AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Archer et le corps astral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: L'Archer et le corps astral   Mar 6 Mai - 2:06

La journée avait bien commencé pour le jeune homme. C'était sa première vraie journée à la Faculté et elle s'annonçait sous les meilleurs auspices : il s'était réveillé dans un lit moelleux, s'était lavé à l'eau chaude et au savon et avait mangé un petit déjeuner aussi copieux que délicieux. Trois choses simples qui n'avaient été que trop rares durant ses années d'errance. Une couverture rugueuse sur un tapis d'herbe humide, un ruisseau glacé et un petit animal qu'il avait chassé, quand il avait de la chance, voilà de quoi avait été fait qon quotidien plus souvent qu'à son tour. Alors en ce début de journée baignée de soleil, ces simples plaisirs dont il avait jouit suffisaient à le convaincre de rester aussi qu'il le pourrait dans cet établissement.

Après avoir contenté son etomac à la cafétéria, où il il avait probablement attiré l'attention de certains car comme à son habitude, il avait son arc avec lui, Lelfic était sortit des bâtiments pour explorer les alentours. Le temps était au beau fixe et le soleil était déjà agréablement chaud. Il avait bien fait de demander son chemin et avait trouvé sans mal ce qu'on lui avait indiqué : les terrains d'entrainement. Un espace dégagé, excellent. Avec des arbres au bout, parfait. Le jeune homme sortit de sa poche un morceau de tissu de couleur vive et le fixa au tronc d'un arbre de belle taille. Puis il s'éloigna d'une cinquantaine de mètre et commença à tirer.

Lelfic prenait une flèche dans son carquois, l'encochait, bandait son arc, ajustait sa visée et lâchait la corde pour laissaer partir la flèche qui allait se ficher dans l'arbre à moins de cinq petits centimètres de l'étoffe de chiffon. Puis il recommençait, encore et encore, sans se presser, à gestes mesurés, prenant le temps de se concentrer avant chaque tir et de viser avec grand soin. Trois flèches de sa première salve allèrent même clouer au tronc le morceau de chiffon.

Le jeune homme aimait ces moments. Sa concentration était telle que le monde autour de lui disparaissait complètement. Il n'y avait plus ni avenir ni passé. Seuls demeuraient lui, son arc, ses flèches et la cible. Il tirait, récupérait ses flèches lorsque ses douze projectiles avaient été tirés et recommençait. Il s'entraîna une bonne partie de la journée, oublieux du temps qui passait sans lui.

Sa concentration fut telle que ses flèches gagnaient peu à peu en vitesse. Il ne s'en rendait pas vraiment compte mais c'était un fait, ses flèches mettaient moins de temps qua début à atteindre leur cible.

La dernière flèche de cette salve. Il n'avait pas compté les salves mais il en avait tiré plusieurs. Il pris cette dernière flèche dans son carquois, l'encocha et banda son arc. Puis il se concentra, un moment, puis un autre, et encore une poignée de longues secondes. Lorsqu'il ouvrit les doigts, la flèche partit si vite que Lelfic en fut surpris. Il ne l'avait même pas vue voler, trop rapide pour ses yeux. Il resta interloqué un moment et alla récupérer ses flèches. Après tout, il était un mutant, alors ce n'était probalement pas si surprenant. Etait-ce en cela que consistait son pouvoir ? Pouvait-il faire plus que sentir ses flèches ? Peut-être ...

Il revint à sa place et se remit à tirer, se concentrant à chaque tir pour essayer de reproduire ce tir surprenant. Et il y parvint. Avec difficulté au début mais au fur et à mesure qu'il s'entraînait, l'exercice devint de plus en plus facile. Mais alors qu'il pouvait pratiquement tirer à volonté une flèche extrêment rapide, il se sentait faiblir. Il avait de plus en plus de mal à bander son arc et il commençait à s'essouffler. Finallement, après une flèche de plus, il s'assit pour se reposer. Ses jambes peinaient à le porter encore et ses bras ne pouvaient plus bander son arc. Il se sentait très faible mais il était content. Il avait réussit à manifester son pouvoir et avait tiré des flèches très rapides. La journée était bonne.


Dernière édition par Lelfic le Sam 10 Mai - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Ven 9 Mai - 16:50

Lelfic n'entendit tout d'abord rien. Sinon le sifflement incessant de ses flèches partant de son arc et le bruit sourd de celles-ci entrant en contact avec la cible. Mais lentement, presque par enchantement, il entendit des notes d'harmonica monter faiblement, ayant même une sensation de Far West dans l'air. De petites notes seules, mais si mélodieuses, un instrument à part, que personne de fameux dans l'Histoire n'a joué, une musique enchantresse. Puis finalement, une voix irritée proclamer :

- Bordel, Félix, tu pourrais pas apprendre une autre chanson que celle-là ?

Qui venait de parler ? Lix bien entendu ! S'il se retournait, Lelfic pouvait voir avancer, les yeux fermés et jouant de son instrument, un gamin d'une quinzaine d'années, les deux mains devant la bouche avec l'objet métallique, accompagné d'une petite boule blanche flottant à ses côtés. La petite boule, avec deux yeux froncés et une bouche espiègle c'était Lix, justement. Et il s'adressait au gamin, Félix Asselin. Celui-ci, d'ailleurs, sur la remarque, s'arrêta de jouer pour se retourner vers Lix et commencer à lui dire :

- Bon, là, Lix, tu va fermer ta grande...

- T'as un spectateur, Félix...

Se retournant vers Lelfic, Félix fit un sourire et gambada le reste du chemin, la boule blanche sur les talons avant de tendre gaiment sa main vers l'Archer et de lui lancer, dans un anglais bafouillé, langue plus courante à la Faculté :

- Félix Asselin, nice to meetcha !

Sur ce, le joueur d'harmonica resta là, planté avec un sourire au visage, la main tendue vers Lelfic, attendant que celui-ci se présente à son tour et Félix était visiblement désireux de se faire un nouvel ami. L'Archer put clairement entendre la petite boule ronchonner quelque chose sonnant comme "C'est ça, et moi j'compte pour du beurre" mais la boule alla se cacher dans la chevelure noire de Félix, sans dire quoi que ce soit ou lancer quoi que ce soit à Lelfic, Lix serait-il devenu gêné ? Nullement, il attendrait seulement que des questions soit posées sur lui pour réapparaître en comédien de scène que l'être astral avait toujours rêvé d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Sam 10 Mai - 3:06

Lelfic n'avait pas réagit tout de suite en entendant une mélodie planer dans l'air quelque part derrière lui. Il se retourna en revenche en entendant une voix ronchonner manifestement à l'intention du musicien. le jeune homme ne trouvait pourtant pas de raison de râler. Bien qu'il n'ai pas l'oreille musicale, il trouvait ce morceau agréable à l'oreille et brillament joué.

Mais il resta interdit. Contrairement à ce qu'il croyait, il n'y avait pas deux personnes mais une seule, accompagnée d'une boule blanche flottant dans les airs à côté du garçon qui s'approchait maintenant de lui pour le saluer. Le garçon lui tendit la main et se présenta en disant quelque chose que Lelfic ne compris pas. Il fau dire que les quelques leçons de langues étrangères qu'il avait suivit à l'orphelinat l'avaient profondément ennuié et il était partit trop tôt pour en avoir appris quoi que ce soit. Cependant, le geste du garçon, qui s'était présenté sous le nom de Félix, était plus clair qu'un long discours.

Le jeune archer toujours assis dans l'herbe tenta de se relver mais ses jambes flageolantes semblaient encore trop faibles pour le lui permettre. Et il mourrait de faim. Lorsqu'il s'entraînait lontemps au tir à l'arc, cela le fatigait toujours et il avait toujours très faim après. Mais jamais encore à ce point-là. C'est avec un genoux encore à terre qu'il pris la main de Félix pour la serrer et se présenta à son tour.

Lelfic, nahisse tout ... ?? Euh ... Enchanté.

Et oui, l'anglais c'est vraiment pas son fort. Ceci fait, Lelfic eu tout le loisir de s'étonner de ce qu'il avait vu juste avant : une étrange boule blanche flottant dans les airs. Etait-ce l'origine de la seconde voix ? Probablement. Etait-il un compagnon de Félix, c'était probable aussi. C'était donc en cela que résidait le pouvoir de Félix ? C'était presque certain. Le jeune homme savait que cet école était habitée de mutant, et après quelques passées à la Faculté, il avait vu tellement de gens dont les pouvoir se manifestaient de façon visible qu'il commençait à s'habituer. Pourtant, ce petit personnage tout rond et tout grognon caché derrière la tête de Félix lui paraissait bien singulier.

Lelfic n'avait pas pour habitude de poser des questions. En général, il ne disait rien, restait dans son coin et faisait son possible pour passer inaperçu, normal après avoir vécu sept ans en fugitif. Mais là pour le coup, la curiosité était trop grande.

Cette petite boule blanche est toujours avec toi ?

Pour un oeil extérieur, la situation devait semble bien étrange : Félix avec sa boule blanche flottant derrirère sa tête et Lelfic lui un genoux à terre devant lui (son arc toujours dans sa main gauche).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Sam 10 Mai - 3:29

Mais, mais mais ? Il parle français, celui-là ! Félix nota cependant à ce moment seulement qu'il se trouvait à genoux par terre, il allait parler, mais l'autre prit la parole aavnt lui, demandant des informations sur Lix. Ça y est, voila l'autre qui remettait ça ! Depuis leurs arrivé, Lix n'arrêtait pas de se présenter de diverses manières plus ou moins amusantes aux autres élèves. La pire fois devait être cette fille, laquelle il lui avait parlé depuis sous sa jupe et entammé la conversation à partir du soutien-gorge de la jeune fille, qui avait ensuite piqué tout une crise à Asselin, croyant que celui-ci contrôlait Lix. Parlant de lui, d'ailleurs, il sortit de la chevelure et "se râcla la gorge" avant d'entammer :

- Lixi Ni Ricandri Pix'Animas Eti Lix ! Plus communément appelé Lix par son jeune maître ici présent, Félix Asselin. En effet, il vous sera surprenant de constater... Ce disant il passa au-travers du ventre de Lelfic en continuant, comme si de rien était tandis que l'Archer ne ressentait rien, sinon un léger courant d'air interne : ... que Lix est en fait une créature de l'Éther, plan en suspension dans le vôtre. Votre ventre me semble vide. En effet, le plan Astral, plus connu par le commun des mortels est une dimension où siègent toutes les émotions des gens normaux et mutants... Lix passa cette fois-ci au-travers de la tête de Lelfic, de l'arrière vers l'avant et s'arrêta à quelques centimètres du visage pour continuer comme ci : ... Et il est du devoir de moi et mes semblables, z'avez la tête pleine, jeune homme, que de protéger et de surveiller vos actions. Or, Félix, ici présent, a pu m'invoquer de ce plan grâce à ses pouvoirs sur la dimention suprême des ext.... mais... heu... aïe !!

Félix, l'air de rien, avec un sourire farceur derrière Lix, l'avait empoigné au "mais", l'avait ensuite jeté en l'air comme une balle au "heu" pour faire un botté d'envoi avec le "aïe". Étant la créature de Félix, celui-ci et seulement lui, pouvait entrer en contact avec Lix, expédiant donc la boule un peu plus loin avant qu'il ne revienne l'air grognon, devant le jeune garçon et explose :

- Félix, bordel !!! À toutes les fichues fois tu me fais un coup chiant !! J'te jure que ce soir, j't,empêche de dormir, non mais !!! Na !!!

Il avait perdu tout ton présomptueux et semblait être un gamin maintenant. Félix lui fit un sourire et se retourna vers Lelfic :

- Ouais, il me suis, c'est Lix, mon ami imaginaire ! Et toi ? Tu fais de l'arc à genoux ? T'es sûr que tout va bien ?

Notant soudainement le manque de couleur du visage de Lelfic, Félix se pencha un peu tandis que Lix marmonnait derrière lui quelque chose comme "Pour m'avoir interrompu, TU pourrais tomber malade..." Mais la petite boule semblait japper plus que mordre car il s'approcha également pour voir de quoi l'Archer pouvait souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Sam 10 Mai - 3:59

Lelfic vit la petite boule sortir de sa cachette et parler d'un ton pompeux avec curiosité. Il fut franchement effrayé de voir Lix lui passer au travers du corps au niveau du ventre. Mais il ne ressentit qu'une légère sensation fugitive. Cela semblait innofensif, ce qui le rassura. Il sursauta lorsque Lix surgit de sa tête.

Et lorsque Félix empoigna son bavard petit compagnon pour jouer à la balle avec lui, Lelfic sourit, amusé par la scène pitoresque. Et il rit même devant les facécies de ce duo si particulier. Il les trouvait aussi sympatique et amusant l'un que l'autre, bien que la formulation soit incorrecte puisqu'ils n'étaient qu'un.

Puis il répondit ensuite à la question que lui avait posé Félix.

" Ca va, je crois. Je m'entraînait au tir, et ça me fatigue toujours. Mais c'est la première fois que je suis aussi affaiblit. C'est certainement à cause de mon pouvoir, c'est la première fois que j'arrive à faire vraiment quelque chose. D'habitude, je peux juste sentir où sont mes flèches. Mais cette fois, j'ai pu tirer des flèches très rapides, si rapide que je ne les voyait même plus. Il faut que je mange, ça ira mieux après. Et que je me repose un peu. "

Mais il ne fit pas mine de se relever, au contraire, il se rassit dans l'herbe. Il lui fallait probablement attendre quelques minutes avant de pouvoir se redresser sur ses jambes.

" C'est rien, je dois juste récupérer un peu. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: L'Archer et le Corps Astral   Dim 11 Mai - 6:31

D'accord, voila que Lelfic, son nouveau compagnon, était fatigué et affamé. Félix avait bien une pomme dans sa poche, prise au réfectoire, mais l'autre voudrait sûrement se rendre à cet endroit pour y manger pleinement au lieu de collationner d'une petite pomme. Lix s'approcha avec curiosité de l'arc du jeune homme, semblant le regarder de tous les angles.

- Whouaoh ! T'es un mutant archer, toi ? Spécial et super, comme pouvoir ! Pas autant que la manipulation astrale, mais quand même...

Lix semblait être relativement imbu de lui-même et de son fichu plan. Félix ne semblait pas le trouver irritant, et c'était facile de s'imaginer qu'il entendait souvent les répliques de ce petit être, lui qui restait toujours avec Lix. Au contraire, le gamin ne regardait pas l'arc et regardait plutôt la cible de Lelfic, un morceau de tissu à une bonne... quoi, cinquantaine de mètres ? Bordel, le visou, toi ! Curieux et stupéfait, Félix piqua une petite course jusqu'à l'arbre en question, et vérifia le-dit bout de tissu pendant que Lix relevait sa "tête" pour constater que Félix était un peu plus loin. La petite boule fit une grimace dans sa direction et reporta son attention sur Lelfic :

- Plus sérieusement, si t'as faim... Félix a une pomme dans sa poche, demande-lui ! J'le montre pas, mais c'est un brave gamin sympathique, y va t'la donner. Quoiqu'énnervant à la longue... trop de bonne humeur, meh !

Lix se tut, voyant que Félix revenait vers eux avec une mine enthousiaste et pleine d'admiration pour Lelfic tandis qu'il lançait :

- Siiiibole ! T'as tiré autant de fois dans cette cible là-bas, si loin ??? Whoa ! T'es vraiment fort !

Évidemment, le gamin semblait facile à impressionner. Son pouvoir n'était pas grand chose encore, son arme la plus dangeureuse ( Lix ) passait au-travers des cibles et Dieu sait que son harmonica, même avec le talent de Félix, ne servirait à rien dans une bataille, si bataille il devait y avoir. Notez bien qu'Asselin ne s'en pleignait pas. Qui pourrait vouloir de lui pour faire des expériences ou pour le torturer comme ils avaient faits à son père ? Il était innofensif, un vrai enfant, et dans son coeur, il désirait le rester plus que tout autre chose. Ça et continuer d'aimer son meilleur ami, ce Lix si grincheux. Ressentant d'ailleurs une soudaine vague d'amour envers lui, Lix semblait définitivement très très très absorbé par l'examen des flèches de Lelfic.

Douze très exactement, en très bon état... étrange pour des flèches si souvent utilisées, semblant d'un bon poid ( allez savoir qu'il sait ça, il peut même pas les toucher ! ) et pouvant filer à une bonne vitesse avec l'arc qui était avec elles. Il semblait avoir une bonne force de pression sur cette corde ( comme plus haut ) et paraissait utile pour Lelfic, il semblait être son bien le plus précieux, en fait. Léger et pratique à porter ( idem ), c'était probablement la meilleure arme pour le gamin. Lix cessa son examen et reporta son attention sur Félix, qui s'était retourné avec un sourire vers Lelfic, attendant qu'il se repose un peu. D'ailleurs, cette pomme... en voudrait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Dim 11 Mai - 12:46

Lelfic se sentit un peu gêné de la réaction de Félix. Il n'avait pas l'habitude d'être félicité de la sorte.

" Je n'ai pas tiré qu'une seule salve. Je m'entraine depuis ... "

Il s'interompit pour lever les yeux au ciel et regarder la position de l'astre diurne. Et il le trouva bien plus loin qu'il ne s'y attendait. Il était presque midi, cela faisait donc plusieurs heures qu'il s'entraînait. Sur le coup de la surprise, il ne termina pas sa phrase.

Il avait vécu seul pendant si longtemps. Il lui faudrait du temps pour se réhabituer à vivre en société, parmis d'autres personnes. ET il comptait bien le prendre ce temps. Il n'était dans cette fac que depuis la veille et il s'y sentait déjà bien.

Le jeune homme avait regardé Lix examiner son arc. Il l'avait depuis si longtemps qu'il le connaissait par coeur, et cette arme était effectivement son bien le plus précieux. Son seul bien précieux en fait. Seule trace de ses parents morts. Et il en prenait grand soin. Les rares fois ou il avait réussi durant son errance à grapiller un peu d'argent, il préférait l'utiliser pour acheter de quoi garder son arc en bon état plutôt de la nourriture dont il avait pourtant grand besoin à l'époque.

Et cet arc n'avait rien d'ordinnaire, mais cela, Lelfic l'ignorait. Il en ignorait l'origine et le fonctionnement. Tout ce qu'il savait, c'est que ses parents le lui avaient laissé, et cela lui suffisait pour le chérir. Il s'entraînait avec depuis qu'il était assez fort pour le bander, et en avait donc acquis une bonne maîtrise, même s'il pouvait encore s'améliorer.

" Je m'entraine avec cet arc depuis plusieurs années, alors c'est norma que j'arrive à mettre dans le mille de temps en temps. "

Toujours assis par terre, le jeune archer regarda Lix puis porta ses yeux sur Félix.

" Lix m'a proposé une pomme. Si ça ne t'ennuie pas, j'en veut bien. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Dim 11 Mai - 17:53

L'Archer semblait estomaqué par le temps qu'il venait de passer sur ce terrain d'entraînement. Il en interrompit même sa phrase pour ne la continuer.... ou plutôt la reprendre depuis le début. Il était modeste, un bon point pour lui, mais il méritait quand même des félicitations. En fait, vu son niveau, il serait difficile d'être plus performants que lui à l'arc. Éventuellement, peut-être que Félix pourrait s'invoquer un arc astral et tirer des flèches éthérées ! À quoi peuvent servir des flèches passant au-travers des cibles, au fait ? Hmmm... voila de quoi réfléchir un peu, mais Lelfic avait faim et demandait la pomme de l'enfant ? Quand Félix avait-il dit avoir une pomme ? À moins que Lix l'ait devancé en matière de politesse ? Tant mieux, Félix s'en ferait un plaisir de lui remettre cette pomme !

- Bien sûr que non, y'a pas de lézard ! Tiens, attrape !

Il "lança" la pomme à Lelfic. Un lancer d'une distance de deux mètres, y'a pas de quoi avoir peur, nope ? Félix se demandait bien quoi faire pendant que son camarade mutant dégustait la pomme de celui-ci, bah, y'a quelques arbres dans le coin, mais rien de bien énorme. Quoique celui sous lequel était assis Lelfic était tentant. N'ayant donc rien à faire et étant naturellement trop plein d'énergie comme à son habitude, Félix entrepris de grimper à l'arbre, sous l'oeil amusé de Lix. Celui-ci s'approcha d'ailleurs de Lelfic avec un sourire malicieux pendant que Félix commençait son escalade et l'être astral murmura :

- 1.... 2.... 3 !

Le "3" fut suivit d'un "Tabar***" et Félix alla s'écraser sur le sol provoquant un éclat de rire chez Lix. aisant une grimace à son compagnon, Félix rcommença l'escalade pour la réussir cette fois-ci. Il replia ses deux james par-dessus une branche et se laissa suspendu la tête en bas, dans le vide pour continuer la discution avec l'Archer, ses cheveux noirs pendouillant un peu partout autour de sa tête, Félix lança :

- Fais longtemps que t'es ici ? Tu connais du monde un peu ? Tu sais si les profs font peur ?

Lix lui-même haussa un sourcil. Félix voulait visiblement faire plus ample connaissance avec Lelfic pour avoir autant de questions à lui poser.
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Dim 11 Mai - 18:22

Lelfic attrappa la pomme en murmurant un merci et entrepris de dévorer avec reconnaissance le fruit sucré et juteux. Délicieux !

Puis il regarda avec curiosité Félix monter sur l'arbre le plus proche. Lorsque le garçon chuta, il rit discrètement, d'avantage à cause de Lix que de la chute elle-même. Mais il rit vraiment quand Lix se suspendit la tête en bas pour poursuivre la conversation comme si de rien n'était.

Le garçon était un personnage ouvert et sympatique et Lelfic trouvai que son séjour à la Fac commençait très bien. Aussi répondit-il à ses questions avec plaisir.

" - Je suis arrivé hier. (Il mordit dans la pomme) Je n'ai encore vu aucun prof et seulement quelques élèves que j'ai croisé dans les couloirs. ( Nouvelle bouchée ) Enfin à part Silenna, c'est elle qui m'a trouvé et ramené ici. Elle fait un peu peur mais elle est gentille. Tu sais que sa peau se transforme au contact de l'eau ? Je n'en croyais pas mes yeux en voyant ça. ( Il termina sa pomme, rongeant le trognon jusqu'au pépins) Il faut dire que je n'avait jamais vu d'autre mutant avant elle. Et il y avait une très jolie fille avec des ailes. ( Le jeune homme jeta son trognon de pomme dans les sous bois et se léha les doigts pour ne pas perdre une goutte du jus sucré )Et toi, comment tu es arrivé ici ? "

Il avait récupéré un peu d'énergie et pouvait maintenant se relever, ce qu'il fit à gestes un peu lents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Lun 12 Mai - 16:04

Et voila ! Un prof faisait peur, donc ils devaient tous faire peur ! Félix songea à ce que l'ami de son père, Thomas Vernet, lui avait dit. La Faculté était un endroit où les mutants apprenaient à maîtriser leurs pouvoirs en toute quiétude dans un manoir retapé et caché par le recteur de l'endroit, Fraust. C'était un mutant aux terribles pouvoirs électriques qui avait foudroyé solidement un garde avant de quitter les prisons de la Genetics Corporation. C'était là tout ce que Félix savait. Il avait bien tenté d'en savoir plus sur la Faculté ou Fraust, mais Thomas lui avait répondu avec un sourire de chercher par lui-même et peut-être qu'il trouverait. Mince compensation. Félix répondit à Lelfic ensuite :

- Mes parents ont eu des problèmes avec des anti-mutants. J'suis resté chez mon oncle un bon bout de temps et un ami de mon père m'a emmené ici en jet privé. C'est cool, ces trucs, d'ailleurs !

Le jeune garçon ne mentionna rien de plus sur ses parents ou sur la nature des problèmes. Quel enfant veut se rappeler que ses parents ont étés assassinés ? C'était quand même il y a quelques temps, donc Félix ne se souvenait plus de tous les détails, de toute façon. Il se rappelait un bruit de craquement de bois, des bruits de pas précipités et nombreux, un bruit de coup sourd et un coup de feu, le pire son qui le hantera sans doute jusqu'à sa mort. Lix était ensuite partit voir ce qui se passait et était revenu en ordonnant à Félix de se cacher immédiatement sous son lit. Les gens étaient passés sans le voir grâce à l'intervention de la créature astrale. Le lendemain, Félix téléphonna à son oncle, ne trouvant ni son père, ni sa mère, en pleurs.

Ayant sufisamment grugé ses pensées, Félix se laissa tomber vers le sol en éxécutant un back-flip et atterit devant Lelfic en lui lançant :


- Bon, si t'as récupéré, on peut se rendre à la cafétéria et ressortir après, non ? T'as l'air d'avoir encore faim !

Lix, qui était resté silencieux pendant toutes les réflexions de Félix, puisqu'il ressentait ce que le gamin se souvenait, ronchonna :

- C'est pas plus grand que trois pommes, mais ça mange comme douzes ? Allons donc...

Félix avait proposé le tout à Lelfic sur un ton encourageant. Pourquoi pas aller manger, si c'était ce que l'Archer avait besoin pour continuer son entraînement ? Pendant ce temps, Félix pourrait toujours jouer de l'harmonica ou encore se prendre un arc et essayer lui aussi de tirer avec ce truc... sûrement sans succès, mais ça ne fais qu'un jeu encore plus rigolo, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Mar 13 Mai - 21:12

Lelfic accepta la rpoposition avec joie.

" Je suis toujours affamé après l'entraînement, je pourrais avaler un ogre. Mais je dois d'abord récupérer mes flèches. "

Le jeune archer s'approcha alors de l'arbre qui lui avait servit de cible et en extirpa les projectiles fichés dans l'écorce un à un. Il eu un peu de mal pour ceux qui étaient les plsu enfoncés mais réussit à les remettre tous dans le craquois à sa hanche. Puis il revint vers Félix pour se diriger vers la cafétéria, précédé de Lix qui donnait au jeune homme l'impression que le petit corpsastral avançait comme un général à la tête de son armée. Une bien étrange idée.

A la cafétéria

Lelfic pris un plateau et se servit copieusement de ce qu'il pouvait attrapper avant d'aller s'assoir à une grande table avec Félix. Il avait pris de quoi nourrire facilement trois personnes mais il ne doutait pas de pouvoir tout finir avec appétit, peut-être même se resservirait-il.

" Cette fac est vraiment géniale, ici j'ai un lit et à manger. Et en plus, c'est plein de mutants. Jusqu'à hier, je croyais être le seul mutant encore en liberté au monde. Par contre, il fait chaud dans cette région. "

Sur ce commentaire, il commença à dévorer sa nourriture. Il appréciait vraiment cet endroit, il ne manquait plus de rien, était serein et en sécurité, et il rencontrait des gens sympa. Félix était de ceux-là, de même que Lix, et Lelfic espérait qu'il ne serait pas le dernier. Il se dit alors qu'il pourrait facilement se faire à cette vie, quelques soient les tâchent que Silenna avait dit qu'on lui confierait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Mer 14 Mai - 16:22

Lix se sentait en effet très important, marchant devant les deux gamins, un meneur de troupe, un général, un... un.... bah, un être astral, non ? Félix suivait en faisant une parodie de marche militaire ce qui fit retourner Lix avec une interrogation sur le visage, faisant éclater de rire le jeune Asselin, visiblement de la tête de Lix. Celui-ci ronchonna un peu et suivit les deux enfants jusqu'à la cafétéria. Arrivé là-bas, Lelfic se servit comme dix, tandis que Félix se prenait une autre pomme, n'ayant pu déguster la sienne tout à l'heure. Les gens de la cafétéria regardaient Lelfic avec un air estomaqué, il prenait tant de bouffe ? D'ailleurs, Félix ne faisait pas exception. Aussi quand ils allèrent s'asseoir à leur table et que l'Archer trainait deux plateau remplis à ras bord, les yeux de Félix étaient environ de la grosseur des-dit plateaux. Le jeune québécois regarda Lix et les deux avaient le même air étonné et très surpris avant de se retourner en même temps vers un Lelfic affamé qui entammait le premier plateau.

Il avait bien ajouté quelque chose avant, et avait commencé à manger aussi le gamin et son compagnon-bébitte astrale se mirent à discuter :


- Faut avouer qu'on pensait être dans les seuls aussi. Y'a peu de personne qui ont un pouvoir aussi visible que le mien...
- Ton pouvoir, c'est pas moi, dans c'que tu dis, Félix ? J'te l'ai déjà dis, tu manipule l'astral, pas moi !
- Pourquoi tu serais au courant de mon pouvoir, Lix ? Qui te dis que c'est pas toi que je contrôle ?
- Je sais pas. Que pense-tu de ça ?


Pour prouver ne pas être le simple catalyseur de pouvoir de Félix, Lix s'approcha rapidement, passant proche de faire collision avec Félix, qu'il lécha allègrement en plein visage. La boule astrale se rendit ensuite du côté de table de Lelfic, toujours en train de manger, pendant que Félix, dégoûté s'essuyait rapidement le visage avec sa main ( le papier ne peut pas entrer en contact avec la bave astrale de Lix, Félix doit donc se servir de sa main pour retirer la substance visquese et ressemblant à du slime de Ghostbusters ) faisant ainsi éclater de rire Lix.

- Beurk ! Bebitte de calvaire de mal élevée ! Créature spectrale ! Monstre astral, reviens ici que j'te liche, moi !

Félix tendit la main pour agripper son compagnon et meilleur ami, qui continua de rire en s'éloignant se cacher derrière l'Archer, sans doute en train de contempler la scène avec amusement, comme bon nombre de jeunes mutants de la cafétéria présentement.
Revenir en haut Aller en bas
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Jeu 15 Mai - 19:50

Il faisait beau ou du moins selon l'impression de Twi c'était une belle journée. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il l'avait décidé ainsi. Il était en train de marcher tranquillement dans les couloirs de la Faculté, se dirigeant vers l'arrêt obligatoire de tout être humain ou mutant, la cafétéria et son service sans pause. C'était d'ailleurs préférable parce qu'il avait de nombreuses choses à faire et il était toujours aux repas à des heures bizarres tel que 15h23 ou bien 23h54. Ce qui ne manquait pas de faire s'énerver le pourtant gentil cuisinier.

Il entra pour une fois à une heure plus ou moins correcte et regarda la salle. Tiens tiens, mais qui voila ! Des nouveaux qui ne le connaissaient pas encore. Il devait obligatoirement se présenter, expliquer à ces petites choses ce qui était possible dans l'enceinte de l'école. Il s'avança, prit un plateau et le couvrit d'une petite montagne de nourriture. Puis il se dirigea sans dire un mot vers la table des deux autres garçons. Ils avaient l'air gentils et un peu niais sur les bords à ne jamais avoir vraiment eu de problèmes avec leurs pouvoir. D'ailleurs la jolie baballe qui accompagnait l'un d'entre eux était trop mignonne pour être dangereuse.

Il s'installa à la table sans dire un mot et regarda les deux garçons dans les yeux.


Salut, moi c'est Twilight, mais vous pouvez m'appeler Twi. Donc si je ne me trompe pas, vous êtes nouveaux ici. Je suis délégué des élèves alors si vous voulez des infos profitez en ! C'est votre jour de chance, elles seront presque gratuites.

Puis il regarda avec envie son assiette de crudités et commença à manger de bon appétit. Pour s'amuser, il fit prendre à son visage la couleur de l'aliment qu'il avalait. Et heureusement pour lui, il n'avait que des carottes rapées et des tomates. Mais le voir devenir presque orange avec des cheveux de feu était un spectacle assez étrange, pour ne pas dire bizarre.

Il fit un petit sourire gêné avant d'expliquer.


Je m'entraine parce que ma prof est un peu trop dure durant les cours. Donc je veux vite en savoir autant qu'elle sur mon pouvoir et je change un peu de couleur. Ca vous gêne pas j'espère ?

Puis il se remit à manger en se demandant s'il pourrait prendre une belle teinte terre de sienne (ou bifteck bien cuit au choix.)

_________________


Dernière édition par Twilight Taboï le Sam 17 Mai - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Ven 16 Mai - 12:26

Lelfic vit sans réagir un garçon s'installer à leur table. Il ne s'en formalisa pas, pensant que c'était peut-être chose normale, et après tout, ça n'avait pas grande importance pour lui. Les tables étaient à tout le monde après tout, et tout le monde était le bienvenu. Puis le garçon se présenta.

Presques gratuites ? Il fallait payer pour avoir des renseignements ? Voilà une bien étrange coutume.

" Bonjour, moi c'est Lelfic. Je suis arrivé hier, je viens de france. "

Le jeune homme failli sursauter lorsque Twi qui commençait à manger changea de couleur, de peau et de cheveux, et finit tout de même par s'expliquer.

" Woaaaa, c'est ça ton pouvoir ? Tu peux changer de couleur à volonté comme un caméléon ? C'est marrant. Mais euh ... les profs sont si durs que ça ? C'est que j'ai pas encore eu de cours alors ... "

Pour tout dire, il avait un peu peur. Le seul aperçu qu'il avait eu du corps enseignant de l'établissement était Silenna et elle n'était pas d'un abord particulièrement engageant. Et on ne lui avait rien dit, ni où et quand il aurait des cours, ni en quoi ils consisteraient, ni même ce qu'il devait faire dans cette faculté.

" Je ne sais pas du tout ce qu'on attend de moi en échange de m'avoir amené ici. C'est une école mais personne ne m'a dit quels cours suivres et où aller pour ça ni ce que je peux ou doit faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Ven 16 Mai - 17:54

Ouais, un autre ami, quelle belle journée ! Lix ne paierait rien pour attendre, cependant, y'avait pas de quoi rire ! Le visage encore un peu slimé par la sur-dose d'affection de Lix, Félix se tourna vers le nouvel arrivant et écouta les paroles semblant pleines de sagesse de la part de l'autre, environ aussi âgé que lui... en fait, non, Twi semblait plus vieux que Félix. Ou Félix semblait plus jeune que Twilight ? Enfin, l'une des deux options signifiant que Félix est le plus jeune de la troupe. Le gamin possesseur de Lix écouta ensuite les réponses de Lelfic, formulées en question, et se proposa de compléter également `:

- Moi non plus, j,sais pas grand chose d'ici, sauf que le gars en charge s'appele Fraust, fin.

Lix semblait songeur derrière Lelfic aussi la baballe sympathique lança vers Twilight :

- En passant, lui c'est Félix et moi, Lix.

Mentionnant ici à son maître qu'il avait oublié de les présenter respectivement. Félix tira la langue à Lix qui rigola en flottant un peu au-dessus de la table. C'est à ce moment qu'Asselin se vengea ! Agrippant d'un coup sec l'être astral, il lui donna un grand coup de langue à son tour puis libéra la créature. Sacrant de tout son bon vocabulaire québécois, Lix s'éloigna quelque peu, n'ayant même pas de bras pour pouvoir s'essuyer le visage. Au tour de Félix de rire ! Qu'à cela ne tienne, la baballe fila s'essuyer, dans le dos de Félix, provoquant chez lui un sifflement de dégoût au contact de la bave froide avec son dos. Lix fila en riant tandis que Félix attrapait son trognon de pomme et, sacrant comme un diable, le lançait vers la créature, avant de passer à travers et de finir dans le mur. Pour ceux se posant la question : oui, c'est souvent comme ça avec eux. Félix se leva ensuite et partit prestement chercher des galettes au chocolat avant de revenir s'asseoir et de déguster ses biscuits en présence de ses amis. Lix était calme, sur son épaule, on dirait que rien ne s'était passé.

- Tu pourrais *Crunch* nous parler des cours, Twi ? *Gloup*

Lix, prit d'une inspiration, ajouta ce que Lelfic n'avait que pensé :

- C'est quoi cette histoire de "infos presque gratuites" au fait ?

Je sais pas pourquoi, mais Lix me semble très sage de se renseigner ainsi. Pas comme Félix et Lelfic.... avec Twi, on sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Sam 17 Mai - 11:54

Il fit son plus beau sourire aux deux garçons et à la boule blanche et entreprit de terminer son assiette. Il écouta leurs réponses et retint les noms. Ok, donc on avait un gars qui avait peur des profs, un autre qui connaissait Fraust de nom et qui voulait en savoir plus et la baballe qui voulait avoir des infos sur le paiement des informations.

Il allait les renseigner. De par son statut de délégué et aussi parce que ça faisait longtemps qu'il était à la Faculté et qu'il commençait à savoir contrôler ses pouvoirs, il avait eu l'autorisation officielle de Fraust (de manière officieuse car il avait entendu un bruit de couloir disant que c'était en préparation) pour devenir, tenez vous bien, professeur (enfin plus comme tuteur) des nouveaux venus. Et il n'était pas bien compliqué de voir que, le jeune garçon était ravi ! Même particulièrement ravi de cette opportunité.

Il ne pouvait pas leur faire le coup des tours de lac, premièrement parce que ça allait être fatigant pour lui aussi, deuxièmement parce que les garçons avaient mangé et troisièmement parce que si Iwëne le voyait faire il était bon pour courir ! Donc pas ce genre de cours, mais un cours tout de même.

Cependant il ne fallait pas oublier non plus que Twi n'était qu'un ado un peu survolté sur les bords et totalement incapable de monter un vrai cours. Et même s'il était immature, il avait assez de bon sens pour savoir que ... il ne pouvait pas le faire ! Donc, moralité, le cours serait du grand n'importe quoi, mais au moins ils utiliseraient leur pouvoir !


Alors voila, pour les cours c'est très simple, il faut attendre d'en avoir ! Les profs sont sympas, mais ils n'ont pas forcément le temps d'en organiser plein. Ensuite, les profs ! Je l'ai dit, ils sont sympas, la preuve ? Fraust m'a envoyé une décharge électrique, Iwëne m'a fait courir jusqu'à l'épuisement, Ashen m'a cogné gentiment, Malia m'a fait dormir sur le siège arrière d'une voiture pendant une bonne semaine et elle était dans la voiture, Silenna, elle ne m'a rien fait encore, enfin je ne me souviens pas ! Ah ! Si ! Elle a voulu faire la course à la nage avec moi et elle s'est amusée à m'envoyer de l'eau. Et puis on attend un nouveau prof d'un jour à l'autre que je ne connais pas très bien.

Il fit une pause pour manger sa banane et ainsi reprendre ses couleurs initiales et termina en donnant le coup de grâce aux deux petits nouveaux !

Et moi j'ai le droit de donner des cours et comme personne n'a encore voulu en prendre avec moi, je crois que le prix de mes infos ce sera de venir suivre un cours en ma compagnie. Et avant que vous songiez à partir, mon pouvoir n'est pas uniquement de jouer au caméléon, je peux être bien plus dangereux que ça. Donc vous voulez bien venir vous entrainer un peu avec votre délégué préféré ?

Quoi ? Il ne leur avait pas donné le choix ? Mais pourtant, il le croyait...... presque !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelfic
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 30
Age du perso : 18
Langues parlées : Français
Pouvoir du perso : Focus sur les flèches
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Sam 17 Mai - 13:07

Lelfic termina enfin l'abondante nourriture qui débordait de son plateau quelques minutes plus tôt en écoutant les explications de Twi. Sa description des professeurs n'avait rien de rassurant, bien au contraire.

Ainsi ce jeune garçon avait le droit de dispenser des cours ? Il devait être quelqu'un de très doué pour assumer si jeune une telle charge, plus jeune que lui. Ce serait probablement une bonne expérience, et il avait l'air plus sympatique et moins effrayant que les profs qu'il venait de décrire.

" De toute façon, on a pas vraiment le choix. Mais moi, ça me tente. Par contre, on peut pas vraiment dire que tu es notre délégué préféré vu que tu es le seul qu'on connait. "

Sur ces mots, il se leva, assiette en main, pour aller se resservir une généreuse portion de purée accompagnée d'une belle tranche de viande, le tout complété d'une pomme et de deux crèmes déssert. Ben oui, il fallait bien qu'il fasse le plein d'énergie ce petit, avec tout ce que son arc lui consommait ...

Il revint s'assoir à la table et s'attaqua à la purée avec appétit.

" Quand j'aurais fini de manger si ça ne vous ennuie pas. "

L'un comme l'autre devaient être surpris de voir la quantité de nourriture qu'il parvennait à ingurgiter en un seul repas, et à rester mince malgré celà !! Cela était du à son pouvoir. Son arc puissait dans son énergie corporelle et il devait manger pour recharger ses batteries. Il aurait pu le leur expliquer s'il en avait eu conscience mais comme il l'ignorait, il n'en fit rien.

Quelques minute plus tard, il fut enfin rassasié et avala un grand verre d'eau pour clore son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Lun 19 Mai - 5:44

Lix rigola un bon coup devant la tête de Félix quand Twi parla du prix de ses informations. En effet, le gamin n'avait pas l'intention de suivre un cours, aussi intéressant puisse-t'il être, de la part d'un autre élève aussi âgé (qui a dit "et immature" ?) que lui. La gueule de Félix était donc tombée vers le bas devant cette annonce. La baballe astrale, quand à elle, avait éclatée de rire et lancée à la ronde :

- V'la ce que c'est que d'acheter sans regarder le prix !

Félix ayant un sens de l'honneur, il suivrait ce cours, bien sûr, qui plus est, cela pouvait être intéressant et rigolo ! Lelfic se leva ensuite, aussi Félix ajouta avec bonne humeur et enthousiasme devant le fait que son camarade allait reporter ses plateaux et donner le signal du départ du cours, avant la 2e réplique de l'Archer :

- Bon, Lelfic va rendre son plateau et on y va !

Pour la deuxième fois depuis le début du poste, la gueule d'Asselin tomba jusqu'à terre quand il vit revenir l'autre les bras encore chargés de bouffe. Cette fois-ci, Lix se joignit à lui, regardant avec des yeux parfaitement ronds le petit être frêle qu'était l'Archer se gaver de nourriture. L'être immatériel s'approcha d'ailleurs du cabaret de Lelfic pour regarder de plus près la disparition imminente d'une belle quantité de purée, un bon steak, une pomme et deux crème à dessert. La balle astrale ajouta en murmurant, après Lelfic :

- Prend ton temps, on cherche où se rend la bouffe que t'ingurgite pendant ce temps...

Félix se retourna ensuite vers Twilight, la curiosité piquée, après tout et lui lança :

- Ça va être quoi, ton cours, Twi-le-délégué-préféré ?

Oui, il faut l'avouer, Féix Asselin a un tempérament légèrement suicidaire. Mais à sa défense, même Lix ne pouvait pas le prévoir, sur ce coup-là.
Revenir en haut Aller en bas
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   Lun 19 Mai - 21:17

Twilight regarda son nouveau camarade et futur élève retourner se chercher à manger. Lui, ce serait amusant de lui demander de courir à jeun autour d'un lac. Il attendit qu'il revienne tandis que la balle s'esclaffait. Et alors ? Ne voulait pas prendre de cours elle ? Dommage, mais Twi avait déjà prévu son travail. Enfin peut-être. En tout cas c'était important qu'elle aussi participe car d'après ce que le jeune mutant pouvait voir, Félix avait un lien fort et particulier et c'était certainement une application de son pouvoir.

Il réfléchissait encore à son cours quand la question cruciale fut posée. C'était quoi ? Alors bonne question, il avait une toute petite idée mais sans plus. Il devrait faire attention à ce que ce ne doit pas trop idiot pour ne pas passer pour un nul... Ca ne le ferait pas du tout !

Il regarda les deux garçons et leur annonça.


Je n'ai pas terminé tous les détails, mais on va aller en salle de simulation et là je vous expliquerais.

Il avait bien une petite idée, mais ce n'était que ça pour le moment. Une toute petite idée.

La suite

[HRP, post coupé en deux ce qui explique sa courtesse]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Archer et le corps astral   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Archer et le corps astral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment deplacer son corps astral?
» Gypse : Réalignement du corps astral
» Partage de ma façon de voir mon corps astral
» La projection du corps astral de Muldoon et Carrington
» Corps astral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: