AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Non-Affilié] Norah Adamson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Non-Affilié] Norah Adamson   Mer 19 Nov - 19:14

NOM : Adamson
PRENOM : Norah Elisabeth
SURNOM : Morphine
ATTITUDE DOMINANTE : Ouverte d’esprit
FONCTION/JOB : Docteur en chirurgie réparatrice
TYPE DE POUVOIR : Moléculaire
DESCRIPTION DU POUVOIR : Norah a la faculté de pouvoir sécréter un produit anesthésiant qui peut endormir n’importe quelle partie des corps humains/mutants et animaux, hormis les organes vitaux. La durée de l’emprise varie en fonction des niveaux.
DESCRIPTION DU POUVOIR PAR NIVEAUX :
Niveau 3 : Norah sécrète un produit anesthésiant à travers chaque pore de sa peau. Il ne peut être transmis que par un contact physique. La durée de son emprise peut aller jusqu’à une heure si Norah n’est pas fatiguée.
EFFETS SPECIAUX DU POUVOIR : Ne s'anesthésie pas soi-même.
CARACTERE : Si Norah Elisabeth Adamson est réputée dans le domaine chirurgical, ce n’est pas uniquement grâce à ses coups de bistouri bien placés et ses piqûres anesthésiantes. Elle fait partie de ces femmes qui savent mettre en confiance leur entourage. Patients, famille, amis. Personne ne s’est jamais plaint d’un comportement désinvolte, d’une facette lunatique. Norah, sur ce point, est d’ailleurs plutôt régulière : elle ne déborde jamais de joie mais elle sait apprécier le quotidien. Lorsqu’elle n’a pas vraiment le moral, elle évite au possible de le montrer, épargnant ainsi des larmes et des lamentations que personne ne serait apte à consoler. Tous ceux qui la connaissent croient définitivement que la jeune femme n’a besoin de réconfort.
Ils n’ont pas vraiment tord. Docteur Adamson ne se plaint pas, ne se confit pas. Elle écoute les autres, tente de les aider si besoin est, et continue de vivre. Se débrouiller seule, elle connaît.
PHYSIQUE : Norah a longtemps été complexée par son physique. Plus jeune, les médecins la disaient « en surpoids » et les élèves de l’école la surnommaient « tomate » car elle était ronde aux cheveux roux, piquait souvent des fars. Ce n’est qu’à ses seize ans qu’elle commença à s’amincir, reprenant peu à peu de l’assurance. Mais on ne se sépare pas si facilement des séquelles. Elle complexa dès lors sur une autre partie de son corps : sa poitrine. Norah la trouvait disgracieuse, ne pouvait plus supporter ces deux petits bouts de chair « ne ressemblant à rien ». Aussi, à l’âge de sa majorité, elle s’offrit à l’aide de ses économies une nouvelle paire de seins siliconés.
Dès lors, on la regarda plus volontiers dans les couloirs de la fac. Norah était devenue une ravissante jeune femme qui s’assumait parfaitement.
En vérité, Adamson n’avait jamais été laide. Juste enfouie sous des habits trop grands pour cacher ses rondeurs. Elle avait toujours eut ce merveilleux teint pâle qui s’accordait à ses cheveux roux ondulés, des trais simples mais agréables.
Une belle, intelligente et gentille fille. Au premier jour de taffe, les collègues de travail ne parlèrent que d’elle…
HISTOIRE : Sa vie prend un tournant considérable lorsque Fred, l’homme avec qui elle vit depuis trois ans, la frappe violemment au visage. Le seul témoin de cette scène n’est alors qu’une petite fille de deux ans et demi, leur fille Liliane.
La première fois fut mal acceptée, mais après des excuses, le couple redevint ce qu’il était : deux personnes qui s’aiment. La seconde fois, en revanche, fut dure à tolérer. Tellement d’ailleurs, qu’avec ses hématomes au visage et sur les bras, Norah s’enfuit de leur maison en emmenant avec elle Liliane. Elle ne revit Fred que devant le tribunal qui l’acquitta d’une peine de prison de plusieurs années.
Cette brutale séparation lui causa toutefois un choc. Jugée inapte à s’occuper de sa fille, celle-ci fut mise sous tutelle d’un organisme spécialisé. Elle y resterait jusqu’à ce que sa mère ait retrouvé un certain équilibre mental. En attendant, Norah est autorisée à la voir deux fois par semaine.
Le travail lui devint pénible, et pour ne pas nuire à sa carrière en commettant une erreur professionnelle, le Docteur Adamson demanda un congé maladie de quelques mois.
A l’heure d’aujourd’hui, la jeune femme est rétablie de sa peine et récupérera bientôt la garde de sa fille.
AMIE DE : Peu de monde.
ENNEMIE DE : Personne à sa connaissance.
SOUS LES ORDRES DE : Son patron.
COMMANDE : L’équipe de chirurgie réparatrice du cabinet où elle travaille.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Non-Affilié] Norah Adamson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Norah et sa p'tite famille
» George Adamson
» MGEN (sécu) et stagiaire : délais pour être affilié
» Les 7 Lampes de la Ménorah, qui représentent-elles ?
» La Menorah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Avant de jouer... :: Fiches de personnages :: Annuaire des PNJ-
Sauter vers: