AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quelle chaleur (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Quelle chaleur (pv)   Ven 11 Jan - 23:18

Twilight avait décidé de travailler dur cette année pour ne surtout pas être privé de désert. Car, il avait entendu des rumeurs disant que le voyage scolaire de la Faculté se ferait dans le désert de Gobi, un lieu tellement agréable, qu'ils pourraient tous utiliser leurs pouvoirs sans crainte d'être repérés. Et le désert de Gobi, c'est beau ! C'est un endroit paradisiaque quand on est un lézard, chaud, sec, aride, tout pour plaire. Et plus le jeune mutant y pensait, plus il pensait que ces rumeurs étaient infondées. Car, qui serait d'accord pour aller passer des vacances dans un lieu aussi horrible ? A part peut-être Ashen qui trouverait le moyen de faire un cours sur la survie en milieu extrème ! Et dans ce cas, Twi préfèrerait passer du temps en Antarctique au moins il pourrait se couvrir ! Parce que lutter contre la chaleur c'était le plus terrible. Quand on avait froid, on pouvait toujours ajouter des épaisseurs, mais quand on avait chaud ? Qu'est ce qu'on faisait ? On se déshabillait ?

Si c'était pour se prendre un avertissement pour atteinte à la pudeur ! Non merci. Car, c'était plus fort que lui, quand il avait chaud, il se mettait dans une tenue indécente. Oh ! Jamais totalement nu en public, mais fortement dévêtu. Par exemple, il était dans la salle d'entrainement et il s'amusait à utiliser son pouvoir, d'accord, mais il avait fait un truc bizarre qui l'avait tout réchauffé de l'intérieur, une vraie fournaise, il avait certainement de la fièvre ou alors il était en chaleur ... Donc, il avait pris ses aises. Il s'était mis torse nu et avait retiré son pantalon. C'était donc un Twilight en sueur, la peau délicatement hâlée par son pouvoir et surtout porteur d'un magnifique boxer couleur chair qui était allongé sur le sol de la salle.

Pour comprendre comment il en était arrivé, là il faut revenir en arrière et faire le traditionnel Flash Back !


[THE FLASH BACK]
Twi était encore habillé et venait d'entrer dans la salle d'entrainement après avoir déposé un message clair à son ange.

Citation :
Ramène tes jolies petites fesses en salle d'entrainement, faut que je te montre un truc.

Ton Twitwi qui te n'aime fort

Et il avait débuté son entrainement. D'abord changer de couleur de peau pour faire un échauffement. Les miroirs avaient montré des Twilight provenant de toutes les nationalités, même des trucs qui n'existaient pas. Des tunisquimaux, peau pâle, yeux et cheveux sombres. Des soudanglais, tâches de rousseur sur peau noire (ça ne se voit pas et alors ?). Un chiricain, cheveux ternes et peau légèrement olive. Et il s'était aussi amusé à changer de couleur de manière rapide.

Oh ! La belle bleue !
Oh ! La belle rouge !
Oh ! La belle noire !
Oh ! La belle blanche !

Autant dire qu'il s'était bien amusé. Jusqu'à ce que son pouvoir se mette à dérailler. Il faut dire que chercher à prendre l'apparence d'Ashen, associée à des yeux aux couleurs électriques comme Fraust suivit d'une volonté d'y voir dans le noir, n'avait pas aidé. Il avait donc senti comme une brusque montée de chaleur dans tout son corps. Son sang avait réagit et avait chauffé ! Et il avait du se mettre dans cette tenue.

[FIN OF THE FLASH BACK]

Et le Twilight était donc allongé, totalement surchauffé par son pouvoir attendant qu'une bonne âme vienne éteindre le feu qui embrasait son corps dévêtu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Sam 12 Jan - 2:03

[ HRP : Je précise tout de suite que j'ai recopié les paroles à l'oreille. J'espère que y'a pas de fautes O.o. Il s'agit de " Hot ", d'Avril Lavigne, si vous tenez à le savoir. ]


Vous êtes-vous déjà pris d’affection pour une chanson sans en comprendre une seule parole, ou presque ? Avez-vous déjà ressenti un tel engouement pour cette dite chanson que cela vous a poussé à étudier ses paroles pour en comprendre le sens, et, éventuellement, commencer à apprendre ladite langue ? Non ? Si ? En fait, peu importe votre réponse ici. Ce qui est important, c’est que ce phénomène avait touché notre mutant préféré : Julian. Comment ça, ce n’est pas votre mutant préféré ? Vous n’étiez pas obligé de le faire remarquer ! Bon, je disais donc, Julian, le mutant aux vecteurs, le pauvre garçon schizophrène, l’ange en chocolat du délégué le plus irresponsable de tous les temps, oui, ce Julian là, c’était prit d’affection pour une chanson vieille de presque une cinquantaine d’année et chantée dans la langue de Shakespeare, et ceux en surfant sur le Net. Bien entendu, cela avait été tâche ardue pour le jeune homme qui n’était pas du tout familiarisé avec ce genre de technologie. Après avoir constaté que, non, le lecteur de disques n’était pas un porte-tasse, que, non, la souris ne risquait pas de couiner s’il cliquait trop fort, et que, non, tout ne se faisait pas tout seul sur cet engin, l’adolescent s’était mit à surfer un peu au hasard. Se languissant d’écouter de la musique, car cela faisait une éternité qu’il n’avait pas entendu quelqu’un chanter ou bien une guitare lâcher ses accords, il avait lancé une recherche sur le toujours très connu Google ( non, c’est pas de la pub XD ) et était tombé sur un site proposant une foule de vieux morceaux à écouter. Etant quelqu’un de relativement ordonné, Julian avait trouvé logique de commencer ses écoutes par les artistes classés sous la lettre A. Après avoir passé des morceaux étranges ou vraiment trop bruts pour lui, il était tombé sur LA chanson. Après l’avoir écouté plusieurs fois, il avait fini par essayer de la chanter, le seul problème était qu’il ne comprenait et ne parlait quasiment pas l’anglais, mise à part les bases : Hello, my name is Julian. I’m fifteen, and you ?

Décidé à combler ses lacunes, au moins en ce qui concernait les paroles de cette chanson, le mutant aux cheveux noirs était allé consulter la page contenant ce qu’il cherchait, et, après deux ou trois essais, les mots s’étaient imprimés dans son esprit. C’était ainsi que, tout content d’avoir fais quelques progrès minimes, Julian était retourné vers sa chambre en chantant la fameuse chanson pour lui même.

- I wanna lock you up in my closet, where no one’s around, I wanna push your hands in my pocket, because you’re allowed, I wanna drive you into the corner, and kiss you without a sound, I wanna stay this way forever, I say it loud !

Soit, son accent était encore moyen, mais pour une première fois, c’était très acceptable. Sans doute parce qu’il avait une belle voix lorsqu’il chantait, ce qui compensait les sons légèrement écorchés. Et peu importait que les anglophones et autres personnes se trouvant sur son chemin le regardaient en se demandant ce qu’il avait bu, il prenait plaisir à chanter cette chanson pour lui-même.

- I can make you feel all better, just take it in ! And I can show you all the places you never been ! And I can make you say everything, that you never said, and I will let you do anything again and again !

Et c’était ainsi, que, importé par le rythme imaginaire qui résonnait dans sa tête, Julian fit un tour sur lui-même, avant de débarquer dans sa chambre, qui semblait bien vide sans la présence discrète de sa colocataire aux yeux dépareillés. Icanthyx était en effet parti. C’était très soudain comme départ, mais elle avait laissé un petit mot à son camarade de chambrée pour l’informer qu’elle partait observer le monde, et pour lui demander de saluer Dana, et aussi de prendre soin de lui… et de Twilight. A la lecture de ces mots, le jeune homme avait sourit. Il se rappelait comment la jeune fille avait découvert qu’il était avec le délégué. C’était après le bal de la St Valentin. Ils avaient dormi ensemble dans le lit de Julian, et le lendemain matin il s’était trouvé un peu gêné en réalisant que sa camarade de chambrée les avait vu dormir ensemble. Rien de bien folichon, il fallait le dire, mais tout le monde sait que Ju’ est très timide et pudique la plupart du temps. Néanmoins, elle avait semblé bien prendre le fait que son colocataire s’affiche avec une personne du même sexe, et cela avait soulagé le chanteur novice ( héhé, nouvel adjectif ! ). D’ailleurs, il fallait encore qu’il trouve cette Dana, pour ne pas manquer à la demande d’Icanthyx. Sa dernière pensée pour elle fut qu’il lui souhaitait de la chance et du bonheur dans son entreprise, car le monde des humains n’étaient pas le meilleur endroit pour les mutants, et lui-même n’osait pas s’y aventurer sans être accompagné, ce qui lui valait d’être nommé trouillard autant par lui-même que par son cher alter ego qui parasitait toujours sa tête avec autant de plaisir que le taenia s’incruste dans les intestins ( ces vers doivent être scatophiles sur les bords… ).

Il se laissa tomber sur le lit, le tout en une cascade de tissus blancs. Et oui, le fait qu’il chantait de façon assez distincte en se baladant à travers les bâtiments n’était pas la seule chose qui rendait Julian très remarquable dans le paysage en ce jour. Vous souvenez vous de son cadeau de St Valentin ? Non, pas celui qu’il avait fait à Twilight, celui là vous ne le verrez jamais en direct ( même si ça paye bien, comme disait l’autre XD ), je vous parle de celui qu’il avait reçu, à savoir la parfaite panoplie de petit ange, dixit Twitwi. En résumé, tout un tas de trucs d’une couleur blanche encore immaculée, mais qui ne saurait le rester, car c’est bien connu, le blanc, c’est vite tâché ! Enfin, toujours était-il que le jeune mutant moléculaire avait enfilé cette tenue, qui était vraiment confortable à son sens à cause du contact de la soie qui était presque, excusez l’expression, orgasmique. ( j’adore ce mot ! LOL )

Une fois couché, il continua à fredonner les premiers couplets de sa chanson en boucle, de peur de les oublier, puis remarqua qu’un mot avait été déposé à son attention alors qu’il était absent. S’emparant du bout de papier, Julian le lut rapidement et fit un sourire. Twilight. Qu’avait-il donc de si intéressant que ça à lui montrer ? Le connaissant, ça ne devait pas être anodin, ou alors il voulait juste que son aimé se ramène en quatrième vitesse, et donnait ce motif pour le faire se presser de curiosité. Toujours était-il que le jeune homme se leva immédiatement pour aller rejoindre son petit ami, tout en continuant de chanter.

- You make me so hot, make me wanna drop, you’re so ridiculous, I can barely stop, I can hardly breath, you make me wanna scream, you’re so fabulous, you’re so good to me, baby, baby. You’re so good to me, baby, baby. You’re so...

Et c’est ainsi que Julian débarqua dans la salle, ses rubans de soie blanche momentanément suspendu dans les airs par le courant d’air produit par la porte, et, apercevant Twilight en tenue très… légère, il laissa tomber le dernier mot de la chanson :

-… good.

Ah la la, ce Twilight ! Une fois de plus, il avait trouvé le moyen de se dévêtir, et se trouvait couché à même le sol avec pour simple vêtement son boxer. Dans une autre vie, il devait avoir été exhibitionniste, streap-teaseur ( ce qui revient un peu au précédent ) ou alors gigolo… Hum, oubliez la dernière solution.

S’approchant lentement de l’autre garçon, Julian s’accroupit devant lui, puis se laissa tomber à quatre pattes. Ses longs cheveux noirs ( c’est que ça pousse ces trucs en plus ! ) touchaient presque le bout du nez de Twilight, et Julian se recevait son souffle en pleine figure ( par chance, il n’avait pas mauvaise haleine XD ).

- Hello, j’suis là. Alors, quoi c’est que tu voulais me montrer Twitwi ? Ton corps trempé de sueur, ou peut-être ton boxer, ou encore les deux ? demanda-t-il avec un regard curieux, mais un ton purement ironique, sans être méchant pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Sam 12 Jan - 14:51

Sound Track

Chaud, trop chaud, beaucoup trop chaud. Salo**rie de pouvoir ! Il allait lui faire la peau ! Enfin pour le moment il n'était pas mort, la preuve ? Il entendait des pas et sentait un souffle sur ses lèvres, Twi se força à ouvrir les yeux et oublia tout de suite ce qu'il avait pensé. Il était mort et un ange se penchait au dessus de lui pour l'emmener au paradis. Il n'y avait pas d'autres possibilités, il était certain que ce ne pouvait pas être Julian qui s'habille comme ça, c'était bien trop ... enfin l'ange avait tout de même la voix de Julian et les mêmes intonations. Ok ok, tant pis il n'était pas au paradis et son ange s'était habillé avec sa jolie tenue de Saint Valentin. Très bien, très très bien, mais là il avait chaud partout.

Et pour tout dire voir Julian habillé ainsi, tel un petit être innocent donnait à Twi des idées pour avoir encore plus chaud. Oui oui c'était possible, c'était même probable si Julian continuait à lui donner autant de frissons. Comment faisait-il ? Là Twi n'en savait rien mais sur le moment il n'en avait rien à faire. Il était simplement là, allongé sur le sol attendant que sa voix daigne revenir. Car, il avait envie d'obéir à Julian et de lui répondre, mais c'était impossible pour le moment, il avait perdu sa voix, et il avait beau la chercher impossible de la retrouver.

Il décida donc de lui montrer ce qu'il ressentait et fit un effort pour lever les bras et l'attirer tout contre lui. Il plaqua ses lèvres brûlantes contre celles de son ange et lui montra tout ce qu'il ressentait, la brulure de son corps, l'envie de continuer le baiser, d'aller plus loin même. Et qu'ils soient au beau milieu de la salle d'entrainement, lui plus que dévêtu et son ange dans une tenue plus qu'agréable ne lui éffleurait même pas l'esprit. Julian allait trouver un moyen de faire redescendre le feu dans le corps de Twi d'une manière quelconque. Il était intelligent le petit ange !

Enfin, Twi sentit que sa voix était revenue.


*T'étais passée ou ?*
*Je te laissais jouer ton rôle d'amant jamais rassasié.*
*T'aurais pu me prévenir*
*Désolé mais je ne m'occupe pas des gosses en chaleur !*
*Je vais bouder*

Sa discussion intérieure terminée, il gémit le nom de Julian et relâcha l'emprise qu'il avait sur ses lèvres pour lui expliquer la situation.

Désolé mon ange, mais tu voudrais pas trouver un moyen pour que j'ai moins chaud. J'ai l'impression de bouillir de l'intérieur et je crois que si tu restes collé à moi je ne vais pas pouvoir longtemps tenir avant de ... enfin tu vois.

Trop chaud ce mec, et associé à son problème de pouvoir les hormones de Twi se mirent aussi en route. Pitié, que quelqu'un ait l'idée de mettre la clim à la Fac !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Sam 12 Jan - 17:27

[ HRP : Je kiffe la soundtrack ! ]


Et bien alors, qu’est-ce qu’il avait le Twitwi ? Il était dans le coma ou quoi ? Cette absence de réaction ne laissait pas présager quelque chose de bon, à moins que, pour la première fois, Twilight soit… calme ! Non, totalement impossible, le biopsychokinésiste est un excité, ça aussi tout le monde le sait !

Oh, mais finalement non, il n’était pas comateux ! Julian se retrouva rapidement attirer vers lui, et se vit administrer un baiser des plus brûlants. A croire que son aimé avait vraiment le corps en feu. Ne s’en plaignant pas le moins du monde, le mutant aux vecteurs répondit au baiser, jusqu’à que celui-ci prenne fin. Le gémissement poussé par Twilight le fit sourire de plus belle, et il l’écouta exposer son problème plutôt particulier. Ce gars était vraiment trop chaud, c’était bien le mot qui convenait. Et pour une fois, Julian avait envie de jouer un peu au sadique, de le faire tourner en bourrique jusqu’à ce qu’il en devienne complètement fou et le supplie de l’achever. Comment ça, il subissait la mauvaise influence du délégué ? Oui, et alors ? Vous trouvez pas ça drôle ?

C’était donc avec un sourire malicieux et des yeux rieurs que le mutant moléculaire contourna son partenaire, puis vint s’asseoir à califourchon sur son ventre. Faisant monter deux doigts du nombril jusqu’au menton du garçon en chaleur qui se trouvait sous lui, il se pencha légèrement et lui dit :

- Non, je ne vois pas du tout. Je sais, je suis bête parfois,
déclara-t-il sur un ton qui laissait très bien voir qu’il voyait tout à fait de quoi Twilight parlait, mais qu’il faisait volontairement mine de ne pas avoir compris.

Retirant lentement sa ceinture de soie blanche, il la passa autour du cou du pauvre Twilight, et le tira pour rapprocher leurs visages, sans rien faire de plus.

- Tu pourrais éclairer ma lanterne ? demanda-t-il sur un ton innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Sam 12 Jan - 20:09

Hein ? Il ne voyait pas ? Mais il était totalement stupide pour un ange c'était pas possible, Twi allait lui dire sa façon de ... STOP ! Que ce passe-t-il ? Ah oui, il avait bien compris, mais dans un sens un peu détourné. Et pour une fois que Twi n'était pas trop pervers il se retrouvait contaminé par son ange. Ok, il voulait jouer à ce petit jeu là, très très bien. en tout cas, la soie avait le pouvoir de faire descendre sa température tout en échauffant ses hormones.

Bon, la caresse sur le ventre était très agréable et Twilight aurait bien aimé qu'au lieu de monter, Julian descende, mais il allait prendre le contrôle de la situation dès qu'il pourrait à nouveau aligner deux pensées cohérentes.


Julian, c'est pas à toi d'être sadique normalement. Donne moi une seule bonne raison de ne pas me venger plus tard.

Oui, plus tard, parce que là, c'était trop agréable et trop calmant pour que ça s'arrête. Sans compter qu'il commençait à récupérer la température normale de son corps, il avait besoin d'une douche froide, mais sinon il était en forme, enfin un peu plus en forme. Et être allongé sous un Julian décidé à le faire mourir de désir était dans ses cordes.

Il prit le parti de jouer lui aussi, il recula sa tête pour ne pas se rapprocher de son ange. S'il voulait un bisou, il allait devoir être bien plus entreprenant que ça. Twi aussi avait de la volonté, pas très visible, mais il en avait ! Et il n'allait pas se laisser faire par un petit démon déguisé en ange.


Et pour t'éclairer, si tu ne trouves pas un moyen de me faire avoir moins chaud je trouverais un moyen de te punir...

Sur cette promesse, il ferma les yeux et tenta de reprendre un souffle normal. Il avait moins chaud, mais était toujours en chaleur, normal docteur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Dim 13 Jan - 1:16

[ HRP : Bientôt, Julian ressemblera à Twilight s'il continue sur cette voie xD. ]


Ce n’était pas à lui d’être sadique ? Peut-être, s’il le disait… Mais c’était vraiment marrant, en fin de compte ! Julian commençait à comprendre le plaisir mesquin que Twilight devait ressentir lorsqu’il se mettait à faire ch*er à son monde, ou encore dans d’autres situations, qui n’avaient pas ou plus intérêt à se produire maintenant qu’il était casé, sous peine de scènes de ménage assez carabinées. ( Oui, Julian ne sait pas encore comment il réagirait à ce niveau là, mais moi, je le sais ;-). )

Toujours était-il que son aimé semblait ne pas se plaindre de sa situation actuelle, et reculait même son visage pour se mettre hors de portée d’un éventuel baiser. Se rapprochant un peu plus, le mutant moléculaire relâcha son ruban, laissant tomber son partenaire en arrière.

- Me punir ? C’est très méchant ça. Pour la peine, je devrais ne pas t’aider du tout… déclara-t-il en plaçant une main de chaque côté du visage du délégué.

Puis, se rapprochant encore un peu plus, il dit :

- En plus, tu ne me sembles pas si indisposé que ça… Si ?

Alors, est-ce que le pauvre Twi allait continuer à tenir longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Dim 13 Jan - 14:06

Tiens, pourquoi que la tête elle tombe ? Oups, reprendre le contrôle, ralentir la chute, freiner, ouiii juste à temps ! Mal de crane évité ! Twi regarda son ange se rapprocher dangereusement de son visage, bon ok, il avait de la volonté à revendre, il n'était pas faible, il pouvait résister. Et puis quand Julian disait qu'il n'allait pas l'aider, il ne fallait surtout pas le prendre dans ses bras pour lui montrer qu'il n'avait pas intérêt à partir. Non, il fallait rester de marbre, sans montrer que la situation était agréable et qu'il avait le corps qui recommençait à s'échauffer. Sauf que cette fois ci ça n'avait rien à voir avec son pouvoir. Non non, il savait pourquoi il avait trop chaud et qu'il lui faudrait un moyen de faire redescendre la pression très vite. Mais hors de question de céder à ce petit coquin de Julian.

Je crois que je vais mieux oui. Même si j'ai encore un peu chaud, je crois que je suis trop habillé.

Il se lécha les lèvres sensuellement tout en se demandant qui serait le premier à craquer, ce ne pouvait pas être lui, non non, ce ne pouvait pas. D'ailleurs il était parfaitement maitre de son corps et le fait qu'il soit obligé de serrer les poings pour ne surtout pas étreindre Julian n'était pas du tout une preuve de faiblesse, non non. En tout cas, il commençait à être tendu et c'était très dur, oui très très dur de résister.

Et de te sentir contre moi alors que tu portes tant de vêtements ne donne encore plus chaud.

Le sous entendu n'était même pas à expliquer, il savait très bien que son ange avait tout compris, et qu'il s'amusait. Twi ne serait pas faible, il ne demanderait rien, non non ... Enfin pas tout de suite. Il trouverait le moyen de faire baisser sa tension d'une manière ou d'une autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Lun 14 Jan - 23:10

[ HRP : Héhé, c’est un duel de titans ! Qui cédera, qui cédera pas ? La suite au prochain épisode =P. ]


Oh flûte, il avait réussi à se rattraper ! C’était nul ça ! Julian aurait voulu que son Twitwi se récolte une belle bosse, comme ça il aurait pu faire un bisou dessus pour faire guérir plus vite ! ( Rigolez pas, je faisais tout le temps ça quand j’étais petit, avec mon frère ! XD ) Mais non, il avait des réflexes le Twilight. Et aussi une volonté de fer ! Malgré le comportement déjà très engageant du mutant aux vecteurs, il résistait, et tentait de retourner la situation à son avantage. Ah non, cette fois, Julian n’allait pas céder ! Il avait beau se passer la langue sur les lèvres de façon terriblement tentante, il tiendrait ! Et les sous-entendus n’y changeront absolument rien, pas du tout, pas du tout ! Et puis en plus…

- Que veux-tu donc ? Je ne pourrais pas être moins habillé ici. Imagine si quelqu’un venait… Je sais, je sais, tu adores jouer les exhibitionnistes, je commence à le remarquer, mais quand même… dit le jeune homme en se laissant tomber à côté de Twilight ( crampe au bras droit, héhé lol ). Au fait, tu sais que j’ai ma chambre à moi tout seul pour l’instant ? Icanthyx est partie ! C’est dommage, hein ? Je l’aimais bien moi…

Ce brusque changement de sujet, ne vous fiez pas aux apparences, était en fait totalement prémédité, et ce pour deux raisons :

1. Faire croire à Twilight que finalement, la séance de refroidissement se ferait à un, et ce dans la but de le faire enrager.
2. Evoquer de façon totalement innocente le fait que la chambre est LIBRE, sans aucun autre locataire que Julian, pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Lun 14 Jan - 23:30

Méchant Julian, très très méchant Julian, il allait devoir encore tenir et tenir encore pour ne pas céder. Il ferma les yeux de frustration, ce n'était pas humain d'être sadique à ce point ! Et dire qu'ils n'étaient ensemble que depuis quelques semaines ! Il allait falloir apprendre à Julian qu'un garçon en pleine forme avait des besoins certains et certains besoins que logiquement, en couple, il n'avait plus à subvenir seul. Mais non ! Le vilain démon au corps d'ange était allongé à ses cotés, ne faisant aucun effort pour le ... STOP ! Chambre ! Seuls ! Nooon... Julian n'avait pas sous-entendu qu'ils pourraient occuper sa chambre pour faire baisser la tension qui reignait entre eux, ce n'était pas du tout son genre. Mais en même temps, il avait côtoyé Twi durant plusieurs jours donc pouvait commencé à être contaminé par un virus atteignant les garçons à l'adolescence qui les poussaient à devenir tous des dépravés...

Twi se tourna sur le coté, sentant le froid du sol sur sa peau et remerciant l'équipe d'entretien pour l'état impécable de la salle tout en regardant son ange. Alors il avait insinué qu'ils pouvait partir dans la chambre, oui mais non, pas du tout, ça n'allait pas pouvoir se faire. Il avait voulu jouer à un jeu dangereux et Twi ne comptait pas le laisser gagner une manche. Donc pas question de bouger de là. Il se rapprocha de Julian et lui murmura à l'oreille.


Je te l'ai dit, j'ai trop chaud, je ne peux pas bouger d'ici. Et pour ce qui est des visiteurs, le danger d'être surpris n'est-il pas excitant ?

Il se recula non sans glisser ses doigts dans les cheveux de son petit ami qu'il avait décidé de pousser dans ses derniers retranchements. Désolé Julian, mais Twi était un garçon fort et solide mentalement, il ne cédait pas aussi vite à la menace. Oui la menace, menace de ne rien faire ensembles ! Ce serait terrible non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Mer 16 Jan - 0:33

Oh, le Twilight il ferme les yeux. Etait-il sur le point de céder ? Improvisait-il un exercice de méditation couché dans le but de renforcer sa volonté et de résister à une envie soudaine de sauter sur Julian telle une bête sauvage et indomptable ? Ou élaborait-il tout simplement un discours dans le but de le convaincre de se livrer à lui sans aucune résistance ? Oh, mais voilà qu’il se rapprochait du mutant moléculaire et lui murmurait des choses à l’oreille, ce qui le fit frissonner malgré lui. Et voilà qu’il lui tripatouillait les cheveux aussi… C’était si dur de résister… Vite, penser à une réponse pour détourner son imagination de visions interdites aux moins de 12 ans !

- Nous ne devons pas avoir la même conception des choses excitantes… Du moins, pas tout à fait… Si jamais quelqu’un venait, je te laisserai l’entière responsabilité de défendre notre cause lors du procès pour atteinte à la pudeur, répondit Julian en mettant ses bras derrière sa tête, comme s’ils étaient partis pour avoir une looooongue discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Mer 16 Jan - 13:07

Un procès, et puis quoi encore ? On avait le droit d'embrasser son petit ami dans une salle sans être attaqué tout de même. Et puis Twi et Julian n'étaient pas encore indécents et il est vrai que la tenue de Julian étant salissante, il fallait mieux l'enlever pour pouvoir s'entrainer, c'était la seule raison qui avait poussé Twi à proposer cela. Mais forcément, son ange ne le comprenait pas directement, à croire que Twi était d'une influence néfaste sur son innocence et sa pureté. N'importe quoi !

Le jeune mutant se tourna sur le coté pour pouvoir regarder Julian allongé à ses cotés (moche la répétition). Et ensuite, il fixa le visage de son aimé avec admiration, il était si beau quand il faisait semblant de ne pas comprendre. Twilight décida de lui montrer à quel point il avait chaud. Il ferma les yeux et se concentra un instant, il devait reproduire la sensation de chaleur dans son sang pour donner à Julian l'envie de l'aider. Et cela fonctionna étonnamment vite. Il sentit une douce brûlure parcourir ses veines. Il ouvrit les yeux en souriant de manière purement perverse et déposa ses main, à présent bien chaudes sur les joues de son aimé.


Je crois que je recommence à avoir chaud. Et pour ce qui est du procès, je pense au contraire qu'ils nous regarderont, après tout, on est pas le plus mignon petit couple de la Faculté ?

Ses mains commencèrent à descendre malgré lui, il n'allait pas céder et ne l'embrasserait pas, mais il pouvait l'embraser ... (jeu de mot !!!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Jeu 17 Jan - 0:10

[ HRP : Je suis trop gentil : pour ce coup-ci, Ju' accorde la victoire à Twi ! >.< ]


- You make me so hot, make me wanna drop…

Et oui, Julian s’était remis à chantonner, tout en fermant les yeux en attendant avec un calme olympien la réponse de son cher et tendre. Ah, qu’il était doux de se faire désirer ! Pour un peu, il comprenait à présent pourquoi la plupart des filles passaient des heures à se préparer pour finalement s’entendre dire : " Wow ma chérie comment t’es trop belle ! " Oui, on se sentait tout à coup très apprécié, et c’était un sentiment ma foi très agréable. C’était donc sur ses réflexions que le mutant aux vecteurs continuait de fredonner sa chanson à voix basse, mais au moment précis où il ré-entama le refrain, il sentit des mains chaudes se poser sur son visage, et lâcha inconsciemment :

- So hot…

Il rouvrit les yeux, et fixa Twilight, qui commençait à faire descendre ses mains sur son corps, mains dont il sentait la chaleur même à travers ses jolis vêtements blancs. Lâchant une sorte de gémissement mêlant plainte et plaisir, le jeune homme se tourna pour être bien face à face avec son aimé et se colla tout contre lui. Oh mon dieu, mais c’était un vrai chauffage !

- Tu triches, se plaignit-il en faisait la moue. Attend un peu, quand j’aurais quatre bras en plus, tu sauras même plus où donner de la tête, et ma vengeance sera terrible !

C’était vraiment trop dur de battre monsieur le délégué Taboï à ce jeu, il n’était pas encore assez expérimenté. Mais allez, après encore un ou deux mois passés en sa compagnie, il aura plus d’expérience, foi de lui. Donc, résultat de tout ça : Julian, en ayant absolument marre d’attendre, administra un baiser passionné à son cher Twitwi tout chaud. ( Oh, un biscuit géant ! Hum, ne faites pas attention… )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Jeu 17 Jan - 22:26

Il va céder, il va céder, c'était une question de temps. Il pouvait sentir l'envie de Julian qui voulait le tenir dans ses bras et poser ses lèvres sur les siennes. A moins que ce ne soit sa propre envie qui veuille le faire. Il se jura de tenir encore au moins quelques minutes, mais ce fut son ange qui craqua et céda le premier. Il avait gagné et il devait à présent se reconcentrer pour faire cesser l'effet de son pouvoir. Sauf que c'était très complexe d'être concentré sur un pouvoir à faire agir quand on avait les lèvres collées et scéllées à celles d'un petit ange tout mignon et qu'on avait envie d'embrasser encore et encore et encore.

D'ailleurs il fallait à présent passer à la vitesse supérieure et poser ses mains à même la peau du jeune mutant en face de lui. Twilight connaissait bien la tenue de Julian, c'était lui qui l'avait choisie en prévision d'un besoin irrépressible de l'embrasser ou de le toucher. Il souleva donc un coté du haut du jeune ange en aube blanche de soie et commença à le retirer tout en continuant à ouvrir la bouche pour aspirer sa langue et lui faire connaitre sa consoeur. Il posa ensuite ses mains toujours aussi chaudes sur le torse de Julian tout en continuant à le dévêtir légèrement. Il ne fallait jamais brusquer un Julian pudique, jamais. Donc il ne lui retirerait pas tout de suite tout son joli costume, ce serait pour un peu plus tard.

Il se décolla enfin pour tout de même savourer sa victoire.


Tu penses que je devrais continuer un peu ? En tout cas, tu me sembles de plus en plus tendu.

Il s'approcha de Julian pour finalement le plaquer contre le sol, être couché sur un aussi joli doudou avait de nombreux avantages, dont celui, non négligeable de pouvoir l'embrasser à volonté. Et dans le cas actuel, l'embraser de partout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Sam 19 Jan - 1:02

Finalement, ce n’était pas si mal que ça d’avoir cédé. Bien entendu, Julian était un peu blessé dans son estime de soi, mais les conséquences de son acte compensaient merveilleusement bien la déception de ne pas être parvenu de façon exacte à ses fins. C’était carrément un pas de plus vers le nirvana que de sentir des mains si agréablement chaudes sur sa peau, et cela lui donna une envie folle de s’étirer un poussant un long soupir de contentement détendu. Le jeune homme se laissa donc faire par son aimé, et quand celui-ci se décolla de lui, non sans arborer une expression qui reflétait assez bien sa fierté d’avoir une fois de plus remporté la victoire, pour lui poser une question, avant de se plaquer complètement sur lui, le mutant aux vecteurs se contenta de sourire et, posant son front contre celui de son petit ami tout en nouant ses bras autour de son cou, il dit, avec une voix langoureuse :

- Ne me fais pas regretter de t’avoir laisser gagner, tu veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Sam 19 Jan - 18:40

Gling ! Votre diner est cuit à point ! Vous pouvez servir bien chaud.

Twi cligna des yeux en entendant la voix qui semblait sortir tout droit du four à micro-ondes. Mais finalement il sentit que c'était sa concience qui faisait encore des siennes. Comme s'il ne pouvait pas s'en rendre compte tout seul que Julian était à point. Il suffisait de sentir ses mains sur son cou et le reste du corps couché sous lui pour le savoir très bien. Et Twilight avait fortement envie de continuer à jouer avec son petit ange pour le punir de l'avoir ainsi allumé.

Lors d'une punition tout est question de dosage, un dosage subtil et précis pour frustrer l'autre sans le rendre totalement incontrolable. Twi sourit, il était expert dans ce domaine. Il commença par prendre les mains de Julian dans les siennes et les plaquer au dessus de leurs têtes. Ensuite il libéra sa main droite pour commencer à caresser le torse pale de son ange.


Il faudrait montrer ton joli corps au soleil mon ange, tu es trop pale.

Il fit dévier sa main vers le nombril de Julian qu'il s'amuse à effleurer tout en sentant que son ange commençait à réagir. Oui, ce serait finalement possible de le voir moins habillé, il était prêt à être consommé.

Pour le moment je crois qu'on ne peut rien faire, mais tu devrais commencer à montrer ton corps, allez, tu acceptes de me montrer tes jolies jambes ?

Il embrassa sauvagement Julian pour le défier de refuser, il était tant de passer aux choses plus sérieuses et le faire dans une salle de cours était excitant pour Twi. Et puis après tout, personne n'allait entrer pour le moment...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Sam 19 Jan - 23:34

[ HRP : Terriblement court, désolé ! ]


- Hum, je sais, j’ai pas entretenu mon bronzage français, j’avais d’autres choses à penser ces derniers temps si tu vois ce que je veux dire… déclara Julian tout en profitant allégrement des caresses prodiguées par Twilight.

Il était vrai que, trop absorbé par tous ces changements dans sa vie et son comportement, le mutant aux vecteurs n’avaient jamais pris le temps d’aller se faire dorer la pilule couché sur une serviette de bain avec un tube de crème auto-bronzante à portée de main… Mais que… ?

- Han, c’est pas juste, le nombril c’est un de mes points faibles… se plaignit Julian, qui sentait bien que son aimé comptait se venger dès maintenant en faisant traîner les choses en longueur.

Et il n’avait d’autre choix que de subir. Tant mieux, il ne choisirait de toute façon rien d’autre. Levant les yeux au ciel, il répondit :

- Bien sûr, idiot, sinon qu’est-ce que je fabriquerais encore dans cette position, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Dim 20 Jan - 16:32

Twilight sourit en regardant son ange totalement à sa merci. Que c'était agréable d'être le maitre des anges. Miam, en plus il avait envie de le dévorer tout cru ce petit être innocent. Enfin plus si innocent que ça puisque Twi s'amusait à le dévergonder. Mais bon, passons. Pour le moment, la seule chose qui comptait c'était de retirer tous les vêtements gênants pour l'observation de l'ange. Donc ... hop on commence à retirer le pantalon pour faire apparaitre le beau boxer blanc allant avec la tenue. Et ensuite on balance tout ce qui est inutile au loin avant de poser ses mains sur les hanches de l'ange prisonnier volontaire.

Puis on le regarde avec une lueur perverse et on commence à faire un petit bisou sur le ventre. Un bisou avec un petit coup de langue. Puis un autre petit bisou un peu plus bas. Et encore un peu plus bas. Et comme ça, on descend très très très lentement en direction de l'élastique du boxer qui n'a finalement aucune utilité. Il allait falloir aussi le retirer très très prochainement. Mais Twi avait la main et il continuait à descendre lentement lentement vers ce qui, il en était certain, devenait de plus en plus dur à éviter.


Tu es certain de vouloir rester avec autant de vêtements mon petit ange ? Je ne sais pas moi, tu pourrais te sentir trop serré ?

Il resta à quatre pattes au dessus de Julian, embrassant de temps en temps un morceau de peau dévoilée, léchouillant un autre endroit et mordillant un troisième. Que c'était amusant de faire durer le plaisir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Dim 20 Jan - 22:53

Et voilà, une nouvelle fois à rajouter au compteur. Twilight venait de réitérer l’acte consistant à lui enlever son pantalon. Mais Julian n’appréhendait plus du tout ce genre de choses à présent. C’était un peu comme la première fois qu’on expérimente une montagne russe vraiment rapide et haute, on se dit que ça doit être horrible et qu’on va vomir ses tripes pendant ou juste après le tour passé sur l’attraction, et puis finalement on se rend compte qu’on a prit son pied comme jamais auparavant et on y retourne avec entrain pour rigoler pendant la descente la plus raide et la plus vertigineuse, celle qui apporte le plus de sensations. Les regards pervers, les baisers, tout ça c’était comparable aux virages et aux montées et loopings juste avant la grande descente. C’était cool aussi, mais beaucoup moins intense.

- Hmmm… Sais pas… Je m’en remets à mon jugement, puisque tu m’as l’air d’être expert en la matière, répondit Julian en observant furtivement la porte.

Et oui, Julian, c’était Julian. Il y a des choses qui ne changeront jamais, et la pudeur faisait partie intégrante de son caractère. Le goût de risque en revanche n’en faisait pas encore parti, mais qui sais, avec Twilight, on peut apprendre plein de choses, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   Ven 25 Jan - 23:37

Et un Julian servit à point, un ! Et qui qui allait consommer son Julian tout mignon ?. C'est Twilight ! Il était déjà salivant d'avance, mais avant il fallait terminer la préparation, embrasser chaque parcelle de peau pour la marquer de son empreinte. Puis ensuite poser les mains sur le boxer pour se rendre compte de la marchandise. Et puis aussi pour voir si comme il l'espérait le jeune mutant sous lui aimait ce qu'il subissait. Et il fallait croire que oui, il aimait cela. C'est d'ailleurs pratique avec les garçons, on sait s'ils aiment rien qu'à la vue, pour les filles c'est plus compliqué !

Et Twilight retira donc le dernier rempart de la pudeur de Julian avant de recommencer ses bisous.


Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 

Quelques heures plus tard un Twi et un Julian épuisés mais heureux allèrent prendre une bonne douche chaude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle chaleur (pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle chaleur (pv)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelle pierre pour la chambre?
» Quelle rapport de tension à appliquer en tension contiue et en alternative en HT
» Quelle margarine utilisez-vous?
» Chaleur: comment habiller bébé la nuit?
» quelle galere! ma fille vomit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: