... trop lamentable... elle ne voulait pas se présenter sous ce jour. Mais elle se devait de répondre, et comme de raison, Kajitsu ne savait pas mentir, seulement cacher la vérité.

L'irréelle croisa les bras, cherchant comment elle pouvait bien formuler tout ça. Un silence mal à l'aise passa, pendant lequel la jeune clone cherchait à parler, mais où sa voix restait prise dans le fond de sa gorge. Elle prit donc un courte respiration avant de se lancer... c'était fou ce qu'elle pouvait être nerveuse pour si peu. Mais c'était le résultat de la culpabilité il fallait croire. Peut-être était-ce la preuve qu'elle avait raison de s'en vouloir?


"Je euh... je voulais simplement voir comment tu allais. Je m'inquiétais alors..." Sa voix se coupa alors qu'elle perdit complètement le file de ses mots, se trouvant soudainement ridicule d'avoir dit ça. Aussi elle poussa un soupire sec en décroisant les bras, reprenant une voix déjà plus vivante et plus confiante ...mais toujours bien trop sérieuse pour donner une chance à cette conversation de finir vers des jours heureux. "Écoute... ce n'est pas la première fois que la GC attaque la Faculté et ce ne sera certainement pas la dernière et tu le sais très bien. C'est comme ça c'est tout... Et puis, d'un sens... tu as eu ce que tu voulais, non? Tu ne cherchais pas de meilleurs adversaires?"

Bon d'accord... elle avait vraiment l'impression de chercher à ce convaincre 'elle' qu'elle n'avait rien fait de mal. Pourquoi est-ce qu'elle venait de lui dire ça d'abord!? Ce n'avait aucun sens! C'était fou ce que la culpabilité et cette nervosité qui venait avec pouvait lui faire faire ou dire. Aussi, elle se retint au moins d'ajouter: «Et là tu as le droit de dire que ce que je viens de dire est complètement stupide ou pathétique...». Mais elle y avait pensé, ne vous en faites pas!

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Jeu 25 Déc - 5:44

Un silence... Un silence un peu long, jusqu'à ce que la petite réponde:

"Je euh... je voulais simplement voir comment tu allais. Je m'inquiétais alors..."

Ashen étouffa un soupir de mépris, en se demandant, toujours aussi ironiquement, si Kajitsu avait vraiment cru qu'il serait possible qu'il aille très bien. Bah oui, comme si cette cellule était tout confort, qu'il avait la TV et des dessins animés à regarder, tout en se goinfrant de bonbons et autres chips saveur barbecue, ses préférées... Arf. Sans blague, elle avait vraiment cru trouver un Ashen heureux, par ici? Conneries.
Et puis, c'était nouveau aussi, de se soucier du sort d'un prisonnier de guerre? Bah, si on exclut la relation d'amitié qui unit ces deux là, Ashen demeurait celui qui avait trahi, le traître indigne qui ne mérite que la mort. Alors, pour faire dans le 'pratique', il aurait fallu que Kajitsu apporte à Ashen sa notification d'exécution. On en perdrait pas de temps, à l'avis de l'intéressé, à jouer pareille comédie.

C'est alors que la jeune clone reprit, d'une voix plus décidée, moins hésitante...

"Écoute... ce n'est pas la première fois que la GC attaque la Faculté et ce ne sera certainement pas la dernière et tu le sais très bien. C'est comme ça c'est tout... Et puis, d'un sens... tu as eu ce que tu voulais, non? Tu ne cherchais pas de meilleurs adversaires?"

Cette fois-ci, c'était trop; Ashen ne put retenir un rire. Un vrai rire, hein, pas un petit ricanement inaudible, là non, c'était pour de vrai. Bon, il ne rigola pas comme un abruti dégénéré non-plus, mais bon!
En fait, ça l'amusait pas mal, cette réplique. Vraiment, Kajitsu avait pris de l'assurance et de l'étoffe, c'était bien. Mais elle ne comprenait pas...

"Tu comprends rien, Kajitsu... En fait, c'est ça ton problème, tu veux bien faire, mais tu comprends rien..."

Ashen termina de s'essuyer le front; le voila de nouveau à peu près sec d'ailleurs. Jetant derrière son épaule sa serviette de fortune, il continua en chassant une mèche rebelle de son front:

"Je me fous que la GC attaque la Faculty de mon frère... Je me fous même que vous la détruisiez, que vous kidnappiez ses put*ins d'élèves pour les violer ou vous faire les griffes dessus, crois-moi, je m'en balance. L'affront n'est pas là..."

Même être dans le bon camp, celui qui gagne à la fin, ça ne l'intéressait plus. 'Tout ce qui compte, c'est moi', précepte numéro 4. Que les autres crèvent, tant mieux, ça ferait moins de vermine à écraser, le moment venu. Ils avaient voulu tuer le fauve Ashen? Mais leurs actes n'avaient au final fait que le réveiller. Car oui, Ashen le savait, il avait été paresseux, depuis les épisodes avec la Faculté, alors même qu'il était dans les rangs de la corporation. Oui, il avait dormi sur ses lauriers, et d'autres en avaient profité pour essayer de le détrôner. Alors oui, c'était inévitable, après avoir atteint le sommet, il ne pouvait que tomber, poussé par tous les êtres jaloux qui convoitaient sa place. Il avait suffit de 6 mois, 6 petits mois pour foutre en l'air tous les efforts qu'il avait fait pour être le meilleur. Mais, foi d'Ashen, on ne l'y reprendrait pas 2 fois. Plus de cadeaux, plus de pitié pour les faibles. Qu'ils crèvent.

"Tu as raison sur un point, toutefois. Ouais, j'ai voulu arrêter de combattre des faibles... Et crois-moi, c'est la première erreur que je fais dans mon parcours, mais elle ne se reproduira plus... Terminé, la gentillesse, l'altruisme et la bonne volonté. Dès que je serai sorti d'ici..."

Ashen se coupa lui-même, sentant qu'il allait en dire trop. Il faut dire que, exalté par son ambition retrouvée, il avait du mal à retenir ses mots, surtout les plus haineux, pour un peu il était prêt à tout raconter, ses désirs ardents de vengeance, sa soif de sang, son irrépressible envie de faire bouffer ses excréments à celui par qui il était là... Mais en fait non, il devrait le remercier. Oui, ce mec lui avait ouvert les yeux, en quelque sorte, lui avait permis de se rendre compte qu'il allait droit dans le mur! Oui, tout ceci n'était en fait qu'une sorte de signal d'alerte grandeur nature, un truc pour l'avertir, en somme. Mais l'appel n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd, oh non; il retiendrait la leçon, et pour preuve, il crèverait aussi cet enfoiré qui l'avait mis en cage, en premier même, pour l'exemple. Précepte numéro 5: 'Ta soif de vengeance tu étancheras.'...

Et Kajitsu, dans tout ça? Il faut se référer au précepte 3... Encore lui.

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Jeu 25 Déc - 6:40

Il riait... Sans doute à ses dépends bien sûr, mais il riait au moins et c'était tout ce qu'il fallait pour faire naître un mince sourire sur les lèvres de la jeune clone. Elle s'apaisait momentanément, simplement heureuse de voir qu'il pouvait toujours rire... enfin, entendre. Alors ce souvenir n'était peut-être pas si loin? Non, elle rêvait trop, mais c'était si bien de pouvoir y croire pendant ce court moment. Croire dans ses lieux sombres, cette ambiance morose et cette époque maudite. Si tout pouvait s'arrêter maintenant...

"Tu comprends rien, Kajitsu... En fait, c'est ça ton problème, tu veux bien faire, mais tu comprends rien..."

C'était maintenant à son tour d'avoir envie d'en rire. Comment était-elle sensé comprendre parfaitement ce qui se passait alors qu'on l'avait simplement poussé au milieu de cette histoire en lui disant de s'arranger seule? Comment pouvait-elle simplement comprendre alors qu'elle ne savait même pas encore ce qu'était la vie en elle-même? C'était lui demander beaucoup que de comprendre clairement! Et encore là, comment était-elle sensé réagir? Oui d'accord, théoriquement, Ashen et Kajitsu étaient sensé être adversaire dans toute cette histoire abracadabrante, mais seulement, notre jeune clone n'avait aucune raison de penser de la sorte! Elle n'avait rien à faire de ce qui était convenable ou pas... elle appréciait son aîné et c'était comme ça; et cette entreprise pharmaceutique ne pourrait rien y changer. Alors tant pis si elle ne comprenait pas tout maintenant, c'était normal, elle essayait seulement d'avancer pour le moment.

"Je me fous que la GC attaque la Faculty de mon frère... Je me fous même que vous la détruisiez, que vous kidnappiez ses put*ins d'élèves pour les violer ou vous faire les griffes dessus, crois-moi, je m'en balance. L'affront n'est pas là..."

Le sourire de l'irréelle s'effaça subitement. Jamais elle n'avait entendu son aîné tenir de tels propos! C'était si... si violent... ils dégageaient une telle haine et une telle force de vaincre... une soif de vengeance qui dépassait la sienne et de loin. Cette rage... si forte et si profonde... un frisson la parcourrait à ses mots. Ce moment de bonheur était terminé, la réalité prenait le dessus... la réalité de ce monde dans lequel elle baignait maintenant. Ce monde où régnait la violence ou le sang... on l'avait pourtant avertie dès le premier moment.

"Tu as raison sur un point, toutefois."

À ces mots, la jeune Kajitsu manqua de se retourner. Mais non, elle allait au moins lui laisser ça...

"Ouais, j'ai voulu arrêter de combattre des faibles... Et crois-moi, c'est la première erreur que je fais dans mon parcours, mais elle ne se reproduira plus... Terminé, la gentillesse, l'altruisme et la bonne volonté. Dès que je serai sorti d'ici..."

La jeune être artificielle serra les poings un moment avant de laisser aller toute forme de tension dans ses bras. Ce feu... ces flammes... elle les sentait brûler en lui seulement dans sa voix... Mais qu'est-ce qui lui arrivait!? Elle ne le reconnaissait plus! Et ces flammes qui venaient réveiller les siennes... Il allait faire quoi? Qu'est-ce qu'il allait faire hein? Il allait les tuer tous? Tout ceux qui l'avait offensé ou quoique ce soit d'autre? Comment est-ce qu'une seule défaite pouvait créer toute cette haine et cette colère? Ashen avait raison, elle ne comprenait pas... mais elle allait comprendre.

"Quand tu seras sorti tu vas faire quoi?" Demanda-t-elle sur un ton sec, armée d'une voix forte et confiante. Elle agissait sous l'impulsion du moment et ne réfléchissait pas moindrement à ses actes. Aussi, elle se retourna, l'observant maintenant droit dans les yeux. Comparons ces flammes pour voir! "Tu vas te venger? C'est ça?"

Elle avançait maintenant vers lui en parlant, ça voix pouvait même être interprété (même si ce n'était pas le but recherché) comme porteuse d'un défi inconscient. On ne voyait plus, à moins de chercher très profondément dans son regard, la moindre parcelle d'innocence en elle sur le moment, seulement cette force qu'elle s'était forgée avec le temps. Cette force qu'elle présentait fièrement et qui lui retirait toute prudence sur le moment. Après tout, elle ne voyait pas moindrement ce qu'elle risquait aujourd'hui... elle ne faisait que sonner un peu les cloches à celui à qui elle tenait tant.

"Tu vas te venger de qui? De ceux qui t'ont battu? De ceux qui ont participé à l'attaque? De la GC? Vas-y dit-le, qu'est-ce que tu vas leur faire? Tu es bien parti pour ça, non?"

Elle était maintenant à moins de trente centimètre d'Ashen, l'observant dans avec ce visage sérieux et ces yeux turquoises flambants. Elle se tenait droite, pas un muscle ne fléchissait et ne trahissait la moindre faiblesse... voilà ce en quoi cette entreprise pharmaceutique avait transformer notre jeune clone.

"Non mais regarde-toi..." Fit-elle avant de faire un courte pose. Elle avait presque envie de sourire. "Comment est-ce qu'une seule défaite peut avoir un tel effet..."

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Jeu 25 Déc - 8:04

Ashen se perdait dans ses réflexions, ses plans de revanche que son esprit mettait au point depuis le premier instant où il avait pris conscience de sa situation. Il réfléchissait aux mille et une façon qu'il pourrait trouver pour déguster sa vengeance de la meilleure façon possible. Et surtout, pour qu'ils souffrent un max', tous ces pauvres ahuris qui avaient cru pouvoir le briser si facilement.
Ses réflexions auraient pu se prolonger encore longtemps, tant il y avait de moyens pour arriver à une si belle fin; mais Kajitsu le fit sortir de ses rêveries sanglantes et sordides au possible.

"Quand tu seras sorti tu vas faire quoi?"

Elle se tenait toujours dos à lui; cela ne dura plus, elle fit volte-face et le dévisagea; tout ce qu'il avait voulu éviter. Pourtant, le jeune homme ne parvint à se résoudre à baisser les yeux, chose qu'il s'était juré de ne plus jamais faire désormais (laissons ça aux faibles).

"Tu vas te venger? C'est ça?"

Il n'eut pas le temps de répliquer un grand et fier 'Oui, c'est ça' que déjà, la petite, visiblement animée d'une colère qui lui allait bien mal, venait droit sur lui en continuant à l'assaillir de questions:

"Tu vas te venger de qui? De ceux qui t'ont battu? De ceux qui ont participé à l'attaque? De la GC? Vas-y dit-le, qu'est-ce que tu vas leur faire? Tu es bien parti pour ça, non?"

A chaque question, Ashen se sentait bouillir un peu plus, de rage. Il montait lui aussi dans les tours, comme une cocotte-minute prête à exploser si on n'ouvre pas la soupape. Encore et encore, ça le prenait aux tripes, et ça remontait à son cerveau, de même que son visage devenait rouge de colère.

"Non mais regarde-toi... Comment est-ce qu'une seule défaite peut avoir un tel effet..."

C'était la phrase à ne jamais prononcer. Pas devant lui, pas maintenant...

Le coup partit tout seul. C'était une gifle vraiment violente, Ashen y avait mis toute sa colère et toute sa rage, concentrée en cette gifle qui laisserait sans doute une bonne sensation de brûlure sur la joue de Kajitsu, pour un bon moment.

Oui, il lui en voulait terriblement. Elle le croyait fou? Elle croyait que sa vengeance était triviale, irréfléchie, que d'avoir subi cette défaite ne méritait pas un tel désir de revanche, ne le valait pas? Elle croyait tout ceci démesuré à outrance? Combien elle était loin du compte... Non, c'était tout le contraire. C'était devenu, avec à peine quelques heures, quelques jours passés à croupir ici, un besoin vital, comme celui d'aller aux toilettes. Il DEVAIT se venger, et de la façon la plus atroce qui soit, atroce pour ses opposants. Il se devaient de leur faire tâter du Ashen, du vrai, celui qui mords quand il est contrarié, qui tue rapidement et sans souffrance quand il est de bonne humeur. Oui, il DEVAIT sans équivoque leur montrer qu'on ne se moque pas de lui, qu'on ne joue pas à ce jeu là avec lui. Que les autres acceptent leur sort, ça lui était bien égal, lui n'était pas comme les autres. Il était 100 fois, non, un million de fois mieux que les autres. Alors ils devraient payer le prix fort, oui, ils devraient souffrir au point de regretter d'avoir un jour osé se lever devant lui. Et souffrir, surtout, souffrir 100 fois l'humiliation que lui souffrait en ce moment même. Ils devraient passer à la caisse un jour, et payer d'avoir cru lui être supérieur. Et ils payeraient le prix ultra fort, la note serait salée, non, poivrée, pimentée... Précepte 6: 'Ils doivent payer de leur vie le mal qu'ils t'ont fait.'

Ashen semblait possédé par quelque diable ou créature malfaisante; ses yeux étaient presque injectés de sang, le sang battait d'ailleurs sur sa tempe. S'il devait renvoyer une image, c'était celle de l'être aveuglé par son désir brûlant, comme une obsession à résoudre.

"Tu veux que je t'ajoute à ma liste noire, pauvre inconsciente? Tu veux toi aussi payer pour la liberté que vous m'avez enlevé???"

Soulevé d'une énergie nouvelle, Ashen se redressa vivement et bondit littéralement sur Kajitsu, l'empoignant par le col de ses vêtements pour la plaquer au sol de tout son poids. Leurs visages étaient encore très près l'un de l'autre, pour la seconde fois, mais cette fois-ci c'est lui avait l'ascendant. En vérité, il puait, souffrant de la mauvaise hygiène des détenus, mais surtout, il sentait la mort, le soufre, un peu l'odeur de la faucheuse si l'on a une imagination fertile. Tout son être puait la mort, comme s'il suffisait d'un battement de cil pour qu'il achève celle qui avait été la seconde personne à le rendre plus humain qu'il ne l'avait jamais été...

Mais sans qu'on ne sache pourquoi, il finit par peu à peu relâcher son emprise, son visage toujours enlaidis par les traits de la colère et de l'amertume. Il était passé prêt de péter un câble cette fois, mais c'était un avertissement, juste un avertissement. Plus de cadeau, plus d'amitié qui ne tienne... Il la tuerait si elle osait se lever devant lui.

"Je t'avais dit de te retourner..."

Conclut-il, avant de se relever, de cracher sur le sol tout son dédain, puis d'aller s'allonger sur son lit. Comme si rien de ce que nous venions de voir ne s'était déroulé.
Le précepte 3 commençait à rentrer...

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Jeu 25 Déc - 9:15



Jamais elle n'aurait cru que cela tournerait ainsi... jamais elle n'aurait cru qu'un jour elle recevrait ce genre de coup de sa part. Ce coup lui avait presque fait perdre l'équilibre alors que sa joue brûlait. On pouvait clairement voir la surprise sur les traits de son visage alors que dans son regard défilait rapidement les rires, la compassion, le soutient... C'était comme si tout s'effaçait... tout était emporté en un seul mouvement. Mais en même temps, toute sa culpabilité s'envolait, elle partait et s'évaporait. Non, elle n'était responsable de rien! C'était lui seul qui s'était foutu dans cette galère, elle n'avait pas à payer pour ses états d'âmes ou désir de vengeance envers Dilfert ou Duncan! Est-ce qu'elle avait juré de tuer toutes les âmes de la Faculté après qu'une seule personne ait détruit ses rêves en une fraction de seconde, détruit Londres, retirer Maboroshi-sama et celui qui se retrouvait devant elle? Elle ne jurait vengeance qu'à lui, pas au monde! Alors qu'il se calme!

"Tu veux que je t'ajoute à ma liste noire, pauvre inconsciente? Tu veux toi aussi payer pour la liberté que vous m'avez enlevé???"

Kajitsu se retourna lentement, mais toujours pas complètement, juste assez pour que leurs regards se croisent. On n'y voyait plus cette chaleur qu'il y avait toujours eu avant ce jour... c'était un regard noir et brûlant... laissant passer un éclaire. Jamais il n'aurait du faire ça... Maintenant qu'elle s'était sortie de ce trou, elle n'allait pas permettre qu'un cobaye agisse de la sorte avec elle. Car c'étaient ce qu'ils étaient maintenant, par delà cette amitié (bien qu'un doute commence à ce former), ils étaient présentement un cobaye et un membre de la Red Division... Notre être irréelle avait sa fierté et elle ne comptait pas la laisser s'effacer de la sorte! Pour une fois qu'elle était fière d'elle sans l'aide de personne... ne lui enlevez pas ça! Et oui, Kajitsu ne l'avait peut-être pas réaliser, mais cette gifle venait de réveiller sa fierté.

Toutefois, ce raisonnement ne fut coupé par son aîné, encore une fois, qui venait la projeter au sol. Sur le coup de l'impacte douloureux, le visage de la jeune clone se crispa alors qu'elle se retenait d'émettre le moindre son. Elle n'allait pas lui donner cette satisfaction. S'il voulait se prouver qu'il était toujours supérieur ou plus fort que tous malgré sa défaite, ce ne serait pas elle qui allait l'aider. Il n'était pas invincible et il allait devoir l'apprendre. De plus, à quoi servirait de se rabaisser lorsque notre jeune Kajitsu cherchait à monter vers le sommet? Jamais elle n'allait lui donner cette satisfaction! Sorry Ashen, mais elle se tient maintenant cette petite! Ce n'est plus la gamine que tu as trouvé à table avec Maboroshi-sama.

Elle le regardait directement dans les yeux, sans montrer la moindre émotion. Toujours ce regard noir qui la rendait méconnaissable... tout autant qu'il l'était. Jamais elle ne l'avait vue dans un tel état... c'était comme si c'était une toute autre personne qui venait de la projeté au sol! Deux personnes différentes... complètement différentes... méconnaissables... Ils n'étaient plus ces deux êtres proches malgré le destin. Ils étaient la haine et la vengeance réunis dans le corps d'un traitre et d'une nouvelle recrue!

Mais il se relevait... peut-être que ces personnalités d'origine n'étaient pas si loin. Non, c'était encore un rêve ça... encore cet espoir un peu fleur bleu de Kajitsu qui n'avait plus sa place à la GC. Aussi, elle ne prêta pas attention à ce que faisait son aîné, elle ne fit que s'asseoir, fixant le vide pendant un court moment avant de poser sa main sur sa joue encore rouge, les yeux clos. Mais qu'est-ce qui se passait...?


"Je t'avais dit de te retourner..."

De rester dos à la vérité? Non jamais, désolé... De continuer à obéir sagement comme l'être inférieur aux êtres naturels qu'elle était? Non jamais... plus jamais plus jamais! Elle n'avait jamais classé Ashen dans cette catégorie... comme étant celui qui la tenait en bas... mais aujourd'hui... aujourd'hui seulement, il venait de prendre ce statu: un être naturel, un autre. Dommage pour lui, ou alors pour elle-même peut-être (sans doute allait-elle y laisser des plumes ou bien un être cher), mais il n'était plus question pour Kajitsu de rester inférieur à un être naturel. Elle cherchait à s'élever à leur niveau, voir plus haut même! Désolé Ashen... la fin de la partie approche. Kajitsu, bienvenue dans ce monde de violence et de sang... c'est ta vie à présent... ton monde.

"La liberté qu'on ta prise... Ne me fait pas rire, je sais très bien que tu vas la reprendre de toi-même de toute façon." Elle ne le regardait pas, elle observait encore le mur à côté, toujours assise. Mais elle ne resterait pas là éternellement. Aussi, elle se retourna pour l'observer directement. "Ne cherche pas d'excuse pour donner un peu de vie dans ton état prolongé d'existence."

Ça, c'était venimeux et elle en était parfaitement consciente. Aussi, elle se releva, faisant quelques pas vers Ashen. Ça, c'était un défi. Il allait voir qu'elle était bien plus solide qu'avant et qu'elle ne se laisserait plus faire désormais. C'était fini la faiblesse, elle avait sa fierté et avait créée sa force de ses mains! Elle avait construit la vie alors qu'il s'était plongé dans l'existence, elle n'était pas responsable des malheurs de son aîné. Elle était seulement responsable de ses propres succès pour la simple et bonne raison qu'elle avait travailler pour les forger! Qu'il ne lui mette pas ça sur le dos!

"Et sache que je ne me retournerai pas. J'ai travaillé trop fort pour en être là où j'en suis pour fléchir. C'est terminé Ashen... oublie la faiblesse, tu n'en trouveras plus en moi. Donc cherche quelqu'un d'autre pour te remonter ou te prouver que tu n'as pas perdu. Je ne suis en aucun cas inférieur à un être naturel."

Qu'il réplique pour voir... elle se tenait prête et cette fois, elle allait riposter. Fini de jouer.

*Ashen... la prochaine fois que nos chemins se croiserons dans des circonstances où nous serons adversaire... tu ne passeras pas la porte... je le promets. C'est terminé les enfantillages.*

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Ven 26 Déc - 8:02

"La liberté qu'on ta prise... Ne me fait pas rire, je sais très bien que tu vas la reprendre de toi-même de toute façon."

Ça, c'était pas peu dire. Et comment, qu'il allait se lever, avec une force retrouvée, et balayer tout ce qui l'empêcherait d'avancer à grands coups de lattes dans la gueule. Pourvu que le sang coule à flot, comme le champagne dans les galas mondains; Ashen redéfinit le mot 'boucherie'. Même Sylberstein s'en pissera au froc...

"Ne cherche pas d'excuse pour donner un peu de vie dans ton état prolongé d'existence."

"Shut the f*ck up!"

Ashen bondit du lit par pulsion, tout comme il avait prononcé, pardon, crié cette réplique. Ses oreilles n'avaient pas apprécié ce qu'elles venaient d'entendre, normal avec un tel ego. Toujours est-il que les yeux d'Ashen envoyaient maintenant des éclairs à celle qu'il avait couvé et protégé, pendant un temps. Etait-ce donc la fin de cette belle et profonde amitié? Ashen allait-il tout foutre en l'air au nom de la vengeance? En tout cas, si la petite ne baissait pas d'un ton, il était au bord de lui sauter à la gorge... Tout son être ne réclamait que ça: la tête de celle qui se tenait devant lui présentement, avec une fierté que lui bataillait pour récupérer. Toujours le précepte numéro 3...

"Et sache que je ne me retournerai pas. J'ai travaillé trop fort pour en être là où j'en suis pour fléchir. C'est terminé Ashen... oublie la faiblesse, tu n'en trouveras plus en moi. Donc cherche quelqu'un d'autre pour te remonter ou te prouver que tu n'as pas perdu. Je ne suis en aucun cas inférieur à un être naturel."

"Des mots, que des mots... Regarde-toi, qu'as-tu aux bras, toi qui te crois devenue forte? C'est un élève qui t'as mis en vrac comme ça? Et tu oses me parler de force!!! Arrêtes de te foutre de ma gueule, Chan!"

Pendant son intervention, Ashen était aller s'appuyer contre la porte de sa cellule, cette maudite porte qu'il ne pouvait franchir. Le bas de son dos le démangeait, le 'Red Hole' saignait même depuis un bon moment déjà. Il la sentait redescendre. Sourire carnassier. Rire empreint de folie.

"Ouais, c'est ça... Tu as beau parler, tes actes ne sont pas à la hauteur de tes paroles. En fait, t'es restée la même, Chan. Une petite enfant, faible de corps et d'esprit... Tellement que tu t'es crue devenir une super-héroïne de dessin animé... Mais en fait, t'es comme moi. Regarde-moi, Chan, regarde-bien ce que tu es..."

Ashen souriait, presque de façon naturelle, si ce n'est qu'il avait quelque chose à l'esprit, qui rendait ce sourire un rien factice et illusoire. Toutefois, sa colère semblait être redescendue, cela se lisait également sur son visage.
Il désigna la récente cicatrice à côté de son nombril.

"Tu vois, moi aussi j'ai été blessé... Ils en ont profité, ces... Ces vauriens! Je paye le prix de cet infime, tout petit moment de faiblesse, mais au final, si je suis debout, c'est pour devenir plus fort... T'es comme moi, Chan, tu veux devenir plus forte, mais pour l'heure, tu es faible. Même si tu as cessé d'exister pour commencer à vivre, tu n'es pas encore assez forte... C'est comme ça, petite Chan, tu n'y peux rien. Et ils profitent de toi, pendant ce temps, et oui... Ils t'abusent, ils violent ton intégrité de guerrière, ils bafouent Maboroshi, ils se ******** sur sa tombe même, il lui crache à la gueule... Et ils feront pareil avec toi, quand tu seras crevée... C'est ton destin, Chan, tu resteras faible toute ta vie, ma pauvre enfant... Sauf si tu fais comme moi je fais, c'est à dire t'élever plus haut qu'eux, pour pouvoir ensuite les écraser comme les insectes qu'ils sont... Tu comprends ça, Chan? Tu comprends?? Il te faut les écraser, avant qu'eux ne t'écrasent, c'est la seule solution, Chan... Réfléchis deux secondes à ça, Chan... Réfléchis à ce que je te dis, tu verras que c'est la vérité, petite... La vérité..."

Il avait dit tout ça presque d'une traite, sans vraiment réfléchir, sans jamais détacher son regard du sien, et surtout d'un ton calme, voire mielleux, enfantin mais sérieux; cela contrastait méchamment avec la colère de tout à l'heure.

"Je suis sincère, Chan, je te dis tout ça pour ton bien et tu le sais, au fond de toi... Ça te fait mal à entendre, mais c'est ce dont tu as besoin pour devenir forte..."

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Ven 26 Déc - 8:55

"Des mots, que des mots... Regarde-toi, qu'as-tu aux bras, toi qui te crois devenue forte? C'est un élève qui t'as mis en vrac comme ça? Et tu oses me parler de force!!! Arrêtes de te foutre de ma gueule, Chan!"

Kajitsu bouillonnait littéralement de rage! Elle faisait ce qu'elle pouvait avec ce qu'elle avait oui! Elle n'avait pas des années d'expériences, mais trois petits mois! C'était déjà un miracle d'avoir pu faire quelque chose avec un pouvoir à la base inutile, sans possibilité de mobilité et avec un si court laps de temps pour apprendre de soit même et se démerder seule! Mais le pire dans tout ça, c'est qu'il avait raison. Elle qui était si fière d'avoir enfin fait quelque chose de bien et d'être enfin membre de la Red Division... qu'était-elle à côté de lui qui avait réussi à déserter l'élite? Pourquoi ce mentir? Elle n'était pas si forte que ça... Merci Ashen... tu viens de lui détruire son morale et la seule once de fierté qu'elle avait si durement gagné!

Quoi!? Non! Elle n'allait pas se laisser abattre de la sorte! Qu'il dise ce qu'il veuille bien dire! Elle avait avancé cette jeune clone et avait fait un pas énorme en peu de temps. Là où elle avait échoué partout, elle avait enfin réussi à faire quelque chose de bien et de significatif! Tant pis si elle en revenait blessé, elle n'en avait rien à faire! Elle était toujours en vie et elle n'en revenait que plus forte encore et plus déterminé à avancer. Alors oui, elle allait lui parler de force et pas qu'un peu! Elle n'allait pas ce gêner de montrer ce qu'elle avait gagné à sa manière et avec tant de peine! Tant pis si l'une des seules personnes encore vivantes qui comptaient pour elle n'était pas capable de voir ça. Maintenant... il restait à savoir si vraiment, au plus profond de son être... elle y croyait vraiment.


"Ouais, c'est ça... Tu as beau parler, tes actes ne sont pas à la hauteur de tes paroles. En fait, t'es restée la même, Chan. Une petite enfant, faible de corps et d'esprit... Tellement que tu t'es crue devenir une super-héroïne de dessin animé... Mais en fait, t'es comme moi. Regarde-moi, Chan, regarde-bien ce que tu es..."

Si pendant ce discours Ashen s'était déplacé, du côté de notre jeune être irréelle, c'était sa respiration qui était devenue clairement visible. Comment osait-il lui dire qu'elle était rester, ne serait-ce que moindrement, la même!? Jamais... jamais elle ne supporterait l'idée de ne pas avoir avancé! Comment pouvait-il la voir encore de la même manière? Tout ce qu'elle avait fait et le sang payé n'avait-il servi à rien? C'était faux... complètement faux... Elle avait avancé... elle avait évolué et avait appris à ce tenir! Elle était capable de réussir ce qu'on lui demandait à présent et...! Et tout ça n'était absolument rien aux yeux d'un être naturel ayant atteint le sommet...

Ouvrez simplement les yeux un moment? Si vous ne le faites pas, Kajitsu, elle, venait de le faire. Ce démener, pour le moment, resterait sans le moindre intérêt. Après tout... pour qui d'autre, à l'exception de ses semblables, un simple rat de laboratoire, une expérience ratée, se débattant corps et âme pour avancer, était-il important? Une simple expérience... une expérimentation rien de plus... un rat de laboratoire qui se greffait des ailles pour changer son destin minable et qui essayait de voler avec! Mais elle allait voler... un jour, pas aujourd'hui ni demain... mais un jour elle volerait! Si pour l'instant, elle venait tout juste de décoller du sol, un jour elle ne manquerait pas de toucher le ciel! Si pour les autres ce n'était qu'une tentative pitoyable de déjouer la vie, pour notre jeune clone, c'était la preuve que son expérience était une réussite. Un clone pouvait faire tout autant qu'un être naturel... il fallait le prouver maintenant!

Toutefois, Ashen avait tord en lui disant de se voir en lui. Jamais ils ne seraient pareille sur ce point. Car même si elle aussi, elle atteignait des sommets avant de s'écraser pour repartir à nouveau... jamais ils ne seraient les mêmes. Lui... il était arrivé avec la possibilité de voler, il avait des ailles! Kajitsu, quant à elle, elle avait du se les créer... Elle avait ce poids à porter que jamais il ne connaîtrait! Et c'est toujours entant qu'expérience qu'elle avancerait... mais un jour, elle gagnerait aussi le statu de personne, en plus de cette réalité qui lui collait à la peau! Elle pouvait regarder encore et toujours... ils ne seraient jamais les mêmes. Pour la simple et unique bonne raison qu'Ashen était Ashen... et que Kajitsu était Kajitsu.


"Tu vois, moi aussi j'ai été blessé... Ils en ont profité, ces... Ces vauriens! Je paye le prix de cet infime, tout petit moment de faiblesse, mais au final, si je suis debout, c'est pour devenir plus fort... T'es comme moi, Chan, tu veux devenir plus forte, mais pour l'heure, tu es faible. Même si tu as cessé d'exister pour commencer à vivre, tu n'es pas encore assez forte... C'est comme ça, petite Chan, tu n'y peux rien. Et ils profitent de toi, pendant ce temps, et oui... "

Ça voix avait changé, il ne menaçait plus de l'étrangler au moindre faut mouvement. Elle le reconnaissait de nouveau dans ses mots... c'était le genre de discours qu'elle connaissait de lui. C'était plus sombre, certes, mais les conditions actuelles n'étaient pas joyeuses pour autant... le monde n'était plus le même non plus. Ou peut-être, en fait, avait-il toujours été le même; mais seulement, maintenant elle pouvait le voir clairement. Ce monde sanglant où la limite entre la faiblesse et la force était si mince et personnelle à chacun. Ce monde réel où l'on était ce qu'on était et où on se débattait pour pouvoir trouver ne serait-ce qu'un espace de ciel. Et même si cette être artificielle avait retrouvé celui qu'elle était venue trouver en se jour sombre... ce qu'il disait ne faisait que rendre ce monde plus sombre et sale qu'il ne l'était déjà. Plus réel au fond...

"Ils t'abusent, ils violent ton intégrité de guerrière, ils bafouent Maboroshi, ils se ******** sur sa tombe même, il lui crache à la gueule..."

*SHUT UP!!!! HELL SHUT UP!!! Be quiet, enough!!!*

"Et ils feront pareil avec toi, quand tu seras crevée... C'est ton destin, Chan, tu resteras faible toute ta vie, ma pauvre enfant..."

*Ne me traite pas de la sorte! Dis ce que tu veux, je serai leur égale! Tout comme el... Tcch...*

"Sauf si tu fais comme moi je fais, c'est à dire t'élever plus haut qu'eux, pour pouvoir ensuite les écraser comme les insectes qu'ils sont... Tu comprends ça, Chan? Tu comprends?? Il te faut les écraser, avant qu'eux ne t'écrasent, c'est la seule solution, Chan... Réfléchis deux secondes à ça, Chan... Réfléchis à ce que je te dis, tu verras que c'est la vérité, petite... La vérité..."

Kajitsu n'avait pas bougé, simplement resté là à l'observer fixement, laissant la colère retomber doucement, mais laissant sa détermination et sa fierté prendre le dessus. Aussi, elle ferma les yeux, comme pour mieux voir en elle ce qu'il était bon de croire et de faire. Si elle avait toujours écouté ce qu'il lui disait et suivit la voie qu'il lui montrait... aujourd'hui, le ferait-elle? Son rêve... ce pourquoi elle se battait et se donnait tant de mal... elle voulait l'atteindre. Toutefois, pour y arriver, elle ne devait pas agir de la sorte. Agir comme un pantin brisé, une expérience déchu aux ailles brûlés qui réclame vengeance sur tout ce qui vole encore... ce n'était pas ainsi qu'elle referait ce monde meilleur auquel elle aspirait! Désolé Ashen... cette fois, Kajitsu ne te suivrait pas.

"Désolé," fit-elle en ouvrant les yeux, souriante, et abordant une voix emprunte de cette détermination qui faisait sa nature. "mais cette fois... tu as tord. Ce que tu dis est faux. Ce n'est pas en agissant comme une expérience brisée qu'on avance Ashen."

Elle semblait convaincu de ce qu'elle disait... et elle l'était aussi. Elle avançait en parlant, vers celui à qui elle tenait. Sans le chercher, Kajitsu lui montrait qu'elle avait avancé et qu'elle était maintenant capable de se faire sa propre idée du monde et de la manière dont il fallait procéder pour vivre. Elle lui montrait qu'elle savait voler, ne serait-ce que moindrement.

"C'est en se relevant et en se tenant solidement. C'est en travaillant contre le courant et la vie elle-même! C'est en ne perdant pas notre rêve de vue et en tenant le coup contre tout ceux qui ne sont pas assez brillant pour voir notre force." Elle fit une courte pose, maintenant arrivé à moins d'un mètre de lui. "Car non... même si mon combat d'hier m'a donné du mal, je ne me considère pas comme étant faible. Et je suis désolé que tu te considère de la sorte... parce que je ne te vois pas comme tel."

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Ven 26 Déc - 9:36

"Désolé, mais cette fois... tu as tord. Ce que tu dis est faux. Ce n'est pas en agissant comme une expérience brisée qu'on avance Ashen."

*Qui parle d'expérience brisée, ici? J'ai bien peur que ça soit toi... Innocente...*

En cet instant, Ashen avait encore un dernier brin de compassion pour la jeune fille qui lui faisait face. Alors, son âme était sauve, qu'il crève en paix, Amen.

"C'est en se relevant et en se tenant solidement. C'est en travaillant contre le courant et la vie elle-même! C'est en ne perdant pas notre rêve de vue et en tenant le coup contre tout ceux qui ne sont pas assez brillant pour voir notre force. Car non... même si mon combat d'hier m'a donné du mal, je ne me considère pas comme étant faible. Et je suis désolé que tu te considère de la sorte... parce que je ne te vois pas comme tel."

Le jeune Mutant haussa les épaules, en secouant légèrement la tête en signe de négation. En vérité, il la savait perdue. Elle était fichue, à ses yeux, de raisonner ainsi. Elle se ferait croquer toute crue par les plus fortes têtes de la GC, car l'entreprise n'était sûrement pas composée de tendres. Des Ashen, elle en trouverait d'autres sur son chemin, et sans doute des beaucoup moins sympas que l'original. Ceux-là ne lui feraient aucun cadeau.

"Tu te berces d'illusion, Chan. Tu crois que tout le monde est gentil et joli, et que la vie est belle? Tu vas dans le mur... Alors, t'as raison, continues à vivre ainsi. Continues de croire au père noël, tu verras par toi-même que le monde n'est pas juste, ni loyal, que l'honneur n'existe plus, que tout ce en quoi tu as cru n'était que des foutaises, des sacrés conneries qu'on t'aura fait gober comme une mouche à une grenouille... Plante-toi en beauté, pauvre enfant, mais ne compte pas sur moi pour venir te ramasser, encore moins si..."

Ashen se décolla de la porte. Son intention première d'obliger Kajitsu à lui donner le pass de la cellule venait de disparaitre devant tant de crédulité. Non, ce qu'il allait faire, c'est s'allonger sur sa paillasse, et dormir, histoire d'essayer d'oublier que celle en qui il avait cru voir un espoir, n'était finalement qu'un pantin bien docile. Il se dirigea donc vers son lit, toute trace belliqueuse ayant définitivement quitté son visage... Pour laisser place à une blasitude des plus insondables.

"...Laisse tomber. Ta présence m'insupporte, sale gosse. Vas retrouver tes gentils nouveaux copains de la Red Division, et fais une partie de Trivial Pursuit avec eux; ça t'ira mieux que de parler avec moi. On sait jamais, ma méchanceté pourrait te contaminer... Et dernière chose..."

Ashen se laissa tomber mollement sur son lit, et croisa les bras derrière sa nuque. Il ne regarda même pas la jeune fille pour finir sa phrase.

"Si tu comptes jouer si bien ton rôle de petit pion dans l'échiquier, sache une chose, une seule. Si, quand je me casse d'ici, je tombe sur toi, je n'hésiterai pas à te tuer."

Ashen garda les yeux ouverts, fixant le sommier du lit du dessus. En vérité, ça lui faisait mal au cœur de dire ça, et pire, de le penser réellement. Mais c'était ainsi; si Kajitsu avait décidé de se donner corps et âme dans cette foutaise qu'on lui avait inculqué ici, alors elle avait définitivement rejoint le camp des nuisibles. Les Impurs, comme il les nommait autrefois, à l'époque où cette qualification se prêtait facilement aux misérables élèves de Fraust. Ces êtres qui ne vivent que pour vous pomper l'air, et qui ne méritent que d'être écrasés sous vos pompes. C'était bien triste, mais si la petite avait décidé de se ranger dans ce bord là, alors ils n'auraient, tous deux, plus rien à se dire.

"Maintenant, casse-toi de chez moi, j'aimerai dormir. Au plaisir..."

Odieux? Oui, sûrement. Ce qu'il faut savoir, c'est que Kajitsu venait de grandement baisser dans l'estime d'Ashen, et à ce titre, il était très déçu. C'est pourquoi il lui parlait de cette façon si peu polie. Il n'aurait jamais pensé ça...

Ashen se rappelait encore des moments que tous deux avaient partagé. Souvent, ça avait été des moments délicats, mais ils avaient fait front, ensemble. Il croyait que Kajitsu avait la tête sur les épaules, qu'elle aurait suffisamment de discernement pour ne pas se laisser manipuler. Ses espoirs avaient été déçus, complètement, à en voir ses réactions. Alors, que leur restait-il à se dire? Et surtout, était-ce la fin? La question restait en travers de la gorge du jeune homme...

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Ven 26 Déc - 10:56

"Tu te berces d'illusion, Chan. Tu crois que tout le monde est gentil et joli, et que la vie est belle? Tu vas dans le mur... Alors, t'as raison, continues à vivre ainsi. Continues de croire au père noël, tu verras par toi-même que le monde n'est pas juste, ni loyal, que l'honneur n'existe plus, que tout ce en quoi tu as cru n'était que des foutaises, des sacrés conneries qu'on t'aura fait gober comme une mouche à une grenouille... Plante-toi en beauté, pauvre enfant, mais ne compte pas sur moi pour venir te ramasser, encore moins si..."

Encore moins si quoi? Oh et puis zut, tant pis! À quoi bon chercher à savoir la suite, puisqu'elle ne lui donnerait tout simplement pas l'occasion de la ramasser. Il croyait qu'elle allait se planter? Qu'elle se brûlerait les ailles? Jamais... jamais elle ne laisserait à qui que ce soit l'occasion de le faire. Qu'il pense ce qu'il lui chante, ça ne changeait rien à l'esprit de Kajitsu, son idée était faite. Elle n'avait plus besoin de se faire encrer un nouveau principe de vie, elle avait ce qu'il lui fallait pour vivre et découvrir d'elle-même ce qu'était la vie à présent. Ashen... son aide lui avait été précieuse... exactement comme celle de Maboroshi-sama. Mais maintenant, il était peut-être temps pour elle de s'envoler vers son propre future et de prendre cette voie qui lui était propre?

"...Laisse tomber. Ta présence m'insupporte, sale gosse."

Elle n'entendit même pas le reste. À ces mots, son expression devint sombre alors qu'elle fermait les yeux et serrait le poing. 'Sale gosse'... Combien de fois l'avait-on appeler de la sorte? Combien de fois l'avait-on repoussé sous ce prétexte, avant d'ajouter cette fameuse phrase: 'Tu n'es qu'un clone, que sais-tu?' Jamais... jamais elle n'aurait cru un jour entendre Ashen l'appeler de la sorte... Alors il était donc dans cette catégorie lui aussi? Celle de ces gens qui avaient passés leur temps à la diminuer? Lui... celui qui avait participé à la pousser sur cette nouvelle vie... celui qui l'avait poussé à utiliser son nom... celui qui avait fait en sorte qu'elle commence à se considérer comme étant 'plus'... serait-il lui aussi dans cette catégorie? C'était dur à admettre... c'était douloureux... mais c'était ainsi.

Toutefois... c'était à cette catégorie de gens que notre jeune Kajitsu allait prouver qu'elle pouvait voler tout aussi bien qu'eux. Elle allait leur prouver à tous qu'un clone pouvait faire tout aussi bien que l'original et ainsi les forcer à accepter cette réalité. Car tel était son rêve. Qu'importe où et comment elle le faisait. Elle pourrait tout aussi bien être dans une armée non-mutante ou dans n'importe quelle autre entreprise, le destin l'avait simplement poussé ici; cette être irréelle allait leur prouver à tous qu'elle pouvait atteindre l'élite tout aussi bien, non! mieux, que tout autre!


"Et dernière chose..."

Kajitsu s'était détendue... elle voyait lentement mais sûrement arriver la fin... était-ce véritablement la fin du rêve? Elle ouvrit les yeux à moitié, le visage toujours aussi sombre, et les porta vers le planché, non loin du lit de son aîné. Une dernière chose... ça ressemblait tant à une conclusion... C'était une conclusion...

"Si tu comptes jouer si bien ton rôle de petit pion dans l'échiquier, sache une chose, une seule. Si, quand je me casse d'ici, je tombe sur toi, je n'hésiterai pas à te tuer."

Le cerisier ferma de nouveau les yeux alors qu'un mince sourire se dessinait sur son visage. C'était vrai... c'était la fin. Si il faisait partie, à ses yeux, de cette catégorie l'ayant abaissé toute sa vie... tout portait à croire qu'elle faisait maintenant partie, à ses yeux, de cette même catégorie d'être faible qu'il avait si aisément tué devant ses yeux. Il n'aura suffi que d'une défaite et d'une victoire, une seule, pour tout changer entre ces deux êtres que le destin avait réuni d'une bien étrange manière. C'était dommage, car Kajitsu lui devait encore beaucoup... elle espérait toujours qu'ils puissent rire ensemble, comme dans le parc, en ce jour où son histoire avait pris un nouveau tournant. Mais cette image semblait si loin maintenant... trop de joie et d'espoir... cette image lointaine, superposé à cette nouvelle réalité, venait doucement faire s'estomper ce rêve irréaliste. La page se tournait lentement, bien que difficilement et avec une once de regret.

"Maintenant, casse-toi de chez moi, j'aimerai dormir. Au plaisir..."

*Parfait... abandonne et fait de cette cellule ton chez-toi... Mais moi, je ne resterai pas là... j'avance.*

Avec cette pensé, alors qu'un sourire venait naître sur ses lèvres l'espace d'une seconde, Kajitsu se retourna et se dirigea vers la porte. Elle gardait cette démarche sûr d'elle et la tête haute, démontrant sans le vouloir cette fierté qu'elle avait enfin gagné. Aussi, juste avant d'ouvrir la porte et de disparaître dans ces couloirs sombres, cette jeune être se retourna vers son point de départ, ouvrant finalement les yeux. On pouvait y lire toute la détermination qui la caractérisait, en plus de cette envie d'avancer encore et toujours plus loin! Plus la moindre hésitation, son regard était fixe et ne démontrait plus tant d'émotions contradictoires en même temps. Son regard n'était tout simplement plus le même qu'à cette époque... elle n'était plus la même qu'à cette époque.

"Parfait. Mais toi aussi saches une chose. Le jour où tu chercheras à partir, je ne te laisserai pas passer. Pas question de refaire la même erreur par trois fois."

Sur ces mots, sans même un mot d'adieux ou d'au revoir, Kajitsu ouvrit la porte. En sortant, elle murmura, en pensant tout haut sans même s'en rendre compte: "That's the end of the dream..." Et la porte se referma sur ces rêves... la porte se referma sur Londres. C'était terminé... terminé ces rêves et tout ce qui allait avec. Le dernier élément qui la rattachait encore à ce doux rêve était maintenant de l'autre côté... C'était terminé, elle était à Miami... et elle avançait seule. Elle ferait son propre chemin et ses propres constatations, n'oubliant pas pour autant ce que lui avait apporté ce passage de sa vie. Toutefois, ce passage était maintenant tout aussi lointain que l'époque où elle était encore à l'Arobase.

Une fois la porte refermée derrière elle, dos à celle-ci, Kajitsu hésita un moment à avancer. Elle regardait fixement le sol, y voyant les images de ce jour si doux s'effacer et partir en morceau, tachées par le sang. Aussi, sans faire le moindre bruit, elle s'adossa contre la porte de fer et s'y laissa glisser jusqu'au sol. Et c'est seulement là, hors de porté de la vue et des oreilles de tous, que notre jeune clone articula, sans laisser aller le moindre son toutefois, ce que lui inspirait ce sombre moment où elle tournait la page.


"C'est terminé maintenant... Londres est bien loin maintenant... J'imagine... que ça veut dire que ce fameux 'demain' ne viendra pas... hein?" À cette pensé, une larme tomba sur sa joue. Bien sûr, elle eu tôt fait de l'essuyer et de se reprendre... elle ne devait plus se laisser aller à de tels enfantillages. Aussi, elle se releva tout en se retournant, posant la main sur cette porte en la fixant inlassablement. *Ashen... j'ai hâte que tu sortes d'ici... ainsi, je pourrai te prouver que je ne suis plus la même. Dommage que ce soit ma seule façon de le faire... Au revoir... sache au moins que tu m'as beaucoup apporté...*

...

Kajitsu se retourna alors et commença à marcher dans les couloirs, en direction des escaliers menant aux étages supérieurs. C'est de ce pas solide et confiant qu'elle partait, laissant derrière elle ses rêves des jours meilleurs avec celui qui avait été son point de départ. Elle avançait seule maintenant; seule, mais fièrement et avec toute cette détermination qu'elle avait accumulé. Les cellules... elle ne les reverraient plus comme ce lieu qu'elle avait un moment souhaité retrouver. La sécurité du chemin tracé et cette vie simple de cobaye, elle tirait un trait là-dessus. Elle allait maintenant vivre sa vie comme elle méritait de le faire et prendrait son envol à son tour.


*Ashen... next time we'll see each other might be our last farwell...*

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   Lun 29 Déc - 4:31

Soundtrack: The mirror's truth - In Flames


"Parfait. Mais toi aussi saches une chose. Le jour où tu chercheras à partir, je ne te laisserai pas passer. Pas question de refaire la même erreur par trois fois."

Elle pouvait penser ça, elle le devait, même, si elle tenait tant que ça à jouer son rôle. Mais qu'elle ne se fasse pas d'illusions, avec ses bras en morceaux, Ashen et Kajitsu n'était définitivement pas au même niveau.

La porte se referma. Ashen resta seul, seul face à lui-même.

"... T'es content, Ashen, de redevenir un conn***?"

Il cracha par terre, de dégoût. Voila ce que nous devenons, ou redevenons, pensa-t'il ironiquement. Des personnes non-plus guidées par une conscience morale, mais bien par l'intérêt personnel. Qu'importe, ce moteur là, pensait-il le plus sérieusement du monde, est bien plus puissant que celui de la pensée collective. 'Tant pis pour les autres, moi d'abord', voila à quoi se résumait tout ça.

"Je suis né pour deux choses: vivre libre, et au sommet. Ils m'ont tout enlevé, alors je reprendrais ce qui m'est dû, par le sang s'il le faut."

Ashen se leva, et alla se placer devant le miroir qui surplombait son mini-lavabo personnel. Il était là, comme un défi suggérant: 'ose te regarder, regarder ce que tu deviens entre ces murs'. Ashen le regarda. Certes, ses traits fatigués ne mentaient pas, mais la lueur de son regard ne mentait pas davantage.

"Ils ont perdu..."

Annonça-t'il dans un murmure. Oui, il arrivait à se tenir debout, et à se regarder en face. Ce n'était pas un cobaye qu'il voyait dans ce miroir, c'était un guerrier. Un enfant prodige de mère liberté. Et il n'était pas question qu'on lui enlève cet héritage. Il tuerait pour le garder, et le porter comme un étendard.
Le jeune homme sourit. Déjà, il avait gagné sur lui-même en se tenant ainsi, fier et droit devant ce miroir, dans cette cellule de 9m². Et tant qu'il en serait ainsi, nul ne pourrait le défaire, il en était plus que sûr: il le savait.

Kajitsu? Elle était aveugle, mais il lui rendrait la vue, dans peu de temps. Il lui montrerait que ce en quoi elle croyait était illusion, il broierait ce qu'elle appelait 'avenir' et le piétinerait devant ses yeux, pour qu'elle le voit d'elle-même. Il avait menti en disant qu'il la tuerait, car il ne la tuerait pas physiquement. En revanche, il se ferait un devoir de détruire tout ce en quoi elle avait pu croire en entrant à la G.C.. Il lui ouvrirait les yeux, et la rendrait libre, comme lui l'était.

"... OK, beau gosse. Demain, on s'en va d'ici. Ça pue la faiblesse, dans ces cellules."

Sur un sourire confiant, il quitta la vue du miroir, et s'arrêta au milieu de la pièce. Les murs étaient hors de portée de ses mains, à 1 mètre 50 à gauche et à droite de lui. Il était temps d'atteindre ce que les yeux normaux voient comme inaccessible...

"Un petit effort, beau gosse, juste un petit effort."

Ashen sentit son pouvoir se réactiver, après tout ce temps passé à ne pas l'utiliser. Bien dommage que les inhibiteurs soient inefficaces avec lui, en fin de compte, il n'y avait que le mercure coulant dans ces murs pour le retenir ici. Naïfs qu'ils étaient de l'avoir laissé dans cette pièce en le croyant définitivement enfermé dedans.

Au bout de quelques secondes, les bras d'Ashen se dématérialisèrent, et en exerçant le contrôle mental sur ses propres atomes, il parvint à les rallonger d'un bon mètre, en réalignant ses atomes d'une différente manière. C'était comme s'il rendait ses os plus fin mais plus longs, ses muscles plus longs. Au final, il ne laissa que ses mains dans l'état d'origine. En poussant plus loin son pouvoir, il ne tarda pas à pouvoir poser ses mains à plat contre les deux murs, de part et d'autre de lui. Un sourire en coin plus tard, il utilisa sa vitesse sonique pour 'reformer' son bras droit, en se dirigeant vers le mur où sa main droite était posé. durant les court temps pour parcourir le mètre 50, il s'appliqua à remettre ses atomes en place pour se reformer un bras normal, puis imita le procédé pour récupérer son autre main et un bras normal. La manœuvre était à peine plus périlleuse qu'un saut dans le vide avec atterrissage par déstructuration-recombinaison moléculaire. Le tout, c'est d'aller vite, et de bien recomposer les structures atomiques.

"C'est bon."

Se flatta Ashen, avant de regarder la porte. Cette porte, elle aussi composée de mercure, l'ennemi naturel numéro 2 du jeune Mutant.

"Demain."

Il sourit, avant de regagner on lit. Il lui restait un test à faire, mais la partie était gagnée d'avance, il le savait. Ce n'était sûrement pas une porte de mercure qui le retiendrait ici, oh que non.
Le lendemain, il pourrait commencer son chemin de reconquète de son trône. Il montrerait à tous qu'il n'était pas définitivement tombé du sommet, et qu'il pouvait regrimper plus vite qu'on ne pouvait l'imaginer. Et surtout, il pourrait avoir sa revanche en butant tout ce qui ne lui reviendrait pas et passerait devant lui. Un cool journée, à son avis.

"Héhé... On va se les faire..."

Ashen passa enfin une bonne nuit. Sa dernière nuit ici, se plaisait-il à penser, sereinement.

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: F001-MOL: Retourne-toi... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
F001-MOL: Retourne-toi... [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bébé 8 mois ne fait pas ses nuits et se retourne!
» on retourne à l'hôpital
» sommeil agité et bébé se retourne !!!
» bebe 6mois se retourne sur le ventre et ne dort plus
» bébé de 6 mois qui se retourne la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives G.C. :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: