AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Faisons-nous violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Faisons-nous violence   Jeu 24 Jan - 0:13

Erf. Elle était vraiment ch*ée, Malia, à ses heures! Ashen avait reçu un simple mot, dans la salle des profs, où la pédagogue spécialisée 'Matériels' lui laissait le soin de prendre en charge l'un de ses étudiants. Non mais, pour qui elle se prennait celle-là!? Dès qu'elle rentrerait de son voyage, elle allait en entendre parler, de sa corespondace intime, mieux même cela allait barder!

*Non mais, comme si j'étais prof' ici, moi! J'suis pas prof', bordel, j'veux pas être prof'! Il leur faut des assistantes sociales à ces gosses, pas un enseignant comme moi! Sinon, je les tuerai tous sans faire exprès, à ces glandeurs...*

Vous l'avez compris, c'est remonté, et c'est peu dire, que le rebelle attitré du corps 'professoral' de la Faculté arriva devant la salle d'entraînement. Pour la peine, il allait violenter le pauvre élève, qui n'avait sans doute rien demandé.

*Prof', nan vraiment, on aura tout vu! J'ai une gueule de pychologue moi?? J'suis pas pédagogue, j'suis un guerrier moi! Si j'entraîne son morveux à ma façon, je vais l'envoyer à l'hosto', c'est sûr... Et puis, pourquoi je devrais respecter ses consignes, à l'autre barjotte là... Non mais, j'te dis, ça va pas se passer comme ça...*

Blessé dans son orgueil d'être considéré comme un subalterne, Ashen aurait pu tout casser sur son passage, juste pour passer ses nerfs sur quelque chose. Par chance, il avait un élève à 'entraîner'. Et bin tu vas voir, mon gars, comment je vais t'entraîner, moi! Se pensa-t'il, acide.

Allez, zou, Ashen ouvrit les placards de la salle d'eentraînement, et en sortit tout le contenu qu'il jugea utile, et potable: pas de bâton en mousse, pas de gants ni de protections, pas de sac de frappe... Et ça, c'est quoi? Erf. Des haltères en caoutchouc... Comment peux-t'on se servir de trucs aussi pourris?! Après réflexion, il ferma le placard sans en avoir rien sorti. Pas de bol pour le microbe, il se ferait déchirer la figure à mains nues... Et pi d'abord, qu'est ce qu'il fous, le mioche? Oh, c'est l'heure là!

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Jeu 24 Jan - 2:02

Dylan avait reçu un message de Malia la veille. Elle s'excusait de ne pas pouvoir assister à l'entraînement qu'elle avait planifié avec lui. Elle lui avait donné rendez-vous le matin même pour lui expliquer tout ce qu'il devait se passer.
Ce matin là Dylan vint la voir vers huits heures comme elle le lui avait demandé et l'enseignante matériel lui avait confié un sac, elle s'excusa de ne pas pouvoir le mettre dans le placard de la salle d'entraînement, mais il était trop volumineux pour cela. Il n'apprit ce jour là qu'une unique chose, enfin deux si l'on veut. Ashen serait son instructeur et le contenu de ce sac serait ses armes.

Assez patient de nature, Dylan ne prit pas la peine de regarder ce qu'il y avait dans le sac, il se contenta de se présenter le jour J à l'heure convenue. Il avait juste une minute de retard à cause d'un problème tout à fait banale, un troupeau de fille qui avait obstrué le passage. Notre tête blonde n'ayant pas voulu forcé le dit passage c'était retrouvé obligé d'attendre une bonne quinzaine de minutes avant qu'on ne le remarque. Et enfin (heureusement qu'il avait prit de l'avance sur l'horaire) il avait pu avancer et se rendre dans la pièce, où Ashen semble-t-il furieux l'attendait.
Dylan se doutait qu'en présence de Ashen il ne pouvait s'agir que d'un combat et il faut avouer que le jeune homme s'en réjouissait plutôt. Il se souvint de la consigne qu'il avait reçu, ne pas se servir de ses poings pour frapper, se servir de sa tête, Dommage un petit combat au corps à corps aurait franchement amusé notre ancien captif du "camps". Un combat contre un vrai soldat pour une fois, contre un soldat du même type que ceux qui l'avaient fait souffrir durant son emprisonnement de 10 ans. Une véritable aubaine, je vous l'accorde.


"- Bonjour, excuse moi du retard. Malia s'excuse elle n'a pas pu te le mettre dans le placard, mais voilà tes armes. "

Dylan déposa gentiment le sac aux pieds du soldat, et s'échauffa comme il l'avait déjà fait avant de venir dans sa chambre vide. Un véritable bonheur que de se voir enfin affronter quelqu'un réellement surtout que Dylan était fin prêt à essuyer quelques coups et surtout à en donner à son adversaire. Maintenant qu'il voyait les armes il se réjouissait encore plus; Un tas énorme de bouts de ferrailles, du métal à profusion. Il retira son tee-shirt blanc cela serait un véritable atout pour la suite. Un tour d'épaules vers l'arrière, un craquement du cou et le voilà fin prêt...

"- Quand tu veux Ashen, je suis prêt. "

La musculature du français était bien dessinée bien qu'il ne s'entraîne pas autant sans doute que le professeur ou encore le soldat qui se tenait devant lui. Il était musclé et athlétique, un corps bien entretenu et un régime alimentaire visiblement irréprochable. Ashen avait à faire à un adversaire à sa mesure du moins c'est ce qu'il semblait. Pourtant leur mutation, était une énigme dans l'équation, leur maîtrise l'était aussi et les paramètres qu'avait fixé Malia devait sans doute annihiler les écarts de niveaux, autrement dit l'avantage du soldat sur l'élève.
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Ven 25 Jan - 1:10

Ah, le voila enfin! Ashen se retint de gueuler qu'il était à la bourre, d'autant qu'il l'avait déjà pigé... Et bien, il s'économiserait au moins sur ça.

Quant au sac que le gosse lui donna, Ashen l'ouvrit, et en sortit effectivement des armes, des vraies. Des barres à mine en acier, des battes de baseball en acier, des barres de chantier en fonte...

Elle voulait qu'il tape sur le petit (enfin le grand, vu la taille du gus) avec cet arsenal?

"... Tu sais quoi? Ta prof' est une vraie tarée, dans son genre... Et on dirait qu'elle a trouvé un autre taré pour se charger de ton éducation, à coups de ceci."

Ashen montra au jeune, dont il ignorait le nom et continuerait à l'appeler par des sobriquets ridicules tant qu'il en serait ainsi, l'une des 'armes' dont parlait Malia.
Mais ce fou avait l'air d'accord pour se faire taper dessus, visiblement! Ah ouais?? T'es sûr, gars? Ok!!
C'est avec un sourire de requin que le rebelle remonta les manches de son t-shirt blanc au dessus de ses épaules. Puis, il saisit plusieurs morceaux de ferailles, les soupesa, avant d'en balancer deux par terre. Dans ses mains, il garda une batte de baseball métallique, qu'il fit tournoyer entre ses mains pour juger de son aérodynamisme. Check, c'est bon.

Mais avant de se lancer, Ashen avait besoin de tester rapidement son adversaire. Bah oui, imaginez qu'il le crève au premier coup sans faire exprès, ça ferait désordre...

La barre à mine la plus légère était devant ses pieds. Ashen se remémora de comment il jouait au football quand il était petit. Il y avait ce qu'on appelle des 'gestes techniques', dont un qui consistait à mettre le ballon en l'air, assez haut devant soi.

Hop, Ashen se mit à exécution, et à l'aide de ses pieds, il fit s'élever la barre d'acier en l'air, pour au final la rattraper de sa main droite libre. Et sans prendre trop de temps, il lança la barre comme un javelot, en direction du gosse...

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Dim 3 Fév - 16:14

Dylan regardait Ashen il avait l'air heureux de son sort comme s'il était tout joyeux de se défouler sur un môme et de le battre jusqu'à ce qu'il retourne pleurer dans les jupons de sa mère. Dylan lui était heureux pour tout autre chose, en voyant les armes que Ashen devrait utilisé cela allait être marrant de le surprendre surtout pour le premier coup porté.
Par contre Dylan fut bien moins joyeux lorsqu'il vit son adversaire s'emparer d'une arme mais pas pour le frapper de façon brutal, non juste pour le planter tel une vulgaire crevette sur une brochette... Ashen le testait et il n'allait pas être déçu ! Il est vrai que Dylan avait perdu des choses par rapport à ce qu'il avait apprit en 10 ans d'entraînement quotidien, mais il savait toujours rattraper un projectile facilement et sans se forcer même.

Voyant le barre à mine foncer droit dur lui, il s'écarta de quelques pas vers la droite et celle-ci vient se caler au creux de ses mains. La surprise restait pourtant presque entière, oui si Ashen avait bien regardé le métal avait eu tendance à se déformer à l'approche des mains, mais lorsque Dylan la relança à son adversaire, elle n'avait pas la moindre modification. Peut être un peut moins rouillée... Enfin bref rien de très visible, juste une structure métallique plus pure mais cela personne sauf un chimiste aurait peu le dire et encore avec un peu de matériel...


"- Rien de mieux ? C'est décevant militaire... un frimeur oui. Et Malia je pense qu'elle sait ce qu'elle fait même si on ne dirait pas. "

Oui Dylan se moquait de Ashen, il ressemblait tant aux gardiens du camps qu'il était pathétique. Quand à ce qu'il avait dit à propos de la prof était tout à fait vrai, Dylan avait peu d'experience là dessus, mais il était certain que cela n'était pas un mauvais prof juste quelqu'un qui ne savait pas forcément toujours comment aider ses élèves ou alors par des moyens assez étranges tel l'entraînement qui prenait place ici.
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Mar 19 Fév - 1:33

Et il résiste! Oui, le gosse résiste!

*Bien... Ça va être plus amusant que je ne le pensais...*

Le sourire d'Ashen s'élargit, tandis qu'il se tapa doucement l'épaule avec sa batte de baseball en acier inoxydable. Le gamin était futé, pour sûr; mais quand même moins qu'Ashen. Ce dernier se remémora sa première venue dans ces lieux, dans cette salle même, précisément. Il avait cartonné deux profs, avec un simple bâton, sans que les gars aient pu se défendre. Ah, du grand art made in Ashen dans toute sa splendeur.
Et bien, il faut croire que le cadet Kushter allait pouvoir remettre ça au goût du jour.

Sans prévenir (ça n'aurait pas été drôle sinon), il activa son pouvoir de vitesse, et se rua littéralement sur le jeune, avec comme ferme intention celle de lui faire tâter du Ashen, du vrai, du bon, du qui sent bon le Axe au guarana. Bref, ça allait casquer!

La vieille méthode: la toupie mortelle. En bref, Ashen tournoya à grande vitesse autour de son adversaire, tout en lui assénant de nombreux coups de batte de baseball dans la foulée. Les tibias, l'abdomen, les bras, le dos, bref tout y passa ou presque, car Ashen ne tape pas dans la tête sinon c'est pas drôle. A noter toutefois que, vu la vitesse de rotation du Ashen autour du morveux, et vu la vitesse de déferlante de ses coups, on pouvait aisément dire que le pauvre petit élève se voyait réduit à encaisser des coups venant de partout, dans des laps de temps extrêmement courts, et avec un temps de contact entre l'objet contondant et son corps tout aussi réduit. C'est à peine si il devait sentir la "caresse" du métal sur lui, le pauvre.

Qui sait combien de coups pleuvrèrent sur Dylan, 20, 50, plus de 100... Toujours est-il que lorsque Ashen s'arrêta, et revint dans l'axe frontal de son adversaire, à 5 mètres devant lui, environ 17 secondes s'étaient écoulées. Soit assez de temps pour avoir fait 170 tours de Dylan au bas mot, quant aux nombre de coups de batte, multipliez par une moyenne de 4 coups par tour... Oui, c'était du lourd, cet entraînement.

Et pour tout dire, Ashen s'attendait maintenant à voir le gosse s'écrouler sous les contusions. Un humain en serait sans doute mort, après tout.

*Hmm... J'y suis peut-être allé un peu trop fort... Pourvu que je ne l'ai pas crevé sans faire exprès, quand même...*

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Mer 12 Mar - 18:39

Dylan ne vit rien de ce qu'il se passait, enfin si une ombre se déplaçant si vite qu'il ne pouvait en distinguer les contours. Tout ce qu'il arrivait à faire actuellement c'était recevoir encore et encore des coups de batte. Cela allait faire une sacré collection de bleu tout ça dites moi, enfin ce n'était que des bleus du à la vitesse et plus ça allait plus le métal s'accumulait en une sorte de liquide visqueux sur la peau du jeune homme si bien qu'à la fin de cette salve tournoyante il avait le torse et le dos recouvert de métal.
Assez rapidement il le fit venir par paquet à ses mains et mina le terrain autour de lui en essayant de finir par les pieds de Ashen. Manque de chance il n'arrivait pas à durcifier suffisamment le métal pour le rendre assez résistant au frottement de l'air et donc il ne pouvait pas atteindre les pieds de Ashen.


"- Pas mal du tout. C'est donc ça ton truc à toi. Malia avait donc bien une idée derrière la tête, pas très sympa pour les bleus, mais bon on ferra avec. "

Il se concentra tout en parlant sur les tas de métal les plus proche de Ashen, le tas juste à sa droite pour être précise et il l'allongea pour ne plus former qu'une plaque. Celle-ci n'atteignait pas encore la chaussure du jeune soldat, mais ça y était presque il fit un transfert de molécules afin d'allonger la plaque dans sa direction et il réussit à atteindre la semelle, s'insinuer sous les rainures des rangers de Ashen et faire tenir le tout sous les chaussures. Les voilà désormais lestées. Dylan avait mal partout, mais il savait que maintenant Ashen ne pourrait plus courir aussi vite. Il s'empressa donc de recommencer avec un tas qui se trouvait à gauche de lui à un petit mètre. S'il pouvait le lester assez pour ne plus qu'il puisse bouger cela serait parfait, mais avant il ne devait pas pouvoir retirer ses chaussures. Voilà à quoi servirait cette seconde attaque silencieuse. Il continua à lui parler pour détourner son attention. Oui il fallait maintenir Ashen dans cette position ou plus prêt et continuer à ajouter du métal bien durcit à ces chaussures. La seconde attaque marcherait sans doute sauf si une seconde salve était en préparation...

"- Alors pas trop déçu j'espère, si tu es fatigué on arrête là. "

Un grand sourire vint illuminer le visage de la tête blonde. Oui Dylan était un inconscient notoire, mais il avait envie de s'amuser pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Dim 16 Mar - 2:51

Ouf, il n'est pas mort.

Par contre, Ashen était déçu de voir que ses coups avec cette batte en métal étaient moins efficaces qu'il ne l'aurait pensé. Le gosse contrôlait le métal, hein? Bouge pas vieux...

Mais lorsque Ashen fit demi-tour et se dirigea vers le placard à armes, il sentit comme un poids supplémentaires dans les jambes. Les chaussures, même. Ah, du lest?

"Tu veux jouer, hein? Ok, je garde mes semelles de plomb, mais en contrepartie, je change les règles du jeu... Pourquoi il y aurait que moi pour avoir un handicap?"

Ashen se retourna donc tout en balançant au loin la batte de baseball, il n'en avait en effet plus besoin maintenant. Dans le placard à armes d'entraînement, il avait repéré précédemment le nouveau joujou dont il allait user, c'est le cas de le dire. Lorsqu'il se retourna vers Dylan, l'ex-G.C. avait en effet dans les mains un bokken, c'est à dire un sabre de bois particulièrement solide et dur. Oui, celui-ci était fait en Akagashi, ou chêne rouge pour les occidentaux. Un bois réputé solide et au grain visiblement très bon. Juste ce qu'il fallait en somme, pour rendre la chose drolatique.

Ashen avait un sourire de charognard, et pour cause: cette fois-ci, Dylan ne pourrait pas faire mumuse avec de l'acier, vu le matériau de l'arme.

*Bon, je le finis, je fais en sorte de l'envoyer à l'hosto', et je vais casser la croûte moi...*


C'est dans cet état d'esprit que le jeune rebelle reprendrait le combat. Il sautilla un peu sur place pour vérifier le niveau de lestage de ses godillots. Il lui semblait avoir pris un bon kilo à chaque patte, soit ce n'était pas un gros handicap, et puis il n'utiliserait pas le coup de la toupie mortelle cette fois-ci.

Après s'être brièvement mis en garde, Ashen s'avança à vitesse humaine vers le jeune blond et recommença à taper au niveau des épaules du jeune. Si il ne voulait pas se faire étaler, il devrait bien trouver une parade, lui qui était si malin avec ce fameux métal dont il était un petit maître.

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Dim 16 Mar - 12:05

Dylan le vit à moitié souriant s'approcher du placard. Que faisait-il donc là dedans, et surtout pourquoi parlait-il de changer les règles du jeu ? Intrigué, il attendit de voir ce qu'il lui préparait, c'était un soldat qui se serait douté de la perfidie qu'il s'apprêtait à commettre envers la tête blonde. Lorsqu'il le vit revenir avec un morceau de bois qui plus est une sorte de sabre Dylan eut soudain un gros doute. Il n'allait quand même pas faire ça, le frapper avec une arme qui allait le broyer ? Si ? Si.
Sa seul réflexion fut de se dire que Ashen était véritablement un con quand il s'y mettait. Bon combattant mais trop peu attentif aux autres. S'il avait des rapports humains normaux avec quelqu'un cette personne devait se considérer comme la plus chanceuse de la terre ! Enfin on en était pas encore à épiloguer avec les relations de Ashen ce qu'il fallait à Dylan c'était un plan. il eut une idée un peu idiote mais bon c'était ce qu'il avait en tête actuellement.


"- Très bien tu changes les règles, mais fait attention à toi... "

Il commença par ne rien faire, puis il se concentra très intensément ne sachant même pas si son idée était bonne ou mauvaise. Il attendit que Ashen passe sur un morceau de ferraille et essaya sans succès de le faire exploser. Il sélectionna celui qui était resté à ses pieds et l'attrapa, il lui fallait de quoi se défendre et vite. Il format en triple vitesse un gourdin, ou une massue enfin un truc (difforme ça va sans dire). Lorsqu'il vit qu'on lui assénait un coup sur les épaules il se baissa roulant sur le côté.
Ashen avait changé les règles lui aussi pouvait bien le faire non ? En tout cas c'était chose faite. Il essaya d'atteindre les jambes de Ashen avec son gourdin en le frappant s'il réussissait notre soldat serait englué dans ses chaussures et devrait pour sa pénitence sauter à pieds joins pour attaquer Dylan... Celui-ci était déjà tout courbaturé et savait que s'il continuait à utiliser de la sorte son pouvoir, il ne tiendrait pas des lustres, nous n'en étions pourtant pas à un moment critique, mais l'exercice devenait assez pesant pour le petit français.
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Dim 23 Mar - 1:05

Avant toute chose, il me semble important de rappeler l'état d'esprit dans lequel notre cher Ashen menait ce combat, fort peu loyal. Oui car justement, dès le départ il avait décidé d'être l'enfer personnifié pour ce grand blond, et donc d'user de toute sa puissance pour le défaire en un rien de temps; et donc, passer à la trappe les consignes de Malia. Pour être honnête, il n'avait donc aucunement l'idée de mener ce combat de manière pédagogue, éducative si vous préférez, mais seulement pour se défouler lui, en sale égoïste qu'il était. Ainsi donc, il avait décidé de ne rien respecter, et pour lui, la seule chose qui comptait c'était, comme on dit dans les jeux vidéos, de faire du frag'. De toute façon, il était tellement bien luné qu'il ne pouvait pas en être autrement...

Ce ne fût donc pas difficile d'éviter ce coup de massue improvisée qui visait ses jambes: zou, un petit coup de dématérialisation et le coup passa à travers son corps, comme un coup d'épée qui essaye en vain de fendre l'eau.

Profitant alors que l'adversaire avait baissé sa garde, Ashen mit son bokken à la verticale, avec pour idée d'assommer Dylan et de lui faire rejoindre le pays de Morphée. Simple, rapide, net et sans bavures. Le combattant ajusta donc sa frappe, et amorça le coup de bâton, visant précisément le front du jeune adolescent. Touché, peut-être coulé?

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   Dim 11 Mai - 22:46

Dylan regardait Ashen, il ne jouait pas le jeu, c'était certain, le voilà qui après avoir esquivé le coup que la tête blonde venait de lui donner au niveau des jambes. Il était pas chier aussi celui là, le frapper à la tête. Enfin une petite roulade sur le côté et cela serait fini du coup de massue qu'on lui donnait, manque de chance, les doigts trainaient par là...
Dylan se contenta d'étouffer son cri en un cri moins fort. C'est qu'il frappait fort le chacal... Dylan avait mal, très mal, il avait replié à une vitesse impressionnante son bras, le collant à son torse nu. Son coeur avait aussi prit une allure assez impressionnante et là il les sentit, comme des ampoules dans sa tête. Il ne pouvait rien y faire, tout allait exploser. Ashen allait avoir mal, c'était certain, et la salle disons qu'elle serait constellé de petits morceaux de ferraille tout partout...


"- Laisse toi faire, tu pourras pas partir..."

Dylan n'eut pas vraiment le temps de faire autre chose que de tirer les jambes de Ashen et de le protéger du mieux qu'il pu histoire de ne pas trop l'amocher. La bombe était déjà en marche, les bouts de métaux un peu partout explosaient les uns après les autres, sans ordre particulier... Ils fusaient de toutes part, impossible de faire autre chose que d'attendre.
Le petit français avait prit une position étrange sans doute, mais il c'était contenté de protéger le visage de son adversaire, et la plus grande partie de son corps. C'était évident que le soldat ne savait pas à qui il avait à faire et donc pas non plus que celui-ci pouvait tuer avec une simple balle plusieurs personnes...
Il resta ainsi maintenant Ashen du mieux qu'il pouvait, contre le sol. Attendant de ne plus entendre la moindre explosion. Puis il s'écarta, rougit par la rage. Il avait mal et il avait revu de nombreuses séances d'abattoir qu'il avait du lui même perpétuer de la même façon... Il en voulait à cet individu d'avoir agi de la sorte pour quoi d'ailleurs. La seule réaction de Dylan fut d'observer le soldat, et de lui foutre une bonne beigne dans le visage qu'il avait si gentiment protéger. Il aurait mieux fait de le laisser crever dans cette pièce, cela aurait été plus drôle. Pourtant il arrêta son geste juste avant l'impact, ferma les yeux et s'assit, fatigué. Générer des explosions comme celle-ci le vidait énormément.


"- Pas trop mal ? Tu es digne de ta réputation, bargo va..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faisons-nous violence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faisons-nous violence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi faisons-nous le bien ?
» Jésus rejeté par les siens
» Que faisons nous pour hâter la conversion d'Israël ?
» [Débat] Pourquoi pratiquez-vous la Magie ?
» 5 juin : Journée Mondiale environnement — Que faisons-nous pour l'environnement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: