AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réflexion sur le courage

Aller en bas 
AuteurMessage
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Réflexion sur le courage   Ven 7 Déc - 11:52

Youhou, ya quelqu'un ? Non parce que passer quatre heures dans une chambre d'isolement ok, mais encore fallait-il pouvoir y entrer ! Ah enfin des bruits de pas. Un visage chauve et un air désolé firent leur apparition. L'intendant ouvrit la porte aux deux punis et la referma derrière eux. C'était parti pour quatre heures de cohabitation avec Lesane, quelle joie.

La prochaine fois Twi se battrait contre Julian, car il savait très bien comment occuper quatre heures avec son petit ange en sucre. Mais en l'occurence, mis à part répondre au recteur en lui faisant une belle dissertation sur le courage, il n'avait rien d'autre à faire.

Le courage ! Twi commençait à savoir ce que c'était et il faillit ne rien répondre. Car oui, après tout le courage de ne pas répondre à une demande du recteur était déjà fort important. Mais cela n'arrangerait pas les choses et le jeune mutant avait besoin de se défouler. Autant le faire en écrivant... Il ne jeta pas un regard à Lesane et s'installa de son coté de la table prenant une pile de feuilles et un crayon.

Aussitôt la plume vola sur le papier, il n'était pas un grand écrivain, mais il avait des choses à dire.


Citation :

Le courage !
Quel mot fascinant et j'ai faillit rendre une copie blanche. Car après tout, le courage n'est-il pas parfois de ne pas obéir aux ordres qui nous semblent inutiles et inadaptés ? Mais cela n'aurait certainement fait qu'empirer les choses pour moi et là, j'ai fait preuve de lâcheté. Le punition qui vient de nous être infligée réclamait selon moi beaucoup de courage. Car il fallait oser frapper un homme qui peut, s'il en a envie nous renvoyer de ce lieu, le seul où nous serions en paix. Mais il faut aussi du courage pour oser le dire en face ! C'était totalement idiot et inutile pour moi. Je ne trouve pas que la punition a été exemplaire. Quoi ? Que tout le monde va me traiter de schtroumpf ? Et alors ? Cela ne sera jamais pire que ce que j'ai déjà vécu.

D'ailleurs monsieur, n'est ce pas du courage que parler de ce qu'on a vécu et qui nous mine chaque jour ? Je pourrais le faire dans cette lettre et je pense que je vais le faire mais plus loin, pas tout de suite. Non pour le moment j'aimerais parler d'un autre courage, de celui qui nous oblige à parler de nos actions à la limite de la légalité pour crever un abcès. Quelque chose qui doit miner la personne en question et qui aurait besoin d'être extériorisé. Donc je vais révéler à Aaron quelque chose que je sais sur lui.

Le passage était fort bien dissimulé, mais un oeil de lynx ne pouvait le manquer. Puis il fallait aussi voir les tableaux, Iwëne, magnifique comme toujours et puis Angèle aussi je pense. J'ai failli lui en parler la dernière fois que je l'ai croisée, mais que lui dire ? Que lui demander ? Comment c'était à la GC ? Question stupide qui aurait entrainé une réponse tout aussi stupide. Ce ne pouvait pas être bien quand on voit comment ensuite les personnes en questions sont sur le plan psychologique. Oh je ne te dis pas Aaron que tu es dérangé, mais que tu as tout de même parfois des problèmes avec les relations aux autres. Je ne fais pas ça pour te jeter la pierre, mais pour autre chose, pour te dire que si tu faisais un effort, tu serais beaucoup plus apprécié des autres. Quoi que ce n'est peut-être pas ton intention. Donc désolé d'avoir fouillé, mais je suis trop impulsif pour ne pas sentir une bonne découverte quand elle se fait sentir.

Ensuite Fraust, monsieur le recteur ! Vous êtes courageux, vous avez fui la torture et fondé ce lieu, mais pourquoi appliquer des méthodes similaires ? Ce combat était il réellement utile ? Humilier des élèves est-ce une preuve de courage ? Et en quoi cela va-t-il les aider à murir ? Je ne pense pas que cela change quoi que ce soit à mon comportement, oh si, je dois vous remercier pour le coup de pouce. Sans ce combat je n'aurais jamais su que mon pouvoir pouvait encore faire autre chose de moi qu'un simple caméléon. Mais sinon ? Rien à en tirer je pense ...

Bon si je passais au courage de ma part. Me raconter est pour moi une forme de courage, car jamais personne n'a pu savoir ce que j'avais exactement vécu. Et je ne vais pas tout détailler, je n'aurais pas assez de papier. Je suis Twilight Taboï, orphelin. J'ai tué dans mon enfance plus de personnes que beaucoup d'adultes. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que j'ai un pouvoir dangereux, et qui j'en suis certain intéresse tout particulièrement la GC. Comment je le sais ? Ce n'est pas une question de courage, mais je peux dire que je suis comme Aaron, Iwëne ou Angèle, même si je n'ai jamais connu les cellules. Voila c'est dit, maintenant je pense que j'en ai déjà dit assez, mais pas sur le courage car je ne suis pas courageux. Ou peut-être que si après tout, qui sait ?

Il replia les feuilles et alla s'allonger sur le sol de pierre. Il ferma les yeux et attendit la fin de la quatrième heure de détention.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur le courage   Ven 7 Déc - 22:31

Bon, ils entrèrent dans la salle de colle. Le petit chauve leur dit de s'asseoir, et c'est ce qu'ils firent... Twilight prit un paquet de feuilles, et se mit à rédiger son travail sans détourner son regard. Lesane fit de même, et réfléchit: Qu'est-ce que le courage? Pfffff!!!...

Citation :
Le courage. Le courage, c'est ... c'est faire des choses étranges. C'est avoir la force de dépasser ses peurs et aller au bout de ce que l'on entreprend. C'est aussi parler franchement, et assumer les conséquences de ses actes. C'est de ne pas se laisser abattre par une difficulté ou l'adversité. Mais c'est aussi savoir renoncer quand il le faut, quand on est en tort... Je ne vois pas d'autres explications...

Leane ne savait plus quoi écrire, il faut dire que lui et les rédaction c'était pas l'amour. Enfin bref, on verrait bien ce qui se passerai par la suite...
[Oh, oh, je sais que c'est court...]
Revenir en haut Aller en bas
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur le courage   Jeu 27 Déc - 12:37

Twilight était toujours dans la même position en attendant que sa punition se termine. Il n'était pas claustrophobe donc n'avait aucun soucis à être enfermé, même si ce n'était pas avec la personne qu'il aurait aimé l'être. Il faudrait qu'il se batte avec Julian pour pouvoir ensuite être enfermé pendant quatre heures tous seuls. Non ! On termine, on ne rêve pas ! On arrête d'être aussi pervers sinon les gens vont encore nous donner une réputation. Alors qu'en vrai Twi était un petit ange, un oisillon tombé du nid, tout innocent... Ca ne vous convainc pas ? Dommage ... J'aurais tenté.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin et toutes les mauvaises aussi. Donc l'intendant ouvrit la porte et ramassa les copies. Twi eut envie de lui demander quand ils auraient leurs notes mais ça aurait été mal venu. L'homme leur dit que leur punition était terminée et le jeune mutant sortit de la pièce avec un soupir de soulagement, il fallait qu'il aille dans un lieu où il devait aller seul et ce très rapidement.

C'est pourquoi après avoir satisfait ce besoin naturel il alla se coucher sans manger et s'endormit comme une masse.


Court mais va suivre dans le bureau du recteur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion sur le courage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur le courage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la prière
» Le courage de se libérer (Peter Fenner)
» Khâgneux modernes : bon courage pour l'attente !
» Le courage et la peur
» Trouver le courage d'en parler !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: