AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Passé, Présent, Futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Passé, Présent, Futur   Dim 27 Jan - 2:35

Après un bon moment sans faire de chronique, je remet mon pied à l'étrier avec un petit moment de notre cher Fraust.

Ici donc va suivre, dans un prochain post, le début de la chronique, mais pour l'heure je vous présente simplement les protagonistes qui vont intervenir, la plupart étant des connaissances du recteur qui n'apparaitront sans doute jamais en tant que PNJ dans le jeu, mais qui méritent cependant d'être mentionnés.

(1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8 )


(1) Thomas Vernet, dit "le Frenchie" : Ex-captif de la G.C. de Londres. Après la fuite de 2044, il est retourné chez ses parents, en France. Il y est resté un court moment, puis a emmigré aux Ex-U.S.A. où il exerce désormais le métier de trader. Son pouvoir de calcul de probabilités et de statistiques fait de lui le meilleur trader au monde. Il a énormément contribué financièrement à la création de la Faculté, grâce encore une fois à ce pouvoir. Il est aujourd'hui à la tête d'une fortune colossale, qu'il utilise pour la plus grande partie pour aider les Mutants, via la Faculté ou d'autres bonnes oeuvres.
Thomas a 27 ans.
Thomas parlera en rouge foncé.

(2) Sandy Witers : Ex-captive de la G.C. de Londres. Après la fuite de 2044, elle s'est posée un moment en europe de l'est, où elle devint une des championnes de free-fight féminin. Des combats clandestins assez sanglants, qu'elle gagna grâce à une force hors-norme, son pouvoir. Elle vit aujourd'hui à Moscou, où elle a créée une agence de gardes du corps.
Sandy a 24 ans.
Sandy parlera en rouge.

(3) Jonas Green : Ex-captif de la G.C. de Londres. Après la fuite de 2044, Jonas s'est établi en Afrique de l'ouest avec Hazrad Kahn. Tous deux ont monté une agence de voyage spécialisée dans les safaris. Il a quitté complêtement ou presque la lutte pour les Mutants, et se le fait souvent reprocher par son ami Kahn. Son pouvoir est en rapport avec la pyrokinésie.
Jonas a 33 ans.
Jonas parlera en vert.

(4) Lucy Baldwin : Ex-captive de la G.C. de Londres. Après la fuite de 2044, elle a continué à vivre en Angleterre, malgré la traque de la G.C. Elle a vécu 3 ans avec Fraust, et l'a adié à se réinsérer socialement dans la société. Ils ont vécu ensemble une histoire longue de 2 ans et demi, histoire assez confuse et bordélique. Ils ont fini par rompre, car pour la petite histoire, elle aimait Fraust plus que lui ne l'aimait; et au final, ce dernier est parti en asie pour monter son projet d'école pour jeunes Mutants, qui selon elle, lui tenait sansdoute plus à coeur qu'elle-même. Lucy était une Mutante télékinésiste.
Elle est décédée en septembre 2050, à l'âge de 26 ans. La G.C. a fini par la retrouver, et l'a contraint sous la torture a révélé l'emplacement de la Faculté de Fraust. Ce qui a déclenché le début des hostilités...

(5) Katryn Holloway, dite "Kat" : Ex-captive de la G.C. de Londres. Après la fuite de 2044, Kat s'est réfugiée en Irlande, aux côtés d'un certain Matthew Doherty. Ils auraient eu une liaison ensemble, mais Kat l'affirme elle-même: "A part baiser... Une pierre aurait plus de sentiments que lui." Elle est néanmoins restée en Irlande où elle a monté une association en faveur de l'insertion des Mutants. Cette association est aujourd'hui devenue mondiale, il s'agit de la ILMR, ou "International League for Mutants Rights". Militante dans l'âme, Kat continue à se battre pour ceux qui sont comme elle, et a défaut de prendre les armes, elle se bat avec les mots. Son pouvoir consiste en une mémoire incroyable: elle connait par coeur tous les livres de droit, tels que le code civil ou pénal, à la virgule près.
Kat a 22 ans.
Kat parlera en orange.

(6) John Patterson, dit "Paddy" : Ex-captif de la G.C. de Londres. Après la fuite de 2044, Paddy est retourné chez lui, a Birmingham. Il s'est remarié, pour la seconde fois, et a eu deux magnifiques jumelles. Cet ex-militaire de carrière, au pouvoir d'adamantium (griffes rétractibles), s'est donc assagi et a abandonné la lutte, pour rester auprès de sa nouvelle famille, qui ignore sa mutanité.
John a 39 ans.
John parlera en olive.

(7) Alysson Evans : Ex-captive de la G.C. de Londres. Après la fuite de 2044, cette londonienne d'origine est partie vivre au Pays de Galles. Après avoir entamé, puis abandonné des études de droit, elle passe son temps à faire la bringue dans les clubs électro-core de sa ville d'adoption. Elle est amoureuse de Fraust depuis très longtemps, c'est d'ailleurs bien le seul homme sur qui elle ait des vues, puisqu'elle est lesbienne dans les autres cas. Plus qu'amoureuse, elle a tendance à devenir fétichiste de l'homme électrique, et conserve tout ce qui ai pu lui passer entre les mains (ou ailleurs).
Son pouvoir consiste dans la greffe de gènes de tigre. Elle n'en prend pas la forme, mais a cependant des capacités physiques accrues, et un mode de vie similaire aux félins.
Alysson a 19 ans.
Alysson parlera en bleu foncé.

(8 ) Hazrad Kahn : Ex-captif de la G.C. de Londres. Après la fuite de 2044, Kahn est reparti chez lui, en Afrique de l'ouest. Il a cependant ramené dans ses bagages Jonas, avec qui il a monté une affaire. Toujours aussi solitaire cependant, Hazrad disparait de temps en autre dans la nature, pour ressurgir un moment plus tard. Son pouvoir consiste à pouvoir se transformer en sable.
Hazrad a 28 ans.
Hzarad parlera en indigo.


A noter que ces 8 personnages ont formé, avec Fraust et quelques autres, ce qu'ils appelaient "l'Equipe". Sous ce nom bien banal, ils ont mené pas mal de coups d'éclats à l'encontre de la G.C. ou defirmes affiliées, pendant les années ayant suivit leur captivité.
Aujourd'hui, le groupe est inactif, chacun ayant trouvé d'autres occupations. Mais, peut-être y aura t'il un nouveau départ.

La réunion de l'Equipe sera donc le thème de la chronique qui va suivre ^__^

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   Lun 4 Fév - 4:55

La Thaïlande, un pays magnifique, même en 2051, une zone neutre pour de nombreux Mutants. Un des rares pays à avoir créé une loi pour officialiser l'acceptation des surhommes.

C'est précisément Bangkok, sa capitale, qui fût choisie comme lieu de réunion de l'Equipe. Pour sa neutralité, son calme, et aussi un peu pour le dépaysement. En effet, tous vivaient maintenant dans des endroits plus ou moins civilisés, la plupart en Europe ou en Amérique du Nord. Et malgré le voyage à faire, ils avaient tous répondu présent à l'appel de Fraust.

Ils avaient tous choisi de descendre dans le même hotel, une petite auberge au côté "couleur locale" très prononcé. Et dès leurs arrivées, des vieilles habitudes étaient réapparues: Thomas et son extrême ponctualité, Jonas et son don pour les entrées comiques...

C'était un pur bonheur, pour Fraust, de tous les revoir. Cela faisait un bon moment qu'ils ne s'étaient pas réunis, tous ensemble, et ils avaient changé, certains à un point fou. Le chef d'établissement de la Faculté s'émerveillait littéralement de redécouvrir certains de ses meilleurs amis, et ce bonheur était facilement lisible dans l'éclat inhabituel de ses yeux bleus.

Après avoir attendu les retardataires, et particulièrement Alysson qui s'était paumée en cherchant l'auberge, la bande passa à table, dans la petite salle à manger de l'auberge. Le hasard avait voulu que la salle soit vide, faute du fait qu'ils étaient les seuls à avoir réservé, cette semaine là. Ce qui rendait le service d'autant plus sympathique et agréable.

Ainsi était le tableau: tous assis autour d'une table carrée débordant de mets tous plus succulents les uns que les autres. De vieux couples se reformèrent: Jonas à côté de Paddy, Thomas assis près de Kat, Sandy essayant de dérider Hazrad, et bien sûr, Alysson collée à Fraust comme ce n'était plus permis... Depuis qu'il lui avait offert son cadeau d'anniversaire, en retard, la jeune galloise ne le lâchait plus d'une semelle. Faut dire, lui offrir un portrait d'elle avec des fleurs, cela avait été perçu comme un cadeau presque d'amoureux, ce à quoi Fraust, dans son ignorance, n'avait pas du tout songé. Résultat, elle lui avait sauté au cou et l'avait couvert de baisers, bref tout ce qu'il fallait à l'homme électrique pour prendre de jolies teintes rosées, et pour faire rire les autres!
Depuis, Alysson s'était calmée, mais elle ne lâchait plus le bras de son amour de toujours. Pour le reste, Fraust était installé au centre du groupe, comme avant, et malgré le temps qui était passé, il était toujours naturellement considéré comme le leader du groupe. La preuve en était avec cette place qu'on lui avait attribué.

Après le désert, les fameux thab tim krob, ou "rubis croquants", les discussions commençèrent à devenir sérieuses, comme autrefois. Le sujet sur lequel le sérieux revint, ce fût le colloque HGM, et ses lourdes conséquences sur la mutanité.

"Un vrai fiasco, ton affaire, si tu veux mon avis. J'sais pas comment tu t'es démerdé mais apparement, tu as perdu le combat."

Souffla Paddy, en même temps qu'un long nuage de nicotine, absorbé dans son cigare.
"Fraust a fait ce qu'il a pu, Paddy. De toutes façons, les membres de la commission n'étaient absolument pas prêts à lâcher du terrain, et ce avant même que les débats ne commençent."
Commenta Katryn, en éventant la fumée.
"C'est clair que c'était tendu. Les gens que nous avions en face de nous ne voulaient rien entendre, alors forcément, même avec nos arguments, ils n'ont rien écouté. Et dire que c'est des gens comme ça qui dirigent le monde..."
Répondit Fraust, avant de tirer sur sa cigarette.
"C'est fou combien les humains restent intolérants, quand même, surtout dans les pays dit civilisés. Nous dans le Sahara, on n'entend pas de telles sornettes, pas vrai Kahn?"
Le touareg baissa les paupières en signe d'assentissement, dans son flegme habituel.
"Boah, au Pays de Galles c'est pareil. Les humains sont cons, pi c'est tout, ya rien à faire..."
Déclama Alysson, tout en commençant à se rouler une cigarette, que déjà certains de ses comparses regardaient avec désapprobation. Thomas intervint à son tour:
"Il y a quand même du positif dans cette affaire: les cours de l'action Genetics Corporation en ont pris un sacré coup, il faut croier que l'opinion publique va sans doute changer de regard à son sujet. Par contre, je vois la montée du cours de l'.T.W. d'un mauvais oeil. Je sais pas ce qu'ils trafiquent, ceux-là, mais il y a fort à parier que ce n'est pas anodin."
"A.T.W., c'est les fabricants d'armes, non? Han... 'Doivent avoir été pistonnés par je sais pas qui, pour mettre au point des mégas-flingues pour anéantir l'espèce mutante..."
"Pas évident, ça. L'EastonCorp. connait également une croissance non-négligeable en ce moment, ce n'est pas impossible qu'une course à l'armement de "désinfection" soit lancée. Mais comment savoir... Ils sont quand même malins, ils ne vont pas officialiser ce genre de choses avant qu'elles ne soient finalisées."
"Comme si des armes, quelles qu'elles soient, pouvaient nous érradiquer! Non, on se battra, pas vrai Fraust?"
"Se battre, encore et toujours... J'en ai assez de ces combats perpétuels... Mais bon, c'est clair qu'on ne peux pas se laisser anéantir. Maintenant, dis toi bien que nos pouvoirs ont des limites, et dieu sait ce que ces gars là sont capables d'inventer pour nous nuire."
"Mais c'est anti-droit-de-l'hommien, ça! Ils ne pourront pas faire ça, c'est impossible!"
"Faut pas trop rêver, Kat. Ca fait des années qu'on nous traite comme des sous-hommes, des inhumains même, et la grande majorité des humains ne nous aiment pas, pour rester poli. Alors à mon avis, la foule va plutôt sauter de joie à l'idée qu'une solution anti-mutante soit créée."
"Ouais... C'est aussi le majeur problème qu'on a, l'opinion publique. Et ce presque partout dans le monde. Même ici, il reste quelques personnes anti-mutanité, et même si la majorité des Mutants s'exilaient dans des pays plus tolérants, les gens qui veulent nous nuire pourraient encore nous atteindre."
"Putain d'humains..."
Lança la benjamine de l'équipe en allumant son pétard.
"Tu devais pas arrêter de fumer cette saloperie, toi?"
"Oui, sauf que j't'emmerde, vieux croulant!"
"Ok, on n'en parle plus... Mais redis ça et j't'explose la tête, sale gosse!"
Et à la concerné de tirer la langue avec un doigt d'honneur au plus vieux de la bande, en prime. Un râclement de gorge de Kat, et l'approbation des autres fit revenir le calme, bien que la situation était loin d'être réellement bélliqueuse autour de la table.
"J'comprend pas cet acharnement qu'on les humains, envers nous... C'est vrai quoi, on leur a rien fait, merde!"
"Non... Mais je pense qu'ils ont peur, et que cette peur se transforme en haine à notre égard. Donc, pour que cela cesse, il faudrait que les humains n'aient plus peur des Mutants, et cela risque de prendre des années, avant que cela ne se réalise."
Pendant que Kahn avait parlé, tous s'étaient tus. Il parlait si peu que à chaque rare fois où le touareg prennait la prole, il était écouté comme un messie.
"Et puis, pour être acceptés, il faudrait aussi qu'on fasse quelque chose pour eux; mais beaucoup d'entre nous, moi le premier, refuseraient de passer pour les bons serviteurs des humains. Je suis presque sûr que si l'on commence à les aider une fois, ils vont s'y habituer. On passera alors d'un statut de sous-hommes à celui de larbins. Je suis pas sûr que je préfère..."
"Surtout que rien ne garantit que leur état d'esprit et leur attitude à notre égard changeront, même après les avoir aidé de façon significative."
"C'est sûr que ça parait dégradant... Mais il faudra bien que entre les humains et les Mutants, une des deux parties fasse le premier pas, non? Et ce serait sans doute d'autant plus positif si c'était nous qui le faisions..."
"Ouais bin ton premier pas, tu le fais si tu veux, mais moi, je ne me rabaisserai pas à ça, désolé."
Sandy éclata de rire, avant de lui renvoyer joliment:
"Arrête ton char, Patterson! Tout le monde ici sait que tu te fais passer pour un humain, juste pour pas avoir à révéler ta vraie nature à ton entourage! Plus lâche que toi mon gars, ça n'existe pas! Tu es tombé bas, ça oui, et tu viens nous dire ça? C'est l'hopital qui se moque de la charité, oui!"
"... Tu me déçois, mon frère."
Tous les regards se tournèrent vers le doyen, qui répliqua sur la défensive:
"Non mais oh, ça va hein! Regardez-vous, vous tous, vous courrez après des chimères!"
"Et toi, tu te voiles la face... Pauv' con..."
"Toi la merdeuse, fais pas ta maline! Si t'avais une famille, tu réagirais comme moi!"
C'est avec un calme étonnant venant d'elle, que Alysson répondit, en souriant:
"J'ai une famille. C'est vous, ma famille... Et je ne la trahis pas, moi..."
Sandy et Jonas gloussèrent, en murmurant quelque chose comme "un amour incestueux, finalement...". Et au frenchie de reprendre:
"Il y a quand même une différence de taille entre essayer de s'intégrer, et renier ses origines. Pour ça, je suis assez d'accord avec Aly'."
"... Je me casse."
Paddy fit mine de se lever, mais Kat le retint par le bras. Fraust ajouta:
"Allons, Paddy. Depuis le temps qu'on se connait, tous, tu sais bien qu'on est tolérants avec ça. Et puis, on a tous notre vie maintenant, et du moment que la tienne te convient..."
"Oui, elle me convient très bien!"
Il se rassit. Et la conversation reprit...

[suite au prochain post! ^^ ]

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   Dim 6 Juil - 7:47

[Mes excuses à ceux et celles qui attendaient la suite, elle a mis du temps à sortir ^^' ]

Après avoir refait le bilan de ce que le sommet mondial sur la mutanité avait apporté de plus, ou de moins, Fraust et ses amis se posèrent la question du lendemain. Quel avenir était maintenant promis aux leurs?
"Que faire... C'est là toute la question!"
"J'te le fais pas dire..."
"C'est bien, vous êtes constructifs, tous les deux! Moi, j'dis pareil que d'habitude, faut éradiquer les humains! Après tout, Doherty a déjà commencé à faire son malin avec ça."
"Je veux plus entendre ce nom, please... Ça me donne des migraines tout à coup, va savoir pourquoi..."
Kat semblait en effet exaspérée de son ex-petit ami, qui semblait s'être mis en tête de refaire le monde, à sa façon; la plus violente qu'il ait pu trouver, comme par hasard.
"Matt fait le con, on le sait tous. Non, ce qu'il faut, c'est aller de l'avant. Merde quoi, on peut pas se laisser aller comme ça et attendre simplement que le temps passe! Qu'est ce que vous faites de tous les nouveaux Mutants, ceux-là même qui remplissent aujourd'hui, ou rempliront demain les geôles de la G.C. ?!"
Fraust venait encore une fois de faire montre de son autorité naturelle au sein du groupe. Dès lors, tous s'étaient recadrés et mis à réfléchir, sérieusement cette fois. Kat fût la première à proposer des idées:
"Et bien... Avec mon association, on va lancer de nouvelles campagnes de sensibilisation auprès des humains, histoire de leur montrer le vrai visage de la G.C. Beaucoup ne nous croiront peut-être pas, mais il faut montrer aux gens ce qui se passe vraiment là bas."
Tous approuvèrent; les exactions perpétrées depuis tout ce temps par leur ennemi numéro 1 devaient être dévoilées, et bien comme il faut, au grand public. Le secrétaire général des Nations-Unies avait un premier pas trop bien engagé pour ne pas se faufiler dans cette brèche.
"Mais ça, c'est concret, mais c'est pas direct, à mon avis. Non, le vrai truc à faire, ça serait de rechausser nos godasses pour aller directement botter le cul de ces enflures de généticiens de mes deux, sur leur terrain..."
"Approuvé."
"Soit pas con, Paddy! T'oublies que ce sont maintenant des Mutants, comme toi et moi, qui remplissent les rangs de la G.C. On va pas aller se fritter avec nos propres frères!"
"... Même si ce sont effectivement des Mutants au sens strict du terme, ils ont choisi la voie de la violence et participent activement à notre génocide. Est ce que ça doit remettre en question notre fratrie avec ces gens là, je suppose que la question peut se poser... Pour moi, ce ne sont pas nos frères."
Hazrad avait encore une fois, été écouté religieusement.
"Khan a raison, ces Mutants là sont des traîtres pour notre race, et ils méritent de crever, point barre. C'est vrai, franchement, leur affiliation à la G.C. est claire, j'vois pas pourquoi on devrait les ménager alors qu'ils veulent qu'on finisse comme eux: des résignés!"
"C'est pas ça, le problème, Alysson. Le problème, c'est que eux non-plus ne sont pas libres... Plutôt que ces Mutants là, c'est la G.C. qui les exploite, qu'il faut détruire. Je sais pas si tes tracts suffiront, Kat, j'en doute même sérieusement. Mais il faut tout essayer, avant d'envisager de prendre les armes... Et à ce moment là, je laisserai Doherty faire ce qu'il veut, mais pas avant."
Le débat n'était pas vraiment fertile, malgré la bonne volonté de chacun. Une certaine confusion régnait au sujet de ces Mutants renégats qui servaient sous les ordres de la firme multinationale qui avait jadis torturé et séquestré tous les interlocuteurs de Fraust. Jusqu'à Lucy dernièrement, nouvelle que Fraust avait appris un peu plus tôt dans la journée, et qui avait manqué de l'abattre complètement.
"Je suis sûr que Lucy n'aurait pas voulu ça..."
Le simple fait de prononcer cette phrase calma d'emblée tout le monde, autour de la table. Comme si son fantôme s'était tout à coup invité, pour surveiller les mots qu'ils allaient employer pour la suite du dialogue.
Thomas fût le premier à oser reprendre:
"Et si... Et si, plutôt que de vouloir absolument démonter la G.C., on faisait l'effet inverse?"
"C'est à dire?"
"Et bien, plutôt que de pointer du doigt les 'méchants', si on essayait de promouvoir l'image des bons Mutants auprès de l'opinion publique?"
Un bref instant de réflexion, et les premières réactions fusèrent:
"Bah... T'as qu'à monter un reality-show, les humains adorent ça... C'est vrai quoi, tu fous 10 Mutants dans une baraque et pi tu"
"Ferme-la, Paddy. Moi j'trouve l'idée pas mal, mais, comment l'appliquer?"
"Hey, on pourrait faire des reportages directement dans la Faculté, avec tes élèves et tout, pi on envoie les cassettes à la télé! Comme ça les humains verront que les Mutants font ce qu'ils peuvent pour pas leur nuire!"
"Euh, tu crois que..."
"Pas forcément à la Faculté, mais ça pourrait être bien de montrer ça, effectivement."
Fraust remercia Jonas d'un hochement de tête entendu.
"On en vient à un autre point, Fraust. Il va te falloir songer à revoir ta position quant au brouillard volontairement laissé autour de la Faculté, mon frère."
"C'est probable, oui... Mais, en ayant déjà été attaqué à 3 reprises par la G.C., en étant dans l'incognito, imagine ce que ça pourrait devenir si tous les anti-Mutants de la planète décidaient de suivre l'exemple... Etre attaqué une fois tous les 3 mois, ça fait déjà beaucoup, mais tous les 3 jours, je t'explique même pas."
"... Rien n'oblige de révéler des détails importants. Mais il faut que son existence soit connue de tous, Fraust. Que les humains voient de leurs yeux ce que tu essayes de faire, et je suis certain qu'ils ne te jetteront pas la pierre de l'avoir construit, cet endroit!"
L'avenir de la Faculté allait-il être complètement remis en question, par ses pères fondateurs?

[suite au prochain post... dans 4 ou 5 mois XD ]

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passé, Présent, Futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passé récent, futur proche et présent progressif
» Phrases impersonelles au passé et au futur
» Paroles de sagesse à ceux que leur passé et le futur inquiètent
» Tirage Passé Présent Futur
» Les valeurs des temps ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Hors RP :: Chroniques occultées-
Sauter vers: