AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mar 17 Juin - 22:34

Oh ! Quel joli langage ! Quelle beauté des qualificatifs, quelle pureté dans l'expression, quel honneur en somme d'être l'instigateur de ce mouvement d'humeur du canadien. Parce que là, plus de doute pour qui que ce soit, il était canadien aux vues de son langage.

Twi quand à lui se retenait de rire en le voyant progresser à tâtons en direction de son allié dans la bataille sombre qui se déroulait sous ses yeux ... Il était tout de même bien guidé par la boule faiblement lumineuse et c'était finalement pas trop mal pour eux, ça équilibrait un peu l'entrainement.

Twilight, quand il vit que Lix se dirigeait vers lui, commença tout de même à se poser quelques questions, heu, un garçon avec un arc et une source lumineuse dans le noir égal, une cible facile. Quoi que ...


Vous croyez qu'une flèche va me faire du mal ? Mais vous êtes totalement idiots ma parole. Surtout qu'il n'y aura pas toujours de tomates au diner.

Et non, Twilight n'avait pas perdu la raison pour parler de tomates en plein milieu d'une phrase, car la salle sembla bien le comprendre... Et alors que Lelfic faisait partir sa flèche, les murs remontèrent lentement. Et ça c'était pas dans les prévisions de Twilight. Les murs s'arrétèrent après un cri de douleur et un Twi projeté en arrière par une flèche auprès de l'épaule.

Lelfic, tu es malade, la prochaine fois vise le coeur pendant que tu y es !

Il sentait des larmes de douleur perler à ses yeux et regardait le sang qui coulait de la plaie. Bon une bonne chose était que la flèche dans l'état actuel des choses était ressortie, une mauvaise était qu'il avait l'épaule en mauvais état et qu'il allait avoir besoin de tout son pouvoir pour la remettre en ordre. Il restait là un peu hébété et surtout furieux contre lui même. Il n'aurait pas du se croire invulnérable, la preuve qu'il avait encore du chemin à faire avant d'être un bon entraineur.

Il activa son pouvoir tout en prononçant d'une voix claire.


Rutabaga.

La lumière revint, les murs s'abaissèrent de nouveau et la porte apparut. Il était maintenant simple de quitter cet endroit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mer 18 Juin - 2:05

La lumière était revenue, la porte à nouveau ouverte, et toute la tension de l'instant précédent tombée comme un oiseau sans ailes, ou avec une flèche dans le buffet, c'est selon. Lelfic commençait à se rendre compte de ce qu'il venait de faire. Il avait blessé un camarade plus jeune que lui, et son instructeur, qui plus est ! Par chance, la flèche ne devait pas avoir heurté d'os du jeune garçon car, mue par une importante vélocité, elle avait complètement traversé les chairs tendres. Twi était là, devant lui, des larmes dans les yeux, et les vêtements autour de sa blessure imbibés se sang.

Le jeune archer s'en voulait du geste qu'il venait de faire. Il s'était dit qu'il n'avait pas le choix, que Twi était menaçant et que c'était le seul moyen de mettre fin à l'exercice, le tout aidé par la tension et la peur dans une obscurité totale. Mais à présent que la lumière était revenue et que tout était redevenu normal, ce raisonnement s'effondrait jusqu'aux fondations. Twi avait l'air d'un gamin injustement pris pour cible dans affaire qui ne le concernait pas. Et même s'il n'en avait que l'air, cela enfonçait un poignard de culpabilité dans les entrailles de Lelfic. Et en plus il n'avait pas visé ! Il s'était repéré à une vague silhouette et avait visé Lix que sa flèche avait traversé. Et si le corps astral avait été devant le coeur de Twi ou sa tête au lieu de son épaule ? Il aurait pu le tuer, par inadvertance, pour un stupide excercice !

Sans pour autant lâcher son arc, Lelfic se précipita aux côtés de Twi pour lui prêter main forte.

" Excuses-moi Twilight, je suis désolé ! Je ne voulais pas vraiment ... Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. Je vais t'aider à aller à l'infirmerie. "

Lelfic récupéra sa flèche qui avait terminé sa course au sol contre un mur de la salle et revint vers Twilight pour le soutenir en cas de besoin.

Que s'était-il passé lors de cet exercice ? Etaient-ils tous devenus fous pour s'entretuer de la sorte ? Peut-être ... Lelfic a toujours redouté l'obscurité car elle a un grand pouvoir. L'obscurité est, paradoxalement, plus dense que la lumière, et elle a un pouvoir sur l'esprit. Elle a le pouvoir de faire remonter à la surface les craintes, les peurs, les angoisses, et surtout de leur donner corps. C'est ce qui lui était arrivé. Il avait peur que Twi veuille lui faire du mal, et avait perçu dans son comportement une menace pour lui, sa peur prenant corps.

Mais étrangement, s'il avait peur de l'obscurité, il aimait également la pénombre. Car elle permettait à l'esprit de mieux fonctionner, pas en surface mais autrement. Elle lui permettait de plonger plus facilement en sa propre conscience pour voir ce qui s'y passait. La pénombre favorisait également la concentration et constituait un allié de poids pour tout prédateur en chasse.

Et oui, chaque facette de la personnalité de Lelfic est un paradoxe, et ce jeune homme est un paradoxe en lui-même. Mais pour l'heure, il se tenait près de Twi, à disposition pour l'aider en ce dont il aurait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mer 18 Juin - 18:42

Lix avait bien suivit les directives de Félix et s'approchait à grande vitesse de Twi. Il fallait aussi qu'il se colle sur celui-ci pour offrir une cible lumineuse à l'archer. Le coeur ou la tête pourraient êtres sauvages. Les jambes pouvaient trop facilement éviter les flèches. Un bras pouvait bouger trop vite. Les épaules par contre... Le corps astral se plaça donc sur l'épaule du gamin et se sentit traversé par une flèche, qui traversa également Twilight. Et voila, exercise terminé ! De retour vers Félix, par contre, celui-ci sentit, tout comme Lelfic, une vague de culpabilité et de remords le prendre. Les lumières éteintes et Twilight rôdant avec un couteau dans le noir contre eux les avaient obligés à prendre des mesures très drastiques et semblant justifiées. Mais une fois les lumières rallumés et twilight s'empognant l'épaule ensanglantée, la menace était loin d'être présente, aussi Félix se dirigea rapidement vers Twi, aux suites de Lelfic. Si ce dernier s'excusa et réussit à s'adresser à Twilight, Félix se sentait petit et minable d'avoir osé commander une telle action. Il fixa les pieds de Twilight, ne sachant comment articuler son désarroi. Une bonne claque sur Asselin, voila ce qui réveillerait le gamin d'une taille ridicule.

Lix se décolla de Twilight et constata les dégâts faits par la flèche. Il estima rapidement que Twi ne serait pas en colère contre eux : se débrouiller était le but de l'exercise et l'ennemi dans ce test était Twi, donc c'était une réussite flagrante comme premier exercise pour le gamin. Le seul détail qu'il devrait éviter les prochaines fois serait d'éviter de s'auto-attribuer le rang de cible. Le petit être astral constata, au contraire des deux gamins qui venaient de se traumatiser eux-mêmes, que le pouvoir de Twilight pouvait également regénérer les cellules de son propre corps, donc qu'il se guérissait par lui-même sans passer par l'infirmière de la Faculté. Le diriger sur l'infirmerie ne serait probablement pas nécéssaire, il faudrait seulement qu'il prenne un peu de repos dans sa chambre. Alors donc, pendant que Félix fixait, en honte et en remords, les pieds de Twilight, Lix s'adressa directement à ce dernier :


- Félicitations, pour ton premier exercise à des élèves, c'est une réussite ! Pour les prochaines fois, mes seuls conseils : ne devient pas une cible comme présentement...

La baballe d'aller voler autour de Lelfic, puis de se ranger sur la tête de Félix avant de terminer ses sages paroles :

- ... et assure-toi de ne pas distribuer des remords à tes étudiants.

Ce qui étaient, avouons-le, deux très bons conseils. Alors, on prend la porte de sortie, ou le Maître à quelque chose à ajouter en direction des chasseurs en herbe ?
Revenir en haut Aller en bas
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Ven 20 Juin - 20:39

Ils s'approchèrent tous les deux de lui et Twi les regarda tout en continuant à soigner sa blessure. Pendant que Lelfic s'excusait, Félix fixait ses chaussures, et pourtant elles n'avaient rien de particulier ces chaussures ... Elles étaient classiques et sans chichis même. Mais la gène d'avoir tiré sur lui devait être la plus forte et empêchait le garçon de le regarder dans les yeux. Pourtant d'habitude les gens n'étaient pas gênés d'avoir réussi un exercice ...

Mais les conseils de Lix arrivèrent et Twi se releva lentement. Il fixa les deux garçons tour à tour, les détaillant pour voir si le jeu leur avait appris quelque chose au moins. Ils semblaient désolés et cela ne pouvait pas durer. Il avait tout fait pour qu'ils s'énervent et alors que le jeu était terminé, ils s'excusaient d'avoir gagné par tous les moyens. Il leur fallait un électrochoc. Twi se tint debout face à eux deux et commença à) parler d'une voix assez faible qui enflait petit à petit.


Alors vous allez m'écouter tous les deux. Vos airs gênés d'enfants pris en faute ça suffit. Ok je me suis pris une flèche mais ce n'est pas le plus grave, j'en ai vu d'autres et j'en verrais d'autres. Alors vous allez cesser de regarder vos chaussures et agir en ados responsables ! Vous croyez la prochaine fois que vous aurez à vous battre que l'adversaire sera gentil et vous demandera pardon pendant qu'il vous cognera dessus ? Me mettre comme adversaire c'était idiot ok mais sinon vous avez bien fait ! Alors vous allez me faire le plaisir de cesser de chialer comme des mômes et de continuer à vous entrainer pendant les autres jours. Le noir vous fait peur ? Tant mieux, ça vous fait un truc à apprendre ! Alors je sais que je ne suis pas le meilleur prof qui soit mais je vous demande tout de même d'apprendre à écouter et à vous déplacer dans le noir. Maintenant l'infirmerie pas question ! Je vais me reposer et ça va guérir tout seul ! Vous vous faites ce que vous voulez...

Il sortit de la pièce à pas lents et juste avant de passer la porte, il lança.

La proposition de câlin tient toujours au fait !

Et il quitta définitivement la salle de simulation. Direction la chambre pour dormir un peu.

[Terminé pour Twi]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Trois espèces de fougères.
» Le chien de Guy Bedos abattu d'une balle à bout portant
» Barrages des trois gorges en Chine
» La dévotion des trois Ave Maria
» (NOSS) Objet triangulaire ou trois lumières ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: