AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 J'ai mal... [PV Brian]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: J'ai mal... [PV Brian]   Lun 23 Juin - 1:44

L'infirmerie était plongée dans une semi obscurité, donnant à première vue l'impression qu'elle était inoccupée. Mais le bruit des appareils en fonction laissait sous-entendre qu'au moins une personne était en convalescence, si ce n'était pas plus. La porte de la salle de soins était ouverte, pour qu'en cas de problèmes, les infirmières et médecins qui venaient tout juste de terminer de nouveaux examens sur leur patiente du jour - ou plutôt, du soir - puissent accourir sans tarder.

Bip. Bip. Bip...

Les yeux clos, Tyrane dormait d'un sommeil troublé par les scènes de son combat contre un gamin qu'elle avait fortement sous-estimé. Un fil relié à une pochette de sang suspendue sur une patère métallique était planté dans son bras droit et des électrodes reliés à un cardiogramme étaient fixés sur sa poitrine. Celle-ci étant recouverte de bandages jusqu'au-dessus de son nombril, personne ne risquait de voir la chair dénudée. La respiration de la mutante était calme et lente, et était à peine perceptible. Toutes ses blessures avaient été soignées, mais aucune n'étaient encore réellement guéries. Cela prendrait donc un bon moment avant qu'elle ne soit à nouveau sur pieds ou dans les bras de son cher Brian.

Bip.Bip.Bip...

Les motifs verts sur l'écran du cardiogramme apparaissaient à un rythme toujours aussi régulier et ne semblaient pas vouloir changer de vitesse.
Lentement, la femme crocodile entrouvrit ses paupières. Le temps qu'elle avait passé dans l'inconscience était révolu depuis quelques heures, mais ayant préféré prendre du repos, elle s'était abandonnée à un sommeil réparateur...et de courte durée. Ses iris de reptiles observèrent un instant le plafond avec incertitude, car sa vision était un peu brouillée par les antidouleurs et le somnifère que les guérisseurs lui avaient injectés au tout début de son séjour dans l'infirmerie. Son corps blessé eut soudain un léger spasme alors qu'elle déplaçait avec une infinie précaution sa main gauche vers son ventre.

Dans son sommeil, l'hybride avait entendu les conversations des infirmiers sans trop les comprendre. Mais maintenant que son esprit se connectait de nouveau avec la réalité, elle réalisait tout le sens de leur mots. Un miracle...C'était ce qu'une jeune femme avait dit. Un miracle, oui, car d'après ceux qui lui avaient épargné l'agonie, sa progéniture n'avait subi aucun dommage. Pour cela, elle en était sincèrement contente.

Tyrane réprima un faible sourire, dont l'effort de le faire apparaître sur ses lèvres blêmes lui coûtait même de l'énergie, puis se raidit. Ses narines se contractèrent et elle huma l'air avec l'avidité d'une chasseuse...Quelqu'un s'approchait de la pièce, mais elle ne savait qui était l'intrus. Son odorat semblait avoir été légèrement affecté par les drogues médicinales et elle ne put identifier clairement Brian que lorsqu'il fit son apparition...


" Bri...an? "

Un voix faible et sifflante se perça la semi obscurité des lieux, cette voix qui auparavant aurait retenti comme un cri sauvage et joyeux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'ai mal... [PV Brian]   Lun 23 Juin - 3:06

Brian venait au bloc infirmerie pour prendre des nouvelles de sa tendre chair. Depuis sa mise en repos, il s'ennuyait énormément d'elle, et conséquemment il venait la voir dormir aussi souvent que possible. C'était d'ailleurs assez curieux, venant de cet énergumène; force était d'admettre que Brian avait évolué mentalement, et que son affection pour l'hybride reptilienne s'en était ressentie. Qui l'eut cru?! Brian le sanguinaire, la bête sauvage intenable, était devenue un être doué de sentiments, peut-être même d'amour...
Bref, il venait tous les jours, restait assis à côté de Tyrane, lui parlait même parfois; écoutait le son cadencé de sa respiration. Cela l'apaisait, quelque part. Et puis, même si pour lui, elle faisait un gros dodo, au moins il était avec elle, et c'était ça l'important, pour lui.

Ce jour là était toutefois différent... Puisque quand il arriva dans la chambre de sa miss, Brian l'entendit très l'appeler, faiblement mais tout de même, depuis le temps qu'elle n'avait pas dit un mot. Brian était content de ce réveil, vraiment très content!

"Hey, Tyrane! T'es enfin réveillée!!"

Le cannibale faillit se ruer sur sa tendre, voire lui sauter carrément dessus, mais il se retint au dernier moment: en effet, les docteurs lui avaient dit qu'à son réveil, elle serait faible et qu'il ne faudrait pas lui sauter dessus (comme s'ils avaient prévu la réaction de Brian, tiens donc!). Le géant opta donc pour s'asseoir au bord du lit, à côté de Ty', qu'il regarda longuement sans rien lui faire, pour la laisser se réveiller doucement. Il finit tout de même par demander, bêtement j'avoue:

"Alors, t'as bien dormi?!"

Egal à lui même, quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'ai mal... [PV Brian]   Lun 23 Juin - 3:25

C'était bien son cannibale adoré, toujours aussi beau garçon, bien que son tempérament se soit adoucit. Du moins, c'est ce qu'elle percevait aujourd'hui, car il n'avait pas encore tenté de lui sauter dessus pour l'étreindre ou se lover contre elle. Une petite voix intérieure suggéra à la mutante reptilienne que son amoureux avait été mis en garde par les médecins. Étrange qu'il les ait écouter, mais Tyrane n'allait pas s'en plaindre. Elle n'aurait probablement pas supporter qu'on la touche alors qu'elle était encore dans un état de faiblesse. L'exclamation de Brian lui tira un nouveau sourire qui ne lui fit pas autant mal que le précédent et elle le regarda se diriger vers son lit avec sa démarche habituelle...Mais le souvenir de l'avoir vu marcher dans un couloir ou pour venir vers elle lui paraissait lointain. Les yeux aux pupilles verticales de la sauvage s'illuminèrent lorsqu'il prit place à ses côtés, en faisant attention à ne pas la troubler par sa présence.

Le silence s'installa, les laissant s'observer mutuellement. Il n'avait heureusement pas changé et enfin voir son visage apaisa la jeune femme. Elle cligna des yeux, ajustant du mieux qu'elle pouvait sa vision toujours légèrement embrumée et émit un léger grognement lorsque son homme lui posa une question, à priori inappropriée, mais qu'elle interpréta d'une autre manière.


" Oui... J'ai dormi longtemps...Brian? "


Son regard phosphorescent croisa le sien et elle contempla ses prunelles sombres pendant un moment. Un léger soupir s'échappa de ses lèvres alors que la main posée sur son ventre cherchait celle de son compagnon. Ty rajouta, pour éviter qu'il n'y ait d'autre silence et parce qu'elle avait envie de parler, une petite phrase qui ferait surement plaisir à Brian...

" Tu m'as...manqué. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'ai mal... [PV Brian]   Lun 23 Juin - 4:32

Le sourire de Brian s'élargit alors que Tyrane lui répondit. Certes, elle semblait encore fatiguée, du moins le ton haché de sa voix ne prouvait pas le contraire. Aussi, Brian fit de son mieux pour rester calme; mais l'envie d'embrasser très fort Tyrane le chatouillait!
Après lui avoir répondu qu'elle avait dormi quelques jours, sans qu'il sache exactement combien, Brian sentit la main de sa tendre chair rejoindre la sienne... Il n'avait pas osé la toucher pendant tout ce temps, par peur de risquer de la réveiller, et ce simple contact physique lui fit une sensation très agréable...

"Tu m'as manqué aussi, Tyrane..."

Répondit-il à la réplique fort touchante de sa belle, avant de n'en plus pouvoir de se retenir: il se pencha en avant, pour donner un baiser d'amour à Ty', un peu sauvage mais aussi un peu tendre. Ça aussi, ça lui avait beaucoup manqué! L'anthropophage resta tout de même 'soft' dans son action, en se remémorant de ce qu'avait dit les docteurs.Il ne voulait surtout pas faire plus de mal à Tyrane qu'elle n'en avait déjà.
Après ce baiser, Brian caressa la joue de SA femelle, avec un air ravi au visage. Puis, instinctivement, parce qu'il savait ce dont il s'agissait, l'importance que ça avait, et tout ce que ça impliquait, Brian caressa le ventre de Tyrane. Il savait que là dedans, au milieu d'un tas de trucs, il y avait sa progéniture, leur progéniture.

"Comment ça va là dedans?"

Demanda de façon un peu bébête le futur papa, à la future maman, toujours avec le même air benêt, mais content... Oui, c'était vraiment cool de retrouver tout ce petit monde à la fois!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'ai mal... [PV Brian]   Mar 24 Juin - 0:49

Le contact de la main de Brian contre la sienne lui fit encore plus de bien qu'elle ne le croyait et elle ne chercha pas à le rompre. Avec un brin de reconnaissance, elle écouta la réponse de son cannibale, même si en fait, cela ne répondait pas tout à fait à la question. Malgré le manque de précisions, Ty apprécia l'effort qu'il avait fait pour essayer de se rappeler un détail aussi futile. Puis, autre moment touchant, son homme lui avoua qu'elle lui avait aussi manqué. Si elle avait été une jeune femme normale, l'hybride aurait peut-être versé une larme...Mais comme il y avait un manquement de sensibilité dans son attitude, bien que son comportement se soit amélioré avec le temps, elle se contenta de regarder l'autre mutant et d'esquisser un nouveau sourire.

Évidement, les impulsions de son compagnon étant toujours aussi forte, il succomba à la tentation de l'embrasser. La femme-crocodile le laissa faire, appréciant ce moment si rare en ces derniers jours et ne le gronda pas pour avoir déposé ses lèvres contre les siennes avec un brin de sauvagerie. Ce genre de manifestations amoureuses lui manquaient et lorsqu'elle sortirait de l'infirmerie, en pleine forme, ils pourraient passer de nouveau du temps ensemble. Avec un grognement satisfait, elle observa Brian en silence, mais tressaillit légèrement lorsqu'il posa sa main sur son ventre. Celui-ci commençait déjà à s'arrondir, mais sans pour autant être gonflé comme un ballon.


"Comment ça va là dedans?"

La future mère arqua un sourcil d'amusement et bien que sa gorge commençait à lui faire mal, elle lui répondit avec une infinie douceur qui ne lui ressemblait pas.

" Tout va bien..." Et en ronronnant presque de bonheur en songeant à la famille qu'il aurait très bientôt, elle rajouta: " Tu veux une fille ou...un garçon? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'ai mal... [PV Brian]   Lun 30 Juin - 2:05

C'était quoi, le mieux?? Brian y songea un peu, se demandant si il valait mieux avoir un garçon qui deviendrait fort mais têtu, ou alors une fille, plus réfléchie mais moins féroce... En tout cas, le cliché disait que c'était ainsi avec les enfants, selon les docteurs encore une fois. Mais qui sait, peut-être que Tyrane mettrait au monde une fille féroce et têtue, ou bien un garçon réfléchi mais moins fort... C'est cela qui s'appelle: le grand mystère de la vie.
Mais quel que serait le sexe de l'enfant, Brian l'adopterait, car il savait par instinct que ce serait une partie de lui et une partie de Tyrane qui viendrait au monde, et tout naturellement, il chérirait cet enfant comme la prunelle de ses yeux... Bon, et puis ensuite, quand le bébé aurait grandi, il lui inculquerait les arts de la chasse à l'homme, le combat, et aussi et surtout: la gastronomie! Bref, tout ce qu'il faut savoir pour un être un enfant digne de ce père un peu dérangé!

Brian répondit alors tout simplement:

"L'un ou l'autre, on l'aimera de la même manière! Et puis, pas de doute, l'enfant sera fort comme nous, fille ou garçon!"

Et c'était l'essentiel, d'après le futur papa.

C'est alors que le médecin chargé de la surveillance de la mutante crocodilienne entra dans la chambre. C'était un monsieur d'un certain âge, le docteur Lewis* selon son badge (et oui, Brian sait enfin lire!). Bref, il salua Brian et Tyrane.

"Tu as l'air bien remise, Tyrane. Selon les derniers examens, ton enfant et toi êtes en parfaite santé!"

La confirmation de la bonne santé de Ty' et du bébé rassura Brian au plus haut point, qui ajouta:

"Ça c'est une bonne nouvelle, doc'!"

Le prof' acquiesça en souriant, connaissant la nature un peu simplette du cannibale. Lewis releva alors les mesures des différents appareils reliés à la mutante, et indiqua:

"Je te relâche après le repas de midi, ok? Pas question que je te laisse franchir cette porte le ventre vide! Brian, tu peux rester ici pour manger avec elle, si tu veux."


Brian opina de la tête, tout à fait d'accord avec le docteur. Et puis, un bon repas était sans doute le meilleur remède pour remettre Tyrane définitivement sur pieds! Monsieur Lewis salua les deux jeunes gens puis s'en alla avertir qu'il faudrait porter deux plateaux-repas dans cette chambre.
L'anthropophage se tourna vers Tyrane avec un sourire satisfait: Sa femelle sortirait cet après-midi même! Et en plus, ils allaient partir en mission, et la demoiselle pourrait alors être de la partie.

"Bon, comme tu es guérie, tu pourras venir avec moi et les autres, on va aller en mission cet après-midi! Mais d'abord, il faut manger, t'as bien entendu le docteur Lewis!"

* Clin d'oeil à la G.C. de Londres Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'ai mal... [PV Brian]   Lun 6 Oct - 2:02

Comme il était amusant de voir son homme se perdre avec ce genre de questions existentielles. La jeune femme le regarda pendant qu'il réfléchissait quant à savoir ce qui serait le mieux entre avoir un fils ou une fille. Personnellement, elle aimerait bien avoir une gamine, histoire de lui enseigner exactement tout ce qu'elle savait et qui lui était profitable, mais un garçon ne la dérangeait pas non plus. Surtout qu'il aurait des chances de ressembler à son amour sauvage, à quelques différences près tout de même. La voix de son compagnon perça le court silence qui s'était installé et Ty esquissa un joli sourire. Décidément, Brian pouvait dire des choses très intelligentes, voire presque philosophiques -pas dans ce cas-ci, mais bon-, des trucs qu'elle trouvait intéressant à écouter. Non pas que d'ordinaire c'était ennuyant, jusque là, ça faisait un brin de changement dans la routine.
Au moment où la demoiselle à écailles allait répliquer une parole pleine de sens et d'amour, un vieil homme en blouse blanche fit son entrée dans la salle. L'expression de Tyrane ne changea pas; le docteur n'était pas quelqu'un qu'elle détestait. Elle appréciait même sa présence, bien que ce soit dans un contexte différent qu'avec son cannibale adoré, et ne songerait jamais à l'attaquer ouvertement. Sauf si sa propre vie était en jeu...
Elle salua donc le docteur d'une très légère inclinaison de la tête, rien qui ne puisse lui faire de mal.


"Tu as l'air bien remise, Tyrane. Selon les derniers examens, ton enfant et toi êtes en parfaite santé!"


Ça, c'était un excellente nouvelle. Non seulement elle était sur la voie de la guérison, mais le petit être qui grandissait de jour en jour dans son ventre n'avait rien. La femme-crocodile avait eu une peur bleue lorsqu'elle s'était battue contre Will; non pas qu'elle craignait pour sa santé, mais bien pour celle de son bébé. Aucune mère -qu'elle soit saine ou pas d'esprit- n'aurait souhaité perdre quelque chose dont elle attendait l'arrivée avec impatience.
La bonne humeur de Brian fit encore plus sourire la future maman. Vraiment, ce genre d'incident créait des liens plus puissants et adoucissaient leur relation. C'était comme dans un rêve; cherchez l'imperfection ou un détail qui cloche et vous ne les trouverez pas.


Mr.Lewis, après avoir vérifié les différents appareils sur lesquels notre dame reptilienne était branchée, lui annonça une autre bonne nouvelle. Elle pourrait sortir de cette chambre après avoir prit un bon repas. À cette annonce, d'ailleurs, son ventre poussa un gargouillement sonore. On aurait pu prendre ça comme un grondement de joie de la part du futur rejeton du couple Mulray-Beaulieu. Une fois que le vieil homme eut quitté la pièce de convalescence, Tyrane posa son regard de lézard sur son compagnon.

" Je ne suis pas certaine de venir...Tu sais...Je crois que je préfèrerais me reposer...un peu. "

Ça voulait tout dire; elle resterait tranquillement dans son coin pour reprendre le maximum de forces, le laissant aller chasser seul avec les autres membres de la G.C.. Et puis, une femme enceinte en pleine mission, ça risquait d'être plus difficile...Surtout qu'elle n'était pas totalement rétablie et qu'une intuition lui susurrait que son bras droit aurait davantage de difficultés à reprendre une physionomie pareille à celle des crocodiles. Autant rester à l'écart pour éviter une perte inutile...Rectification; des pertes inutiles, si on comptait l'enfant.

" Mais ça ne t'empêche pas d'y aller...Et de leur montrer tes talents... "


Elle lui décocha un sourire complice et brusquement, ses yeux se braquèrent vers la porte. Une infirmière entra, les deux plateaux-repas dans les mains. Un peu inquiète de se retrouver en présence de deux êtres à la réputation aussi sadique, elle déposa rapidement les plats sur une petite table libre et repartie à la hâte.
La sauvage, qui s'était immobilisée, poussa un soupir. Elle aurait préféré pouvoir se lever librement pour s'amuser et effrayer un peu cette proie qui venait de quitter prestement les lieux.

" Qu'est-ce qu'elle...nous a apporté de bon aujourd'hui? "

Elle faisait bien sûr allusion au repas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'ai mal... [PV Brian]   Mar 21 Oct - 0:23

Brian y repensa... Il avait demandé un livre sur les crocodiles (pour enfant, ne poussons pas), et aussi l'avis de quelques scientifiques, concernant le moment où arriverait le bébé de Tyrane et lui. Les livres disaient '4 mois', et les scientifiques avaient tous donné un avis différent. Mais ils avaient dit que ça dépendrait du développement de l' 'embyrion', comme disait Brian qui n'avait rien compris à tout ce charabia. Bref, il se pourrait que le rejeton Beaulieu-Mulray arrive plus tôt qu'un enfant humain, en tout cas. Ce qui mettait en joie notre cannibale préféré, car il voulait la voir arriver vite, sa jeune progéniture! Il était tout excité même, même s'il ne comprenait pas vraiment tout ce qui se passait et allait se passer, et à quel point sa vie changerait avec la venue au monde du bébé. Mais ça, c'est une autre histoire!

Quant à la mission, Tyrane préférait rester au repos. Brian jugea qu'elle avait peut-être raison, après tout, ça se voyait qu'elle n'était pas encore complètement dans son assiette. Autant qu'elle reprenne des forces avant de retourner au travail, oui, ça c'était une bonne idée! Et puis, ça n'empêcherait pas Bribri de faire un carnage, comme toujours, dans les rangs ennemis. Mieux, il se battrait pour 2, non, pour 3 cette fois! Les adversaires étaient donc prévenus!

"Ok, ça va être du gâteau... Ah, les repas!!!"


Les repas! L'infirmière fila en vitesse, faut dire que Brian s'était levé, de son mètre 91, et se dirigeant vers les plateaux, il avait dû faire peur à la dame. Mais on s'en fout, c'est le sort des faibles de craindre les prédateurs, de toutes façons; et Tyrane ne contredirait sûrement pas.

Brian tira la tablette à roulette où les 2 plateaux étaient posés, et l'amena au dessus du lit de Tyrane. Simplet, il s'étonna du fonctionnement prodigieux de cette table qui permettait au patient de manger à table, sans quitter son lit. C'est vrai quoi, formidable invention! Puis, il souleva les couvercles, et un délicieux fumet envahit alors la chambre de sa tendre chair. Crudités, cuisse de poulet aux olives accompagnée de pâtes fraîches, et puis un dessert à la crème pi une pomme. Royal! Vraiment, ça valait le coup d'être malade!

"Ça sent vachement bon, dis donc!"

S'exclama le géant, qui dût se retenir avec grande peine de baver partout... Nonon, ici, lui avait-on dit, il fallait se tenir, et que dirait Tyrane s'il commençait à tout salir...

En parlant de sa chérie d'amour bestial, Brian avait remarqué qu'elle avait du mal à bouger. Mais il savait de source sûre que son lit était équipé d'une de ces télécommandes de télévision, qui sert à monter ou descendre l'oreiller (explication made in Brian). Télécommande que le gus trouva sur un meuble près du lit, et dont il trifouilla les boutons fléchés. D'abord, le lit descendit, éloignant verticalement Tyrane de son plateau.

"Hey non, c'est pas le bon bouton!"

Puis les pieds de Tyrane se levèrent, toujours pas... Après quelques manœuvres, très amusantes à voir ceci dit, le cannibale parvint à faire lever juste le dossier du lit, ce qui permit à sa femelle personnelle d'être dans une position plus confortable pour manger. Brian ajusta encore la table à roulette pour faciliter son repas, en homme attentionné et plein d'égards qu'il était pour sa tendre chair.

"Tu veux que je te tienne la fourchette???"

Demanda-t'il, benêt, alors qu'il présentait déjà une fourchetée de crudités aux lèvres de Tyrane. Brian, gentleman à ton service!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai mal... [PV Brian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai mal... [PV Brian]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eglise Emergente/Brian Mc Laren
» Croix du WTC : les athées abandonnent leur procès contre le P. Brian Jordan
» "TUNNELS" par Roderick Gordon et Brian Williams
» Brian Duffy
» Brian L. Weiss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives G.C. :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: