AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chambre 31 : Archerie et rêverie

Aller en bas 
AuteurMessage
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 31
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Dim 2 Nov - 19:03

Le jeune homme avait monté les deux volées de marches qui menaient au premier étage et s’était retourné une seconde pour s’assurer que Luna le suivait avant d’entamer l’escalade de la seconde partie qui le mènerait au second étage où se situaient les chambres. Une fois arrivé au palier, il s’engagea dans le couloir, précédant la jeune fille. Cette position de guide avait la double utilité de masquer son visage au regard de la jeune fille, mais aussi de l’aider à ne pas la regarder. Lelfic s’arrêta devant une porte fermée, derrière laquelle se trouvait le bureau de l’intendance. C’était là qu’il s’était adressé quelques jours plus tôt pour demander qu’on lui attribue une chambre, comme l’avaient fait beaucoup d’élèves avant lui, à n’en pas douter, et comme le feraient probablement encore d’autres nouveaux venus dans l’avenir.

Enfin, il se tourna vers la jeune fille qui le suivait.

« C’est l’intendance, ils vont t’attribuer une chambre. Ensuite, tu pourras la trouver sans mal, les numéros sont sur les portes. »

Ceci étant dit, il se détourna pour ne pas commettre la même bourde que précédemment et repartit le long du couloir pour regagner sa propre chambre et se remettre des émotions fortes de la matinée. Il marcha donc d’un pas assez empressé jusqu’à la porte ornée du numéro 31 qu’il ouvrit dans la foulée. Il entra et repoussa le battant derrière lui. Puis, il déposa son arc dans un coin de la chambre, ainsi que le carquois de flèches, et se laissa tomber sur son lit.

Le pauvre jeune homme était tout retourné. Car si ce qui lui arrive est limpide pour vous, lecteur, et plus encore pour moi, l’auteur, c’est pour Lelfic quelque chose de nouveau, et complètement inexplicable. C’était bizarre, impossible à identifier clairement, difficile même de dire si c’était agréable ou non, et ça lui était tombé dessus comme ça, sans crier gare, et sans raison apparente. Allongé sur son lit, le regard perdu dans le blanc uni du plafond au-dessus de lui, il était à présent incapable de penser clairement, ses idées se bousculant en désordre dans son esprit, comme errant à l’aveuglette dans un brouillard dense.

S’il ne savait pas ce qui lui arrivait, il savait en revanche que cet état de confusion n’avait rien de bon pour lui. S’il n’avait pas été à la Faculté mais encore dans la nature à devoir chasser et mendier pour survivre, être incapable d’aligner deux pensées cohérentes aurait pu s’avérer dangereux. C’est cette pensée presque instinctive qui le poussa à trouver quelque chose à faire pour se remettre les idées en places. Il commença par se redresser pour s’asseoir au bord du lit, puis il se leva pour aller ouvrir la fenêtre et faire entrer l’air frais du printemps, accompagné des agréables senteur de la végétation et la mélodie des nichées d’oiseaux qui vivaient alentours. Il resta à la fenêtre de longues secondes, à ouvrir ses sens à ce qui se passait à l’extérieur. C’était agréable et revigorant, et cela lui permit de retrouver une bonne partie de sa lucidité.

Ce qui lui était arrivé demeurait pourtant inexplicable, et il décida que c’était donc inutile de s’appesantir dessus puisqu’il ne trouverait pas d’explication par lui-même. Il laissa donc l’incident de côté et revint reporta son attention vers l’intérieur de la chambre. Il attrapa son sac à dos usé jusqu’à la corde qu’il posa sur son lit, puis pris son arc et tendit les branches en prenant appuis sur le sol pour en détacher la corde, qu’il enroula soigneusement. Ensuite, il s’assit au bord du lit, l’arc complètement détendu sur ses genoux et fouilla dans son sac à dos à côté de lui. Il en extirpa un chiffon à l’air vieux et un flacon presque vide. Il ouvrit le flacon et versa deux goutte de son contenu sur le chiffon, avec lequel il commença à frotter la poignée de l’arc, tout en fredonnant une mélodie tranquille qu’il connaissait depuis toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Raven
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Age du perso : 16
Langues parlées : Anglais, Français, Japonais
Pouvoir du perso : Energie à rêves
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Jeu 6 Nov - 21:35

Luna et Lelfic avaient laissés Alex vaquer à ses occupations et maintenant ils montaient plus haut dans le bâtiment. Luna ressentait le monde enfermé dans cette bâtisse. C'était inconscient bien sûr mais Luna était d'humeur empathique, comme si le passé, les souvenirs qu'elle n'avait pas et peut-être les fantômes de ce lieu tournaient autour d'elle. Elle fut sortit de ses lointaines pensées quand Lelfic se retourna, sûrement pour voir si elle le suivait. Comme elle se trouvait à une demi-douzaine de marches de lui elle se dépêcha. Lelfic lui montra l'intendance et partit.

Comme il commençait à partir elle lui répondit :

"Ok, merci. A plus tard !" Avait-elle dit d'un ton joyeux.

Luna frappa alors à la porte et entra. Il y avait un bureau simple et quelqu'un vint à sa rencontre. Luna se sentit mal. Les gens l'impressionnaient, et en plus il s'agissait de mutants. Malgré son énorme timidité, et avant qu'on ne lui attribue une chambre, Luna ouvrit la bouche pour demander qu'on la mette dans la même chambre que Lelfic mais L'intendant(e) la prit d'avance et lui attribua la chambre numéro 31. Luna n'osa rappliquer et rougit. Elle remercia la personne qui venait de la recevoir et sortit en restant très polie mais néanmoins embarrassée. Comme elle l'avait dit à Lelfic, elle ne voulait pas se retrouver seule ou avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Luna alla donc à l'étage des chambres et arriva assez vite devant la chambre 31. Sa main tremblante vint au contact de la poignée. Elle hésita. Elle entendait du bruit, quelqu'un en train de chantonner. Luna se retourna, décidée à aller râler à l'intendance puis se retourna de nouveau et se sentit prête à ouvrir la porte.

En entrant, Luna fut stupéfaite. Cette était superbement rangée, mais ce n'est pas tout. Son visage, tout son corps en réalité, fut remplie de joie et de soulagement car un jeune homme nettoyait son arc. Ce n'est pas le fait de le nettoyer qui importait Luna mais la personne en question. Luna resta toute rouge et un sourire immense apparut sur son visage angélique. Luna posa ses affaires au seuil de la porte et se jeta sur Lelfic. Remarquant sa bêtise et son inattention, Luna se releva de suite, prit délicatement l'arc de celui-ci et le posa un peu plus loin avant de se rejeter dans ses bras en rigolant. Luna le serrait un peu fort et la tête de l'archer se trouvait juste entre ses seins chaudement gardés par un soutien-gorge en dentelles douces, rose bonbon, ou rose Barbie™. Luna embrassa très fortement et innocemment la joue de Lelfic avant de prendre la parole :

"Han j'y crois pas ! Le hasard a fait qu'on m'a mit avec toi ! Dans la même chambre ! C'est trop bien et...Attends..."

Luna n'osa pas poser la question suivante car en réalité elle ne savait pas comment la poser. Elle se demandait comment allaient-ils gérer leur intimité, le rangement, l'occupation etc. C'est pourquoi elle était embarrassée et gênée. Mais, au lieu de mettre ça au clair, ne sachant comment faire, elle laissa la parole à Lelfic, profitant de sa présence pour sûrement engager une conversation pleine de questions. Elle en profita pour enlever ses élastiques. Ses cheveux arrivaient au niveau de ses fesses quand elle était debout. Luna en profita aussi pour enlever ses gants et son blouson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 31
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Ven 7 Nov - 20:23

Alors qu’il nettoyait tranquillement son arc à l’aide d’un produit spécial, un peu huileux, que lui avait offert la gouvernante de l’orphelinat voilà bien des années, la porte de sa chambre s’ouvrit. Mais il n’en vit rien car il avait le nez penché sur son travail, et la porte n’était pas vraiment fermée, elle s’ouvrit donc sans bruit. Ce n’est que lorsqu’un bruit de quelque chose tombant par terre se fit entendre de ce côté qu’il releva brusquement la tête en interrompant sans travail. Alors, son regarde tomba sur le visage de Luna, avec un sourire qui lui faisait trois le tour de la tête et une légère coloration sur les joues.

Il était tout de même un peu surpris. Ainsi donc elle avait carrément demandé à être dans la même chambre que lui ?! Mais ce qui l’empêcha de dire le moindre mot, ce n’était pas la surprise de la voir débarquer dans sa chambre, c’était cette sensation étrange qui revenait à la charge avec une force impressionnante, à tel point qu’il ne savait pas quoi dire. Il était là, assis sur son lit, à la regarder avec air à mi-chemin entre la surprise et l’admiration.

Soudain, la jeune fille se jeta sur lui avant de lui prendre son arc des mains et de le serrer contre elle, de telle sorte qu’il se retrouva coincé la tête entre deux seins, bordés de dentelle rose. Il se sentit aussitôt envahit d’une sorte de chaleur se rependant dans tout son corps, un doux parfum vint caresser ses narines et il sa sentit sa tête lui tourner. S’il croyait être confus, un peu plus tôt dans le hall, ce n’était rien en comparaison de cet instant. L’exubérante jeune fille exprimait sa joie d’une manière qui retourna complètement le jeune homme. Son esprit devint complètement vide, il ne pouvait plus penser, seuls ses sens étaient encore actifs.

Puis elle le lâcha enfin, mais pour lui poser un gros baiser sur la joue. Le pauvre jeune homme qui n’avait plus eu de contact humain pendant des années avant son arrivée à la fac était soudain ensevelit sous une avalanche de sensations pour la plupart inconnues, et depuis longtemps oubliées pour les autres. Il était aussi sonné que s’il venait de recevoir un bon coup de massue sur la nuque, la douleur en moins, remplacée par chaleur et douceur. A tel point qu’il entendit à peine ce que lui dit la jeune fille.

Il porta ses doigts à sa joue mais ne fit que l’effleurer, de peur d’effacer la sensation de ce contact un peu humide. Il avait complètement perdu le fil. Trop de choses trop fortes d’un coup. Luna se tenait devant lui et libéra sa longue chevelure qui cascada le long de son dos, et le jeune homme la regardait, trois doigts toujours sur sa joue, avec l’expression indéchiffrable de celui qu’on vient de lobotomiser. Il ne bougea pas et ne dit rien. A cet instant précis, il ne souvenait même plus qu’il était capable de parler, et son corps ne recevait plus aucun ordre en provenance sur cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Raven
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Age du perso : 16
Langues parlées : Anglais, Français, Japonais
Pouvoir du perso : Energie à rêves
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Dim 16 Nov - 21:24

Luna venait d'enlever son blouson. Elle portait une tunique boutonnée au niveau des seins mais un t-shirt aux manches longues en cachait le décolleté qui devait être assez aguichant. Mais malgré cette tenue masquante, on pouvait remarquer la taille légèrement au dessus de la moyenne de la poitrine de la rêveuse. Comme toute jeune fille à la mode, Luna avait dans son sac un petit miroir pour vérifier si telle mèche n'était pas de travers ou si l'un des deux sourcils n'était pas en broussailles. D'ailleurs elle en profita pour s'asseoir et se servir de cet objet qui pour la majorité des hommes est inutile et elle râla à voix haute la disparition de son rouge à lèvres...Chose à savoir, son rouge à lèvres étaient couleur lèvres... Mais après vérification désastreuse et après avoir dit une fois de plus qu'elle était affreuse, Luna se tourna vers Lelfic.

"Je me sens moche et inutile... Franchement la mèche c'est mieux de ce côté non ? Et le mascara pas trop voyant ? Tu crois que j'aurais dut mettre une autre couleur avec cette tunique ? Pfff c'est trop moulant en plus, ça fait vulgaire !"

Autant de questions qui allaient aider Lelfic à se sentir mieux...Ou pas.
Ne faisant pas vraiment attention au fait que l'archer était en plein bug de l'an 2000, Luna en profita pour ouvrir sa grosse valise...Très grosse valise. En plus d'être grosse, cette valise était très bien rangé, d'une manière digne du numéro 1 mondial de Tetris. Luna sortit des vêtements et des produits de beauté, des objets personnels et des sous vêtements...Et bien sûr elle posa tout ça sur le lit, à côté d'un petit Lelfic tout perturbé mais toujours avec une telle innocence ! Et après deux ou trois minutes de rangements :

"Pfiou ! C'était pas très dur mais fallait trouver la place pour tout bien ranger ! Alors Lelfic, j'ai quelques petites questions. Déjà : Quel âge as-tu ?"

Luna laissa un blanc le temps de laisser à Lelfic le choix de répondre ou non et elle enchaîna :

"Je voulais aussi savoir...Cet arc, il a un rapport avec ton...pouvoir, ou ton don, je sais pas comment t'appelles 'ça' ?"

Et elle s'arrêta là pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 31
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Lun 17 Nov - 0:04

Lelfic ne revint à la réalité que lorsque la jeune fille s'assit à côté de lui pour extirper de son sac un miroir dans lequel elle s'examina. Elle posa tout une série de questions auxquelles il fut bien incapable de répondre, en partie parce qu'elle arrivaient les unes après les autres sans interruption. Il profita tout de même d'un temps de pose après ce flot d'interrogations pour répondre à l'une d'entre elles au moins.

" Je ne pense pas le maquillage vous... te soit nécessaire. "

Par la suite, elle entrepris de défaire sa grande valise ordonnée comme un puzzle et d'en répandre le contenu sur le lit du jeune homme. Celui-ci ne fit pas un geste pour l'en empêcher, ne voyant pas vraiment de raison de le faire. Étant habitué à n'avoir rien à lui, il n'était pas du genre possessif, si la jeune fille voulait ce lit, il prendrait l'autre, ça ne lui posait pas de problème.

Puis Luna posa une nouvelle question, concernant son âge cette fois. Et là, il pouvait répondre, alors comme elle lui laissait le loisir de le faire, il accéda à sa requête, toute simple qu'elle était. Mais pour ce faire, il dut réfléchir un instant, car son âge n'était pas tout à fait certain. Après avoir quitté l'orphelinat, il avait finit par perdre le compte des jour et des dates. Pendant sa vie d'exil, chaque jour était un nouveau combat pour survivre, semblable au jour précédent, quelle importance que ce soit lundi ou mardi ? Que ce soit le début de l'année ou la fin ? Mais le jeune homme voulait répondre à la question de sa compagne de chambre, il pris donc un instant pour faire une rapide estimation dans son esprit. Depuis qu'il était à la Faculté, il pouvait à nouveau se situer dans le temps et connaissait donc la date du jour. Comparant avec la date de sa fuite, il fit une rapide addition et put enfin répondre.

" J'ai 17 ans. "

La question suivante ne tarda pas à venir, et elle concernait cette fois son pouvoir. Elle voulait donc des précisions sur son pouvoir. Lelfic lui-même n'en connaissait pas des masses à ce sujet, il n'avait découvert la véritable nature de son pouvoir que quelques jours auparavant, et avait essayé d'en comprendre le fonctionnement à force d'entraînement et d'expériences pratiques. Mais il en avait appris pas mal sur son pouvoir à cette occasion et comprenait mieux son fonctionnement. Il en connaissait mieux les limites à présent. Quoi qu'il en soit, c'était aussi une question à laquelle il était en mesure de répondre.

" Oui, en effet. Sans cet arc, je ne peux pas utiliser mon pouvoir. Il me permet de tirer des flèches spéciales. "

Inutile d'en dire plus. Il pourrait lui faire une démonstration plus tard si elle voulait en savoir plus. En attendant, comme il retrouvait ses esprits, une interrogation lui vint à l'esprit.

" Si tu veux ce lit, je vais prendre l'autre. " Dit-il à la jeune fille.

Alors il se leva du lit et commença à ranger son flacon et son chiffon dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Raven
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Age du perso : 16
Langues parlées : Anglais, Français, Japonais
Pouvoir du perso : Energie à rêves
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Jeu 20 Nov - 13:45

Luna s'étira. Elle faillit ne pas entendre ce qui sembla être un compliment. Elle s'empressa de pincer les joues de Lelfic en le remerciant et en lui disant que c'était trop mignon, venant de sa part. La conversation avait bien commencée mais Luna n'avait toujours pas put se reposer. Ne voulant pas faire de mal à Lelfic, elle resta éveillée et attentive, comme lors d'un cours très important et très intéressant. Elle ne fit donc pas attention, à cause de sa fatigue, du temps que le jeune homme avait mit pour trouver son âge, comme s'il y avait quelque chose de bizarre dans son passé, de long, de douloureux. Puis vint la réponse à la question "Quel est ton don ?"

Luna regarda l'arc de Lelfic différemment que tout à l'heure. En effet elle s'était affalé sur le jeune archer sans faire attention à la valeur de cet instrument. Elle trouva très intéressant le don de Lelfic.

"Tirer des flèches spéciales ? Woaw ! Tu dois avoir une très bonne vue et tu dois être vachement précis ! Ah la la ça à l'air bien comme pouvoir !"

Luna soupira et bailla, sans oublier de mettre sa main devant sa bouche. Elle se gratta la tête et secoua ses cheveux pour leur donner un peu plus de volume. Cela servit aussi à faire en sorte qu'ils ne gardent pas la forme de l'élastique. La jeune rêveuse jeta un coup d'œil sur le lit et répondit à Lelfic.

"T'es arrivé avant moi, t'as dormit dans ce lit donc il est à toi ! En repensant à ton don je me dis que toi au moins tu sais quel est ton don...Moi je ne peux même le voir en action. Parait-il que quand je dors, mes rêves se matérialisent dans une boule noire et...Arf j'arrive même pas à l'expliquer et ['Bâillement'] et je crois que je vais faire une sieste..."

Ne cherchant même pas à aller sur son lit, Luna s'écarta un petit peu et posa sa tête sur les genoux de Lelfic. Elle prononça quelques son qui semblèrent être des mots mais sa fatigue lui empêcha d'articuler. En quelques secondes Luna s'était endormit...Ce qui suit, une minute après environ, fut des plus extraordinaire. La façon dont était posée Luna permit à Lelfic d'avoir une vue sur la nuque de la jeune fille. Il y avait un petit coeur noir, comme un tatouage. Bizarrement, à la place d'être habituellement noir, le tatouage avait des teintes violettes. Luna sursauta légèrement avant de se remettre bien en place. Son inconscient se donna en spectacle aux yeux de Lelfic qui vit une toute petite boule noire, une petite boule d'énergie, se former dans la main ouverte de Luna. Celle-ci était presque au sol. La boule tournait sur elle-même comme s'il s'agissait d'un être vivant et presque aussi instable que Flubber ! Mais le plus impressionnant était ce qu'il se passait dans la tête de Luna

In Dreams :

Une jeune fille brune au mèches violettes se baladait dans la rue, seule, marchant dans la neige qui criait de douleur sous les pas des passants, mais se laissant tomber de ce ciel immense. Au loin il y avait un pont, très grand, allant vers l'horizon. Il était rouge et passait par dessus la mer déchaînée. Puis il y eut de la verdure et Luna se trouva face à un homme, saoule, pointant un couteau vers elle. L'image se flouta quand Luna se retourna. Elle venait de tomber dans les bras d'un homme tout noir. Ses yeux étaient blancs et vides. Luna se retourna une nouvelle fois pour voir une voiture foncer dans l'agresseur puis, en se tournant une énième fois, elle se trouvait devant un magasin de manga et de figurines. Elle rigolait. Il y avait Félix, son ami, mais il pouvait marcher. Il y avait des copines à elles, et certaines dont elle ne connaissait pas le visage. Parfois elle semblait dire quelque chose mais aucun son ne sortait de sa bouche, et pourtant les autres riaient et répondaient. Elle ne put entendre qu'une seule chose : "Qu'as-tu acheté ?" Et la seule chose dont elle souvint fut sa réponse : "Une figurine. Le héros d'un manga connu au Japon." Elle regarda cet objet. Une figurine mignonne dont le corps était plus petit que la tête. Il était brun, avait une sorte de carré, était habillé simplement et tenait un arc en bandoulière. "C'est Lelfic, l'archer triste et solitaire" Dit-elle aux autres avant de sombrer dans le coma...

La Réalité :

La boule d'énergie noire avait disparut et dans la main de la dormeuse...Il y avait une petite figurine. Avait-elle parlé pendant son sommeil ? Elle ne le savait pas...Allait-elle se réveiller ? Son sommeil donna le choix à Lelfic. Il était le quatrième, après les parents de Luna et Albaran, à voir son pouvoir à l'œuvre...Ce fut un rêve banal, comme on en fait quand on a vécu une journée particulière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 31
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Dim 23 Nov - 15:26

Le jeune homme se rassit sur le lit lorsque Luna lui dit qu'elle n'allait pas lui prendre le siens. Encore un peu désorienté, il écouta le commentaire de la jeune fille sur leurs dons respectifs. Elle semblait trouver que le pouvoir de Lelfic n'avait que des avantages, mais lui n'était pas de cet avis. Pour lui, son pouvoir était dangereux, à manier avec précaution, et c'est précisément pour cette raison qu'il s'entraînait à l'utiliser.

Ainsi donc, la jeune fille pouvait voir se matérialiser ses rêves. Lelfic ne dit rien, mais il trouvait la chose incroyable. C'était un pouvoir... de rêve ! Qui n'a jamais souhaité voir ses rêves se réaliser ? Réaliser ses rêves était un désir universel, partagé de tous, humains ou mutants. Et elle pouvait le faire !

Soudain, à la grande surprise du jeune homme, Luna posa la tête sur ses genoux et s'endormit là, comme un masse. Était-elle narcoleptique pour s'endormir comme ça en quelques secondes au beau milieu de la journée ? Toujours est-il que maintenant, Lelfic ne pouvait pas bouger. Il était très gêné par cette situation inhabituelle, mais il ne pouvait pas se dégager, ni faire quoi que ce soit d'autre. Cette fille avait un véritable don pour déstabiliser le jeune homme de toutes les manières possibles, par sa simple présence un peu plus tôt, et maintenant par ses actes inattendus.

Il ne savait pas du tout quoi faire et avait peur de bouger le moindre muscle. Il restait donc immobile, presque à se crisper, le regard baissé sur la jeune fille qui l'avait convertit en oreiller. Alors il vit dans la nuque de Luna, momentanément dégagée de ses cheveux, un petit tatouage en forme de cœur, d'une couleur sombre assez particulière. Mais un mouvement à la limite de son champ de vision attira son attention : dans la main pendant au bout du bras de la jeune fille se formait une boule noire, d'aspect immatériel et pourtant bien opaque et animée d'un mouvement intérieur. C'était un spectacle fort déconcertant et Lelfic se trouva bien incapable de mettre un nom sur ce phénomène, ou même une explication.

Et lorsque la sphère étrange s'effaça, ce fut pour laisser apparaître à sa place une petite figurine semblait-il, que la jeune fille serrait dans sa main fermée. Le jeune homme ne vit donc pas ce que représentait l'objet. Intrigué, il se contenta de le regarder de là où il était, craignant de réveiller la jeune fille s'il bougeait. Il n'y avait pourtant pas de raison. On était en pleine journée et elle s'endormait au milieu d'une conversation. D'autres n'auraient eu aucun scrupule à la faire revenir dans la réalité, ne serait-ce que pour se dégager de cette situation très gênante pour le jeune homme, mais lui ne le ferait pas. Il se disait que si elle s'endormait comme ça, c'est qu'elle devait être vraiment très fatiguée. Alors bien que ce soit un peu inconfortable pour lui, il ne disait rien et ne faisait rien, il subissait en silence pour laisser la jeune fille prendre le repos dont elle semblait avoir besoin. Il est comme ça le Lelfic, c'est un gentil, ou un idiot, ça dépend du point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Raven
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Age du perso : 16
Langues parlées : Anglais, Français, Japonais
Pouvoir du perso : Energie à rêves
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Mar 25 Nov - 23:36

Luna était encore entre le sommeil et le rêve et ne savait pas qu'elle était atteinte de narcolepsie. Elle ne savait pas non plus de ce qu'elle tenait dans la main. Elle ne savait toujours pas non plus que Lelfic, par sa gentillesse naturelle, était resté immobile sans empêcher le rêve de Luna se réaliser.

Elle eut un sursaut et ses yeux s'ouvrirent, petits à petits. Elle se frotta les yeux comme un chaton et bailla. Elle s'étira et se mit assise doucement. Elle avait dormi cinq minutes pas plus mais elle avait pu récupérer comme si elle avait dormi toute la nuit. Luna était encore un peu embrumée alors que ses passaient devant le visage de Lelfic. Elle lui sourit timidement et se sentit mal de s'être si vite endormie.

La jeune fille se leva alors et tituba. Elle décida de se rasseoir et remarqua enfin ce qu'elle tenait dans la main depuis le rêve qu'elle avait fait. Elle fut étonnée et se souvint alors de son rêve.

"Lelfic, le héros archer..." Avait-elle dit plus pour elle que pour le jeune homme en question.

Elle le regarda et lui tendit la figurine. C'était lui, en chibi mais c'était bien lui. Il avait l'air timide comme le vrai, mignon comme le vrai et avec un arc...Comme le vrai. Luna lâcha la figurine et sourit.

"Il me semble que c'est toi. Désolée pour tout à l'heure..."

Luna se leva et cette fois-ci elle tint debout. Elle se dirigea vers la porte, l'ouvrit et se retourna.

"Je vais essayer de trouver quelqu'un pour m'expliquer ce qu'il vient de se passer. A tout à l'heure peut-être...Ou à ce soir !"

Elle était restée très calme, sa voix était douce et un peu lente...Elle referma la porte derrière elle et partit elle se savait encore où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 31
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Dim 30 Nov - 23:50

La jeune fille finit par se réveiller très vite. Lui qui croyait devoir ne pas bouger pendant des heures, cela ne dura que quelques minutes avant que sa compagne de chambre de revienne à elle, bâille et s'étire comme un chat dans la même situation, lui laissant entrevoir un aperçu de ses formes moulées par ses vêtements. Elle ne remarqua probablement pas que Lelfic avait de nouveau rougit comme une jeune vierge effarouchée. Puis elle se leva, ou plutôt essaya, mais se rassit aussitôt à côté du jeune homme à cause de son instabilité. Puis elle regarda ce qu'elle avait dans la main avec un murmure.

A l'appel de son nom, lelfic la regarda, et regarda la petite figurine qu'elle lui tendait. Il la pris et la tourna dans ses mains pour l'examiner sous tous les angles, émerveillé par ce qu'il avait sous les yeux. C'était une petite figurine le représentant lui, son arc à la main, son carquois pendant à sa ceinture, son vieux sac usé en bandoulière sur son épaule. L'expression de son visage sans nez semblait neutre, et il était curieusement proportionné, la tête trop grande par rapport au corps. Le tout était avec des couleurs claires, plus claires qu'en réalité. Lelfic avait déjà vu ce genre de figurines dans la vitrine d'une boutique devant laquelle il était passé une fois, mais il ne s'en rappelait pas, cet évènement étant trop fugace et trop peu important pour s'imprimer dans sa mémoire. Cependant, il était soufflé, déjà parce que la jeune fille avait sortit ce petit objet du néant, elle l'avait créé à partir de rien. Il était impressionné et émerveillé, autant par la petite figurine qui le représentait, que par le pouvoir en lui-même. Un pouvoir de création.

Le silence se prolongea, car il ne trouvait rien à dire. Ou plutôt, il n'eut pas l'idée d'exprimer ce qu'il pensait et gardait le silence. Quand on a vécu seul pendant des années, on a pas l'habitude d'exprimer en mots la moindre de nos pensées et de nos émotions.

Luna se leva du lit et se dirigea vers la porte, expliquant qu'elle se mettait en quête de qui pourrait lui expliquer ce qui venait de se passer, sur quoi elle quitta la chambre et Lelfic resta là, dans le silence environnant de la chambre où il était à nouveau seul. Le jeune homme s'allongea sur le lit, les mains jointes derrière sa tête, et essaya de réfléchir au derniers évènements et à leurs conséquences. Sa vie avait subit de grand changements à plusieurs reprises, d'abord la mort de Sylvain, puis sa fuite de l'orphelinat, puis son arrivée à la faculté. Autant de bouleversements auxquels venait s'ajouter sa récente rencontre avec Luna. Il devinait que l'arrivée de la jeune fille allait changer encore une fois quelque chose dans sa vie, même s'il était incapable de dire quoi exactement ni en quelle mesure.

Quelques minutes s'écoulèrent dans le silence et l'immobilité, mais il n'arrivait pas à réfléchir. Ses pensées tourbillonnaient en désordre dans sa tête, comme une brume agitée dans la brise légère. Le doux parfum de Luna flottait encore dans la pièce, poussant son esprit à vagabonder autour de la jeune fille, de son sourire aux joues rosées, de ses cheveux au moment où elle les avait secoués, le contact doux et légèrement humide de ses lèvre au moment où elle lui avait posé un baiser sur la joue...

Soudain il se redressa et se rassit au bord du lit. Tout cela ne le menait nulle part. Il se leva, pris son arc et le passa en bandoulière sur son torse puis quitta la chambre, son carquois de flèches battant à sa cuisse. En longeant le couloir, il constata sur une horloge qu'il était presque midi, il décida donc d'aller manger un morceau à la cafétéria avant de retourner s'entraîner au tir à l'arc et à son pouvoir.

[HRP] Topic terminé pour moi jusqu'au prochain passage dans cette chambre. [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Raven
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 30
Age du perso : 16
Langues parlées : Anglais, Français, Japonais
Pouvoir du perso : Energie à rêves
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   Lun 20 Juil - 19:21

Combien de temps s'était écoulé depuis son départ soudain de la faculté ? Même elle ne pourrait le dire. Luna avait du retourner chez elle, comme c'était prévu, pour revoir un peu sa famille. Pendant plusieurs mois elle avait pu profiter de ses parents et de son meilleur ami Félix. Même si ça lui faisait encore mal de le voir en fauteuil roulant elle avait passé de bons moments. Quand elle disait "bons moments", Luna parlait d'entraînement avec Félix. Elle n'avait pas beaucoup progresser, ce qui veut dire que son pouvoir ne se manifestait toujours pas tant qu'elle ne dormait pas. Lui pouvait se transformer en tigre, comme avant, et son handicap disparaissait sous cette forme. Une autre fois elle avait fait apparaître des bonbons pendant son sommeil, ce qui avait surpris ses parents qui n'avaient pas encore l'habitude.

Bref, ces petites vacances avaient été très bénéfiques et aujourd'hui elle revenait à la faculté, grâce à Albaran qui avait encore fait la nounou de service. Mais que personne ne s'en fasse, cette fois-ci aucun chauffeur de taxi avait essayé de leur tirer dessus et Albaran n'avait pas dut utiliser son pouvoir pour les sortir d'un pétrin quelconque. C'est avec une certaine tristesse qu'elle repartait de chez elle mais c'est avec une certaine mélancolie qu'elle revenait à la faculté. Elle n'avait pas oublié cet endroit fabuleux dans lequel elle pensait tomber sur des fous furieux aux pouvoirs super puissants. Elle n'avait pas oublié cette bâtisse, ces arbres, ce parc, tout ce paysage qu'elle avait commencé à aimer. Luna marchait tranquillement maintenant du débarcadère au hall d'entrée, regardant de temps en temps les mutants qui passaient, disant bonjour à certains d'entre eux, et saluant d'un sourire ceux qu'elle ne connaissait pas.

Arrivée au hall, Luna posa ses affaires qui étaient plutôt lourdes et s'assit sur sa plus grosse valise. Elle regarda autour d'elle tout en se demandant si on avait pas attribué sa chambre à quelqu'un d'autre.

"Ah non hein ! Non mais oh !! Je veux ma chambre avec Lelfic moi ! Gnn gnn gnn"

Oui, Luna avait changée et avait décidé de monter dans sa chambre. Elle ne pleurait plus pour rien...Non ça c'est un mensonge, mais elle était un peu plus grande. Elle était plus forte dans son caractère et commençait à s'assumer en tant que femme. C'est pourquoi aujourd'hui elle était plutôt bien habillée. En fait, si Luna avait un peu changé, c'est parce que pendant les vacances elle avait retrouvée une vieille amie, qui était elle aussi devenue une mutante. Son amie avait toujours été une grande musicienne et le destin avait fait en sorte de lui octroyer un pouvoir en rapport avec sa passion. En effet, suivant l'instrument qu'elle utilisait, son amie pouvait utiliser certaines compétences mais comme elle n'était pas très avancée, et surtout parce qu'elle ne savait jouer que de la flûte traversière, l'amie de Luna ne pouvait qu'hypnotiser les gens qui entendaient son œuvre. Ce qui avait fait le plus rire Luna, d'ailleurs, c'était que cette fameuse amie s'entraînait avec des rats.

Bref, que de bons souvenirs. Luna arriva devant la porte de son ancienne chambre. Rien n'avait changé, son nom était là et la porte était ouverte. Elle entra.

"Il a gardé la statuette de lui ? C'est trop chou !" dit-elle tout en posant ses affaires sur son ancien lit. Lelfic était encore là et il avait gardé sa place. Peut-être s'était-il dit que Luna reviendrait un jour ? Cette pensée la fit sourire et elle se laissa tomber en arrière, ses cheveux s'étalant comme les rayons du soleil. Luna se demandait ce qu'elle pourrait bien faire aujourd'hui à part se reposer...

Luna commençait à s'imaginer la suite de l'histoire, son premier entraînement, la rencontre du grand patron de la faculté, le contact avec les autres mutants, les missions peut-être qu'un jour elle fera pour ce Fraust...Et comme certains s'en seront doutés, Luna s'endormit pour aller dans un monde meilleur, dans un monde différent, le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre 31 : Archerie et rêverie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre 31 : Archerie et rêverie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» peut-on amener un petit rérigérateur dans sa chambre ?
» CONSTANT,Valet de chambre de Napoléon.MEMOIRES.
» STATIONS METEO CHAMBRE D'AGRICULTURE
» Prise en charge de la chambre particulière ? ? ?
» chambre étudiant à louer près universitée de Bordeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: