AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un prof, une fille et un intendant (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arbitre
Arbitre
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Un prof, une fille et un intendant (pv)   Dim 15 Juin - 12:50

L'intendant était tranquillement installé en lisant des notes de service sur les commandes de fruits de mer quand des coups se firent entendre à sa porte. Il autorisa l'entrée et vit alors une élève et un adulte. L'élève, Aura Christo, fit les présentations et il fouilla rapidement dans sa mémoire pour retrouver le nom de son nouvel interlocuteur.

Il se leva et se dirigea vers le professeur en lui tendant la main.

Professeur, je suis l'intendant de la Faculté, Yang Sho, bienvenue ici.

Il attendit que la personne en face de lui réponde à son salut avant de l'inviter à s'asseoir.

[Très court désolé]

_________________
Règle n°1 : L'arbitre a toujours raison.
Règle n°2: Dans le cas où l'arbitre à tort, referez vous à la règle précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prof, une fille et un intendant (pv)   Dim 15 Juin - 21:15

C’était quoi ce soupir ? Y’a plus de jeunesse, moi j’vous l’dis. Laissant la petite Aura toquer contre une nouvelle porte, Alban accompagna son soupir d’un infime sourire. Ca y est, il était redevenu un poids ? Ouai, tant mieux ! C’était tellement plus drôle de faire chier son monde correctement installé dessus ! Il avait de la haine à revendre, notre Alban ; un sacré bon paquet de haine. C’est étrange, elle montait le long d’une cuisse pour passer dans son dos et là s’attaquait à sa colonne vertébrale puis à son cerveau. Il aurait pu tuer, il aurait pu baver comme un rageur, il aurait pu mordre même ; seulement… il ne voyait pas. Et Haine s’en allait, oui, elle partait loin. Parce qu’il avait d’autres priorités. Il en avait toujours eu. Il devait voir, il devait vivre. Ne pas gâcher son temps… vivre quoi, bordel de merde ! Et maintenant, il sentait qu’il était devenu quelqu’un. Ou plutôt : Albaran. C’était étrange, bizarre, ça n’avait pas sa place dans pareille situation, ces mots n’ont pas leur place ici. Mais c’était comme ça : une petite main chaude passé dans la sienne avait suffit à le réveiller totalement. Et la partie de conscience qui lui restait encore était en train de botter le cul au putain de philosophe qui le faisait délirer.

On vint leur ouvrir. Comme à son habitude, Alban souriait. On le salua, il pencha la tête très légèrement en avant et tendit une main sûre vers la source du bruit. D’ailleurs, ce bruit marqua des pas qui lui indiqua qu’il devait s’asseoir. Le jeune homme le devina aisément. Ne rien voir l'avait forcé à observer minutieusement les moeurs de la socièté. Et celles des burocrates avait été des plus interessantes. D'un geste souple et déjà propriètaire, il fouilla dans une des poches de sa veste et en dénicha le bout froissé où était inscrit le mail recopié. Il le posa sur le bureau avec un nouveau sourire.

"Je suppose que vous savez pourquoi j'suis là hin, pas la peine de rentrer dans les détails. Par contre, je dois reconnaître que vos services de com sont plutôt efficaces."

L'annonce de la fermeture de l'école - son ancienne - avait été faite en début de semaine, un lundi alors que la brume envahissait les routes. Le lendemain même, Albaran avait ouvert pour la dernière fois sa boîte à mail et une voix autotmate lui avait annoncé trois nouveaux messages. Le premier était du directeur, qui s'excusait publiquement de n'avoir pu trouver de solution et - Albaran ayant été jadis un privilégié - annonçait tout aussi publiquement la fermeture de l'école. Le deuxième était d'Anna. Une broutille concernant la pension qu'il devait lui verser. Les femmes veulent toujours plus, n'est ce pas ? Et pour finir... le fameux mail. Celui qui l'avait légèrement intrigué, comme lequel il s'état méfié plusieurs jours durant avant d'en faire part à une de ses collegues. Qui lui avait dit d'accepter. Alors il l'avait fait. Et voilà que maintenant, il humait l'air sur une chaise de bois dans une pièce qui aurait bien besoin d'un coup d'aspiro à côté d'une gamine et d'un intendant dont il ne savait pas si leur aide serait précieuse. Enfin bref, méthode théâtrale n°3 en action : mode buisson ON.
Revenir en haut Aller en bas
Arbitre
Arbitre
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Un prof, une fille et un intendant (pv)   Mar 17 Juin - 22:43

[HRP, pour plus de facilité et par flemme légère, je poste pour Aura et l'intendant en même temps]

Aura s'installa à coté de son professeur, ne sachant pas trop quoi faire, pendant que l'intendant de la Faculté reprenait sa place initiale et regardait le papier avec un main recopié. Alors ça c'était tout de même fort de proposer un poste d'enseignant alors qu'on est simplement élève. Twilight aurait certainement quelques comptes à rendre plus tard. Mais pour le moment l'intérêt était de trouver une chambre pour ce professeur et de lui indiquer quelques informations sur la Faculté.

Professeur, je vais vous exposer le but de notre établissement. Nous offrons un refuge et un lieu de paix pour les jeunes mutants qui ont des problèmes avec leurs pouvoirs. Ici, ils peuvent apprendre en toute quiétude ou presque. Vous vous doutez certainement que ce lieu doit attirer des convoitises de personnes peu recommandables c'est pourquoi nous vous demanderons certainement de pouvoir aider en cas de problème. Maintenant que ces points sont éclaircis, passons à la suite, votre enseignement. Vous êtes totalement libres de faire les cours que vous souhaitez, de même que le nombres d'heures que vous désirez. Il vous faudra simplement prévenir un peu à l'avance vos élèves pour qu'ils s'organisent. Enfin pour le logement, Aura va vous conduire à votre chambre et vous montrera votre salle de cours au passage. Avez vous des questions ?

Aura avait un peu bouger sur son siège à l'annonce de sa participation dans la visite de la Faculté par son professeur, mais elle n'ajouta rien au discours de l'intendant. Lequel attendait calmement une réaction de la part du professeur.

_________________
Règle n°1 : L'arbitre a toujours raison.
Règle n°2: Dans le cas où l'arbitre à tort, referez vous à la règle précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prof, une fille et un intendant (pv)   Mer 18 Juin - 11:02

[Court, désolé u_u]

Le drôle de zozo était parti dans une explication du pourquoi et du comment qui étonna beaucoup Albaran. Jamais de sa vie il n’avait entendu parler d’une école de ce type. Du moins, on ne l’avait jamais informé. Il ne laissa pas la surprise prendre le dessus et écouta patiemment ce que cet homme avait à lui dire, retenant chaque information comme un bien précieux à exploiter. On ne lui avait pas expliqué dans des détails clairs le but de sa présence. Maintenant il comprenait mieux. Alban savait pertinemment qu’il n’avait pas été formé à cela, donner des cours à des mutants, des voyants qui plus est. Mais qui pouvait bien l’être ? Personne. Un humain serait dans l’incapacité de se mettre à la place d’un jeune déjà bouleversé par l’apparition de ses pouvoirs alors qu’eux… comme la dénommée Malia… comme lui… avait déjà plus de chance de comprendre, donc d’assister et d’aider. Un petit sourire satisfait s’installa sur son visage. Il se tourna vers la jeune Aura quand l’intendant l’évoqua. Et quand on s’adressa à lui, il passa une main dans ses cheveux noirs et redirigea son regard vers son interlocuteur.

« Juste une : qui m’a contacté ? »

Sinon, tout allait comme un gant sur mesure.
Alban se leva, près à continuer de se dégourdir les jambes dans les couloirs de ce coin paumé. Il faudrait qu’il pense à dire à sa collègue de lui envoyer ses affaires. Cette histoire risquait de durer plus longtemps. Tant mieux. Il avait besoin d’un peu de stabilité après ce qu’il venait de vivre. Il tendit la main, attendant que l’intendant la serre [j’ai jugé qu’il avait répondu =P] et posa l’autre sur l’épaule de la gamine avant de dire avec un sourire :

« Allez, petit GPS de poche : rentre les données ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prof, une fille et un intendant (pv)   Sam 21 Juin - 10:40

[HRP, ayant pas mal de trucs à faire en ce moment, je vais clore le sujet ici]

L'intendant répondit à la question en citant le délégué : Twilight Taboï. D'après lui, un petit débrouillard en informatique et un élève pas trop mauvais. Puis il serra la main tendue et sans se départir de son sourire, il souhaita la bienvenue à ce nouveau professeur.

Sur ces bonnes paroles, Aura sortit du chemin en gardant la main de son professeur sur son épaule.


A la prochaine intersection, tournez à droite.

Elle fit un grand sourire en tournant à son tour et en conduisant le professeur à l'étage des chambres. Elle fit cependant un détour et présenta tout ce qu'elle voyait pour qu'il puisse se repérer.

On était au bureau de l'intendant, maintenant nous allons passer devant la cafétéria, puis devant l'infirmerie. C'est une élève qui s'en charge pour le moment, enfin une jeune quoi. Elle s'appelle Sarah. Maintenant on arrive devant les salles de cours, la votre c'est la porte au fond à droite. Puis, on monte pour aller dans les chambres des profs. D'après ce que j'ai vu, vous avez la numéro 45 au fond du couloir pour être plus tranquille. Bon nous y voila, je vais vous laisser vous installer et je vous dit à bientôt pour votre premier cours.

Elle laissa son professeur à l'entrée de sa chambre, il se débrouillerait bien pour trouver où étaient les choses ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prof, une fille et un intendant (pv)   Mar 24 Juin - 9:53

Bonjour, au revoir... C'est ainsi que tout commençait ici, apparemment. Il devrait s'y faire. C'était autrement plus grand que dans cette ancienne école où il s'était sentit si bien dès le premier pas posé à l'intérieur. Albaran écoutait d'une oreille les descriptions d'Aura ; il trouverait bien un moyen de se repérer de toute façon, quitte à aller emmerder son nouveau patron pour lui faire poser des clochettes un peu partout dans l'établissement. Le dédale de couloirs les menèrent jusqu'à sa salle de cours dont Albaran ne sentit que l'odeur de renfermé et de volets pas ouverts depuis longtemps. Puis à la cafétéria et son goût café, l'infirmerie et ses touches d'hosto de campagne, et enfin sa chambre... au fond du couloir évidemment. Loin des douches et des chiottes, avec un peu de chance. Loin de tout en fait, il était un exclu dans les exclu mais ne se plaignait pas. Trop l'habitude, c'était compréhensible.

"Merci Aura. Et bonne fin de journée."

Il l'entendit partir, le bruit de ses petits pas résonnaient le long du couloir et disparut au tournant. Albaran soupira. Il attrapa la clé dans sa main gauche et de sa droite saisit son téléphone portable où il composa quelques touches avec une rapidité plutôt incroyable. Pendant ce temps, il ouvrit la porte de ladite chambre et une odeur de pourri lui sauta au museau. Il se recula, tandis qu'à l'autre bout de l'appareil, le répondeur lui l'agressait déjà.

"Euh ouai, salut Magda. C'est Alban. C'était pour dire que... j'étais bien arrivé. Alors euh, j'te donnerai l'adresse, tu pourras m'envoyer mes affaires comme ça. Voilà. Merci pour tout, et à plus."

Il raccrocha et regarda encore longuement l'appareil. Dans le vide. Un grand vide. Voilà, c'était ça. Maintenant, il était seul. C'était étrange sur le coup. Albaran se redressa et ouvrit la porte pour la refermer derrière lui.

[FIN DU TOPIC]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un prof, une fille et un intendant (pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un prof, une fille et un intendant (pv)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [4e] Le prof de ma fille fait de la lecture plaisir, mais il ne traite pas le programme.
» mutation de prof à intendant ? comment ça marche ?
» Commentaire déplacé d'un prof à ma fille qui a un TDAH... j'étais tellement fâcher là !!!
» Le prof de maths de ma fille (6e) leur donne des définitions erronées.
» besoin de conseils : élève amoureux de sa prof

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: