AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Lun 19 Mai - 21:37

Twilight n'avait pas ouvert la bouche durant tout le trajet. Se concentrant sur l'idée qu'il avait eue pour son premier cours. Car mine de rien c'était du boulot de préparer un cours. Enfin, il ne ferait pas de grands discours théoriques, il ne fallait pas pousser non plus. Non, il ferait un blabla rapide puis ils démarreraient les exercices pratiques.

Il faut dire que Twi serait avantagé par la situation, mais c'était normal, il était le prof après tout ! Et puis les deux autres avaient des affinités avec d'autres choses, autant que ça leur serve ! Il ouvrit la porte de la salle de simulation.


Entrez, je vais programmer l'exercice.

Il entra dans la salle de commande et démarra un programme. Il personnalisa quelque peu le niveau de difficulté et retourna dans la salle, sans avoir oublié de verrouiller la porte et le programme. Il pouvait y mettre fin par un seul mot ou alors automatiquement au bout de deux heures. Si toute fois ils tenaient deux heures au rythme qu'il avait prévu.

Il retourna dans la salle et la porte se verrouilla avant de sembler se fondre dans le mur. Il regarda ses deux élèves et leur sourit d'une manière qui pouvait faire peur. Twi aux commandes, danger à l'arrivée ...


Alors ! Ca va bientôt commencer. Votre but, tout simple sortir de la salle. Mais attention, ce ne sera pas simplement trouver la sortie. Non ! Il faut d'abord réussir à me faire prononcer le mot qui stoppe le jeu. Et puis comme je trouvais que c'était encore trop simple, j'ai ajouté une toute petite difficulté. Vous allez voir, ce sera très marrant.

Il se recula rapidement tandis que des murs se matérialisaient. La salle était maintenant composée d'un labyrinthe fort conséquent que même Twi ne connaissait pas puisque l'ordinateur l'avait créé de toute pièce. Mais pour plus d'amusement, les murs n'étaient pas en pierre ou en métal, mais dans un matériau transparent. Un magnifique labyrinthe de verre.

Twi, de l'autre coté d'une paroi faisait un petit signe de la main aux deux autres avant de fermer les yeux et de les réouvrir totalement métalliques. Il voyait maintenant les murs de verre de manière presque tangible, lui pourrait courir, mais pas eux, enfin si, à leurs risques et périls.


Pour me faire dire le mot, c'est simple, il suffit de me forcer à le faire ! Bon courage !

Et il s'élança en courant au travers des couloirs, il ne voulait pas sortir, mais s'éloigner tout simplement.

Voici le labyrinthe, en bleu la position de Twi, en rouge Félix et en vert Lelfic.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mer 21 Mai - 17:12

Meh, pas vrai ? Sympa, comme jeu, courir après un Twi ( encore ??? Bordel, je fais que ça, moi, ou quoi ??? ) aussi Félix lança à Lelfic :

- Prend ton côté, je prend le mien et on l'attrape !

Étant en possession du plan, Lelfic est dans la bonne direction, et Félix cours droit dans un cul-de-sac, mais que voulez-vous ? Aussi Le jeune mutant se mit à courir dans la direction opposée d'où semblait se rendre Twilight. Brutalement, un mur invisible se dressa devant lui, lexpédiant au sol avec un "boiiing" retentissant. Lix éclata de rire face à la gueule douloureuse de son maître. Se massant le visage, Félix ne semblait pas du même avis que la baballe flottante aussi il se releva péniblement, se demandant s'il pouvait grimper sur ces parois et rejoindre Twilight en les traversant comme ça ? Voyant ce qu'il pensait, Lix désapprouva :

- Hé Félix, fais pas le con, tu peux pas grimper ces trucs aussi vite que lui peut courir, franchement ! Le truc, ça serait de bien contrôler l'astral pour que tu passe à-travers les murs, comme moi !

Voulant narguer Félix, Lix passa à plusieurs reprises d'un côté puis de l'autre avec un visage drôlatique et une expression amusée. Pendant ce temps, la caboche ( version habitante de "tête" chez les québécois natifs comme Félix ) du jeune Asselin réfléchissait bien et il regardait maintenant Lix avec un sourire mauvais. L'être astral se figea pendant que Félix exprimait tout haut ce que Lix venait de voir dans son esprit :

- Si je cours, avec toi devant moi, tu pourra me dire si y'a un mur, nah, Lix ? Admettons, une couple de mètres entre nous... ça devrait suffir ? Pour une fois, tu serais utile, tu serais mes yeux, au lieu de m'agacer les oreilles en permanence ?

Boudant légèrement Félix, Lix entreprit de bien vouloir l'aider. Il fit tourner Félix à gauche puis ils continuèrent tout droit avec un bon train. La balle astrale ressentit un mur devant Félix, aussi il commanda à gauche... attendez, il y avait un autre mur ? À droite alors ? Un aut.. "BOIIIING"

L'idée de Félix marchait bien, avec les quelque smètres entre eux, Lix pouvait savoir s'il y avait un obstacle tout droit, avec le temps, il pouvait savoir si deux parois étaient bloquées, mais il n'avait pas assez de temps pour vérifier s'ils se trouvaient dans un cul-de-sac avant que Félix ne fonce dans le mur, à nouveau. Celui-ci resta d'ailleurs au sol, comptant les étoiles, et cherchant un moyen de vérifier le bon mot et le faire cracher à son instructeur, qui lui paraissait moins sympathique, tout à coup...
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Jeu 22 Mai - 0:02

Lelfic suivit les deux garçons plus jeunes que lui dans une salle vide dont la porte sembla disparaître et écouta attentivement les instructions de Twilight. Ce ne serait pas facile. Il est très difficile d'obliger quelqu'un à dire ce qu'on veut lui extirper. Mais pour la traque, il s'en sortirait peut-être. Dans ses années de vagabondage, il avait souvent dans les forêts pour se nourrir et malgré le peu de talent qu'il avait dance domaine, il avait tout de même un peu d'expérience.

Twi se mit à courir et Lelfic le suivit du regard à travers les parois transparantes. Non, ce ne serait vraiment pas facile. Mais il ne se mit pas à courir comme le fit Félix de son côté. De sa faible expérience de chasseur, il avait appris qu'il ne sert à rien de se précipiter, sinon à faire fuir le gibier. Le jeune archer se mit donc en marche d'un pas de promenade, ne quittant pas Twi des yeux et laissant toujours sa main droite glisser contre la parois qu'il longeait, un peu en avant de lui. Et lorsque sa main touchait du vide, indiquant que la parois trounait à droite ou stoppait là, il tendait sa main droite devant lui. Le verre avait beau être parfaitemnt propre, il n'était tout de même pas invisible et Lelfic le voyait suffisamnt pour éviter de se cogner contre les murs. Mais les verre déformait la lumière et les parois se chevauchant devant ses yeux perturbaient sa vision. Il avait l'impression de subir une sorte d'hallucination délirante et il lui était tout de meme difficile de se repérer.

Avant toujours une main devant lui et une autre sur une parois à côté de lui, changeant de main en fonction de la configuration des lieux, il avançait de façon hésitante.

Mais cette méthode lui permit tout de même de franchir sans problèmes une crocher du couloir sur sa droite et de se diriger droit vers Twi qui semblait avoir soudain fait demi-tour alors qu'il avait en fait contourné une parois de verre.

Ayant une idée soudaine, Lelfic baissa les yeux, mais il fut déçu. Impossible de se repérer au sol, celui-ci était aussi inuforme que le verre et les déformations dues aux différentes parois empêchaient de s'en servir pour évaluer la istance qui le séparait de sa proie.

La chasse promettait d'être longue. Car si, contrairement à Félix, il avait avanc dans la bonne direction, il n'avait avancé que de quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Sam 24 Mai - 18:04

[HRP : désolé Félix j'avais pas percuté ...
Le labyrinthe est mis à jour]

Il continua à courir sans se tromper dans la direction, il avait eu de la chance de ne pas se retrouver dans un cul de sac, mais il fallait croire qu'il avait la bonne direction. Il regarda ensuite où étaient les deux autres avant de se rendre compte que Félix était à terre, il avait du se prendre un mur, mais quelle idée aussi de courir ! Comme si Twi était en train de courir aussi franchement ! Bon oui, mais lui il avait tout de même un pouvoir bien pratique dans ce genre de situation. Il se tourna ensuite du coté de Lelfic, il avait moins avancé, mais au moins il n'avait pas l'air de s'être cogné lui.

Et de voir que cela risquait de continuer et donc qu'il finirait par le rattraper il devait avoir une autre idée pour ne pas se faire avoir trop rapidement. Il regarda la paroi de verre et sourit. C'était une paroi solide, mais certainement pas assez pour résister à un choc ou à autre chose. Il regarda le garçon et s'avança droit dans sa direction sans cesser de sourire.


Lelfic, c'est très intéressant ce que tu fais, mais comment vas-tu me faire dire le bon mot ?

Il stoppa à une bonne distance du garçon et attendit en s'appuyant le dos contre la paroi et reporta son attention sur Félix. Il semblait avoir décidé de voir des étoiles et des chandelles tournant sans cesse autour de sa tête. C'était intéressant comme méthode, mais ça n'apprenait pas grand chose. D'ailleurs en y réfléchissant, son exercice n'était pas non plus des plus apprenant ... Il devait trouver une idée pour que cela change et donner une chance aux deux garçons d'apprendre quelque chose.

Il n'aurait pas eu Julian, il aurait pu proposer de leur apprendre certains contacts rapprochés, mais là il avait un ange et ne comptait pas le tromper ! Il aurait dû l'inviter ... Quoi que, il n'aurait pas pu s'enfuir devant lui, et aurait risqué de donner le mot sous les assauts répétés de son petit-ami. Oui, finalement c'était une bonne chose que de le laisser hors de cet entrainement...


Félix ! Ca va ? Je crois que tu devrais faire attention en avançant !

Il regarda à nouveau Lelfic et attendit d'avoir ses réponses sans bouger. Il tata sa poche et sentit qu'il avait toujours ce qu'il lui fallait pour éventuellement s'enfuir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Sam 24 Mai - 21:46

Comment lui faire cracher le bon mot ? Question pertinente que le jeune archer se posait lui-même depuis la consigne de Twi. Car cette tâche-là serait bien plus difficile que de le traquer dans le labyrinthe.

" Pour te dire la vérité, je me pose la question, et je n'en trouve aucune réponse. Mais peut-être que Félix aura une solution à ce problème. "

Twilight étant à sa gauche, Lelfic tourna dans cette direction aussitôt que les murs de verre le lui permirent et continua de marcher avec prudence. Qui sait s'il n'y avait pas aussi quelques malicieux pièges dissimulés au détour d'un couloir ? Mais cela par contre, il n'avait aucun moyen de les déceler s'ils étaient bien cachés. Il faut dire que le jeune homme avait été franchement impressionné par cette salle de simulation capable de générer en quelques econdes un décord doté d'une consistance. Il était curieux d'en connaître les limites et se demandait si cette salle pourrait recréer une forêt.

Mais pour l'heure, la question était de rattrapper Twi. Et ce n'était pas non plus une mince affaire. D'autant que son arc, et ses pouvoirs de mutant, ne lui servaient à rien. Il ne voulait pas blesser son instructeur et était donc dans cette épreuve un ado ordinnaire. Par contre, ses flèches pourraient peut-être percer les parois de verre et lui permettre de les briser pour passer au travers. Suivant cette idée, il tira une flèche de son carquois, l'encocha et banda son arc. Et il hésita.

Avait-il le droit de faire ça ? Non, probablement pas. Le but du jeu consistait à poursuivre Twi dans ce labyrinthe de verre. Il avait même l'avantage de pouvoir garder sa proie à l'oeil grâce aux parois transparantes, ce qui l'aidait à se repérer. Mais passer au travers des parois serait de la triche. Et cela ôterait l'intérêt de l'exercice.

Lelfic détendit son arc doucement et rangea la flèche dans son carquois. Puis il se remit en marche dans la direction globale de Twilight. En observant ses déplacement, il pouvait à peu près deviner quel chemin suivait sa proie et par où il devait passer. Il accéléra donc légèrement le pas.

Tout en gardant un oeil sur Twi, il regarda de l'autre comment s'en sortait son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Dim 25 Mai - 23:18

Bon, terminée, la rigolade, les enfants, Félix est fatigué des parois de verres ! Il note bien être dans un cul-de-sac aussi se dirigea plus franchement vers Twilight en utilisant sa technique de course développée avec Lix. Les voila arrivés au point de départ, ils empruntent le chemin que Lelfic vient de suivre, mais Lix note une ouverture donnant droit sur Twi. Félix s'y engage en courant, un sourire de victoire sur les lèvres, Twilight est à quelques mètres seulement. Avertissement de Lix, tournons à droite... autre avertissement, à gauche, cette fois. 10 mètres... 8 mètres... 6 mètres.... BLAM !!!

Et revoila Félix sur le derrière, à compter des chandelles pendant que Lix traverse l'unique paroi séparant Twilight de Félix et demande :


- C'est bien beau, comme jeu, mais on apprend quoi, supposément ? Des techniques de course-au-mur... Lix d'être interrompu par un "Va chi**" de l'autre côté de la paroi par une forme incertaine sur le plancher, il continue, ...ou des trucs sur la torture quand les gamins t'auront mis la main dessus ? Parce que très franchement, je vois pas le lien entre cet exercise et le pouvoir de Lelfic, par exemple, ou même celui de Félix... à la limite, ça peut augmenter le lien entre lui et moi, mais on est dépendant de l'autre, de toute façon.

Félix, toujours par terre, de lever un bras et de pointer Twilight en lançant un "Et toc !" incertain par le manque d'assurance présent dans la voix du garçon étourdi. Heureusement qu'il est résistant, le bougre. Asselin ignora la question de Twilight ( il était clair que ça n'allait pas fort ) mais répondit à celle de Lelfic, toujours en restant sur son très cher plancher :

- Comme Lix l'a dit, Lel, on fera pas de torture ou rien ici, sérieux... par contre, un combo de chatouillis pourrait marcher, peut-être, non ? Le supplice de la goutte serait bien, mais on a pas de lavabo, et j'aimerais bien passer Twi à la planche, mais on n'a ni bateau, ni planche, ni eau et heureusement, ni requins. Bref, je sens qu'on a peu de moyen... à moins que je joue atrocement de l'harmonica pour le contraindre à se rendre, mais ça me ferait plus mal au coeur qu'à ses oreilles, alors....

Le clown du moment cherchait une solution pour trouver ce mot. Il aimait bien le jeu, par contre, devant se creuser la tête, ou se la frapper contre les murs, mais au moins, il brûlait de l'énergie, alors tant mieux ! Lix ne partageait pas son avis sur ce point, trouvant l'exercise futile et inutile en ce qui concerne les pouvoirs des deux enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Lun 26 Mai - 21:32

Lelfic fut le premier à répondre tout en avançant légèrement et en encochant une flèche. Ah ! Enfin, il agissait de manière à avoir une attitude plus agressive. Twilight en était presque reconnaissait, mais pas trop non plus, s'il pouvait jouer avec des flèches et briser les parois, il finirait pas blesser quelqu'un et le jeune mutant n'avait pas du tout envie d'aller voir Sarah pour un bobo quelconque. Donc pas question d'être trop blessé durant l'entrainement des petits.

Oui, ok ! Il n'était pas grand et pas le plus mature des trois, enfin il fallait le penser, sinon il fallait plaindre les profs. Twi regarda Félix qui revenait d'un pas assuré et si dirigeait droit sur lui et sur le mur. Et comme il fallait bien qu'il retombe et bien, il chuta à nouveau en semblait décontenancé par l'expérience. C'est alors que Lix, lui, posa LA question que Twi ne voulait pas entendre. Pour le moment il les faisait s'amuser c'était déjà bien non ? Mais en plus il voulait une visée pédagogique à tout cela, et bien il allait en trouver une, qu'on lui laisse un instant.

Il fallait croire que jamais il n'aurait un instant pour réfléchir, car déjà Félix reprenait la parole parlant de supplices et de chatouilles. Ah ! Un contact rapproché c'était amusant, mais totalement inutile sur Twilight. Il se dit qu'il faudrait qu'il fasse tout de même attention, mais bon, pour le moment il n'avait personne de trop proche et il fallait croire que Félix mettrait du temps à parvenir jusqu'à lui, surtout s'il passait la moitié de son temps assis sur le sol. Franchement, il ne pouvait pas avancer un poil non ? Mais comme il fallait tout de même qu'il le retrouve en bon état, Twi s'approcha de la paroi transparente et fixa son interlocuteur droit dans les yeux.


Je crois que j'ai oublié de vous préciser que mon pouvoir était nettement plus développé que de simples changements de couleur de peau. Il faut que je vous fasse une démonstration je pense. Lelfic, tu avais le droit d'utiliser tes flèches, même si me tirer dessus n'est pas une solution pour que je parle. Félix, les chatouilles ne me feront rien mais tu peux trouver mieux je pense. Et pour ce qui est de la douleur...

Il sortit son couteau de sa poche, le couteau qui ne le quittait plus depuis qu'il avait eu son dernier cours avec Aube. Et le couteau qui allait lui permettre de démontrer que son pouvoir était dangereux. Il regarda Lix avant de s'entailler la paume de la main et de la déposer sur la paroi qui se mit à fondre avec un crépitement assez sordide. Twi, la main en sang regardait l'acide faire son effet avant d'activer à nouveau son pouvoir pour stopper l'hémorragie.

Lix, tu veux que leurs pouvoirs se développent, très bien, qu'ils les utilisent sur moi alors. Enfin s'ils n'ont pas peur de se bruler les ailes.

Twi restait là, devant Félix, la main légèrement ensanglantée et le couteau toujours en évidence. Qui oserait faire le premier pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Ven 30 Mai - 19:56

Génial, l'activité quelques temps auparavent plus drôle prenait une tournure un peu plus... sauvage ? Bordel, c'était quoi ce cours à la c** ? Félix regarda, incertain, la vitrine fondre à cause du sang de Twilight, et croisa ensuite le regard aussi incertain que le sien de Lix. Les deux eurent une brève conversation mentale rapportée plus bas :

- Heuuu... Lix, on fait quoi, là ?
- Ce type est cinglé, point barre... mais faut sortir d'ici c'est le but...
- Donc j'utilise mon pouvoir sur lui ?
- Ton pouvoir... ? QUEL pouvoir, crétin ? Jusqu'à maintenant tout ce que tu as fais avec le plan astral, c'est de m'invoquer !
- À moins que Lelfic lui lance des flèches nos pouvoirs sont donc inutiles...
- On peut toujours esseyer de... renforcer ton lien avec le plan de l'Éther...

Comprenant l'objectif de Lix, Félix se redressa et se laissa sur le sol, en position de Bouddha, si vous voulez. Seulement assis en Indien, les mains posées sur ses genoux et ses yeux fermés, son bandeau orange retenant ses cheveux en broussailles hors de son visage. Lix traversa la partie fondue de la vitrine et vint lui donner des directives pour entrer en contact avec l'Astral :


- D'accord, alors premièrement, tu dois te concentrer super-fort, tout en laissant ton esprit vide. Laisse le déambuler dans l'espace et le vide, laisse le rejoindre mon essence, ne te concentre sur rien en particulier et...

- Lix, ta gueule !

La réponse de Félix grinça entre ses dents serrées. Se rendant compte qu'il ne faisait que le déconcentrer, Lix lui fit une grimace gênée d'excuses et regarda le gamin se concentrer et faire un point fixe dans sa tête, ne songeant à rien de précis. Le mieux que pouvait faire Félix avec ses pouvoirs, pour le moment, serait de réussir à atteindre la dimention astrale et d'aller rejoindre l'esprit de Twilight afin de lui soutirer cette information recherchée. Encore là, il lui faudrait réussir à se projeter hors de son propre corps avant de dire qu'il pouvait en rejoindre un autre.

En bref, les actions concrètes et visibles de Félix / Lix présentement : Félix s'asseoit, ix parle et se fait taire, et Félix se concentre, assis en Indien, les yeux fermés, et un léger sourire sur les lèvres, Lix gravitant autour de lui, notant le peut-être progrès qui sera fait avec le Plan des Astres.
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Lun 2 Juin - 19:58

Lelfic continuait de marcher tranquillement, d'un pas mesuré. On aurait pu croire qu'il se promenait mais il n'en était rien, bien entendu. L'attention qu'il portait à la fois aux déformations de la lumière passant à travers les parois de verre, à son équipier Félix et à sa proie Twilight, puisaient toute l'attentions mentale dont il était capable. Contrairement à Lix, Lelfic trouvait cet exercice très profitable, pas au niveau des pouvoirs, certes, mais sur un autre plan. Il devait mobiliser tout son esprit, ses capacités d'analyse et de discernement, afin de réussir cet exercice. Il y avait également un aspect tactique et psychologique, le self-contrôle prenant une part importante. Et pour réussir à arracher des aveux, surtout à une personne comme Twi, du peu qu'il avait pu en voir, il fallait savoir se montrer très persuasif, et donc bon psychologue à ce niveau là. Non, même si les pouvoirs n'entraient pas en ligne de compte, l'excercice n'en était pas facilité, bien au contraire. S'il avait suffit de viser et de toucher une cible avec ses flèches ultra-rapides, il aurait pu s'en sortir sans trop de difficultés à son avis, mais là ... Il doutait de sa réussite, même avec Félix et Lix comme équipiers.

Tout en marchant, il réfléchissait à une manière d'utiliser leurs pouvoirs respectifs pour cet exercice. Pour ses propres faultés, c'était inutile d'y songer pour l'instant, malgré l'autorisation de Twi, car de l'endroit où il était, ses flèches toucheraient les parois de biais et ne feraient que rebondir dessus sans les traverser, et risquaient de se briser par dessus le marché. Risque que Lelfic refusait de prendre car ses projectiles étaient trop précieux. Ils étaient les seuls qu'il était capable de "sentir". Il avait autrefois essayé avec d'autre flèches mais n'avait rien sentit du tout, des objets ordinaires. Seuls ces flèches qui l'accompagnaient depuis des années contenaient ce petit quelque chose qui permettait au jeune archer de toujours savoir où elles se trouvaient quelque soit la distance. Il était donc hors de question de tirer pour l'instant. Il ne pouvait qu'avancer, son arc dans la main gauche et ses flèches au chaud dans le carquois battant sa cuisse droite au rythme de ses pas.

Et pour utiliser le pouvoir de Félix, à savoir Lix, cela s'avérait visiblement tout aussi impossible. De ce qu'il en avait vu, Lix ne pouvait avoir aucune influence sur la matière, à l'exception du corps de Félix, il ne pourrait donc rien faire à Twilight qui les aide à le capturer.

Pensant à cela, Lelfic vit Félix s'assoir au sol en une position bien singulière et fermer les yeux. Lix lui murmurait des choses que Lelfic n'entendait pas et Félix le fit taire, manifestement dérangé par le babillement de la petite boule astralle. Lelfic sourit. Il ne pouvait sempêcher d'être amusé par ce duo franchement comique et ô combien sympatique.

A force d'avancer, Lelfic se retrouva au niveau de Twilight. Entendre par là que les deux parois de verre qui les séparaient étaient désormait perpendiculaires à une flèche qui viserait Twi. Lefic décida donc de tenter sa chance. Il prit une flèche dans son carquois, l'encocha et brandit son arc en tirant sur la corde, ramenant sa main droite et l'empenage de la flèche au niveau du menton. Mais il ne tira pas. Il ne visait pas vraiment Twi mais juste à côté. Il ne voulait pas le blesser. Malgré la démonstration dont les avait gratifié leur "instructeur", Lelfic répugnait à blesser des gens, et tout particulièrement ceux qu'il trouvait amicaux. Il visait donc à côté de Twi et restait là immobile, se concentrant et essayant de sentir son pouvoir.

Et il parvint à le sentir. Il n'aurait su dire s'il était resté dans cette position une seconde ou plusieurs minutes car il avait lui aussi les yeux fermés, mais il sentait son pouvoir. Pour être plus précis, il sentait son énergie circuler dans son corps et obéir à sa volonté. Il la sentait se rassembler dans son torse et remonter le long de ses bras pour passer dans l'arc puis dans la flèche vivbrante de force. C'était comme ce qu'il avait fait plus ou moins inconsciament dans la matinée, mais cette fois, il avait un peu plus de contrôle. C'est par sa volonté qu'il mobilisait une partie de l'énergie de son corps pour la transmettre à sa flèche via son arc.

Mais le plus dur restait à faire. La flèche était à présent investie d'énergie, mais ce n'était qu'une masse informe de puissance. Lelfic mobilisa son esprit et sa volonté pour tenter de façonner cette énergie et de lui donner la forme et la fonction voulue. Et que voulait-il faire ? Pas une flèhe rapide, cela ne lui servirait à rien dans ce contexte. Il lui fallait une flèche capable de transpercer ce verre. Le jeune archer tenta donc, par la force de son esprit et de son pouvoir, de mobiliser cette énergie à la pointe de la flèche, pour la rendre plus affutée, capable de traverser les obstacles qui se dresseraient devant elle, grimaçant et suant sous l'intensité de l'effort. Mais il sentait qu'il y parvenait. Lentement, très lentement, l'énergie investie dans la flèche se rassemblait vers la pointe. Patience, il y serait presque. Il ne savait pas combien de temps il venait de passer à façonner cette flèche perçante, mais il y était presque. Encore quelques secondes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mer 4 Juin - 20:46

Twilight regardait les deux garçons qui participaient à son petit jeu avant de considérer que ce n'était pas une bonne idée de faire fondre la paroi. Il avait fait peur à tout le monde pour pas grand chose. Mais en fait ce n'était peut-être pas si mauvais, après tout ils avaient maintenant compris que c'était dangereux un mutant et que tout pouvoir avait quelque chose de dangereux en lui. Mais pourquoi est-ce qu'ils n'attaquaient pas plus franchement à présent ? La peur était elle trop présente ?

Félix s'installait sur le sol pendant que Lelfic encochait enfin une flèche. Alors là ça commençait à chauffer pour le jeune instructeur ! Il ne fallait pas qu'il se prenne une flèche tout de même. Et puis qu'est ce qu'il allait faire avec une flèche ? Lui tirer dessus ? C'était dangereux aussi ça ! Donc ne pas rester trop proche de la ligne de mire.

Et puis s'amuser quand même. Donc comment s'amuser ? Avec Lelfic, il fallait se méfier, mais Félix lui il était gentil, et puis il n'avait pas d'arme ! Donc pourquoi ne pas s'amuser surtout avec lui ? Et bien chose prévue, chose faite. Il regarda avec un grand sourire le trou devant lui et le passa sans problèmes. Puis il s'accroupit à coté de Félix et posa sa tête sur les genoux du jeune mutant.


Tu sais que tu es confortable ?

Oui il était confortable le petit ! Et puis c'était pas dangereux du tout de s'allonger sur ses genoux, il était gentil et trop mignon pour faire du mal à une mouche. Et puis il était temps que le jeu évolue un peu. Parce que de courir dans un labyrinthe c'était bien, mais lassant à la fin. Donc maintenant ... un changement de jeu. Il fallait trouver un moyen de faire dire le mot magique à Twi pour que la salle s'ouvre.

Mais il ne fallait pas oublier pour autant que Twilight avait toujours son couteau à la main, qu'il le tenait fermement même dans sa position et qu'il s'ennuyait quelque peu. Donc il était tout à fait possible qu'un coup parte si jamais on l'attaquait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Jeu 5 Juin - 17:50

Félix se concentrait les yeux fermés, cherchant à sentir la porte du Plan Astral pour permettre à son esprit de s'y infiltrer et d'ainsi aller voir l'esprit de Twilight pour savoir le bon mot, et peut-être essayer de contraindre celui-ci à le prononcer. Les yeux fermés, les pensées de Lix devenaient son regard, et même, à la limite, il pouvait voir ce que Lix voyait. Maintenant, se concentrant, il voyait au-travers des yeux de Lix et voyait son corps aux côtés de Twilight ? Twi se pencha et s'installa confortablement sur Asselin comme sur un pouf. Ce léger contact eut comme effet de dissiper la concentration de Félix, qui revint brutalement dans son corps, lui qui était en train de réussir à se libérer de celui-ci ! La concentration pour la Projection Astrale est immense et avec un Twi à portée de main et de voix qui ne veut que s'amuser et ne pas s'ennuyer, le pouvoir de Félix devra être travaillé une autre fois. Le Twi a d'ailleurs raison sur un point ; Félix est trop mignon et gentil pour faire du mal à qui que ce soit... mais au fait, Twilight est encore armé, même bien installé sur Félix ??? Bordel, là, on est dans la m....

Revenant donc à lui, Félix lança à son compagnon éthéré tout en ouvrant les yeux et en évitant, pour le moment, le regard du délégué reposant sur lui :


- Avec Twilight dans les jambes, mon pouvoir marchera jamais, Lix...

D'ailleurs, pour être très franc, Félix aurait préféré qu'une fille soit installée comme ça sur lui, il aurait eu matière à la rigolade pour lui aussi... maintenant, seul Twilight avait l'air de bien s'amuser avec Félix tandis que le gamin n'était pas entièrement d'accord. Notez bien ici que Félix n'est pas homophobe ou rien, en fait, il aime bien s'amuser ainsi à faire des farces avec ses amis en les calinant ou quoi que ce soit, mais dans la situation présente, le jeune garçon ne savait pas pourquoi, mais il sentait comme un léger malaise à embarquer dans le jeu du délégué, comme une barrière à sa rigolade habituelle, comme si Twilight aimait trop ça se jouer ainsi avec lui. Peut-être pas "aimait trop", mais seulement que Félix ne voyait pas de lueur de jeu dans les yeux de Twi, il ne voyait que du tout naturel dans les actions de ce garçon sympathique mais un brin trop attachant. Lix approcha, songeant aux autres alternatives pour faire dire le mot à Twilight... sans pouvoirs astraux, sans armes ou moyen de torture sympathique... bordel, y'avait pas grand chose à faire !

- Honnêtement, Félix... pour le moment, j'suis à court d'idée sur la façon d'le faire parler...

Se retrouvant tous les deux dans la même situation, ignorant quoi faire, surtout que Twi semblait prêt à se servir de son couteau si un danger approchait, Félix haussales épaules et fouilla dans ses poches en soulevant un peu la tête de Twi, pour en ressortir son harmonica et commencer à jouer Cotton-Eye Joe. Pendant ce bref moment d'entraînement d'humeur de la part de Félix, Lix s'approcha de Lelfic en passant à-travers les vitrines pour voir de plus près ce qu'il faisait. Contrairement à son habitude, dû à l'intervention de Félix un peu plus tôt, la baballe se tut et se contenta de regarder les mouvements et la concentration du jeune archer.
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Jeu 5 Juin - 18:47

Ayant gardé les yeux fermés pour faciliter sa concentration, Lelfic n'avait rien vu manège de Twilight. Il était touhours debout, l'arc bandé et la flèche prête à partir. Une goutte de sueur coula le long de sa tempe et sur sa joue alors qu'il se concentrait à lextrême pour façonner l'énergie emprunte dans son projectile. L'effort durait depuis quelques secondes seulement mais il avait l'impression qu'il s'escrimait depuis une heure à contenir, pousser et concentrer la puissance là où il voulait.

Puis il ouvrit les yeux, la déception peinte sur son visage. Il avait échoué. L'énergie de sa flèche était instable et il n'était pas parvenu à la façonner de la bonne manière, elle s'était dispersée dans son étreinte mentale et perdue. Sa flèche était redevenue presque ordinaire.
Le jeune archer dépité abaissa son arc et relàcha doucement la tention de la corde.

De toute manière, qu'aurait-il pu faire ? Même en tirant juste à côté de Twi, cela ne l'aurait certainement pas impressionné et il ne voulait pas le blesser. Son arc, avec ou sans ses pouvoirs, était inutile dans cet exercice. Il rengea sa flèche dans son carquois et repris sa lente progression dans le dédale de verre. Cette fois, il passa son arc en baudouillère autour de son torse et se servit de ses deux mains libres pour se diriger, l'une devant lui et l'autre plaquée à la parois de gauche. De cette manière, il pouvait accélérer le pas et presque courir sans sirsque de rentrer dans un mur. Il tourna à gauche dès qu'il le put, ce qui lui fit faire un demi-tour et arriva ainsi à l'endroit où Twi avait fait fondre le verre. Il l'avait rattrappé, enfin. Et leur instructeur se retrouvait à présent, par sa propre faute, coincé entre les deux jeunes gens, enfin presque, vu que l'un des deux jeunes gens était coincé sous Twilight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Jeu 5 Juin - 19:10

Il était bien installé et en plus son doudou provisoire le gardait. Donc tout bénef ! Surtout qu'il lui avait permis de ne plus être concentré donc ... il était fier de lui. Il était un vrai parasite à concentration et pouvait faire maintenant tout ce que bon lui semblait pour s'amuser. D'ailleurs en parlant d'amusement, il trouvait son idée de jeu de plus en plus fun. Parce que tout de même c'était génial de pouvoir jouer comme ça avec d'autres garçons qui ne risquaient pas de se retrouver prisonniers du pouvoir du jeune mutant.

Il fixa Lix un instant pendant que la baballe faisait son effort de réflexion pour savoir comment le faire parler. C'était pourtant tout simple de faire parler Twilight ... ou pas !


Jaloux Lix ? Toi aussi tu voudrais un calin, mais je peux pas t'en faire, je suis navré parce que tu es trognon dans ton genre. Félix ? Je te dérange pas trop là ? Tu veux pas que je me pousse ?

Puis il regarda ce que faisait Lelfic, son autre élève était désappointé de ne pas avoir réussi à faire son petit tour avec sa flèche. Cela se lisait sur son visage. Tout comme se lisait son envie d'en finir, peut-être pas en tuant Twi, il ne fallait pas aller jusque là, mais en le forçant à révéler son mot de passe secret.

Le mutant s'avançait maintenant et regardait le groupe avec un drole d'air. Quoi ? Mais c'était bien sur, Twi savait exactement ce qu'il avait, il était ... jaloux ! Oh ! Que c'est mignon les gens qui s'aiment. Twilight allait aider ces deux garçons à trouver l'âme soeur. C'était sur !


Oh, pauvre Lelficounnet, il est jaloux ! Allez, viens faire un câlin toi aussi mon petit choupinou.

Bon alors ? Ils réagissaient ou pas ? Parce que à part se mettre à leur crier dessus : "Faites moi dire le mot de passe d'une manière ou d'une autre, mais bougez vous ..." il n'avait plus tellement d'idée. Il était collant pour cette seule et unique raison. Et aussi parce que c'était amusant de se coller aux autres, il était un garçon très tactile depuis qu'il était certain de bien se contrôler. Un peu collant, mais personne n'allait lui en vouloir non ?

_________________


Dernière édition par Twilight Taboï le Sam 7 Juin - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Ven 6 Juin - 18:38

Félix continua de jouer de son instrument de musique sans se préoccuper de Twilight, couché sur lui. Il ne répondait même pas à Twi ou rien, semblant l'ignorer...

Lix pendant ce temps était aux côtés de Lelfic et put aisément remarquer l'absence de joie sur le visage du gamin. Assurément, sa flèche avait ratée son truc, pour qu'il soit autant dépité. La baballe astrale s'approcha de l'archer pendant que celui-ci contournait la paroi de verre et arrivait devant le trou causé par le délégué des élèves. Lix se demandait pourquoi Félix ne réagissait plus face aux interventions de Twilight et alla chercher la réponse dans son esprit. L'être astral écarquilla les yeux comme des assiettes, l'idée de Félix pouvait très bien marcher ! La baballe s'approcha de l'oreille de Lelfic et exposa en quelques mots l'idée toute simple du garçon coincé sous Twi :


- Lelfic... laisse Twi s'ennuyer.

Brillante idée de la part du gamin observateur qu'était le boute-en-train grimpeur d'arbres. Félix avait noté que Twilight ne parlerait probablement pas tant qu'il s'amuserait dans ces cages de verres, alors le meilleur moyen de le décourager et de le forcer à prononcer ce damné mot ne serait tout bêtement qu'en ennuyant Twilight pour le forcer à vouloir sortir d'ici et d'aller s'occuper ailleurs. Bien entendu, le mot prononcé, Félix ne voulait pas que Twi garde une opinion de type ennuyant en ce qui le concerne, donc il lui ferait un bon calin pour lui remonter le moral. Mais pour le moment, le gamin ne jouait que de son instrument de musique et n,avait aucunement l'intention d'agir plus que ça, de répondre aux provocations de Twilight ou rien. Pour le faire bouger, il faudrait une bonne intervention, et encore, Félix chercherait à ennuyer Twi par toutes ses actions. Le seul fait de chercher un moyen pour sortir du labyrinthe de verre mettait Twi en état d'excitation, alors simplement ignorer les alentours serait suffisant pour le démoraliser et le contraindre à se mettre à table, non ?

Une idée de génie, lorsqu'on connait Twi, bravo Félix ! Restait plus qu'à espérer que Twilight ne veulle pas se faire son propre fun aux dépends du gamin installé sous lui...
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Sam 7 Juin - 17:36

Lelfic avait légèrement pâlit lorsque Twilight voulu lui faire un câlin. Mais quelle idée ! Il pouvait bein faire ce qu"il voulait et aimer qui il voulait mais Lelfic lui n'était pas de ce bord-là ! Il faut dire que le jeune archer n'avait plus touché un être humain depuis bien longtemps. Les seul contacts physiques qu'il avait étaient avec les animaux qu'il dépeçait pour les manger ensuite, quand il arrivait à abattre une proie.

Puis il vit Lix entrer dans la tête de Félix jouant de l'armonica et venir ensuite près de lui pour lui murmurer son idée.

Laisse Twu s'ennuyer ... Mais quelle idée de génie ! Bien sûr, il aurait dut y penser. Twi semble du genre à s'amuser de quasiment tout évènement, un gamin surexcité qui ne tient pas en place. Felix a réussi à bien cerner le personnage et à dénicher le point faible de sa personnalité pour en faire une arme à leur service. Que n'y avait-il pas pensé plus tôt lui-même ?

Décidant de suivre ce conseil à la lettre, Lelfic s'assit au sol à l'endroit même où il se trouvait, adossé à une parois de verre. Et que ferait-il pour que Twi s'ennuie ? La réponse et toute simple : rien. Il resterait assis là, à ne rien faire jusqu'à ce que Twi les libère ... ou qu'il périssent tous trois d'inanition, ou encore que quelqu'un interrompe le programme de simulation depuis l'extérieur. Mais ça, il était fort peu probable que ça arrive.

Il n'y avait donc rien à faire d'autre qu'attendre. Connaissant Twi, il détesterait cela plus que tout ce qu'ils pourraient tenter. Le jeune archer coinça une des extrémités de son arc entre sa chaussure et le sol et tira sur l'autre pour enlever la corde qu'il roula soigneusement avant de la ranger dans sa poche. Puis il appuya sa tête contre la parois en fermant les yeux pour profiter de la musique jouée par Félix. L'harmonica n'était pas son instrument préféré. Pour lui, rien ne valait se son d'un piano ou d'un violon, ou encore d'une guitare, accoustique ou électrique. Mais il n'était pas vraiment fan des instruments à vent. Cependant, Félix jouait de son petit instrument avec maîtrise. Le petit ir air qu'il venait de jouer, joyeux en entrainant, avait laissé place à une mélodie plus douce, à la fois lancinante et mélancolique, très agréable à l'oreille et résonnant jusque dans le coeur.

" Quelle jolie mélodie ... "

Trois petits mots puis plus rien. Lelfic se tut, laissant la musique emplir son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Sam 7 Juin - 19:43

Que quoi ? Ils allaient faire quoi ? Le laisser s'ennuyer ? Mais c'est qu'ils étaient intelligents les petits, très intelligents, mais Twi ne s'ennuyait jamais, ou presque. Et il savait très bien s'occuper. Tout d'abord il lui fallait quitter cette position, c'était pas assez confortable pour rester longtemps. Il se leva donc et fit quelques pas pour se dégourdir les jambes avant de ranger son couteau dans l'étui situé dans sa poche.

Puis il regarda tour à tour les deux garçons et se demanda comment les sortir de leur récente réserve. Ils voulaient que Twi s'ennuie, donc il fallait qu'il trouve un moyen de s'amuser sans pour autant que cela ne dérange pas ses élèves. Et pour cela il lui fallait donc une bonne idée de la marche à suivre. Tout d'abord il devait trouver un type d'amusement, puis un moyen et enfin une cible.

Il regardait les deux garçons en souriant avant de se planter devant Lelfic. Il pensait que le garçon était le moins sociable des deux et que ce serait plus simple de le faire jouer. Voila pour la cible, le type d'amusement était de calculer le temps qu'il faudrait aux joues du garçon pour être rouges. Et le moyen, s'amuser avec lui...


C'est très vilain de refuser de jouer avec moi tu sais. Je crois que je vais devoir te punir, mais comme tu es choupinou toi aussi, je ne vais pas être trop méchant pour la punition.

Il se rapprocha encore bloquant toute possibilité de sortie au jeune homme et lui sourit d'une manière enfantine qui devait faire peur. Il s'avança avec une démarche de prédateur en se pourléchant les babines et se plaça à quatre pattes face à sa cible. Il le fixa droit dans les yeux et lui demanda d'un ton gentil, mais terriblement pervers.

J'hésite entre te prendre pour un doudou ou bien t'entailler la joue, tu penses quoi toi ? Je suis certain que ton sang à un goût délicieux, la seconde solution serait donc la meilleure. Surtout que ne t'en fais pas, ma salive est un excellent cicatrisant.

Il porta sa main à sa poche tout en le fixant droit dans les yeux. Ils ne voulaient plus jouer ? Mais Twi ne comptait pas leur faire ce plaisir. Il était dans une simulation et il comptait bien la faire durer jusqu'au bout. Ils n'avaient qu'à agir un peu eux aussi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Dim 8 Juin - 4:32

Le jeune archer assis avait les yeux fermés et ne vit pas la "manoeuvre d'encerclement" de Twi. Plongé qu'il était dans la musique jouée par Félix, il se sentait bien, et la phrase qu'avait prononcé leur instructeur, parlant de punition lui donnait l'impression de ne pas le concerner. Il pensait même que finalement, ce ne serait pas si désagréable d'attendre que Twi mette fin à l'exercice. Mais bien entendu, il se trompait lourdement.

Losqu'il eu conscience de la présence tout près de lui, il ouvrit les yeux qui tombèrent aussitôt sur ceux de Twi, à quatre pattes devant lui. Là, il ne se sentait plus bien du tout, et plus gêné qu'autre chose. Et lorsque Twi parla à nouveau, Lelfic pâlit carrément en se plaquant d'avantage contre la parois de verre.

Soit ce gamin poussait la plaisanterie un peu loin, soit il était complètement cinglé. Dans un cas comme dans l'autre, Lelfic n'aimait pas ça. Il pronnonça quelques mots d'une voix hésitante et vraiment faible.

" Heu ... Félix. Au secour ... "

Mais Félix ne l'avait pas entendu. Il ne le pouvait pas l'entendre. Il avait parlé si bas qu'avec le son de l'harmonica, il n'avait pas entendu sa propre voix. Et Twi de rapprochait de lui, une main dans sa poche.

Lelfic avait dépassé le stade de de la surprise. Il avait peur. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il avait peur de Twi que son instinct lui indiquait être une menace pour lui. Dans un élan de panique totalement irraisonnée, il s'écarta en glissant contre la parois, cognant au passage Twi trop près de lui. A gestes maladroits, il se releva en essayant de s'éloigner le plus possible de lui. Malheureusement, il avait laissé son arc dans la manoeuvre et il gisait au sol, plus près de Twi que de lui-même.

Mais avec quatre bons mètres entre lui et Twi, il parvint à se calmer, sa raison reprennant le dessus sur son instinct animal un peu plus développé que chez les gens ordinaires, pour la simple raison que, rappellons-le s'il en est besoin, il avait vécu durant des années en vagabond solitaire persuadé d'être traqué par le monde entier. Forcément, ça laisse des traces dans un esprit, surtout jeune.

Bref, il parvint à calmer sa peur. Après tout, Twi était là pour leur apprendre des choses, il n'allait pas leur faire du mal. Du moins c'est que lui disait sa raison, dans la logique des choses. Mais son instinct, durant un instant, lui avait sonné un tout autre son de cloche. Twi était un humain, et Lelfic avait craint les humains durant des années. Malgré la sécurité qu'il ressentait à être entouré de mutants semblables à lui-même, il avait été envahit d'une réminiscence de sa vie solitaire qui n'avait pris fin que la veille face à une menace même virtuelle.

Le respiration du jeune archer revint à un rytme plus régulier et la couleur commença à revenir sur son visage. Il était debout, regardant alternativement Twi et son arc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Lun 9 Juin - 17:11

Laissant écouler une tranquille mélodie à son harmonica, Félix n'avait eu conscience que de Twilight se levant de sur lui. Le reste n'était que peu audible, il entendait bien Twi parler, mais Lelfic semblait ne rien dire, aussi le jeune garçon entrouvrit les yeux à temps pour vori Lelfic s'écarter d'un Twi semblant... dérangé serait-il le bon terme ? Félix lança un regard vers Lix, qui se retourna vers son maître également. Les deux soupirèrent à l'unisson, il y avait de quoi déprimer, bordel, ce jeu ne terminerait jamais, toutes le stechniques des enfants sur Twilight ne marchaient pas pour une raison ou pour une autre.

Oui, on pouvait empêcher une action avec la menace d'un couteau, mais ayant tellement peur de sombrer dans l'ennui et dans la déprime, Twilight allait les menacer de réagir et de bouger. Comment se sortir de cette situation douteuse ? Félix aimait bien ses rencontres de la journée, les deux autres gamins étant sympathiques également, mais les évènements lui signalaient que de quitter son refuge de couvertures ce matin n'était peut-être pas sa meilleure idée de la semaine. Le gamin avec un pouvoir astral se leva enfin, arrêtant de jouer, alors que Lelfic s'écartait d'une menace, et Asselin s'approcha de sa baballe, postée en-travers du mur, s'amusant de son étheralité. Il lui tint à peu près ce langage :


- Une autre idée, Lix ? Je crois que l'inaction va être impossible, puisque Twilight n'embarque pas dans les règles de ce jeu-là.

Prenant un air grave, Lix hocha la tête. L'être astral réalisait aussi bien que son maître le pétrin dans lequel ils s'étaient lancés maintenant qu'ils avaient vu Twilight à l'oeuvre. La question de base revenait donc, comment faire dire à Twilight le fichu mot ? Félix pourrait retenter de tomber dans l'étheralité afin de discuter avec la partie de Twilight reposant dans ce plan d'existence, mais il ne maîtrisait pas encore assez son pouvoir, bordel, quelle situation de m**** ! La seule influence de son pouvoir était la présence de Lix... pratique ! Bon, ça faisait une tête de plus pour penser à un plan d'acion...

- Je manque d'idée, ces derniers temps... j'l'ai ai oubliées dans la commode, ce matin, Félix !

Le gamin apprécia l'humour de sa baballe, mais lui tira la langue pour faire des absurdités dans ce moment légèrement paniquant...
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mar 10 Juin - 1:01

Les secondes défilèrent lentemebnt tandis que Félix se leva pour se rapprocher des deux garçons. Mais dans l'esprit de Lelfix, le temps semblait s'accélérer. Sa peur s'étant dissipée, il avait récupéré ses facultés mentales et raisonnement et réfléchissait à toute vitesse pour trouver l'idéer géniale qui leur permettrait de mettre fin à ce jeu.

L'exercice prenait une tournure l'incitant à penser qu'il avait assez duré et qu'il valait mieux y mettre fin rapidement. Les idées se bousculaient dans sa têt mais il les rejetait les unes après les autres. Menacer Twi de son arc ne lui ferais in chaud ni froid, ou plutôt, cela le ferait rire plus qu'autre chose. L'attaque de chatouilles proposée plus tôt n'aurait pas d'avantage de succès, car il risquait d'aimer ça et d'en redemander. En fait, à part l'ennuier, uil ne voyait pas comment désarçonner Twilight. Sous ses traits de gamin juvénile et innocent, ce mec était un adversaire redoutable, dans le sens où il était inébranlable. Volubile, certes, mais rien ne pouvait le désarçonner. De plus, il savait s'y prendre pour déstabiliser ses adversaires, et pas qu'un peu !!!

Lelfic réfléchit. Comment auraient agit Sylvainet et Laura à sa place ? Ils lui auraient problement couru après pour l'attrapper et l'immobiliser, à la suite de quoi ils auraient appliquée la vieille méthode de dressage des animaux comme des enfants : le bâton et la carrote.

C'était ça ! Voilà la solution ! A cet instant, un souvenir anodin remonta à la mémoire du jeune garçon. Un vieil homme du village voisin de l'orphelinat où il avait grandi était généreux en histoires et beaucoup d'enfants aimaient l'écouter raconter son passé, vécu ou imaginédans les moindres détails. L'homme avait été un chimiste dans sa jeunesse et il avat dit une fois qu'en chimie,le principe dominant disait "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" Il avait ensuite expliqué que cette phrase faisait référence au fonctionnement d'une transformation chimique durant laquelle la matière obtenue à l'arrivée est équivalente à la matière de départ, bien que différente. Et il avait ensuite énnoncé que ce principe pouvait s'étendre à une bonne partie du reste de l'existence, et pas seulement en chimie. Dans la vie, il faut souvent payer le prix pour obtenir quelque chose.

Le bâton et la carotte, et un prix à payer pour obtenir quelque chose. Il s'agissait d'un marché ! Il fallait offrir quelque chose à Twi en échange du mot qui mettrait fin au jeu. Lelfic n'eu pas à se creuser la cervelle bien longtemps pour trouver la carotte, considérant ce que Twi avait dit de lui eu peu plus tôt. Mais il ne voyait pas de bâton. Et bien il devrait s'en passer et espérer que la carotte à elle seule serait suffisament alléchante pour le jeune garçon excentrique.

Lelfic s'avança vers Twi d'un pas calme et déterminé. Ce qu'il allait devoir faire ne lui plaisait pas du tout. Ce genre de chose lui était complètement étranger et il ne les apréciait guère, et c'est un euphémisme. Mais il n'avait pas vraiment le choix. Twi était bien capable de les garder enfermés trois jours. Pour ce sortir de ce piège, le compromis était obligatoire.

Nécessité faisant loi, il n'était pas possible d'y échapper. Lelfic s'arrêta à un pas de Twiet se baissa pour reprendre son arc. Puis il regarda le garçon devant lui pour lui annoncer ce qu'il avait à lui proposer.

" Twi, si tu mets fin à cet exercice immédiatement, je ... "

Il ne pouvait pas aller jusqu'au bout. En dire d'avantage était trop difficile. Mais il n'avait pas le choix. Il commençait à avoir atrocement faim, son exercice de concentration lui ayant bouffé une partie de son énergie. Si le jeu s'éternisait, il finrait au fil des heures par se retrouver dans le même etat de faiblaisse qu'à la fin de son entraînement de la matinée. Quelle journée chargée ! Et elle n'était pas encore finie !

Rougissant jusqu'à la racine des cheveux, Lelfic se prépara à encaisser la honte, et peut-être aussi le dégoût, qu'il ressentirait inévitablement et se jeta à l'eau.

" Si tu mets fin à cet exercice immédiatement, je te ferais un câlin ! "

Voilà, c'était dit. Il ne pourrait plus reculer maintenant. Si Twi acceptait, il serait obligé de payer le prix qu'il avait proposé, et impossible de revenir dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mar 10 Juin - 12:38

Quand un Twi se rapproche d'une cible mouvante qui le repousse, et bien il tombe. Et lorsqu'en plus il a la main sur un couteau quand il tombe, il s'entaille le doigt. C'est donc un Twilight énervé, peiné, vexé et surtout blessé qui se retrouva sur les fesses à regarder son doigt où le sang perlait. Il activa son pouvoir pour cesser le saignement et regarda Lelfic avec un air mauvais. Non seulement il ne voulait pas jouer, mais en plus il était mauvais perdant ! Le vilain ! Il allait falloir le punir.

Sans compter que Félix non plus n'avait pas l'air de vouloir jouer et qu'il le laissait s'amuser tout seul. Ils n'étaient pas amusants tous les deux, mais Twi ne leur ferait pas le plaisir de mettre fin à la simulation. Il passa de l'un à l'autre en se relevant et en grognant dans son absence de barbe.


Vous êtes deux méchants ! Voulez vous participer non mais !

Oui, réaction très mature d'un garçon énervé par le comportement de ses deux élèves ! Et puis c'était quoi cet air qu'il avait le Lelfic ! Pourquoi il rougissait ! Quoi ? Mais pourquoi mettre fin à la simulation, il n'avait pas envie de dire le mot ! Et il faudrait beaucoup de persuasion pour qu'il finisse par le faire ...

Ah ? Un câlin ! Mais c'était une bonne idée ça, enfin peut-être pas tant que ça tout de même. Il avait bien vu que cela coutait à l'autre garçon et il ne voulait pas le traumatiser d'avantage. Donc non, désolé, mais Twi n'était pas intéressé par un câlin.

Il jeta un regard déçu aux deux garçons et prononça d'une voix calme mais forte.


Vous n'êtes pas amusants, le jeu est fini, voila vous êtes contents ! NUIT !

Les parois de verre descendirent lentement dans le sol et dès que cela fut fait Twilight alla près de la porte qui s'était materialisée.

Oh, je crois que j'ai oublié de vous dire qu'il y avait un mot à ne pas prononcer... Oups alors ! Lelfic, tu feras un câlin à quelqu'un que tu aimes bien, pas à moi alors que tu me détesteras dans quelques secondes.

Cette phrase avait été dite avec un grand sourire ironique et désabusé, Twi en avait assez de ces deux garçons qui ne voulaient pas comprendre que ... il faisait ça pour leur bien ! Ils devaient apprendre à se défendre et ne pas rester passifs, ils devaient aussi apprendre à se battre et c'était bien ce qu'il comptait leur faire faire ... Car effectivement, alors que la porte semblait se fondre à nouveau dans le décor, toutes les lumières de la salle s'éteignirent plongeant l'ensemble de la structure dans le noir. Seuls deux spots éclairaient faiblement Lelfic et Félix. Twi, était devenu totalement invisible sauf pour quelqu'un capable de voir dans le noir (et ça tombait bien, Twi le pouvait ...)

Le jeu n'était finalement pas terminé et il prenait une nouvelle tournure avec le couteau qui fendit l'air à quelques centimètres de Félix. La voix qui s'exclama :
Oups raté était manifestement très contente de ce changement. Ils ne voulaient plus jouer, mais ils allaient devoir courir s'ils ne voulaient pas se retrouver blessés par un couteau lancé par un prof un peu fêlé !

[HRP, merci de la proposition Lelfic, mais j'ai déjà un ange rien qu'à moi et lui il aime les câlins ... Julian ... je te n'aime ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mar 10 Juin - 18:21

Bon, voila Twilight qui pète les plombs. Désolé Twi, mais Félix et Lelfic jouaient entièrement dans les règles, puisqu'ils ont réussis à te faire dire le mot ! Le point que Félix trouvait moins agréable fut l'obscurité qui tomba aux mots "Oups alors" exception faite des entourages de Félix et Lelfic. Bon, encore là on a un Twi seulement fatigué de pas avoir affaire à deux gamins sadiques mais à deux enfants sympathiques, ou quoi ?

Le seul problème à cet exercise était le sifflement que le garçon décela juste à côté de lui et le "Oups raté" qu'il entendit de Twilight. Félix n'eut aucun mal à deviner qu'il était maintenant dans la mer**, comme on disait au Québec. Probablement que Twi était fatigué du fait que Félix n'embarquait pas suffisament dans ses manigances. Alors Félix chercha à s'orienter pour s'échapper de ce maniaque, mais encore là, il aimait bien le personnage, c'est simplement que celui-ci semblait ne pas l'apprécier parce que ses techniques marchaient trop bien, sûrement. Bon, ils étaient comme sur une scène de Théâtre : l'éclairage faible, mais seulement sur lui l'empêchait de voir les alentours avec des yeux s'habituant au noir, alors la solution de Félix dans ce cas ?


- Lix, guide-moi !

Puis le garçon ferma les yeux. La baballe sortit de la lumière et ses yeux s'adaptèrent à l'obscurité. Mais un petit côté de l'être astral voulait s'amuser un peu à la Twilight-style. Il fit donc faire quelques pas à Félix, tout en bloquant ses pensées à celui-ci, et dirigea le gamin droit sur leur tortionnaire. Félix avança les mains en avant, à la façon que peut avancer un aveugle sans sa canne. Lix jeta un regard vers Twi et lui fit un clin d'oeil avec une grimace d'amusement. Félix aurait un peu plus de fil à retordre, lui qui se fiait présentement sur un être en train de le jeter dans la gueule du loup... Enfin, bref, le joueur d'harmonica dirigé droit sur Twilight le percuta et s'y accrocha avec les mains sur les épaules de Twi, les yeux fermés, tout en demandant :

- Lelfic ?

Puis Lix d'éclater de rire et de regarder la situation qui découlerait de tout ça, tout en jetant un bref coup d'oeil au véritable Lelfic pour voir comment il s'en sortait. La partie d'amusement ne faisait sûrement que commencer, au contraire de ce que Twi venait d'annoncer, elle n'était pas encore finie...
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Mer 11 Juin - 20:08

La déception est décuplée lorsqu'elle fait suite à l'espérence. Et Lelfic fit les fraits de cet adage. La porte fermée et les lumières éteintes, il semblait évident que le jeu continuait etTwi ne les lâcherait pas de sitôt. Qu'avait-il encore invent cette fois ? La faible lueur qui tombait sur le jeune archer ne parvenait pas repousser les ténèbres alentours et il ne voyait rien du tou, à l'exception de Félix également éclairé. Mais il ne voyait pas Twi. Par précaution, il vallait mieux s'armer. Lelfic avait horreur du noir total, il pouvait s'y cacher n'importe quoi. Il récupéra la corde dans sa coche et l'accrocha à un bout de son arc, qu'il trouva preque sans tâtonner. Après tout, cet arc le suivait et le servait depuis si longtemps qu'il ferais presque partie de lui. Et on a pas besoin de voir sa main pour savoir où elle est. Il tendit l'arc pour accrocher la corde au deuxième bout et s'arma d'une flèche qu'il encocha, pointée vers le sol lorsqu'il n'était en position de tir.

Lorsqu'il entendit Félix pronnonçcer son nom, se méprenant sur sa signification et croyant qu'il l'avait appelé, il répondit promptement.

" Je suis là ! Bon sang, ça ne va jamais finir ?"

Quel était l'objectif cette fois ? Twi n'en avait rien dit, il ne savait donc pas ce qu'il devait faire et ne pouvat que resté planté là à attendre dans le noir.

[HRP] Très court désolé, la situation ne m'ouvre pas beaucoup d'idées [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Ven 13 Juin - 21:57

Oh ! Que c'était amusant de voir le défaitisme sur leurs visages ! Twilight, lui, marchait lentement pour ne pas faire de bruit en direction de son couteau qui était tombé sur le sol. Et tout en marchant il voyait Lix se déplacer vers lui et visiblement guider Félix dans sa direction. Hein ? Mais il jouait à quoi le ballon qui vole ? Et puis en plus Lelfic qui prenait son arc, ça allait devenir dangereux leur jeu si ça continuait.

Twilight n'eut pas le temps de se remettre de ses émotions que déjà Félix l'attrapait par les épaules et lui demandait s'il était Lelfic. Et non ! Raté ! Mais ça, il n'allait pas le lui dire, ce serait bien trop simple sinon. Forcément cependant il y eu une fuite au niveau du dernier garçon qui trahit sa position en parlant et en annonçant qu'il n'était pas là où on le croyait.

Twi sourit dans le noir avant de se baisser de manière à s'allonger sur le sol et à projeter ses pieds vers le haut. Ensuite il roula sur le coté pour s'éloigner du lieu où Félix risquait d'être tombé et pour se redresser tout en restant dans le noir.


Désolé petit mais c'était pas Lelfic. Oh, j'oubliais, je n'ai toujours pas dit le mot qui vous permettra de sortir. Et je crois que je vais m'amuser avec mon couteau. Ou bien avec vous. En tout cas c'est à vous de voir si vous voulez jouer ou non... Mais ce serait dommage d'être blessé non ?

Il courut en direction de son couteau en se moquant du bruit qu'il faisait et en criant à nouveau. NOIR ! Les deux misérables lampes s'éteignirent alors totalement ne laissant filtrer aucune luminosité dans la pièce. A présent tout était plongé dans l'obscurité, lieu de vie des pires cauchemars et aussi des meilleurs rêves. A savoir ce que serait cette séance d'entrainement pour les deux garçons perdus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Ven 13 Juin - 22:45

FFFuish ! Zou ! Krash ! Voila les bruits successifs dans la pièce où se trouvaient les trois gamins et la baballe. La mélodie d'un Twilight se laissant glisser par-terre pour projeter en l'air un Félix qui peut prouver que "Tout ce quoi monte finit par redescendre". Lix faisait une tête renfrognée, lui qui avait dirigé intentionnellement Félix sur wilight pour rire trouvait que les actes du garçon devenaient de moins en moins rigolo. C'est un peu comme s'il avait deux personnalités qui se cédaient la place, ou simplement que maintenant, il ne voulait plus jouer de jeu et voulait mener la vie dure aux deux autres. Au nombre d'enfants ou de jeunes adultes ayant des problèmes avec leur passé qui les plongent régulièrement dans la solitude et la morosité, Twilight a choisit deux gamins n'ayant pas de problèmes pour leurs en créer ! Voila de quoi rendre un Félix rigolo en Félix dépréssif et le narrateur n'est pas convaincu de la bonne franchise de la manoeuvre. Mais la situation est cocasse et peut ( encore ) être prise à la légère alors voyons ce que Félix, encore une fois ( et oui ) sur le dos, au plancher, va faire.

Je crois que celui-ci veut s'exprimer, il ouvre la bouche prend son souffle et lance :


- Os** de câli*** de tabar*** de saint-cibo*** de cr*** de calv**** de sacrem*** de plancher du saint-câli*** !!! Chu tanné en sacre**** d'ervoller partout, calv**** d'o*** !!! Lix, gros cr*** d'épais, c'est quoi l'idée d'cave d'me lancer sur l'autre cinglé avec ses couteaux pis son acide, hein, crétin ???

Bon... d'accord... Félix est vraiment fatigué de se sentir manipulé comme une marionnette et c'est sans doute la raison qui lui fait dire tout haut ce qu'il pensait déjà tout bas. Il se releva en même temps que Twi le narguait et fermait le restant des lumières. Bon, au moins, la vision du joueur d'harmonica pourrait s'adapter à l'obscurité, mais ça demandait du temps... Si seulement il avait un meilleur contact avec le Plan Astral, il pourrait repérer la simple essence de vie de Twi, de Lelfic et de n'importe quoi se trouvant dans l'endroit, donc y voir comme en plein jour ! Mais comme son pouvoir n'est que très peu développé, pas d'espoir que ça se produise ! Quoique...

Félix releva la tête vers son tortionnaire numéro 2, soit Lix, et nota que celui-ci, dans l'obscurité totale illuminait faiblement, empêchant donc une obscurité totale. Félix leva la main et Lix vint se poser dans celle-ci, sentant que le gamin avait une proposition pour lui utile contre leur tortionnaire numéro 1, soit Twilight. Le joueur d'harmonica approcha la baballe de sa bouche et lui murmura quelques mots seulement, et Lix rayonnait visiblement de la proposition. Se servant de Lix comme d'une lampe, Félix rejoignit Lelfic, puis Lix déguerpit et laissa les deux enfants dans le noir. Félix se hissa jusqu'à l'oreille de Lelfic et lui signala :


- Lix va te donner une cible...

En effet, Twi voulait jouer aux durs avec eux ? Félix saurait bien lui rendre ! Lix se dirigea donc droit vers Twi, puisqu'il voyait l'aura de vie qui se dégageait de lui par le biais de son Plan d'origine, et se colla au Twilight, créant donc le seul point lumineux de l'endroit... : Twi !
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   Lun 16 Juin - 16:39

Immobile au coeur des ténèbres, Lelfic entendit des bruit de lutte. Et quelque instants plus tard, Félix s'était raproché de lui, guidé par la faible luminescence de Lix, pour lui murmurer quelques mots à l'oreille.

Il allait donc devoir se montrer agressif. Cela ne l'enchantait guère, mais il n'avait pas vraiment le choix. Ces ténèbres l'oppressaient, et Twilight caché dans l'ombre devenait dangereux. Oui, il devenait une menace pour Lelfic. Sa raison vacilla dans la pénombre et son instinct repris le dessus. Son instinct lui soufflait que Twi, avec son atitude agressive, était une menace pour lui, et il devait se défendre.

Comme au ralentit, Lelfic banda son arc et le braqua sur Lix, qui était le seul élément visible dans ces ténèbres. Le temps semblait distordu et ses sens décuplés. Il sentait son coeur tambourriner dans sa poitrine et entendait distinctement la respiration de Félix près de lui.

Et tandis que Lix avançait, Lelfic le suivait de la pointe dardée de sa flèche. Presque sans s'en rendre compte, une part de son énergie passait par l'arc et se retrouvait du côté de l'empenage du projectile. Ce trait-là partirait presque aussi vite qu'une balle de pistollet, à n'en pas douter.

Et alors que la petite balle lumineuse se rapprochait de Twilight, Lelfic distingua comme une silhouette floue dans les ténèbres, se précisant peu à peu au fur et à mesure de l'avancée du petit corps astral.

Lorsqu'il le vit, Lelfic ne se posa pas de questions, il était trop tard pour ça. L'atmosphère oppressante des ténèbres ne le mettait pas à l'aise et son insctinct lui soufflait de tirer cette flèche. Que c'était une question de vie ou de mort. Alors, durant l'interminable demi-seconde qui suivit, Lelfic déplia les doigts de sa main droite et lâcha la corde, qui se détendit soudainement. La flèche partit en direction de Lix et s'enfonça dans les ténèbres qui la séparaient de sa cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un arc, une balle et trois mutants égal, un jeu amusant...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trois espèces de fougères.
» Le chien de Guy Bedos abattu d'une balle à bout portant
» Barrages des trois gorges en Chine
» La dévotion des trois Ave Maria
» (NOSS) Objet triangulaire ou trois lumières ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: