AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Strategy Game or Battle Game ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Lun 13 Oct - 21:44

En attendant l'arrivée de son partenaire, notre jeune clone, toujours entre le comptoir et l'espace de travail, ouvrit une des armoires. Le but premier n'était pas de trouver quelque chose d'intéressant, mais simplement de se tordre un peu les cheveux pour ne pas laisser une marque d'eau trop importante sur le sol. Pourquoi ouvrir l'armoire alors? Quoi, vous aviez vraiment cru qu'il se serait levé au risque d'être face au lavabo si quelqu'un entrait? Ou bien qu'elle allait trahir sa présence en laissant une marque trempé encore plus large sur le sol? Cette action était peut-être peu utile, mais mieux vaux prévenir que guérir non? Et puis, mieux valait qu'elle s'occupe un peu, si non elle aurait tôt fait de replonger dans ses songes et les états d'âme arriveraient sans doute bien assez vite, ce qui pourrait sérieusement compromettre la suite de cette mission improvisé.

Cette mission, elle voulait la réussir pour se prouver à elle-même qu'elle était à la bonne place, pas seulement pour apprendre. Et pourquoi pas en profiter en même temps pour démontrer, à la fin, à son partenaire, la vérité qu'elle essayait de faire comprendre à tous hein? Pourquoi ne pas laisser croire qu'elle était aussi humain que lui tout au long de la mission et démontrer sa nature irréelle à la fin? Ça pourrait déjà être un début puisque pour le moment, il ne fallait pas ce le cacher, notre jeune Kajitsu n'avait pas vraiment la possibilité d'agir à grande échelle tout de suite et il faudrait y aller personne par personne jusqu'à ce qu'elle soit assez haute dans l'organisation semi-militaire pour prouver à tous ce qu'elle savait et se tuait à faire comprendre. Oui, il faudrait le prendre de cette manière et ainsi donc, laisser naître une nouvelle raison de réussir cette initiative matinale.

Kajitsu referma la porte et se replaça, accroupi et main près des cheveux, sachant bien qu'en cas de problème, une attaque silencieuse serait bien plus pratique qu'un coup de feu pour ainsi garder secret leur position.


" Kaj', tire pas, c'est moi. "

*Hum? C'est sensé être euh... mon surnom? Vraiment, encore et toujours, je ne comprendrais jamais les êtres naturels. Surtout que Kajitsu est un surnom à la base donc un surnom d'un surnom... Mais c'est vrai, il ne le sait pas lui... mais quand même, à part pour ce genre de cas, un surnom n'a pas vraiment d'utilité... Ah et puis zut, faut que j'arrête de chercher une explication rationnelle à tout ce qu'ils font puisque rien n'est jamais complètement rationnel.*

La gamine se releva, laissant de l'espace à son partenaire pour atterrir ailleurs que sur elle. Tomber sur quelqu'un une fois en salle de simulation c'était bien assez pour elle! Surtout qu'en plus, la relation qu'elle entretenait avec Dilfert, qu'elle venait tout juste de rencontrer, n'était pas du tout la même qu'elle entretenait avec Fukusah-kun! Enfin, assez de penser à sa première expérience en simulation et retour à la réalité ou elle pouvait voir son aîné portant l'uniforme ennemi. Il avait pris le temps de se changer complètement!? C'était quoi l'arnaque dans tout ça? Bon d'accord, c'était pratique pour sauver les apparences, mais c'était une perte de temps considérable non? Enfin, mieux valait prévenir que guérir, mieux valait prévenir que guérir! C'est donc sans même porté attention à l'évidence que lui énonçait son partenaire qu'elle s'approcha de la porte, laissant tout de même le loisir à sa rencontre matinal de jeter un œil en premier.

Elle avait gardé l'arme en main, mais le point le plus intéressant à son avis, était les trois pétales qu'elle tenait entre les doigts de son autre main... Tomber sur quelqu'un n'étant pas armé ou n'ayant pas son arme de prête devait être attaqué sans bruit pour éviter de s'annoncer, ce qui éviterait donc beaucoup de problème. Ainsi armée, ce jeune cerisier se mis à suivre le seul représentant de la réalité, entouré de matières artificielles ou électroniques. Il ne restait plus qu'à rester en vie jusqu'à la fin pour prouver son point de vue, non?

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Dim 19 Oct - 18:29

Un de ses revolvers à la main et prêt à servir, David parcouru le couloir à pas de loup, étouffant le bruit de ses foulées comme il l'avait appris. En arrivant à l'intersection, il stoppa sa progression avant le coin et se plaqua contre le mur. Il se pencha rapidement sur le côté pour regarder dans le couloir en face de lui et revint très vite dans sa positin d'origine. Puis il se plaqua contre le mur d'en face pour regarder dans l'autre couloir.

Après la fusillade, il avait escompté que le rez-de-chaussée du bâtiment soit vide de tous garde, mais il n'était pas au rez-de-chaussée. En effet, en contournant le bâtiment pour rejoindre Kaj', il avait du monter une élévation du terrain le long de la façade et en avait déduit que les fenêtres au niveau du sol à l'arrière du bâtiment correspondaient au premier étage par rapport à l'avant, et non au rez-de-chaussée. En bref, il ignorait tout du niveau de surveillance des étages qu'ils devraient traverser.

Sa véréfication faite, il avança au milieu de l'intersection et examina les trois possibilités pour essayer de se repérer. Ils étaient entrée par l'arrière, or, l'escalier principal avait de grandes chances d'être à l'avant, et il était fort probable que le chef qu'ils devaient captuer se trouvait dans les étages les plus élevés. Il leur fallait donc trouver l'escalier et monter. Il choisit donc le couloir de droite. Le mercenaire jeta un rapide coup d'oeil à la jeune fille sur ses talons et s'engagea dans cette direction, avançant toujours avec cette discrétion et cette prudence nées d'un intensif entraînement militaire.

AU bout, ce couloir débouchait sur un passage latéral qui parcourait la largeur du bâtiment en un balcon surplombant le hall en contrebas. Un grand escalier donnait accès à ce balcon depuis le hall, sur leur droite, et en face se trouvait partiqué un autre escalier qui montait vers les étage supérieurs. Seulement David s'arrêta brusquement avant de déboucher complètement du couloir et se baissa, faisant signe à Kaj' d'en faire autant. Une sentielle armée d'un AK-47 patrouillait dans le hall en dessous de leur position. David préférait éviter d'user de son arme, fort bruyante, pour une seule sentinelle s'il pouvait faire autrement, car la détonnation relancerait l'alerte et ferait tomber à l'eau la discrétion de leur mission d'infiltration. Alors il se tourna vers Kaj' et lui fit une série de gestes. Désignant d'abord ses propres yeux de deux doigts écartés, puis la sentienelle dans le hall. Il posa son index sur ses lèvres, puis désigna le passage sur leur droite qui menait à l'escalier, leur objectif.

Il songea que ces gestes étaient également le fruit de sa formation militaire et que Kaj' ne les comprendrait pas forcément. Mais après tout, ils n'étaient peut-être pas si difficiles à décripter. En tous les cas, il se détourna et observa la sentinelle dans le hall. Il devait attendre qu'elle leur tourne le dos pour foncer vers l'escalier et s'y engager. Kaj' pourrait le suivre immédiatement si le créneau était assez important, dans le cas contraire elle devrait attendre et procéder de la même manière que lui. Il porta donc toute son attention sur la sentinelle, l'écoutant plus qu'il ne la ragrdait, car s'il pouvait la voir, il était visible aussi. Lorsqu'il fut certain que le voie soit libre, c'est-à-dire lorsque qu'il estima que le sentinelle était trop à l'aplomb en dessous d'eux pour les voir, il s'engagea en restant accroupi et se dirigea sur la droite.

Malheureusement, tout n'était pas sir simple. L'accès à l'escalier menant aux étages supérieurs était barré une porte. Celle-ci ne semblait pas verrouillée, mais dans le silence du hall, cela s'entendrait lorsqu'il l'ouvrirait. Il n'eu d'autre choix que de s'abtenir et de revenir dans la cachette du couloir d'où ils venaient pour changer de plan.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mar 28 Oct - 2:29

Bien que Kajitsu ne comprenait absolument rien aux gestes de son partenaire du moment, elle n'était pas imbécile non plus. Elle avait bien vue le tableau qui se dressait devant elle et avait compris quel était l'objectif. Ce n'était certainement pas l'étage précédent, vidée complètement à l'exception d'un seul individu. Elle avait aussi réaliser le dilemme de base voulant de rester discret, prohibant ainsi l'utilisation d'une arme à feu sur le moment et bien sûr, l'impossibilité d'utiliser une porte sans faire le moindre bruit suspect dans ce silence. Pour le moment, la tâche était assez simple, distraire ou bien indisposer la sentinelle un peu trop bien armée à son goût. On s'entend bien pour dire que la taille de cette arme n'était certainement pas là simplement pour faire jolie... Bon, il ne fallait pas trop s'attarder sur l'arme pour le moment et plutôt pour trouver une idée pour passer sans problème. Après tout, c'était à son tour de bouger! Elle devait se montrer utile cette fois... elle devait faire bien mieux que quelques instants plutôt.

C'était bien vrai, pour le moment, notre jeune arbre artificielle ce considérait comme un poids pour la mission et avait l'impression d'être là simplement parce qu'elle avait réussi à faire bonne impression à un moment ou un autre de sa vie. Ce n'était pas avec ça qu'elle allait réussir à prouver à tous qu'un clone pouvait faire tout aussi bien qu'un être naturel! En restant assise à ne rien faire et en attendant que les choses bouges, elle n'arriverait à rien... simplement à renforcer l'image que clone égale cobaye! Elle ne pouvait pas le permettre, elle ne pouvait laisser ça arriver et ainsi donc, qu'importe les risques! De toute façon, c'était bien l'une des premières choses qu'elle avait apprise: si elle voulait quelque chose, elle devait aller le chercher parce que personne ne le ferait pour elle. Et c'était vrai, qui était venu l'aider à sortir de sa cellule? Personne, elle s'était entraîné et avait rejoint un groupe de cobaye pendant quelques moments pour avancer, puis avait fait ça route. On lui avait montré un chemin qu'elle aurait pu décider de ne pas suivre, et pour ça, on n'avait pas fait la route à sa place! Donc à quoi bon attendre des heures que le temps tourne et que ce soit encore Dilfert qui donne le spectacle? Il était nouveau, tout nouveau et n'était pas passé par les cellules... on a compris il est doué le gars! Mais elle aussi... et elle allait le prouver!

Tant pis si la manœuvre était risqué, pour tasser cette sentinelle du chemin, notre jeune clone ne voyait qu'une seule solution. Elle n'avait pas spécialement envie de recommencer, mais elle devait s'entraîner à faire ce genre de choses. Elle devait prendre le risque pour pousser plus loin ses limites et être en mesure de le faire sans crainte dans la réalité. Elle devait pousser ses limites et être en mesure de confronter ce qui en résulterait... Elle devait y arriver, c'était la seule solution pour le moment...


*Vas-y respire...*

La jeune clone replaça ses pétales dans ses cheveux et se mise à défaire ses chaussures, limitant ainsi le bruit à néant. Elle se pencha alors légèrement vers le couloir, reprenant ses armes naturelles entre les doigts, et observa l'inconnu avancer vers un premier côté de l'escalier.

*Ne penses pas... ne penses pas à ce qu'il perd ou qui le perd... ne penses pas...*

Il avait disparu de l'autre côté... pas le bon... il fallait attendre encore un peu plus...

*Ne penses pas à ceux que tu as perdus... ne penses à rien... respire simplement... respire et...*

Le revoilà, il passait, traversait l'escalier... Parfait! Maintenant!

*...VIE!*

Dans un parfait silence, notre être irréelle piqua une course vers la rampe d'escalier pour y glisser, chose qu'elle avait fait avec ses sœurs du temps de l'Arobase. Son élan lui avait donné de la vitesse, juste assez pour pouvoir effectuer sa descente en deux à trois secondes. Toutefois, elle n'était pas pour attendre l'atterrissage! Mauvaise idée, s'était trop long et elle pourrait perdre l'équilibre entre temps. Elle sauta donc à une distance raisonnable du sol, assez pour ne pas perdre l'équilibre et ne faire aucun bruit. Bien sûr, elle ne s'était pas arrêté... elle avait continué de courir, oubliant toute logique, se répétant ce seul et unique mot en tête comme un objectif ultime! Elle ne devait plus penser, simplement agir et oublier tout le reste, seule la Vie elle-même pouvait lui procurer cette effet.

*Vie! Vie! Vie!*

Voilà, elle était arrivé à moins d'un mètre à l'arrière de la sentinelle qui s'apprêtait à se retourner. Pas question de lui laisser le temps de le faire. Aussi, elle sauta directement dans son dos, lui coinçant bien les bras le long du corps et lui coupant le souffle à l'aide de ses talons. Une fois son souffle coupé, ce fut le moment parfait pour plaquer une main sur sa bouche et pour faire descendre ses pieds, toujours enfoncés dans son ventre, jusqu'à poussé sur l'arme. Il finirait par perdre des forces à force de manquer de souffle, mais il ne faut pas penser que notre jeune Kajitsu s'arrêterait là. Ce qu'elle avait fait une fois, elle pouvait le recommencer! Ainsi donc, notre jeune clone utilisa ses fameuses armes visiblement inoffensives pour les planter dans le cou de l'homme et cette fois, de trancher en bonus pour accélérer le processus.

*Vie...*

La vie commence là où ce termine celle de l'autre... telle était la loi qui s'appliquait à la vie de notre jeune Kajitsu. Si jeune et déjà c'était ce qui dictait si elle vivrait ou pas... chaque mort la faisait avancer un peu plus sur cette route de sang... comment avait fait Maboroshi-sama et Ashen pour réussir à commencer? Non, il ne fallait pas y penser... il fallait pas rien remettre en question sur le moment, seulement vivre et ensuite, seulement, les questions viendraient.

*Il tombe... il tombe sous moi... je sens son sang... il est chaud et sa respiration s'affaiblit. Mais il n'a pas lâcher son arme... il est sans doute aussi accroché à la vie que je ne le suis... même s'il s'affaiblit un peu plus chaque seconde...

Vie... ne pense plus...

Plus rien... il est au sol... il ne bouge plus... je ne sens pas les mouvements de son ventre et je ne sens plus rien entre mes doigts sur son cou... Il est mort en souhaitant la mienne... son arme est toujours crispé sous lui, entre ses doigts...*


Tâchée de sang et le visage complètement froid, Kajitsu se releva. Le regard complètement vide et son visage absent de la moindre trace de lumière, la gamine remonta les marches pour venir chercher à nouveau ses chaussures et les enfiler. On aurait dit un fantôme... même pas l'ombre de ce qu'elle était... tout simplement une autre. Un silence de mort la suivait à la trace alors que doucement, ses yeux reprenaient une expression. Toutefois, ce n'était plus de la détermination qu'on y lisait. Elle cherchait... elle cherchait la vie... elle cherchait la chaleur... Sans savoir pourquoi, elle aurait eu envie de simplement courir et faire le tour du monde simplement pour trouver Fukusha-kun ou bien Ashen et simplement fondre dans les bras de l'un ou de l'autre et se taire. Mais depuis quand réagissait-elle comme ça hein? Ce n'était pas son genre et elle avait autre chose à faire. C'est donc sans parler qu'elle se plaça à côté de la porte menant à l'étage suivant, observant son partenaire, le visage aussi froid que la lame de Maboroshi-sama. Il était temps d'avancer...

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mar 28 Oct - 16:41

David était revenu à couvert et réfléchissait à un plan d'action pour contourner ou éliminer le problème. S'il agissait seul, son déguisement suffirait peut-être à leurrer la sentinelle, lui permettant de l'approcher suffisament pour la tuer. C'était tout ce qu'il voyait pour le moment. Mais avant qu'il put simplement décider de la façon d'agir, Kajitsu le devança et fonça, pieds nus, vers la rambarde de l'escalier qu'elle descendit à fond le train, comme une gamine qui s'amuserait. Sauf qu'elle ne s'amusait pas du tout. Elle se précipita sur la sentinelle et la tua sans crier gare.

Le mercenaire était véritablement impressionné par la jeune fille qui montra alors une détermination qui n'était pas de son âge. De plus, bien qu'il ait été entraîné au combat et qu'il connaisse quelques techniques de base, et qu'il dispose d'une force physique supérieure à celle de la jeune fille, il n'aurait pas pu faire ce qu'elle venait de faire, car il n'avait son agilité. Il faut dire qu'il n'avait plus un corps frêle d'enfant, mais une musculature d'adulte habitué à combattre.

Il sortit de sa cachette et se dirigea vers le haut de l'escalier qu'elle avait dévalé tandis qu'elle se détournait du cadavre pour remonter vers son point de départ. Alors il put voir sur son visage maculé de perles de sang que le regard de la jeune fille était éteind, vide, comme si c'était elle-même qu'elle venait de tuer. Elle sembla revenir peu à peu à la réalité alors qu'elle montait les marches pour rejoindre David devant la porte des escalier qui menaient aux étages supérieurs, mais elle n'affichait plus cette expression qu'il lui voyait depuis le début de la mission. Elle semblait perdue, égarée, en pleine détresse, comme une gamine qui aurait perdu tout repère. Non, elle ne s'amusait vraiment pas.

Il semblait évident que quelque chose dans ce qu'elle venait de faire la perturbait au point, probablement l'acte de tuer. En quelque seconde, elle venait de montrer à David qu'elle était bien un soldat et non une simple gamine, et ensuite qu'elle était tout de même une gamine pas si différente des autres en fin de compte.

Elle passa devant lui sans un mot et franchit la porte pour s'engager dans l'escalier qui les mènerait vers leur objectif. David la suivit. Il aurait voulu la réconforter, mais il ne savait pas trop quoi dire ou faire. Il n'était pas vraiment habile avec ces choses-là. Il rengaina son colt et commença à monter à sa suite, la rattrappant très rapidement. Finalement, il se décida à arrêter de réfléchir et à agir selon ce que lui dictait ... quoi au juste ? Etait-ce qon coeur ? Sa conscience ? Son instinct ? Sa raison ? Mais quelle importance au fond ?

Il mit une main sur l'épaule de la jeune fille pour l'arrêter et utilisa la manche de l'uniforme ennemi qu'il portait pour essuyer les gouttes de sang qu'elle avait sur le visage, comme il l'aurait fait d'une gamine de cinq ans qui serait salie en mangeant. Puis il la regarda dans les yeux pour lui parler, la forçant à l'attention.

" Seul toi et moi sommes réel ici, tout le reste est virtuel, ce ne sont que des images. Rien qu'un jeu vidéo. "

C'est tout ce qu'il avait trouvé à lui dire. Il savait bien qe cela ne l'aiderait pas pour une future prochaine mission réelle, mais il ne voyait pas quoi faire d'autre pour le moment. Et puis certaines choses, même si elles nécessitent un coup de main, doivent être découvertes par sois-même. Seul l'avenir dirait si ce qui troublait la jeune fille en faisait partie.

David la regarda dans les yeux encore quelques instant pour s'assurer qu'elle avait bien retenu ce qu'il venait de dire. Il aurait pu être surpris de la facilité avec laquelle il avait deviné le trouble de la jeune fille. Il n'était pas vraiment un fin psychologue, mais il avait déchiffré cette gamine pourtant peu expressive. Il pourrait s'en étonner s'il en avait conscience, mais il ne rendra compte que bien plus tard.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mer 29 Oct - 0:57

"Hum?" Laissa échapper Kajitsu en tournant la tête.

Au milieu des escaliers, la scène semblait s'être arrêté un court moment, comme pour faire une petite pose dans le temps de cette mission. Le visage toujours aussi dénué d'émotions, bien que peut-être un peu moins froid que quelques secondes plus tôt, elle attendit patiemment que Dilfert finisse l'action à première vue inutile qu'il avait entrepris. Après tout, le sang ne lui posait plus vraiment de problème à présent. Il ne fallait pas non plus oublié qu'elle avait baigné dans le sien, à moitié consciente, pendant les premières vingt-quatre heures de sa vie à la Genetics Corporation. Sans compter le fait qu'elle avait dû supporter que ses racines en absorbent pour la simple et bonne raison qu'elle ne les contrôlait pas! En plus d'être en contacte avec cette substance régulièrement et de l'avoir étudié étant à l'Arobase... en avoir sur elle n'était rien de nouveau. Pourtant, sans trop comprendre comment c'était possible, elle avait l'impression de ressentir une sorte de chaleur... Semblable à celle que lui avait procuré la présence d'Ashen à la mort de Maboroshi-sama. Enfin, ce n'était pas la même, mais simplement le même genre.

C'était comme si cette chaleur venait de l'humain... c'était donc ça, cette fameuse chaleur humaine. C'était donc bien plus large que la simple possibilité de réchauffer mieux que n'importe quoi d'autre... c'était plus que physique, c'était psychologique aussi. C'était donc ça, le véritable sens du terme 'chaleureux'. Ce terme ne se limitait pas à un accueil agréable, mais bien à toutes situations procurant cette 'chaleur humaine'. Et pourquoi pas aussi à une personne? Peut-être qu'il y avait des gens qui, inconsciemment ou pas, dégageait cette chaleur en permanence. Ça serait à vérifier... Mais pour l'instant, elle se contenta d'avoir découvert un élément qui dépassait sa biologie et qui ne concernait que le vivant. Pourquoi pas avoir utiliser le terme humain? Non, ce n'avait rien à voir avec le fait qu'elle soit un clone; souvenez-vous:
¤¤Le clone est à l'humain se que le carré est au rectangle. Un clone est un humain, mais un humain n'est pas un clone.¤¤

Simplement, elle ne croyait pas que ce type de sentiment ne s'accordait qu'à la catégorie humaine, mais à tout ce qui ne l'était pas non plus. Enfin, qui aurait cru qu'elle aurait appris ce genre de chose dans une salle de simulation après avoir testé l'effet d'un meurtre?

Alors qu'elle réalisait, elle semblait reprendre son aura de vivante. Quelle différence claire et physique cela pouvait bien faire? Aucune en fait... simplement, peut-être retrouvait-elle un peu ses couleurs ou bien la conscience du présent revenait s'allumer en elle petit à petit. Il ne faut toutefois pas s'imaginer que de perdre la froideur qui l'avait gagné faisait en sorte qu'elle exprime la moindre émotion. Son visage était toujours aussi neutre et il lui en faudrait beaucoup plus que ça pour y changer quelque chose. Mais au moins, la conscience et l'humanité la regagnait.


" Seul toi et moi sommes réel ici, tout le reste est virtuel, ce ne sont que des images. Rien qu'un jeu vidéo. "

Ok... ça, ça venait de complètement lui remettre les deux pieds sur terre. Mais il ne faut pas croire que ce soit à cause qu'elle s'était rappelé ce fait. Après tout, elle n'avait jamais oublié qu'elle se trouvait au cœur d'une simulation. Ce qui l'avait fait réagir était tout simplement...:

*Ok... pourquoi est-ce que tout le monde me considère obligatoirement comme une imbécile à la base?*

Et voilà, il ne fallait tout simplement pas sous-estimer notre jeune plante artificielle. Quoi? Il ne l'avait jamais fait? Qu'importe puisque c'était ainsi que l'avait perçu Kajitsu. Elle n'avait pas besoin de se faire rappeler que cette situation était aussi irréelle qu'elle ne l'était! C'était comme le jour de son arrivé à Miami où Kya avait eu la 'brillante idée' de croire qu'elle n'était pas bouger plus vite qu'un escargot sous sa forme arboricole! Et un phénomène similaire était justement entrain de se produire. Autant qu'elle souhaitait battre Kya depuis ce jour, elle souhaitait maintenant également participer à une mission en duo avec Dilfert et lui faire ainsi regretter de l'avoir sous-estimer! Oui bon, c'était un peu ridicule, mais c'était le genre de chose dont Kajitsu avait besoin pour avancer. Il lui fallait un objectif claire à atteindre dont le résultat ne dépendait pas simplement d'elle-même, mais des autres également.

"Je sais," répondit-elle déjà un peu plus normalement, "mais l'intérêt d'une simulation est de recréer une situation réelle pour s'y accoutumer et ne pas être perdu une fois face à celle-ci en réalité. Et comme c'est en situation de réelle danger qu'on apprend le plus, ce dire que ce n'est qu'un jeu vidéo rend l'exercice complètement inutile."

Retrouvant doucement sa détermination, bien qu'encore à faible dose pour le moment, Kajitsu continua de monter. Elle avait encore très clairement à l'esprit ces morts, mais il ne fallait pas oublier non plus qu'elle se séparait d'elle-même dans cette mission. Elle n'était plus Kajitsu, elle était un membre de la Genetics Corporation, de cette manière, ses actes n'étaient plus les siens, mais ceux de l'entreprise pharmaceutique.

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mer 29 Oct - 2:03

David fut un peu surpris de la réponse de la jeune fille. Elle avait raison bien sûr, mais quelque chose n'allait pas. Tout était parfaitement logique, mais il y avait aux yeux de David quelque chose qui tournait pas rond, comme un grain de sable dans le mécanisme, trop petit pour gripper la machine, mais assez gênant pour en perturber le fonctionnement. Il repris sa marche dans l'escalier lorsque la jeune fille en fit autant, réfléchissant à ce que pouvait bien être ce grain de sable dans le raisonnement de la jeune fille. Ils passèrent un pallier, le second étage, puis s'engagèrent dans la volée suivant, pour monter directement jusqu'en haut où se trouvait certainement leur cible. Il lui ces quelques longs instants pour mettre des mots sur ses pensées afin de les exprimer à sa partenaire de mission.

" Tu sais, Kaj', on dit que tout s'apprend dans la vie, qu'on peut s'habituer à tout. Mais c'est faux. Tuer est un acte ignoble, quelle qu'en soit la raison, c'est mal ! Pourtant, nous sommes parfois obligés de tuer. On peut tuer pour beaucoup de raisons, ce peut être l'argent ou le pouvoir, la justice, la survie, un idéal... Mais... "

Il marqua une pause pour s'assurer qu'elle l'écoutait.

" ...Seuls les monstres peuvent s'y habituer et le faire sans rien ressentir. J'ai moi-même tué de nombreuses personnes, mais je ne m'y suis jamais habitué. Toi, je vois que tu as un cœur, que tu n'es pas un monstre, alors si tu endosses pleinement chaque meurtre que tu sera forcée d'accomplir, si tu ne trouves pas un tampon à cette sensation de déchirure de ton être et à la culpabilité, tu finiras par devenir folle. "

Il n'avait déciment aucun talent d'orateur. Il avait eu du mal à trouver les mots pour former ses pensées. il avait essayé d'exprimer au mieux la façon dont il voyait les choses, mais cela n'avait pas été chose aisée, et le résultat était plutôt médiocre. Il avait peur que cela n'aide en rien cette gamine. Et cela ne le satisfaisait pas.

Un silence pesant s'installa quelques secondes, et David passa devant la jeune fille pour monter jusqu'à l'étage suivant.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Sam 8 Nov - 1:50

Et la marche continua, laissant à Kajitsu l'occasion d'oublier un peu plus qui elle était dans toute cette histoire. Elle ne bougeait plus en fonction de ce qu'elle avait vécu, simplement en fonction de ce qu'elle voulait. Elle voulait apprendre à faire ce genre de mission, avoir de l'expérience et ainsi mieux pouvoir servir la Genetics Corporation une fois moment venu. C'était autant de reconnaissance qu'elle avait besoin d'être utile pour réaliser son rêve, ce n'était pas bien compliqué. Aussi, elle voulait réussir à tuer sans problème, sans complication apparente et être capable de continuer tout de suite après, sans avoir besoin d'un évènement du genre pour la réveiller. S'il y aurait eu une seconde personne, jamais elle n'aurait été capable de se débrouiller pour agir immédiatement et là, quelqu'un aurait peut-être été obligé de l'aider. Ce n'était pas ce qu'il fallait... elle devait apprendre à se débrouiller seule et ainsi être en mesure de devenir parfaitement ce bras de la GC.

" Tu sais, Kaj',"

Et bien, on pouvait dire qu'il ne l'aidait vraiment pas son partenaire! Il ne faisait que la ramener à elle-même, à sa faiblesse, remettant en doute sa pensé. Mais peut-être était-ce simplement parce que sa pensé était erronée? Pourtant, il n'y avait pas vraiment d'autres méthodes que la pratique pour s'accoutumer à un acte. Et ce surnom étrange... Non mais quel pouvait bien être l'utilité de donner un surnom à un surnom?

"on dit que tout s'apprend dans la vie, qu'on peut s'habituer à tout. Mais c'est faux. Tuer est un acte ignoble, quelle qu'en soit la raison, c'est mal ! Pourtant, nous sommes parfois obligés de tuer. On peut tuer pour beaucoup de raisons, ce peut être l'argent ou le pouvoir, la justice, la survie, un idéal... Mais... "

Qu'est-ce qu'il faisait maintenant? Il essayait de la faire culpabiliser de vouloir apprendre à bien suivre son chemin? Non, il ne fallait pas exagérer non plus. Le fait qu'elle soit mal à l'aise face au meurtre était très visible et vue son attitude plus que familière, il n'y avait aucun doute qu'il essayait seulement de l'aider. Mais énoncer des évidences ne changeraient rien. Après tout, elle savait très bien que tuer n'était pas quelque chose de bien, mais c'était le genre de chose qu'elle préférait oublier pour le moment. Parce qu'à son esprit, il y avait aussi quelque chose de bien qu'elle voulait faire. Donc si elle devait tuer pour y arriver, alors elle le ferait. Ce ne serait qu'un sacrifice de plus... tout comme son droit à vivre normalement... que des sacrifices pour que les autres clones puissent avoir accès aux droits sacrifiés. Mais est-ce qu'un être naturel pourrait comprendre ce qu'était son combat?

*Mais...?*

" ...Seuls les monstres peuvent s'y habituer et le faire sans rien ressentir. J'ai moi-même tué de nombreuses personnes, mais je ne m'y suis jamais habitué. Toi, je vois que tu as un cœur, que tu n'es pas un monstre, alors si tu endosses pleinement chaque meurtre que tu sera forcée d'accomplir, si tu ne trouves pas un tampon à cette sensation de déchirure de ton être et à la culpabilité, tu finiras par devenir folle. "

Kajitsu s'était arrêté, tête semi-basse et un poing serré. Toutefois, elle préféra respirer et simplement reprendre la marche normalement. L'image d'Ashen traversant cet inconnu pour en ressortir avec son cœur l'avait marqué et sa manière de bouger normalement après, comme si de rien n'était, donnait l'impression qu'il était arriver à le faire, justement, sans rien ressentir. Enfin, elle se doutait bien que c'était impossible, mais l'habitude devait fortement aider à poser cette acte sans trop de problème et de tenir tout ce qui venait avec de côté jusqu'au moment voulu! Si toutefois elle se trompait et qu'il était réellement possible de tuer sans rien ressentir, alors Dilfert se trompait aussi. Parce qu'Ashen n'était pas un monstre et il en allait de même pour Maboroshi-sama.

Et ce discours sur le cœur, c'était bien gentil tout ça, mais ce n'était pas avec un cœur qu'elle allait être utile. Elle voulait le garder et le conserver, oui bien sûr, mais elle voulait être capable de le mettre de côté complètement et ainsi être réellement utile! Mais est-ce qu'un être naturel pourrait comprendre ses motivations? Laissez-là en douter. Comment pourrait-il comprendre son combat alors qu'il n'avait aucune idée de ce qu'était le regard de bien des êtres naturels sur un clone? Comment pouvait-il simplement imaginer s'il n'avait pas été, logiquement, cobaye? C'était impossible et ce n'était pas l'excuse de connaître le combat pour la mutanité qui allait prouver à notre jeune Kajitsu que Dilfert pouvait avoir la moindre petite idée de ce qui la poussait à faire abstraction de son cœur! Enfin qu'importe...


*Qu'importe ce qui m'arrivera... qu'importe si je ne deviens plus que l'ombre de moi-même... je veux leur offrir un nouveau monde... Ce sera un monde où nous pourrons vivre normalement sans la moindre discrimination. Ce sera un monde où mes sœurs et Fukusha-kun n'auraient pas eu à voir le regard rabaissant des Hommes... Ce sera un monde où des gens comme 217M*, Fukusha-kun et moi n'aurions pas été transportés ailleurs, sans doute vendus, et contre notre gré.*

Tel était le monde qu'elle voulait leur offrir et pour ça, elle était prête à tout. Tant pis pour les sacrifices, ils étaient nécessaires.

"Je sais que c'est ignoble, mais je dois y arriver... je dois être capable de le faire en situation réelle."

Sur ces mots, elle replongea dans le silence, passant son temps à observer le dessous des marches au-dessus de sa tête. C'était bientôt le grand moment... celui de réussir sa mission et ainsi prouver son utilité!
________________________
*Voir deuxième chronique occultée.

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mar 11 Nov - 14:38

"Je sais que c'est ignoble, mais je dois y arriver... je dois être capable de le faire en situation réelle."

Une réponse qui reflétait bien la détermination de la jeune fille qu'il avait déjà vue précédemment au cours de la simulation. Mais il craignait qu'à ce rythme, elle ne puisse pas supporter ce poids. On peut entrainer ses muscles pour les rendre plus efficaces, mais on ne peut ne pas entraîner son esprit. David n'était pas doué avec les mots et il avait bien peur de s'être mal exprimé, que la jeune fille n'ait pas compris ce qu'il voulait lui dire. Il devait donc dire les choses d'une autre manière. Et ça prendrait le temps qu'il faudrait, mais il ne laisserait pas une gamine aussi jeune se détruire elle-même de cette manière.

La vocation première des militaires était de protéger, même si la plupart oubliaient en chemin cet aspect des choses. Les militaires étaient là avant tout protéger les civils, ils faisaient la guerre pour cette raison. Du moins à une époque oubliée depuis longtemps. Et c'est à cela que David avait voulu se consacrer en s'engageant dans l'armée. La désillusion avait très vite suivit, mais à présent, il saisissait chaque occasion de réparer cette erreur. Il chercha ses mots pour exprimer au mieux ce qu'il pensait.

" Écoute. Tuer n'est pas une solution. C'est vrai que je ne sais rien de toi, ni de ce que tu as put traverser pour te retrouver ici, ni la raison qui te pousse à faire ça, mais il y a une chose que je sais : tu n'es pas une tueuse née. Mais si tu essaie de te comporter comme si tu l'étais, tu finiras par te détruire. Alors écoutes-moi, c'est un conseil que je te donne. Ne tue que lorsque tu y es obligée. Si tu peux faire autrement, alors abstiens-toi d'ôter la vie, cherche toujours une façon de ne pas trouver, et ne recours à cet acte qu'en cas d'ultime recours. Et surtout, surtout, ne le fais que pour ce en quoi tu crois, rien d'autre. C'est primordial. Si tu agis ainsi, alors peut-être que tu surviras aux épreuves qui t'attendent. "

Il s'arrêta et se retourna pour la regarder droit dans les yeux. Ces yeux, d'une couleur si inhabituelle, lui semblaient renfermer quelque chose qu'aucune gamine de cet âge ne devrait avoir. Comme une profonde détermination, tintée de désillusion. Le regarde de Kaj' était troublant, trop profond, trop contrastant avec son âge. C'était comme si on avait greffé des yeux d'adulte dans un visage d'enfant, mais il y avait toujours quelque chose d'un peu enfantin dans ce regard, caché tout au fond, comme prisonnier.

David ne savait rien de ce qu'avait traversé la jeune fille, mais ça ne devait pas être joli à voir pour qu'elle ait aujourd'hui un tel regard. C'était un regard qu'il avait vu trop souvent autour de lui : elle menait un combat, un combat désespéré. Et David, cela lui tordait le cœur. Cela lui rappelait cruellement ses cours de formation à l'armée concernant les enfants soldats dans les pays d'Afrique et de moyen orient. Des photos de gosses qui brandissaient leurs armes avec un sourire, mais leurs yeux étaient éteins, car ces gosses savaient que leurs chances de victoire étaient presque nulles, et qu'en cas de défaite, c'était la mort. Ces gamins étaient le cauchemar de David. Durant toute sa courte carrière militaire, il craignait plus que tout devoir les affronter et les tuer.

Mais en ce jours, il se retrouvait avec un de ces gosses à ses côtés. Il n'allait pas être obligé de le tuer. Il voulait aider Kaj', rallumer la lueur qui était absente de ses yeux d'adolescente. Cherchait-il à racheter ses fautes ? A apaiser sa conscience ? Cherchait-il un quelconque pardon ? Une quelconque reconnaissance ?
Non ! Il suivait juste ce que lui dictait son cœur et faisait ce en quoi il croyait.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Jeu 13 Nov - 2:15

Non sérieusement... pourquoi est-ce que tout le monde croyait à la base qu'elle était stupide? Est-ce que c'était son âge? Ou bien le fait qu'elle ignore encore ce qu'était la vie lui était apparent au point que son aîné voit utile de lui expliquer des concepts de bases aussi simple? Elle savait bien que tuer n'était pas une solution, mais elle savait aussi très bien qu'elle aurait à le faire prochainement si elle continuait à avancer. Elle savait qu'elle n'avait pas envie de le faire inutilement et que si elle n'avait rien pour continuer à lui donner des ailes et la faire vivre, elle finirait par sombrer dans l'existence. Et à ce sujet, elle avait justement passé très près de le faire en février dernier pendant sa phase d'entraînement intensif. Plutôt mourir que d'exister en permanence. Ça, elle en était consciente et les mots de Dilfert avaient étés parfaitement inutile pour ça. Mais bon, sa prouvait sans doute sa bonne volonté. ...même si ça commençait sérieusement à lui taper sur le système de se faire prendre pour une parfaite idiote. Sans doute devrait-elle le lui faire remarquer...

Aussi, il y avait un petit détail auquel elle n'avait pu s'empêcher de penser, mais qu'elle préférait tout de même s'empêcher de mentionner dès maintenant. Il y avait un passage qui la dérangeait dans tout ce petit discours qui se voulait éducatif: «tu n'es pas une tueuse née». Comment pouvait-elle être une tueuse née lorsqu'elle n'était même pas née à la base? Et puis, il avait sans doute fait la même école qu'elle pour croire qu'on était vraiment né pour faire quelque chose de bien précis. Heureusement, elle avait appris la réalité sur ce point, même si elle pouvait toujours dire, dans son cas, qu'elle avait été créée pour quelque chose de précis. Toutefois, rien ne l'obligeait à présent de suivre cette voie.


"Honnêtement... est-ce que vous me prenez pour quelqu'un de stupide? Je sais très bien que cette situation est virtuelle, je sais aussi que tuer n'est pas le bien, je sais que tuer inutilement n'était pas la solution et qu'il vaut mieux le faire seulement quand c'est nécessaire. Mais ça n'empêche rien au fait que je dois être capable de le faire pour ces temps où, justement, ça sera essentiel. J'y ai déjà assez pensé pour savoir ce que ça implique. Et honnêtement..."

À ces derniers mots, elle ferma les yeux pour rompre le contacte visuel et recommencer à monter quelques marches. Non pas qu'elle n'avait pas envie de continuer la discussion, il semblait que son aîné ait envie de prendre une pose et de ne pas la laisser hors d'elle-même. Simplement, elle si elle devait continuer de parler, autant continuer à avancer un peu en même temps et donner à la conversation une meilleure direction.

"...ce n'est pas comme si c'était la seule chose que j'apprenais à faire en ce moment. J'ai jamais fait ce genre de mission avant, d'où le fait que prendre cette mission pour un simple jeu vidéo ne m'apprendrait rien."

Aussi, à la fin de cette petite précision, elle fini par s'arrêter et se retourner, ouvrant à nouveau les yeux. Cette fois, elle souriait finalement, plus confiante, se ressemblant bien plus qu'avant. Après tout, ce qu'elle avait décidé d'aborder ne pouvait pas être dit de manière détaché à son avis. Ça lui tenait bien trop à cœur pour ça.

"Et puis, qui t'as dis qu'on était tous né pour quelque chose de toute manière hein? C'est bien mieux de se battre afin de réaliser nos rêves. Et c'est d'ailleurs ce que je compte faire, qu'importe la raison pour laquelle je suis là, j'en ai rien à faire honnêtement. Et puis, est-ce que tu es né toi aussi pour être là où tu es?"

Cette dernière phrase n'était pas vraiment une question et elle n'attendait pas vraiment de réponse. Elle voulait simplement le faire penser un peu sur le sujet. Aussi, c'est en réalisant qu'elle venait de lui confier l'une de ses principales philosophie de vie qu'elle se dit 'et pourquoi pas finalement'. Elle avait prévue d'attendre la fin de la simulation avant de lui révéler ce qu'elle était vraiment et ainsi observer sa réaction. De plus, de cette manière, elle aurait eu l'occasion de lui prouver sa valeur entant que personne 'naturelle' en premier, ce qui prouvait sa valeur entant que clone également. Mais bon, tant pis, elle allait faire autrement puisqu'un dernier petit bout de phrase lui titillait le bout des lèvres.

"Et puis... qui est-ce qui t'as dit que j'étais né tout d'abord?" Ajouta-t-elle dans un sourire amusé alors que sa voix semblait sous entendre une dose de mystère. La vérité arrivait!

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Jeu 13 Nov - 3:01

La réaction de la jeune fille surpris David. Il ne s’attendait vraiment pas à ça, il avait voulu l’aider, lui donner un conseil pour traverser les épreuves, et la voilà vexée ! Elle croyait qu’il la prenait pour une idiote, mais quelle méprise !

En parlant, elle avait continué à monter les escalier, alors que David n’avançait pas, et lorsque qu’elle se retourna vers lui pour le regarder à nouveau, il dut lever les yeux. C’est alors qu’elle lui sortit son chapitre sur la naissance, et là, David compris qu’ils ne parlaient pas du tout de la même chose. C’était visiblement un sujet qui tenait à cœur à la jeune fille, mais elle se méprenait complètement sur ce qu’avait voulu dire le mercenaire et parlait de quelque chose qui n’avait rien à voir. Aussi préféra-t-il la rectifier vite avant que le malentendu ne s’installe pour de bon.

" Attend attend, tu ne comprends pas ce que je veux dire. Et puis je n’ais jamais dit qu’on était tous nés pour quelque chose, c’est un concept que je trouve absurde, donc évites de me faire dire ce que je n’ais pas dit, d’accord ? Ces histoires de destinée et tous le pataquès, c’est que du flan, de l’escroquerie abrutissante pure et simple. Quand je parlais de tueuse-née, je voulais parler de quelque chose de complètement différent. Le terme de tueur-né est souvent employé pour qualifier certaines espèces animales. Prend le grand requin blanc par exemple, c’est un tueur-né, doté de dents pas centaines qui repoussent à l’infini, d’une mâchoire très puissante, d’une force et d’une agilité dans l’eau qui en font le maître des lieux, et surtout d’un appétit vorace. Il dispose depuis sa naissance de tous les attributs qui en font une véritable machine à tuer. C’est ça un tueur-né. Même un être humain peut être un tueur-né en fonction de son caractère, mais là, c’est dans l’esprit que tout se joue. "

Il s’arrêta quelques secondes pour revenir au niveau de la jeune fille (et la dépasser de nouveau d’une bonne tête, voire plus).

" Toi, tu n’es pas une tueuse-née, parce que tu n’as manifestement pas le détachement, l’absence de sentiments tels que la compassion. Et ne crois pas que je te le reproche, bien au contraire. Tu es comme ça, c’est tout, c’est ce qui fait de toi ce que tu es, et ça, tu ne peux pas le changer. Tu peux peut-être passer outre de temps en temps, mais ça restera toujours en toi. Il est vain d’essayer de changer ce que nous sommes au plus profond de nous, autant demander à la pluie de tomber vers le haut. "

Il termina son petit discours en espérant que cette fois, il avait réussit à se faire comprendre. Il n’était pas si facile de communiquer avec quelqu’un dont la vision du monde était complètement différente de la sienne propre, même quand on parlait la même langue. C’est ce dont David devait prendre conscience au fil du temps passé avec la jeune fille et des conversations qu’il aurait avec elle dans le futur. Pour l’heure, il lança à la jeune fille un clin d’œil en proposant :

" Aller, on se termine cette mission en vitesse ! "

Il recommençait à monter les escaliers et avait déjà gravit trois marches lorsque la dernière question de la jeune fille l’arrêta :

"Et puis... qui est-ce qui t'as dit que j'étais né tout d'abord?"

Il se retourna en riant, car il pensait qu’elle venait de lancer une plaisanterie, mais il s’arrêta en voyant qu’elle était sérieuse. De là, c’est l’incompréhension qui se refléta dans le regard qu’il lança à Kaj’. C’était une question qui n’avait aucun sens pour lui, et il la trouvait saugrenue, pour ne pas dire autre chose.

" Pardon ? Mais personne n’a eu besoin de me le dire ! Tu es là, devant moi et bien vivante, c’est donc que tu es née, c’est évident ! "

Vraiment, il ne comprenait pas cette question, et c’est en grattant l’arrière de la tête qu’il se retourna pour reprendre sa marche vers le dernier étage du bâtiment.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Jeu 20 Nov - 19:15

La jeune clone avait écouté sa théorie et ce qu'il entendait par 'tueur-née', en fonction d'un animal autant que d'un humain. Bien que c'était là la preuve qu'il ne parlait pas de la même chose qu'elle, cela ne changeait rien au fait qu'elle ne soit pas d'accord avec cette manière de voir les choses. Elle avait très bien remarqué que la personnalité était en constant développement et qu'un évènement assez fort pouvait la faire changer. C'était d'ailleurs son cas pour avoir tant changer en trois mois. Voilà donc pourquoi, à son avis, cette théorie méritait la même réponse qu'elle avait donnée. On avait pas besoin d'être né d'une certaine manière (et encore moins d'être né) pour faire ce dont on avait envie. Si un élément de notre personnalité ou de notre constitution physique ne convenait pas, alors il fallait travailler pour en changer. Ce n'était pas demander à la pluie de tomber à l'envers, pour reprendre les mots de Dilfert, mais simplement d'essayer de contrôler un peu mieux l'évolution cérébrale et s'adapter à son milieu.

Enfin, elle n'allait pas essayer de le faire changer d'avis sur sa manière de voir les choses, il était assez grand pour ça. Toutefois, Kajitsu ne comptait pas se faire trop influencer non plus. Si elle avait intégré les leçons de vie données par les deux premières personnes qu'elle avait rencontré, elle n'était pas prête de le faire avec les autres. Tout simplement parce qu'à présent, elle avait sa propre vision du monde et manière de voir les choses en se basant sur son histoire devenue riche et ce qui avait pris un sens démesuré pour elle. Voilà donc pourquoi cette jeune être artificielle répondit selon ses valeurs et ce qu'elle croyait. Ce n'était pas être borné, simplement, son point de vue faisait plus de logique à son esprit.


"Pourtant, tu n'es pas comme ceux que j'ai connus et tu es quand même capable de le faire. Et encore là, même eux ne sont sans doute pas tous nés' comme ça. C'est possiblement venu avec le développement de l'esprit et une adaptation à ce qui devenait une nécessité. C'est ce que je fais, je m'adapte tout simplement et puis... je veux pas complètement me changer, juste faire abstraction de moi-même pendant un court moment histoire que ça ne cause pas de problème en mission."

La jeune clone continua encore de monter quelques marches encore jusqu'à ajouter ce qui devrait sans doute seller cette fameuse discussion qui, à son avis, n'était pas très approprié sur le moment.

"Enfin, je crois bien que nos avis sur la question sont simplement trop différents."

Voilà bien qui méritait la suite!

" Aller, on se termine cette mission en vitesse ! "

Kajitsu affirma d'un signe de tête et continua de monter, gardant visible son masque de détermination. Toutefois, avant de reprendre son état d'esprit un peu plus second, elle n'avait pu résister à terminer le chapitre sur les naissances en beauté. Tant pis pour le plan initial, ce n'était pas comme si la démarche à suivre était véritablement coulé dans le béton. C'est donc pourquoi elle s'arrêta un cours moment histoire de corriger ce que lui avait dit son aîné. Car en effet, quoi qu'on en dise, il y avait bel et bien un point sur lequel il se trompait.

"Et puis... qui est-ce qui t'as dit que j'étais né tout d'abord?"

À voir la réaction de son aîné, il n'avait visiblement pas compris ce qu'elle voulait dire. Enfin, peut-être la nouvelle du clonage n'était-elle pas encore assez répandu pour que tous comprenne ce genre de concept directement. Ou alors c'était peut-être un sujet occulté au point de ne pas y penser. Enfin qu'importe puisque la réponse accompagné du regard confus de son aîné voulait tout dire.

" Pardon ? Mais personne n’a eu besoin de me le dire ! Tu es là, devant moi et bien vivante, c’est donc que tu es née, c’est évident ! "

À ses mots, Kajitsu dû se retenir de rire. Surtout si on prenait en compte le terme 'évident' alors que cette affirmation était complètement fausse! Décidément les gens sautaient bien vite aux conclusions. Ainsi donc, notre jeune clone repris la marche en essayant de reprendre son sérieux et de ne pas commencer à rire comme si cette phrase n'aurait été rien de plus qu'une plaisanterie. Après tout, s'il était encore perdu dans ce genre d'idée. Toutefois, la réponse de notre jeune clone ne serait rien pour lui dire clairement ce qu'elle entendait. Elle préférait qu'il le comprenne de lui-même, peut-être pourrait-il réfléchir un peu plus de cette manière. C'est donc en le dépassant qu'elle repris la parole.

"Il ne faut pas toujours se fier aux apparences tu sais. Et puis, cette théorie du 'tout ce qui est vivant est né' était vrai il y a quelques dizaines d'années, mais ce n'est plus le cas depuis bon nombre d'années. Enfin, on règlera sa plus tard, je crois bien qu'on y est."

En effet, il ne restait plus de marche à l'avant, la dernière porte s'affichait alors qu'un stress prenait possession de la jeune clone. C'était maintenant ou jamais, ils n'allaient pas y passer la journée après tout! Il était grand temps de laisser les philosophies de vie et les règles de la nature de côté pour se concentrer sur l'objectif final! La vérité pouvait encore attendre un peu. À moins qu'il ne devine dès maintenant bien sûr.

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Sam 29 Nov - 1:31

La réplique catégorique de la jeune fille laissa David sceptique, se demandant de quoi elle voulait parler exactement. Et surtout, il était intrigué par ce qu'elle pouvait bien penser d'elle-même. Car ce qui ressortait de ses paroles, c'est qu'elle considérait ne pas être née, ce que le mercenaire avait le plus grand mal à concevoir. Pour être vivant, il fallait forcément naître, c'était une condition absolue. Comment vivre sans naître ? Inconcevable, inimaginable, illogique, et tout ce qu'on veut d'autre, ça n'avait pas de sens.

C'est donc sans comprendre qu'il écouta la réponse de la jeune Kajistu, qui mit fin à leur conversation car ils étaient en approche de leur objectif. Il était un peu reconnaissant car partit comme c'était, cela risquait de finir en dialogue de sourds, ce qui n'avait rien de bien agréable, et encore moins d'utile ou de constructif. Il tourna donc son regard vers la porte qui se dessinait devant eux, percée d'une petite fenêtre brisée depuis longtemps.

Aussitôt, le mercenaire revint dans la mission, il lança à Kaj' un simple regard pour s'assurer qu'elle avait compris qu'il fallait se taire tout en dégainant son revolver prêt à servir. Leur conversation dans cette cage d'escalier était d'une imprudence rare, que le David ne se serait jamais permis dans une mission réelle et il se demandait encore comment il avait pu s'y laisser aller dans cette simulation. En effet, s'il y avait une sentinelle dans le couloir, elle n'aurait pas manqué de les entendre par la fenêtre brisée qui ne retenait aucun son, et alors ils seraient confrontés à un comité d'accueil.

Avec prudence, David s'arrêta contre la porte à moitié plié en deux et se redressa tout doucement, juste assez pour pouvoir jeter un coup d'œil par la fenêtre brisée de la porte. Pas de trace de sentinelles, bonne nouvelle. Mais il y en avait peut-être cachées dans un angle mort qui les attendaient, il ne pouvait pas tout voir de là où il était. Lentement, il entrouvrit la porte et se coula silencieusement dans l'ouverture pour aboutir dans un nouveau couloir désert qui longeait le mur dans lequel était pratiquée la porte qu'il venait de franchir. Il regarda à droite et à gauche et fit signe à Kaj' de le suivre tandis qu'il prenait à gauche.

Il avança précautionneusement dans le long du couloir, qui tournait à droite tout au bout. Mais le mercenaire n'eut pas le temps d'arriver jusque là qu'une sentinelle tournait le dit coin pour se retrouver face à lui, à une dizaine de mètres. Sans perdre de temps à réfléchir, c'était soudain devenu inutile, il tira alors que le garde en face criait pour donner l'alerte. La balle toucha l'ennemi en plein cœur, coupant la deuxième moitié de son cri d'alarme dans ses poumons virtuels. Cri d'alarme inutile car largement couvert par la détonation du coup de feu. David aurait pu viser la tête, mais il avait horreur de ça. Une balle en plein cœur était une blessure nette et sans bavure, mais tout de même mortelle, tandis qu'une balle de ce calibre pouvait te faire exploser la moitié de la boîte crânienne et en répandre partout. Bien qu'il en ait vu de belles dans sa vie, c'était un spectacle qu'il préférait éviter de voir, et à plus forte raison de provoquer, s'il pouvait faire autrement.

Avant même que la sentinelle n'ait fini de tomber, il entendit des voix s'exclamer et alerter au bout du couloir après le coin. Il cria à sa co-équipière :

" On fonce ! "

Et tout en prononçant ces mots, il se mit à courir à grandes enjambée pour couvrir en quelques secondes la distance qui le séparait du cadavre et se plaqua dos au mur juste avant l'angle. En suivant le couloir, celui-ci se terminait en face sur un petit espace, avec une armoire électrique au mur. C'était parfait. Sans attendre, ni même vérifier que la jeune fille l'avait suivit, David tourna sur lui-même pour foncer de l'autre côté vers le petit espace, tout en faisant face, revolver pointé dans cette direction, au couloir d'où venait la sentinelle. Lorsqu'il passa comme un éclair, il tira un coup de feu, et des tirs en mitraille le manquèrent de peu tandis qu'il se réfugiait derrière le coin de l'autre côté, dans le petit espace de l'armoire électrique.

Les rafales cessèrent bientôt, inutile de plomber un mur. La situation s'annonçait difficile pour les deux petits nouveaux de la Red Division. Il y avait cinq gardes dans ce couloir, dont un blessé ou tué lorsqu'il avait tiré dans le tas, et il fallait manifestement passer par là pour atteindre le leader, leur objectif. Il dégaina son second revolver et le tint prêt à soutenir l'action du premier en jettant un regard vers Kaj' pour voir ce qu'elle faisait.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mer 17 Déc - 2:56

À la proche de la porte, alors que le silence s'installait, Kajitsu s'efforça de faire à nouveau le vide dans son esprit. Après cette conversation, elle s'était laissé allée à penser en mission, à laisser prendre le dessus à sa personnalité alors qu'elle devait se déshumanisé pour cette période de temps. Elle devait apprendre à agir dans ce genre de condition pour réussir à avancer et à faire mieux, à faire plus, toujours plus... Il lui fallait oublier l'argumentation et s'oublier complètement, reprendre ce même état de froideur qui lui permettrait de continuer aussi loin et aussi bien qu'elle le voudrait dans cette foutue mission! Mais pourtant, elle avait beau se concentrer tant et aussi longtemps qu'elle le voulait, ses mots restaient toujours en son esprit, venant la déranger dans ses convictions profondes et ramener à la surface chacun de ses buts et son histoire! Foutue conversation! À cause de ça, elle avait complètement perdu le fil et s'était éloigné de cette réalité, voyant à nouveau l'aspect virtuelle de cette situation. Tant pis! Si son aîné ne voulait pas lui laisser le loisir d'avancer à sa manière, elle allait simplement lui prouver qu'elle pouvait le faire!

Il allait être forcé d'abandonné l'idée de la faire retourner en arrière, à l'époque de l'Arobase où elle était ce qu'il décrivait! Oui, notre jeune clone allait lui montrer ce qu'il en coutait d'essayer de l'éloigner de son but! Et même si elle n'était pas en mesure d'être complètement détachée sur le moment, elle allait se rendre si utile que ni Dilfert ni personne d'autre ne puisse douter ne serait-ce que moindrement de sa place ici! Elle allait se montrer plus utile que n'importe quel être naturel et faire ses preuve entant que simple copie génétique, pas plus importante à la base que ces copies virtuelles, et montrer ce qu'elle valait! Ainsi, plus jamais elle n'aurait à entendre ce genre de discours fleure bleu à l'adresse d'une gamine qu'elle n'était plus, disant qu'elle n'avait pas ce qu'il fallait pour vivre à la Genetics Corporation.

Oui, essayez de l'arrêter maintenant! C'était impossible, c'était trop tard... bien trop tard pour la faire reculer. Elle allait ce battre à présent et foncer dans cet univers étranger! Il était temps d'avancer, Dilfert ouvrait déjà la porte.

C'est avec ce regard déterminer et un feu brûlant qui ravageait son être que Kajitsu suivit son aîné dans le couloir, l'arme dérobée en main, prête à servir si les autres représentants des êtres illusoires l'y forçaient. Et justement, l'une d'entre-elle avait décidé de partir la partie pour de vrai et de mettre fin à cette pose de sentimentalisme au coeur de ce monde où la violence et le sang régnaient en maître (pour reprendre les mots de Maboroshi-sama)... à la GC quoi. Oui, c'était ce qu'il lui fallait pour se remettre sur la voix, voir encore quelqu'un tomber, revoir en ce court moment une métaphore de son histoire en un éclaire. Et elle le vit, Dilfert, courir en avant encore et encore... VIVRE! Et elle le suivit, s'installant contre le mur à ses côtés, sentant son cœur battre contre ses tempes assez fort pour l'entendre! C'était maintenant que tout allait ce jouer!

Alors que son aîné traversait le couloir sous les tires mitraillés des soldats ennemis, Kajitsu ne fit que s'approcher du coin, analysant la situation à partir de sa seule et unique donnée, le son. Pour tirer avec une mitraillette et espérer pouvoir moindrement viser (garder une ligne quoi), il fallait vraisemblablement être fixe. Bien sûr, elle ne connaissait pas assez les armes pour en être sûr, mais elle allait se baser sur ça pour le moment; c'était sa seule piste après tout. Maintenant, admettant qu'il n'y ait qu'une personne dans le couloir, cette personne serait debout et tiendrait son arme en direction de l'endroit où se trouvait maintenant Dilfert, lui laissant le champ libre. Mais qu'il soit seul était fort peu probable, donc quelqu'un d'autre devait surveiller l'endroit où elle était présentement. Toutefois, rien ne laissait prévoir la taille de notre chère cerisier artificielle et la logique voudrait qu'un adulte se trouve à sa place. Ainsi donc, le temps d'ajuster l'angle de tire, elle avait le temps d'un tire rapide. Après, l'effet de surprise serait perdu.

Ainsi donc, pour minimiser les chances d'être remarquée (parce qu'une tête mauve ne passe pas inaperçu facilement) tout de suite, Kajitsu se pencha au niveau du sol, se créant ainsi une ou deux secondes pour viser et tirer avant qu'on ne la remarque. C'était maintenant l'heure de se rendre utile... complètement utile... il n'y avait pas de seconde chance.


*Respire... respire... VIE!*

Rapidement et sans un bruit, elle laissa tout juste dépasser sa tête et une part de ses bras, laissant de la place à son arme juste devant elle. Il ne lui suffirait que d'une fraction de seconde pour revenir à sa place, en sécurité. Toutefois, il était maintenant tant de constater cinq corps, dont un gravement blessé et installé contre le mur opposé, armés. Le plus près, il ne lui avait fallu qu'un seconde pour s'installer en sa direction, ne prenant pas de seconde inutile pour viser dans la plus grande des précisions, seulement en direction du tronc. Pendant cette même seconde, le temps d'appuyer sur la gâchette, sa position était dévoilé! Elle n'attendit même pas de voir le résultat, seulement que le coup parte, pour se retirer de son côté, assise au sol, plaqué contre le mur. Elle pu voir les balles arriver contre le coin et sur le planché non loin d'elle.

*C'était juste...* Pensa-t-elle en se mordant la lèvre inférieur pour ne pas émettre le moindre son. Mais ça, c'était plus pour elle-même que pour cacher sa position maintenant dévoilée...

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mer 17 Déc - 14:16

Alors que David réfléchissait encore à la manière de s'y prendre pour passer ce barrage de gardes armés jusqu'aux dents, la jeune fille passa à l'action à son tour, tirant depuis le niveau du sol pour être moins repérable. C'était une bonne tactique. Avec ça, elle avait probablement neutralisé une sentinelle de plus. Il en resterait donc quatre. La chose était facilitée par le fait que les ennemis étaient entassés dans un couloir pas très large, de sorte qu'il était inutile de viser très précisément et qu'on pouvait faire mouche simplement en tirant dans le tas. En pensant à cela, David regretta une seconde de n'avoir pas emporté le fusil mitrailleur de la sentinelle à qui appartenait l'uniforme qu'il avait sur le dos. Mais cela ne dura qu'une courte seconde. Il était bien plus habille avec ses deux Pythons et faisait des ravages. Surtout qu'il avait les deux en main. Et lorsque David dégaine son second Colt, c'est qu'il prend la situation au sérieux. Malgré ce qu'il avait pu dire à Kaj' c'était pour lui plus qu'une simple simulation. L'adrénaline de l'affrontement lui procurait une légère euphorie mêlée à la tension du danger, typique des combats.

Malgré ce qu'il avait pu dire à Kaj', le combat faisait partie de lui depuis bien longtemps. Même si parfois, le poids des conséquences pesait sur ses épaules après coup, il était, durant l'affrontement, dans son élément. Et malgré ce qu'il avait pu dire à Kaj', elle s'en sortait très bien aussi. David n'avait une fois de plus pas réussi à se faire comprendre de la jeune fille. Une fois de plus, il avait du mal à s'exprimer avec des mots et Kaj' avait interprété ses propos différemment de ce qu'il voulait dire. Et au fond de lui, un coin de son esprit devina qu'il n'y parviendrait jamais, que jamais il ne trouverait les mots qu'il fallait. Pas pour la convaincre, ce n'était pas son but, mais simplement pour lui faire comprendre ce qu'il pensait.

Pour le moment, ils avaient une mission à terminer. David tira un nouveau coup de feu dans le tas, sans regarder, seul son poignet armé passant le coin du mur juste le temps d'appuyer sur la gâchette et se rétractant aussitôt, aussi vite qu'un serpent fondant sur sa proie et revenant en position. Si les sentinelles avaient l'idée d'avancer vers eux pour les déloger, ils ne s'en sortiraient pas, il fallait jouer le tout pour le tout. Alors qu'il rechargeait son arme, son cerveau trouva une solution dans ce qu'il vit du coin de l'œil. Un détail de taille auquel il n'avait pas fait attention : l'armoire électrique. Bien sûr ! Malgré tout, cela restait une simulation, et comme dans tout jeu vidéo, il y avait une solution à chaque situation épineuse. Cela en devenait presque trop facile. D'un coup de feu, il fit sauter le serrure de l'armoire et ouvrit le panneau de métal, révélant un emberlificotement de fils de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Attendant que la jeune fille le regarde, il lui fit des gestes, annonçant ce qu'il allait faire. D'abord, il désigna une des lampes au-dessus d'eux, et passa sa main en coupe devant se gorge, pour signifier qu'il allait couper la lumière. Ensuite, un simple geste de la tête et de la main pour signifier que ce serait le moment de foncer dans le tas.

Rien de bien compliqué. Assuré qu'elle avait compris, il joignit je geste aux... gestes. Il arracha une poignée de fils, mais comme cela n'eut aucun effet sur la lumière de cet étage, il recommença. Puis la lumière s'éteignit. Lui et Kaj' étaient maintenant partiellement dissimulés dans l'obscurité, la seul lumière tombant dans le couloir venait d'une fenêtre derrière les gardes, qui laissait entrer la grisaille d'un jour pluvieux, découpant leurs cibles en silhouettes sur le contre-jour. C'était l'occasion rêvée. Les gardes auraient une seconde ou deux de surprise avant de se reprendre, et encore une seconde avant de se rendre compte que David était sortit de sa cachette pour leur tirer dessus. Pendant ces deux à trois secondes, David pouvait facilement tirer 4 à 6 balles avec ses deux revolvers.

C'est ce qu'il fit. Sans perdre une demi-seconde en vaine réflexion à l'extinction de la lumière, il s'engagea dans le couloir, revolvers en action, et les balles partirent les unes à la suite des autres. Il tira les premières dans le tas, sans viser, mais pendant cette seconde où il tira les premiers coups de feu, il en profita pour viser, et les balles suivantes furent plus précises. D'autant plus que si Kaj' s'élançait à l'assaut avec lui, le succès serait total. Les gardes n'auraient même pas le temps de riposter.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Sam 20 Déc - 5:36

Kajitsu affirma d'un signe de tête, se relevant, tenant toujours son arme en main. Elle ne savait pas combien de coup il lui serait encore permis, sans doute devrait-elle changer d'arme après cette confrontation à défaut d'avoir de quoi la recharger avec elle. Il lui faudrait donc faire vite et espérer en avoir assez pour cette fois! Elle observa donc Dilfert se retourner et viser la boîte, c'était le signale de départ et notre jeune clone en profita pour respirer une dernière fois avant de se lancer dans la mêler et de risquer sa peau pour cette mission. Mais telle était la vie à présent, il fallait la risquer toujours un peu plus, la mettre plus à l'avant et s'approcher toujours un peu plus du gouffre afin de prendre le fruit qui pendait juste au-dessus... le fruit de son rêve! Allez un peu de courage! Il fallait à tout prix y arriver pour ainsi garder son honneur et prouver qu'elle tenait sa place à plus qu'un combat!

Black out!

Maintenant!

La jeune Kajitsu fit volte face pour se retrouver dans le couloir prenant le temps de se placer légèrement pour avoir le temps de faire au moins une victime. Le but premier était simple, avoir ceux qui avaient (ou celui qui avait) une mitrailleuse entre les mains! C'était le plus grand danger puisqu'ils ou il pouvait/ent tirer à l'aveuglette et risquer d'avoir quelqu'un! Donc, profitant du même effet de surprise que son aîné, Kajitsu tira en avant, vers une des silhouette dessinée par la fenêtre derrière.

Les sons se multipliaient autour d'elle et bourdonnaient dans ses oreilles pendant ces quelques secondes qui lui parurent être une éternité. Elle se perdait entre ses quelques que coups de feux et ses plaintes douloureuses, ne gardant qu'un faible niveau de conscience du moment présent. Elle ne distinguait plus, dans ce bourdonnement, quel coup était porté par qui et qui était encore debout ou pas. Elle ne faisait plus que tirer sur ce qu'elle voyait dans ce court laps de temps. Si au bout de cinq seconde les pieds des membres de la Genetics Corporation baignaient dans le sang des soldats adverses, Kajitsu avait complètement perdue le file, complètement déconnecté de la réalité comme pendant ce dernier meurtre. Seules les actes restaient, seule sa main avait agis, quasi-indépendamment de son esprit. C'était comme pendant son premier combat, c'était le même phénomène, mais celui-ci continuait de se produire.

Toutefois, malgré le retour de se visage distant, on pouvait toujours y distinguer cette même détermination. Un visage sérieux n'appartenant pas à un enfant, trop déterminé et trop sombre... il portait la marque d'un trop lourd passé. Pourtant, malgré ce que certains pouvaient pensé, c'était ce genre de visage qui prouvait que sa place était maintenant à la GC et nul part ailleurs. C'était ce genre de visage qui montrait clairement qu'elle avait choisie et qu'elle était maintenant pleinement dans cette voie... la voie du sang!

C'est donc dans le silence total que Kajitsu s'avança vers les corps morts et ensanglantés, ne faisant toujours aucun bruit. Dans le silence et l'ambiance lugubre de la place, elle donnait l'air d'un fantôme avec son air semi-absente et sa démarche légère et silencieuse. Toutefois, une fois à leur hauteur, elle se pencha pour prendre, à la ceinture de l'un d'eux, une arme simple, sensiblement du même modèle que celle qu'elle avait déniché. Elle l'observa un moment avant de lever la tête vers la lumière.


*La pluie est toujours aussi belle... il n'y a rien à en redire... Sa manière de tomber sur moi... on dirait qu'elle efface le sang... Lui, il colle à la peau... celui de cette arme me colle sur les doigts...*

Notre jeune représente du côté irréel de la vie se retourna vers Dilfert, ce petit interlude lui ayant fait retrouvé ses esprits. Elle lui fit signe de se taire un moment alors qu'elle s'éloignait vers le couloir d'où ils venaient, s'installant contre le mur l'arme prête, le temps de voir si quelqu'un arrivait par l'autre côté. Le silence de mort persistait, c'était donc libre pour le moment il fallait croire...

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Sam 20 Déc - 20:07

D'aucuns diraient que ce fut une boucherie plutôt qu'un combat. Les gardes avaient été pris au dépourvu par l'extinction de la lumière et n'avaient pas eu le temps de réagir comme ils l'auraient fait. C'était une excellente diversion. Sans elle, les gardes les auraient attendu de pied ferme et les auraient plombés des pieds à la tête dès que les deux nouveaux de la Red D auraient passé le coin du couloir. Au lieu de cela l'effet de surprise l'es avait distrait et aucun n'avait eu le temps de répliquer, ou du moins pas de manière afficace. Il y avait bien quelques impacts de balles le long des murs, mais les tirs qui les avaient provoqués avaient été sans danger pour David et Kajistu.

La jeune fille eu la bonne idée de vérifier leurs arrières. Bien que des sentinelles arrivant en courant sur leurs arrières se seraient entendue de loin, c'était une excellente idée que David lui-même n'avait pas eu. Pour lui, avancer était le plus important et revenir sans cesse en arrière ne faisait jamais accélérer les choses. Pourtant, négliger ce genre de vérification était le meilleur moyen de se faire plomber les fesses avant même de ce rendre compte de ce qui se passait.

C'est donc avec un sourire appréciateur lancé à Kaj' qu'il se détourna et enjamba les cadavres virtuels pour aller devant la porte qui se trouvait sur le côté du couloir. Une porte toute simple, mais gardé par cinq ennemis, pas moins. Il y avait une bonne chance pour qu'ils soient enfin arrivés à leur objectif. Le mercenaire vida les barillets de ses revolver pour remplacer les douilles vides par des cartouches neuves et fit signe à Kaj' de le rejoindre lorsqu'il fut enfin prêt à reprendre l'action.

Lorsqu'elle fut auprès de lui, prête également, il leva la jambe droite et défonça la porte puis pénétra dans la pièce qui se trouvait derrière en criant un " Don't move ! " convainquant. Lui aussi se prenait au jeu.

Mais l'endroit était presque désert. Autour d'eux, c'était une pièce aux murs nus, la vieille peinture salie par le temps s'écaillait par endroits. Une seule personne se tenait dans cette pièce, un homme trapu au visage à moitié mangé par une épaisse barbe noire, habillé de la même tenue que les sentinelles, mais avec en plus un holster sous chaque bras contenant chacun un revolver. David les identifia immédiatement comme étant deux Single Action Army. Cet homme était accroupi dans un coin de la pièce. Lorsque David entra accomapgné de Kajitsu, le chef ennemi se releva d'un bon en se retournant vers eux, tout en faisant aller ses mains vers la crosse de ses armes.

David n'hésita qu'une seconde, il lui tira une balle dans chaque bras, pour le neutraliser sans le tuer. L'homme tomba sur le côté, révélant l'appareil devant lequel il était accroupit plus tôt. Une caisse en bois, surmontée d'un gros boîtier noir relié par un bricolage de fils électriques à un interrupteur qui avait été démonté du mur. Sur le boîtié de l'engin, il y avait les chiffres d'un affichage digital qui allaient à rebours. Il en étaient à 02... 01... 00 !

En lâchant un " Merde ! " de circonstance, le mercenaire se retourna sur Kaj' pour la protéger, lui faisant un bouclier de son corps. Réflexe un peu ridicule dans cette situation, vous en conviendrez, mais réflexe quand même. C'est pas le genre de choses auxquelles on réfléchit avant de les faire, on les fait, c'est tout.

Alors, dans un grondement assourdissant, tout devint noir. Puis après quelques secondes, la lumière revint. Ils étaient de nouveau dans la salle de simulation, vide de tout décord virtuel, vide de tout à part eux. Une voix digitale venant de partout à la fois, et imitant plutôt bien une voix humaine, annonça d'un ton monocorde :

" Ending simulation, Mission failled. "

David releva la tête puis s'éccarta de Kajitsu en murmurant.

" Pardon, c'était un réflexe. "

Il lui fallut tout de même une seconde pour se rendre compte qu'il était nu comme un ver, ou presque, vêtu uniquement de sa propre peau et de sa ceinture à revolvers. Son manteau était à l'autre bout de la salle, soigneusement plié au pied d'un mur, et le reste de ses vêtements gisaient en tas au milieu de l'espace.

" Merde, j'avais pas pensé à ça... " Dit-il en se dirigeant d'un pas vif vers ses vêtements.

Si vous vous demandez encore le pourquoi du comment, c'est tout simplement que David avait enlevé ses propres vêtements pour revêtir l'uniforme d'une sentinelle. Seulement les vêtements de l'ennemi étaient tout aussi virtuels que le reste, il avaient donc disparu lorsque la simulation avait pris fin. De nouveau dans une tenue décente, il récupéra également son manteau et se retourna vers Kajistu.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...


Dernière édition par David Dilfert le Mar 6 Jan - 4:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mar 23 Déc - 2:25

Lorsque notre jeune être irréelle se retourna, elle eu l'occasion de remarquer le sourire que lui adressait Dilfert. À savoir s'il faisait ça pour la sortir de son esprit ou bien si c'était pour la remercier de surveiller leurs arrières, elle n'en savait rien et cela importait peu à vrai dire. En fait... non, ça avait quand même une certaine importance si on considérait que, qu'importe sa signification, cela voulait dire qu'il appréciait ne serait-ce que moindrement ce qu'elle était. Et puisque ce creuser trop la tête dans ce genre de moment pouvait rapidement lui faire perdre le file de la mission, mieux valait qu'elle ne cherche pas à comprendre pour le moment. Ce qu'elle fit d'ailleurs en décidant de suivre son aîné vers la porte où la suite de l'action les entraînaient. À savoir si réellement, c'était la fin de la mission qui les attendait, elle en doutait un peu. Après tout, ça semblait si facile d'ouvrir une porte et de se trouver soudainement devant le leader de ce groupe ennemi... Mais il fallait croire que les simulations de la GC étaient plus clémentes que la réalité.

" Don't move ! "

Voilà qui était une intervention bien inutile et notre jeune Kajitsu se senti presque ridicule en entrant sur ses gardes, son arme tendu droit devant elle et prête à tirer au moindre mouvement... Cette pièce vide... complètement vide et à l'abandon à l'exception de cet homme à qui Dilfert venait de tirer deux balles. C'était facile... beaucoup trop facile... ce ne pouvait pas être la fin, des problèmes pour sortir allaient sans doute s'en suivre, et des beaux en plus! Parce que la Genetics Corporation n'était certainement pas du genre à faire de si beaux cadeaux au cours d'une simulation. Après ce qu'elle avait vue et vécu, il était impossible que ce genre de fin d'une facilité déconcertante soit réelle! Il devait y avoir...

03...02...

" Merde ! "

Les yeux de la jeune clone s'agrandir sous l'effet de la surprise et de ce que la simple vision de ce cauchemar lui inspirait. L'arme tomba sur le sol alors qu'elle revoyait encore les flash rouges de ces deux attentats auxquelles elle avait été en mesure de survivre. Encore une... encore une autre encore et toujours ces engins de la morts... Une bombe... ce même cauchemar se répétait sans cesse. La Genetics Corporation était toute aussi cruelle que la réalité, puisqu'elle était devenue sa réalité... elle aurait du le savoir...

01...00...

Par réflexe, elle ferma les yeux et plaça ses bras devant son visage, ne remarquant qu'à moitié que son aîné venait se placer devant elle. Elle n'accorda aucune importance au fait que Dilfert ne vienne la 'protéger'... elle était paralysée par ce cauchemar technologique. Si vous cherchez un moyen de paralyser et de faire reculer Kajitsu, arrivez simplement avec une bombe... ses nerfs ne manqueront pas de flancher! C'est donc dans ce bruit que notre jeune clone connaissait si bien maintenant et cette chaleur qui l'avait déjà engloutie que le vide se fut. Elle n'avait aucune idée de ce qui se passait à l'extérieur à cause de ses yeux toujours clos. Toutefois, elle ne manqua pas d'entendre:

" Ending simulation, Mission failled. "

" Pardon, c'était un réflexe. "

C'est la tête basse que la gamine ouvrit lentement les yeux, gardant toujours ses bras devant elle. Elle était encore sous le choc de cette simple vision cauchemardesque... les scènes les plus marquantes de sa vie repassaient toujours devant ses yeux. L'alarme de l'@, la course pour retrouver ses sœurs puis l'explosion... Il y avait le noir et le poids du scientifique sur son dos, pris entre les parts de murs puis enfin cette lumière venant avec l'annonce de la mort de sa famille. Il y avait l'explosion de la vitre, plus tard, dans l'antichambre des enfers, où elle rampait pour retrouver celle qui n'était pas encore une défunte à ce moment. Le mur explosait encore pour laisser apparaitre celui qu'elle voulait battre aujourd'hui, Kya... suivit de leur fuite et de l'explosion de son rêve londonien sous ses yeux alors qu'elle était en sécurité dans cet hélicoptère noir... Tout y était et y resterait à jamais gravé.

"Pas grave..." Murmura-t-elle alors qu'elle commençait à reprendre ses esprits, laissant descendre ses bras le long de son corps.

" Merde, j'avais pas pensé à ça... "

"Hum?"

Naturellement, face à un tel commentaire, la curiosité naturelle de Kajitsu repris le dessus et fit en sorte que cette jeune clone se retourne pour voir de quoi il pouvait bien parler. Elle ne manqua toutefois pas de détourner la tête dès l'instant où elle ne pu que moindrement entrevoir son aîné, maintenant aussi rouge qu'une pomme! Elle laissa alors aller un soupire de découragement en se retournant complètement, laissant ainsi l'occasion à son aîné de se rhabiller. Elle avança vers le mur opposé d'un pas solide, mais pas nécessairement rapide, alors que tous ses souvenirs et cette échec venait recréer cette flamme en elle. Les flammes de la colère et de l'échec.

"CHAAAAAAAAAAAARG!" s'exclama-t-elle alors qu'elle frappait le mur de son poing de toutes ses forces "NAZE MATA!"*

C'est la respiration rapide et forte que notre jeune clone se ressaisie lentement. Subir échec par-dessus échec la tuait et commençait à vraiment lui faire croire que malgré ce que lui avait dit Maboroshi-sama, elle était véritablement née pour quelque chose et y serait restreinte à jamais. C'était un véritable supplice, de se heurter encore et encore contre se même mur à répétition avant de pouvoir seulement placer un seul et misérable pas! Pourtant, certains semblaient y arriver si facilement... si aisément... C'était le cas de cette personne qui approchait à en juger par les pas. C'était ce genre personne qui lui donnait l'impression que...:

"Watashi wa shippai desu..."* murmura-t-elle faiblement avant de prendre une profonde respiration et d'avancer en direction de l'aîné.

Elle était parfaitement sérieuse à présent, bien que convaincue de son échec et de son statue pathétique, Kajitsu restait celle qu'elle était et était toujours prête à tout pour ne pas refaire deux fois la même erreur. La prochaine fois, elle n'oublierait pas que la Genetics Corporation était ce qu'elle était.


"J'aurais du y penser, c'est bien le genre de chose qui ne devrait plus étonner personne ici. Désolé." Honteuse de sa propre échec, elle n'osait pas observer directement son aîné. Elle gardait la tête haute, mais le regard complètement détourné.
_________________________
*Pourquoi encore!
*Je suis un échec...

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Sam 27 Déc - 1:01

La jeune fille qui accompagnait David semblait visiblement perturbée par l’échec de cette simulation, et même passablement énervée à en juger par la beigne que le mur venait de se prendre. Mais l’édifice qui les entourait n’y était pour rien dans leur échec, si n’est qu’il avait abrité leur mission, et il un simple coup de poing d’une si frêle jeune fille n’ébranlerait pas le moins du monde un bâtiment si imposant. Tout ce qu’elle allait y gagner est le risque de se faire mal à la main. Cependant, il vrai que lorsqu’on est énervé, cela défoule de cogner sur quelque chose, n’importe quoi, ou quelqu’un, et que le plus souvent dans ces cas-là, un mur est pas première chose qui nous tombe sous la main. David avait lui-même cogné les murs plus souvent qu’à son tour, il savait donc que la jeune fille aux cheveux violets devait maintenant avoir les doigts douloureux.

L’air vexé, elle dit quelques mots dans une langue étrangère, auxquels David ne compris rien. Mais en fait, il n’avait pas vraiment de comprendre ce qu’elle disait pour comprendre ce qu’elle ressentait. Cela se voyait dans son regard, sur son visage, dans toute son attitude : elle se sentait responsable de cet échec et en était très affectée. David trouvait qu’elle prenait cela un peu trop à cœur, et trouvait exagérée sa grande frustration. Lui non plus n’aimait pas perdre, mais là, il s’agissait d’une erreur imprévisible, il n’en ressentait donc pas le poids sur sa conscience. Certes, en véritable mission, il serait mort, et plus grave, Kajitsu aussi, mais ce n’était pas le cas, ils avaient échoué dans une mission virtuel et de cet échec, ils pouvaient l’un comme l’autre en retirer une leçon. Et après tout, c’était bien là le but des simulations : prendre consciences de ses faiblesses pour ne pas refaire les mêmes erreurs sur le terrain.

Ce qu’il pensait à propos des sentiments de Kaj’ lui fut confirmé alors par ce qu’elle dit ensuite dans un dialecte qu’il pouvait comprendre. Alors il s’approcha d’elle avec un sourire et lui ébouriffa les cheveux au sommet du crâne.

« Mais de quoi tu parles, petite fille ? Comment aurais-tu pu prévoir un coup aussi tordu ? Même moi qui ai pourtant reçu un entrainement abrégé pour lutter contre les commandos de guérilla, je n’ai rien vu venir. T’as pas besoin de t’excuser. On a fait une erreur, on fera mieux la prochaine fois, c’est tout. »

Il ponctua ce dernier commentaire d’un sourire chaleureux et confiant, attendant qu’elle le regarde. Pas question de la laisser se morfondre dans une mauvaise humeur due à la frustration de ce dans quoi il l’avait entraînée.

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X422-374F/Kajitsu Aoyagi
Membre de la Slayer's Division
Membre de la Slayer's Division
avatar

Nombre de messages : 645
Age du perso : 15 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : organique végétal
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Lun 29 Déc - 23:43

Comment elle aurait pu prévoir un coup aussi tordu? C'était simple, en se basant sur sa première expérience bien sûr! Ça avait été son introduction, son documentaire de présentation, sa soirée d'initiation au monde 'merveilleux' de la Genetics Corporation! Une belle bombe bien puissante, accompagnés de morts, de sang et de douleur à volonté! Comment ne pas prévoir un coup pareil. C'était justement le genre de coup tordu auquel il fallait s'attendre de l'entreprise; ou de ses ennemis bien sûr... En effet, quoi d'autre que ce genre d'arme destructeur fallait-il pour venir à bout de cette puissance mondiale en pleine course vers sa gloire? Rien... rien ne pouvait plus venir à bout de cette force vivante développée et élevé au sein même de cette violence, baignant dans cet univers sanglant et l'odeur de la mort. Quoi d'autre qu'une bombe pouvait encore détruire ce monde créer pour eux? Elle aurait du le savoir...

Toutefois, Kajitsu n'avait pas pu s'empêcher de resté surprise par les actes de son aîné. Autant au milieu de cette mission matinale, que maintenant. Il se permettait tant de familiarité et agissait comme s'il la connaissait depuis un moment déjà... il agissait comme si elle n'était encore rien de plus qu'une enfant. Il agissait avec elle de cette manière... laissant dans l'ombre ce qu'elle était réellement. Après tout, pouvait-on dire de notre jeune clone qu'elle méritait le même traitement qu'une autre gamine de son âge? Elle n'avait pas le même vécu, la même expérience... elle était une expérience et maintenant un soldat de la Red Division. En tant que clone, sa vie n'avait pas eu la même valeur. Toutefois... les actes de Dilfert projetaient le contraire... tout le contraire. Elle était normale à cette heure... elle n'était pas une expérience, plus cobaye ni prise dans cette boucle de violence. Dans ses yeux, elle était 'normale'.

Voilà sans doute pourquoi ceux-ci n'avaient pas été en mesure de bien se comprendre plus tôt: leur vision était différente. Ils ne voyaient pas le monde de la même manière, n'accordaient pas la même valeur à une vie sans doute, n'avaient pas les mêmes rêves et n'étaient pas passés par les mêmes épreuves. Leurs craintes étaient éloignés et formaient deux façons de pensés opposées. Mais cela ne changeait rien à un fait important... maintenant que cette mission était terminée, notre jeune Kajitsu pouvait dire qu'elle trouvait ce Dilfert très sympathique; voir même étonnement sympathique entre les murs de la GC. Bien sûr, il y avait aussi Ashen qui avait été prévenant avec elle, mais ce n'était pas de la même manière! Si l'ex-membre de l'Escadron Noir ressemblait malgré tout à un membre de l'entreprise, Dilfert, quant à lui, était loin de correspondre à cette image!

C'est donc avec cette réalisation, que notre jeune clone décida d'oublier l'idée de lui dire ce qu'elle était. Elle trouvait simplement trop agréable d'être vue comme quelqu'un de normal pour gâcher ça. Aussi, elle releva la tête, abordant un sourire qu'on aurait pu décrire comme étant... paisible. Elle avait même envie de rire un peu au finale de ce commentaire qui venait d'être passé et ce fait se reflétait assez bien dans sa voix.


"Tu es quelqu'un d'étrange, je n'ai jamais vue personne comme ça à la Genetics Corporation. Enfin, j'imagine que c'est bien comme ça." Elle fit alors une courte pose avant de reprendre la parole. "Mais tu as quand même beaucoup de choses à apprendre à propos de l'entreprise et de la vie ici. Par exemple, même s'il était difficile de prévoir qu'il y avait une bombe... sa présence n'avait rien d'étonnant. Enfin, tu le découvriras avec le temps."

N'ayant toutefois pas l'intention de s'éterniser sur le sujet et se souvenant qu'il pleuvait à l'extérieur, la jeune Kajitsu se dirigea finalement vers la porte. Après tout, ça avait été une matinée exténuante et elle n'avait rien contre l'idée de se reposer un peu à l'extérieur, enraciné dans ce sol qui devait être gorgé d'eau sur le moment. Ah... confort, rien de tel pour se remettre des émotions que lui avait apportés cette évènement particulier.

"Bon," Fit-elle en se retournant, non loin de la porte. "je vais y aller. J'ai été ravis de faire ta connaissance, on se reverra sans doute une prochaine fois! Peut-être partagerons-nous un jour une véritable mission sur le terrain, qui sait."

Sur ces mots, la jeune clone quitta la pièce, le cœur déjà plus léger suite à cette dernière intervention.

_________________
-¤Fight to live¤-


[In memoriam Victor... stay with us, always in our memories]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Dilfert
Membre de la Shatter Division
Membre de la Shatter Division
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 31
Age du perso : 22
Langues parlées : Américain, français
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   Mar 30 Déc - 20:23

Inexplicablement, le jeune fille sembla se remettre assez vite. Toute trace de frustration et de colère disparut de son visage, elle adressa au mercenaire un sourire qu'il lui voyait pour la première fois. Il ne l'avait rencontrée que quelques poignées de minutes plus tôt, mais il pensait avoir déjà cerné une partie de sa personnalité. Combattre côte à côte est un expérience unique, qui révèle bien plus efficacement que le tarot ou la psychologie les différents traits de caractère. Et David voyait la petite Kajitsu comme une jeune fille tourmentée par un passé bien plus lourd à porter que le sien propre, déterminée à atteindre un objectif qu'elle s'était fixée, et même prête à sacrifier une partie d'elle pour ça s'il le fallait. En somme, elle était tout ce qu'une adolescente aussi jeune n'était pas censée être.

Mais ce sourire, calme et éclatant de simplicité, lui faisait l'effet d'avoir jusque là regardé par le trou de la serrure et d'avoir enfin ouvert la porte. Juste un sourire, et pour la première fois, elle faisait vraiment son âge. Pour la première fois depuis qu'il l'avait rencontrée en début de matinée, David aurait pu croire pendant ces quelques secondes qu'il se trouvait face à une jeune fille presque ordinaire. Pourtant, ce qu'elle lui dit ensuite détruisit cette impression. Elle prononça des paroles qui indiquaient qu'elle avait plus de vécu qu'elle n'en avait l'air, qu'elle savait beaucoup de choses que lui ignorait (ce qui est vrai, mais lui n'en sait rien).

Et lui dit qu'il était quelqu'un d'étrange, il considéra cela comme un compliment. Ce n'est pas tant la façon dont elle l'avait dit qui lui indiquait c'en était un mais la façon dont elle le regardait. Le regard de quelqu'un qui voit une jolie fleur au milieu d'une terre morte et stérile, et qui se demande vaguement pourquoi une telle vision lui est agréable. C'est cela plus que tout le reste qui fit monter en David un élan d'affection pour cette jeune fille tantôt forte et tantôt vulnérable.

Et ce qu'elle lui dit ensuite concernant la GC le laissa bouche bée comme elle lui faisait part de son expérience de la firme, mais ce qui l'étonna n'était pas ce savoir qu'elle prétendait avoir de la compagnie. Sa surprise fut provoquée par le fait que pendant une seconde, il avait eu l'impression qu'elle était une femme adulte dont le corps avait simplement oublié de grandir. Mais il se repris et masqua sa surprise pour ne pas avoir à s'expliquer.

Lorsqu'elle se dirigea vers la porte pour quitter la salle de simulation à présent inactive, il ne bougea pas tout de suite. Elle se retourna et le salua avant de le quitter en ces termes :

"je vais y aller. J'ai été ravie de faire ta connaissance, on se reverra sans doute une prochaine fois! Peut-être partagerons-nous un jour une véritable mission sur le terrain, qui sait."

Il n'eut pas le temps de répondre qu'elle était déjà partie. Après quoi il lui emboîta le pas et quitta à son tour cette salle où il n'avait plus rien à faire. La matinée touchait à sa fin et il dit qu'il ne serait pas désagréable d'avoir quelque chose à grignoter après un tel exercice. Il marcha le long d'un couloir en pensant à ce qu'avait dit Kajitsu. Ils étaient dans la même division, il y avait donc toutes les chances pour qu'ils se retrouvent ensembles en mission. Il se demandait juste quand cela arriverait, et pour quel genre de missions. Car après tout, que pouvait bien faire une entreprise pharmaceutique d'un corps armé ?

Laissant là ces songeries, il se dirigea vers sa chambre, ne se doutant pas que moins de quatre jours plus tard, il attaquerait une école pleine mutant et y reverrait Kajistu livrant son propre combat.

[HRP] Topic terminé, on peut clore. [HRP]

_________________
David Dilfert's Theme



[GC] C'est la vie qui continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Strategy Game or Battle Game ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Strategy Game or Battle Game ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Petite trouvaille du jour - The Big Scan BBC
» (2009) Ovni: Game over Reportage Repas Ufologiques
» Retro Game One - année 2007 (enregistrée le 14/04/2067)
» shippuden enfin sur GAME ONE
» Game of Throne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives G.C. :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: