AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le retour de Sae

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le retour de Sae   Sam 17 Nov - 22:44

Sae posa son petit sac de voyage par terre et observa la grande bâtisse qui se dressait devant elle. Imposante sans pour autant manquer d’élégance, elle inspirait respect et sérénité. Mon dieu, qu’elle lui avait manqué !

Un mois. Cela faisait un mois qu’elle n’avait plus mis les pieds dans cette demeure qu’elle considérait comme sa véritable maison… un mois, c’était beaucoup trop long. Sae respira un grand coup. Une légère odeur salée vint chatouiller les narines de la jeune fille qui poussa un soupir d’aise. Elle aimait tellement cet endroit ! Une bourraque violente fit claquer le long manteau de la demoiselle. Elle frissonna et s’emmitoufla davantage. Il ne faisait jamais chaud en février. En janvier non plus d’ailleurs…

Elle se souvient...

Petit flashback


Mi janvier

À peine rentrée de la GC où j’ai pu retrouver à ma grande (et merveilleuse) surprise Ashen, l’amour de ma vie, je n’eu pas le temps de me reposer : une lettre m’attendait sagement sur le bureau de ma chambre… Une lettre de mes grands-parents. Elle datait de quelques jours à peine et d’emblée je me dit que quelque chose n’allait pas. Mes grands-parents paternels ne m’écrivaient jamais ou presque. En un an passé à la Faculté, je n’avais reçu qu’une carte de Noël et encore, il ne contenait que deux mots : joyeux Noël. Ce qui était d’autant plus suspect fut l’épaisseur de l’enveloppe. Il était certain qu’elle contenait plus qu’une feuille de papier. Les doigts tremblants et l’estomac noué, j’ouvris l’enveloppe à l’aide d’un coupe-papier qui traînait sur mon bureau. J’y découvris trois feuilles complète dont je reconnu l’écriture nerveuse et longiligne de ma grand-mère. Je m’assis sur mon lit de peur de tomber par terre en lisant cette lettre qui s’annonçait ne moins en moins réjouissante puis me mit à lire.

Ma chère Sae,

Je m’arrêtai et relu ces quelques mots. « Ma chère Sae » ??? Ma grand-mère ne m’avait jamais appelé comme ça… Mon angoisse s’accrût encore (si ç’eut été possible).

Tu devines bien que ces quelques pages ne sont pas là pour décorer ni parce qu’une vieille folle telle que moi à besoin de parler. Au contraire, il m’est vraiment pénible de prendre la plume pour t’annoncer cette nouvelle… J’y suis pourtant contrainte.

J’eu un rire nerveux. Je reconnaissais bien là ma grand-mère revêche et acariâtre. Mais qu’elle-même m’annonçât avoir une « nouvelle » était plutôt effrayant. Quel genre de nouvelle ? Une mauvaise, j’en avais bien peur. Je songeai tout d’abord à mon grand frère qui ne m’avait plus donné de nouvelles depuis quelques temps, rien de plus normal vu qu’il n’aimait pas écrire… à croire que c’était de famille. L’image de mon père me vint ensuite en tête. Lui, si souriant et plein d’entrain, tout le contraire de cette grand-mère égoïste et constamment occupée à se plaindre. Non, mon père avait une santé de fer, ce ne devait pas être la raison de cette lettre soudaine. Anxieuse, je continuai ma lecture.

La page qui suivit contenait toute une diatribe de plaintes, accusations, reproches et autres que ma grand-mère me faisait. Entre autre le fait que je m’étais soi-disant « exilée » sur une île coupée du monde et que je ne la voyais plus jamais (accusation injustifiée car je sais très bien qu’elle n’a aucune envie de me revoir… ce qui est totalement réciproque). Je parcourus calmement ces lignes tandis que mon anxiété croissait.

L’objet de la lettre arriva enfin. J’avais largement dépassé la moitié de la lettre quand je lus :

Ma chère enfant (Je grimaçai. Je n’arrivais pas à imaginer ma grand-mère prononcer ce genre de propos affectueux), tu approches à grand pas de ton 18ème anniversaire et il serait temps de penser sérieusement à ton avenir.

Je relus cette phrase n’y croyant pas mes yeux. Ma grand-mère pensait à mon avenir ? Impossible ! Lui avait-on tapé sur la tête ? Je poursuivis ma lecture :

Tu en es ainsi au printemps de ta vie, jeune et fraîche comme les cerisiers en fleur, il est donc temps d’en profiter. Je me suis beaucoup renseigné (et tu ferais bien de me montrer un tant soit peu de reconnaissance pour toute la peine que cela m’a donné) et je suis assez satisfaite de mon résultat : je t’ai organisé 7 rencontres en vue d’un omiai (mariage arrangé).

J’eus un hoquet de surprise. Un mariage arrangé ?!? Il ne manquait plus que ça ! Et puis quoi encore ! Cette vieille bourrique avait complètement perdu la tête…

*non, elle l’a perdue depuis longtemps*

La première de ces rencontres est fixée au 25 janvier, je te prierai donc de cesser ton exil idiot sur cette île étrangère et de revenir plus belle que jamais ici, au Japon, ton pays natal. Je suis très enthousiaste au sujet de ces projets d’avenir. Tu verras, les jeunes hommes que je t’ai choisis sont parfaits ! Tous sont issus d’une classe sociale très élevée ou disposent de revenus incroyables. Pense un peu à ta grand-mère qui passe ses vieux jours sur une pension bien maigre…

Je ricanai. Ben voyons ! Il était évident qu’il y avait anguille sous roche, sa folle de grand-mère espérait bien évidement une bonne petite somme, bien rondelette, pour couler des jours heureux. Voilà qui éclairait mieux ma lanterne.

Je t’attends avec grande impatience avant le 25 janvier, n’oublie pas, c’est le jour de la première rencontre que je t’ai organisée. D’ici là, repose-toi bien et revient moi resplendissante.

Ma grand-mère termina ensuite avec les formules de politesses habituelles. Une petite note retint cependant mon attention.

PS : si tu envisages de ne pas tenir compte de mon invitation et de rester dans ton école de fous, je m’arrangerai personnellement pour conclure ton mariage avec la personne que je juge la plus appropriée. Je viendrai bien évidemment te rendre ensuite une petite visite avec ton nouveau fiancé pour que vous fassiez naturellement connaissance.

La peste ! Je jurai. C’était un très mauvais plan tout ça : si elle ne retournait pas au Japon rapidement, sa grand-mère allait débarquer ici… J’imaginais déjà la pagaille que cela allait apporter. L’horreur ! Et si en plus elle ramenait un fiancé ! Je secouai la tête : hors de question qu’Ashen soit au courant de tout cela, il se montrait souvent trop impulsif et je ne veux pas risquer la vie d’un benêt pris dans les mailles du filet de ma grand-mère. Il allait falloir faire autrement…

Fin du flashback


Sae revint à la réalité à cause d’une seconde bourrasque violente qui la fit claquer des dents. Elle se demanda soudain comment on allait l’accueillir une fois qu’elle aurait remis les pieds dans la faculté. Il fallait bien l’avouer, la jeune fille était partie en véritable coup de vent. Elle avait rédigé un mot rapide à l’intention d’Ashen tout en lui promettant de revenir (elle s’inquiétait d’ailleurs énormément de sa réaction quand il la reverrait et surtout… Avait-il décidé de faire une croix sur eux deux ? Son estomac se noua) et avait prévenu le directeur de l’établissement prétextant une urgence. Elle avait ensuite fait ses bagages en quatrième vitesse et était retournée chez elle.

Son séjour au Japon ne fut pas de tout repos. Elle n’arrêtait pas de se disputer avec sa grand-mère et leurs querelles étaient le plus souvent très bruyantes. Chacune campant sur leur position et têtue toutes les deux, il n’y avait pas un jour de repos. Bien heureusement la ténacité de Sae avait fini par payer et la jeune fille put enfin rentrer à la faculté.

Sae soupira en repensant à l’enfer qu’elle avait vécu. Au moins maintenant sa grand-mère avait compris qu’il était inutile de tenter d’intervenir dans la vie de sa petite fille même si ça l’avait beaucoup vexée. Sae ne recevrait sans doute pas de carte de vœux à son prochain Noël, mais une chose était sure : ça ne lui manquerait pas.

La jeune mutante se décida enfin à avancer de quelques pas. Elle récupéra son sac qui allait finir par geler sur place et se dirigea vers la grande bâtisse. Cette situation lui rappela son arrivée dans la Faculté. Elle s’en souviendrait sans doute toute sa vie : la première fois qu’elle avait croisé un mutant, son excitation, le sentiment d’être enfin parmi les gens de son espèce et de ne plus être seule…

Arrivée devant la grande porte d’entrée, elle respira un bon coup, profitant de ce moment, un mélange d’excitation et d’appréhension, puis saisit la poignée et pénétra à l’intérieur.

Une bouffée de chaleur l’enveloppa dès qu’elle eut franchit le seuil, comme si la demeure lui souhaitait la bienvenue. Elle observa le hall d’entrée avec les mêmes yeux que lors de son arrivée l’année précédente et sourit.

- Je suis rentrée…
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Le retour de Sae   Dim 18 Nov - 2:38

[Pour la chronologie, pour Ashen çà s'passe entre son escapade à la GC et le début de l'Epreuve ^__^]

Un mois déjà...
Un mois tout entier que Ashen hantait les couloirs de la Faculté, comme un fantôme. C'était le cas de le dire, ces seuls contacts se limitaient à son frère, les profs quand il en avait l'occasion, et Naïdane, sa nouvelle copine depuis tout juste quelques jours. A croire que l'étiquette "G.C." était encore collée sur le front du ténebreux cadet de la famille Kushter, visible comme le nez au milieu du visage. Et ce n'était pas pour enchanter Ashen, qui faisait des efforts pour se socialiser un peu.

Mais les difficultés d'intégration persistaient. Aussi, le jeune homme passait le plus clair de son temps libre à ruminer. Il devenait nerveux, irrascible et colérique pour un rien, bref il était dans ses bad days. Peu de gens pouvaient espérer l'approcher dans ces moments là, car c'est bien simple, il envoyait tout le monde paître...

De plus, le besoin d'exercice se faisait sentir. Oui, les mâchoires démontées, les coeurs arrachés, les membres pétés, tout ceci manquait cruellement à Ashen. En un mot, la fièvre de la baston lui manquait.

C'est la principale raison pour laquelle l'ex-membre de la G.C. décida d'organiser un petit quelque chose... Après une visite discrète à son frère, qui approuva son idée, Ashen se mit à organiser l'évênement. Et c'est ainsi qu'il sortit de sa piaule, un papier à la main, papier qu'il décida d'aller accrocher au panneau d'affichage du hall d'entrée.

Descendant les marches de l'escalier, Ashen arriva au pas de course devant le fameux panneau en liège. Tout en cherchant une épingle, il tourna machinalement la tête lorsqu'une voix féminine annonça:

- Je suis rentrée…

Une voix qui disait vraiment quelque chose à notre cher Ashen! Mais quelle ne fut pas sa réaction lorsqu'il vit son visage...

"... Sae??"

Un choc... C'était un choc que de la voir apparaitre, là et maintenant, après un mois d'absence... Ashen crut un court instant avoir une vision, que son petit coeur lui jouait un bien vilain tour, mais pourtant, après avoir cligné plusieurs fois des yeux, et s'être piqué le doigt avec une épingle, il devait bien admettre que ceci était bien la réalité... Elle était bien là, à quelques mètres de lui, c'était bien elle, en vrai.

Dès lors, Ashen avait son regard quasiment envoûté, et ne parvenait pas à le décrocher de la jeune fille dont il avait tant espéré le retour. Aussi, il acheva d'épingler son affiche, à moitié de travers, et se rapprocha de Sae.

Cà faisait tout drôle. Ashen n'aurait su décrire le sentiment qui l'envahissait. Il avait vraiment attendu et espéré ce moment, sans jamais vraiment savoir comment il réagirait. Il aurait pu piquer une colère, surtout qu'en ce moment il était prompt à s'emporter; mais paradoxalement, devant elle on aurait dit qu'il était impuissant, incapable de s'énerver ou de rouspéter. Peut-être parce que quelque part, son coeur n'avait jamais vraiment cessé de battre pour Sae... Bien qu'il ait essayé de passer à autre chose, il devait bien s'avouer que le simple fait de la revoir provoquait un tas de choses en lui...

Aussi, ses mots mirent du temps à franchir le rempart de ses lèvres. Parce qu'il s'était encore perdu dans son regard... Elle était encore plus belle que dans ses souvenirs... Ses lèvres semblaient irrémédiablement attirer les siennes, comme les deux aimants: il y avait bel et bien attraction, et pas qu'un peu.

"...Euh... Cà va?"

Paf, les deux pieds dans le plat! Il se serait donné des baffes s'il avait été avec une autre, mais pas devant Sae! N'empêche, pour une entrée en matière foireuse, celle ci était très réussie! Vite, il devait se rattraper... Après un court instant de réflexion, Ashen décida de laisser tomber les manières... Il enlaça doucement Sae, et lui colla un kiss en plein sur les lèvres... Il n'en pouvait plus, elle lui avait trop manquée, et surtout c'était le meilleur moyen de se taire tout en disant l'essentiel...

[Super heureux de te retrouver ^___^ Bon retour parmi nous =) ]

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour de Sae   Lun 19 Nov - 14:34

Sae, en pleine admiration des lieux qu’elle retrouvait avec un immense plaisir ne fit pas attention aux quelques personnes qui se trouvaient çà et là, un peu partout dans le hall. Ce n’est qu’en entendant soudain quelqu’un prononcer son prénom qu’elle tourna la tête vers l’origine de la voix. Et quelle ne fut pas sa surprise ! Son cœur eut soudain un raté, elle crut que ses jambes allaient se dérober sous elle et sa respiration s’accéléra dangereusement.

- Ashen…

Lui-même, en chair et en os, réel, pour de vrai… Rien à voir avec tous les fantasmes de la jeune fille qui n’avait pas arrêter de rêver de lui. Il était tellement plus beau, encore plus que dans son souvenir… Ses cheveux d’un éclat argenté unique au monde et ses yeux d’or pur… Une fois de plus la jeune fille se demanda si elle ne rêvait pas. Car bien sûr, Ashen avait tout d’une apparition surréelle et le fait que Sae le retrouve dès son retour à la Faculté était digne d’un rêve, le plus beau rêve qu’il n’eut jamais été de faire…

Tandis que son cœur dansait la samba et que ses yeux n’arrivaient pas à se détacher de cette si belle illusion, la jeune fille sentit son estomac se nouer. Ashen avait eu l’air surpris de croiser Sae, rien de plus légitime en soi, mais dès qu’il allait se ressaisir, le jeune homme lui passerait sans doute un savon pour être partit sans prévenir, ou pire, il la nierait complètement. Baisse de moral soudain, la demoiselle attendit avec angoisse la réaction du bel apollon. Malgré son envie irrépressible de lui sauter au cou et de l’embrasser fougueusement, Sae ne bougea pas d’un pouce, les yeux rivés sur l’élu de son cœur.

Ashen se rapprocha lentement de la jeune fille. Celle-ci eut l’impression que son cœur allait sortir de sa poitrine tellement il battait fort. Le souffle court, elle observa le bel individu marcher lentement vers elle.

"...Euh... Cà va?"

Sae aurait pu éclater de rire en entendant cette entrée en matière, elle l’aurait sans doute fait si ça avait été quelqu’un d’autre qui l’eut prononcé, mais pas Ashen. Aux yeux de la jeune mutante, ce dieu vivant ne serait jamais ridicule. Elle l’aimait trop pour se moquer de lui… elle ne pouvait tout simplement pas vivre sans lui. Ce mois de séparation lui fit prendre conscience à quel point Ashen lui avait manqué, combien elle l’aimait et combien elle était heureuse de le retrouver… heureuse était d’ailleurs un mot bien faible pour exprimer ce qu’elle ressentait en cet instant.

C’est alors qu’Ashen prit tendrement Sae dans ses bras et toutes les craintes de la jeune fille s’envolèrent. Visiblement il n’avait pas l’intention de l’engueuler ou de la frapper, bien qu’il eût été en droit. Leurs lèvres s’unirent ensuite et Sae enroula ses bras autour du cou du jeune homme. Elle s’écarta ensuite de quelques centimètres, juste pour murmurer :

- Excuse-moi d’être partie sans prévenir… Je suis tellement heureuse de te retrouver. Tu m’as tellement manqué !

La jeune fille pressa encore une fois sa bouche contre les lèvres du jeune homme comme si sa vie en dépendait. Elle aurait dû revenir plus tôt, s’enfuir, trouver un moyen, n’importe lequel, même si sa grand-mère avait pris l’habitude de l’enfermer à clé dans sa chambre et de fouiller ses affaires dès que Sae avait le dos tourné pour lui empêcher toute tentative d’évasion. La jeune mutant songea un instant au pouvoir moléculaire d’Ashen et se dit qu’il lui aurait été bien utile… Elle soupira. Le mal était fait maintenant mais elle se jura au fond d’elle-même de ne plus jamais quitter Ashen. C’était bien trop douloureux.

- Et toi, comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Le retour de Sae   Lun 19 Nov - 19:28

Ashen savoura longuement, infiniment j'aurai envie de dire, le baiser que Sae lui offrit. Ses lèvres lui avaient cruellement manqué pendant tout ce temps, qui lui avait paru éternellement long. Une véritable éternité, car quand un être cher vous manque, tout est dépeuplé, et le temps semble prendre un malin plaisir à couler tellement plus lentement...
Mais Sae était là, enfin de retour, et Ashen comptait bien lui faire comprendre qu'elle lui avait que trop manqué...

"C'était... Très chiant la vie ici, sans toi... Il était temps que tu reviennes, ma douce..."

C'était tout ce qu'il pourrait dire pour le moment, car de toute façon il était bien incapable de lever la voix avec elle. Comment diable aurait-il pu l'engueuler!? Ce petit bout de femme mignon à croquer, dont il était tellement accro! Et bin c'est simple, il pouvait pas, na.
Bon ok, Ashen avait quand même bien tué le temps pendant son absence, en batifolant un peu à droite et à gauche, mais cela n'avait été, fort heureusement, que des petites histoires, des flirts pour lui... Encore que Naïdane, après son "je t'aime", risquait d'être très déçue que le rebelle aux cheveux d'argent l'abandonne pour reprendre son histoire avec Sae. Mais bon, c'est la vie! En plus, il l'avait averti, alors... Mais bon, faudrait quand même aller la prévenir, histoire que çà ne foute pas trop le boxon là où il n'est pas.

Tout comme la question se posait de savoir si Ashen devait ou non avouer à Sae qu'il avait eu quelques liaisons pendant son absence. Par fierté, égoïsme et machisme, il ne le ferait sans doute pas, mais bon, c'était Sae... Et à elle, il ne pouvait rien lui cacher... Et puis, si les filles s'étripaient pour ses beaux yeux, bien que cela le flatterait, il serait obligé d'aller les séparer, et cette perspective ne l'enchantait pas trop non-plus...
Bon, bah il va le lui dire, alors...

"Moi, bah euh, çà peux aller... Hem... Tu sais, ton départ a été un peu, comment dire... Soudain, et euh... Bah j'ai cru que tu m'avais planté, alors euh... Bah euh... J'ai fait un peu le con depuis un mois, rien de très sérieux mais bon... J'préfère te le dire maintenant, pour être sincère avec toi, tu comprends..."

Bien sûr, pendant cet aveu, les joues d'Ashen étaient devenues en feu, comme un gamin qui avoue un vase cassé à sa maman, ou une bêtise dans ce genre. Après avoir fait le traditionnel mais efficace "regard bambi" dont il avait saisi toute l'importance, Ashen se serra délicatement contre sa belle, et murmura doucement, la mine déconfite:

"Tu m'en veux pas, hein?..."

Si Ashen avait bien appris un truc vraiment important au sujet des nanas en général, c'est que jouer les victimes marche à tous les coups. Le regard humide et vers le bas, les joues rouges, les petits mots prononcés tout bas, et avec çà, elles vous pardonneraient tout! Et après, un petit "je t'aime" sur un ton mielleux, un gros bizou, et l'affaire se réglait définitivement le soir même, sous la couette.
Bien sûr, notre Ashen adoré est une véritable fripouille, un don juan de premier choix: il est égocentrique, égoïste, il tire tout à lui, et en plus de çà il joue la comédie pour se faire pardonner ses excès!
Mais ne vous y trompez pas; c'était bien, et réellement parce qu'il croyait que Sae l'avait quitté qu'il avait fait l'andouille avec d'autres filles. Si il avait su que ce n'était pas le cas, il aurait été sage comme une image... Si si. U__U
Ashen, ou comment être crédule de ses propres âneries!

Mais bon, il convenait quand même de réparer les dégâts au plus tôt, et çà même lui se le disait. Il y a tout de même des limites à l'hypocrisie. Et sincèrement, Ashen allait se faire pardonner, bien comme il faut, au cours des tous prochains jours, et cela, Sae allait le vivre comme un tour de montagnes russes: à pleine vitesse! Il l'aimait trop pour pouvoir se contenter d'un simple pardon, et il saurait lui montrer que son homme, c'était le plus cool, le plus beau, le plus love, bref le plus mieux ^_^

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour de Sae   Jeu 22 Nov - 0:49

"C'était... Très chiant la vie ici, sans toi... Il était temps que tu reviennes, ma douce..."

Sae se mit à rire, doucement tout en contemplant le visage d’Ashen. Elle ne s’en lasserait jamais, elle l’aimait trop. D’un petit geste de la main, elle écarta une mèche rebelle du jeune homme qui se trouvait dans son champ vision. Une fois fait, elle put enfin ou plutôt encore plonger ses yeux dans ceux de celui qu’elle aimait par dessus tout.

- C’était pénible pour moi aussi… ça m’a servit de leçon au moins, maintenant je sais que je ne dois plus jamais te quitter.

Elle lui sourit, creusant ainsi une ombre de fossette sur sa joue et lui embrassa encore une fois les lèvres. Dévorant encore et toujours Ashen des yeux, ne quittant pas son regard ambré unique au monde, elle se demanda soudain à quoi il pouvait penser. Il avait l’air bien songeur tout à coup. N’y tenant plus elle interrogea le jeune homme :

- Et toi, comment vas-tu ?

Ashen eut l’air un peu gêné… qui aurait pu le croire ? Un grand et beau jeune homme comme lui, fort comme hercule et incroyablement sexy… pas moyen de l’imaginer presque en se dandinant, maladroit devant une fille ! Et pourtant il était bien là, en chair et en os, avec tout ce qu’il y avait de plus attendrissant.

"Moi, bah euh, çà peux aller... Hem... Tu sais, ton départ a été un peu, comment dire... Soudain, et euh... Bah j'ai cru que tu m'avais planté, alors euh... Bah euh... J'ai fait un peu le con depuis un mois, rien de très sérieux mais bon... J'préfère te le dire maintenant, pour être sincère avec toi, tu comprends..."

Tout en parlant, les joues d’Ashen prirent une teinte écrevisse qui contrastait totalement avec ses cheveux clairs. Malgré le fait qu’à ce moment précis Sae aurait voulu le prendre dans ses bras et lui murmurer « je t’aime », malgré sa folle envie de prendre un photo de cet inoubliable instant (surtout que Sae ne possède pas une seule photo de son chéri, ce qui est pour elle très frustrant), bref malgré tout ça, la jeune fille se sentit un peu douchée. Bon, il fallait s’y attendre, Sae étant partie en coup de vent, Ashen avait eu raison de douter… mais d’un autre côté, ça lui faisait mal de savoir ça… mais que le jeune homme lui avoue sa bêtise penchait la balance en sa faveur… oui mais il aurait pu tout de même attendre plus qu’un petit mois pour aller voir ailleurs… mais ça lui était peut-être tombé dessus et qui sait combien les hommes se laissent facilement tenter… cependant…

*Mooo stop !*

Sae chassa toutes ces pensées trop encombrantes. Elle n’avait pas besoin de tout ça, surtout pour lui embrouiller l’esprit, leur histoire était déjà assez compliquée comme ça. La seule chose que la jeune fille savait, et au final, la seule chose qui comptait c’était qu’elle aimait inconditionnellement Ashen et ça, rien ni personne n’aurait pu la faire changer d’avis… (comme si l’amour ça se décidait !)

Sae soupira. Elle avait un bref moment quitté Ashen du regard mais cela n’avait pas durer. Lorsqu’elle reporta ses yeux sur le jeune homme, celui-ci lui attribua un regard à faire pleurer les mamies et à a faire fondre toute les filles de la Faculté (et plus loin encore). Elle ne put s’empêcher de le trouver carrément adorable.

*Ne sois pas trop gentille Sae, n’entre pas dans son jeu !*

Mais tout en sachant ça et avec un tel jeu d’acteur, comment une jeune fille normalement constituée pouvait ne pas tomber dans le panneau ? Ashen en rajouta même en se pelotonnant contre elle tout en murmurant :

"Tu m'en veux pas, hein?..."

Comment, mais comment ne pas lui pardonner avec tout ça ? Sae re-soupira. C’était trop injuste ! Elle qui devrait en toute logique engueuler Ashen, le frapper, le jeter ou que sais-je encore, ne pouvait rien faire d’autre que passer ses bras autour du jeune homme et le serrer encore plus fort.

Profiteuse de la situation, elle ? Juste un peu ^^ De plus, c’était de sa faute toute cette histoire, elle n’aurait pas dû partir. Non, en fait la vrai coupable, c’était cette vieille harpie qu’elle avait pour grand-mère. Qu’elle aille crever (!), le monde entier s’en porterait mieux.

Sae compta mentalement jusqu’à trois, lentement pour se préparer puis s’écarta doucement, mais fermement d’Ashen. Son regard se fit dur (tout à fait calculé pour la circonstance) tandis qu’elle garda le silence (voulu)…

En réalité, elle s’amusait plutôt bien… et ne faisait que rendre la monnaie de sa pièce à Ashen. C’était à son tour de jouer la comédie… voyons voir si le jeune homme allait y croire (ou si Sae était suffisamment douée)

Sur un ton posé et remplis de reproches, elle rompit le silence :

- Tu te rends compte de ce que tu me dis ?

Une pause. Elle reprit, toujours théatralement et un peu plus fort :

- Tu te rends compte de ce tu as fait ?

Un pause puis elle poursuivit encore un peu plus fort (et tant pis si on pouvait l'entendre dans tout le hall)

- Tu as conscience de ce que ça me fait d'entendre ça ?!?

Son visage marqua de la peine (ce qui n’était pas très difficile à mimer vu que son cœur en avait effectivement pris un coup)

Un pause. Elle tendit l’index et l’appuya sur le torse du jeune homme.

- Tu vas payer cette incartade très cher, j’espère que tu en es conscient…

Nyaaa elle s’amusait bien ! Visiblement Ashen avait l’air prêt à tout pour se récupérer, autant en profiter !!!

Puis soudain elle en eut marre de faire la comédie. Ses sourcils se défroncèrent, ses rides de front disparurent et il ne resta plus que Sae. Elle soupira et regarda Ashen. Puis d’un coup elle le saisit par son vêtement et l’attira à elle :

- Embrasse-moi…

Pas un ordre, une demande, presque une supplique… Elle ne voulait pas se fâcher aujourd’hui avec Ashen, elle voulait juste le retrouver, le serrer dans ses bras, l’embrasser… Il lui avait tellement manqué !
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Le retour de Sae   Jeu 22 Nov - 1:47

Surpris de la réaction première de sa douce, Ashen accepta l'étreinte sans difficultés, tout en se disant qu'il devait vraiment avoir un jeu d'acteur époustouflant pour qu'elle réagisse aussi bien!

*Je suis plus balèze que je le pensais, en fait! Moi qui pensais me ramasser une bonne gifle...*

Ashen ferma ses yeux en serrant un peu plus fort Sae contre lui. Cà faisait du bien de la retrouver, retrouver la chaleur de ses bras et la douceur de ses lèvres... Elle lui avait vraiment beaucoup manqué, et c'était maintenant que la jeune fille était revenue qu'il s'en rendait réellement compte. Cà avait été dur à vivre, cette absence, et ce même avec les "divertissements" compensatoires qu'Ashen avait trouvé...

Mais la surprise arriva quelques instants plus tard, lorsque Sae se détacha subitement, avant de lancer un regard fâché sur sa personne. Aïe... Les ennuis commençaient, pensa le cadet de la famille Kushter, et il allait déguster. Tout à coup, sa mimique de chien battu devint naturelle: sans se forcer, il fit une mine déconfite, et regarda le sol... Il allait passer un mauvais quart d'heure, c'était sûr cette fois!

- Tu te rends compte de ce que tu me dis ?
- Tu te rends compte de ce tu as fait ?
- Tu as conscience de ce que ça me fait d'entendre ça ?!?


Le ton de Sae montait crescendo, et sa voix se réverbérait dans tout le hall. Quelques élèves passant par là s'arrêtèrent, pour regarder la scène. Si Ashen les avaient aperçus, il leur aurait lancé un regard aussi foudroyant que le pouvoir de son frangin!
Mais non, notre bellâtre ne cilla pas, son regard fixant toujours le sol. Timidement, il releva un court instant ses yeux dorés, juste assez longtemps pour voir que le visage de Sae exprimait toujours qu'elle était fâchée, et pas qu'un peu. Aïaïaïe... De plus, elle avait l'air aussi très peinée, ce qui était bien normal vu la "joyeuseté" de la nouvelle qu'elle venait d'apprendre... Et dieu sait que Ashen n'aimait pas du tout cette mine là, et encore moins l'idée qu'il en était le responsable... Sur ce coup là, il allait devoir travailler dur pour se rattraper...

Mais Sae changea un peu la donne, en appuyant son index sur le torse du jeune homme.

- Tu vas payer cette incartade très cher, j’espère que tu en es conscient…

Glups! Ashen ravala sa salive, avant de lever une nouvelle fois ses yeux sur sa chère et tendre. Et étonnamment, sa mine changea, passant d'une expression colérique à une autre, moins dure, plus douce... Avait-elle renoncé? Ou bien avait-elle décidé de le larguer une fois pour toutes?? Ashen eut un bon coup de flippe sur le moment, se demandant à quelle sauce il allait être mangé...
Toujours est-il qu'il ne voulait pas y penser. Il ne voulait pas imaginer le pire, peut-être parce qu'il aimait tellement Sae qu'il ne voulait même pas envisager de passer le reste de sa vie sans elle. C'était comme çà... Elle l'avait quitté une fois, contre son gré apparemment, mais c'était déjà la fois de trop, dans le sens où une fois de plus serait le coup de grâce... Ashen avait beau faire des manières, jouer les durs et tout ce que l'on sait, il avait tout de même une corde très sensible, près de son coeur. Son unique point faible s'appelle Sae...

Sae qui, tout à coup, l'agrippa fermement par le débardeur, le faisant par la même occasion sortir de sa torpeur. Oui, en un mois, Ashen s'était forgé un nouveau défaut: il devenait de plus en plus cérébral. Et faut avouer, pour un gars qui a pas grand chose dans la tête, c'est plutôt... Etrange, oui!

- Embrasse-moi…

Lui dit sa douce, sur un ton presque suppliant. Et là, en regardant Sae dans les yeux, Ashen se sentit trembler, un frisson lui parcourant doucement l'échine. Ce regard, il avait tellement de force qu'à lui tout seul, il en disait long sur ce que pouvait ressentir la belle japonaise... Tout comme à lui tout seul, il aurait pu faire mettre Ashen à genoux devant sa belle. Bien peu de personnes pouvaient se vanter d'avoir un regard aussi efficace sur lui!

Mais Ashen ne s'inclina pas, du moins pas physiquement. Il baissa simplement un peu ses yeux, en signe d'approbation, et s'empara des lèvres de Sae, le plus délicatement du monde. Ce baiser, il allait le rendre aussi doux que du coton, car c'était aussi une façon de signifier à la jeune fille qu'il l'aimait sincèrement et de toute son âme, et qu'il ne voulait pas la perdre...
Le baiser se prolongea, tandis qu'Ashen avait resserré délicatement ses bras autour de la taille de Sae. En fait il dura et se prolongea jusqu'à ce que le Mutant aux cheveux argentés ne sentent ses yeux lui piquer... Car mine de rien, tout ceci l'avait éprouvé, sentimentalement parlant... Et puis, ce petit remontage de bretelles lui avait fait regretter toutes les mauvaises choses qu'il avait fait ces derniers temps...

Libérant sa main gauche, Ashen s'essuya, à vitesse mutante, ses yeux un peu mouillés. Puis il tenta de sourire, ce qu'il fit d'ailleurs, mais il s'empressa de cacher son visage dans le cou de Sae, en la resserrant à nouveaux contre lui. La réconciliation définitive arriverait peut-être après les mots qu'il lui murmura:

"... Je t'aime... Et j'veux pas te perdre..."

Cete petite déclaration fit trembler un peu le coeur du ténébreux ex-membre de la G.C., qui bondissait sans doute de joie de pouvoir enfin s'exprimer, à coeur ouvert c'est le cas de le dire...
Mais une chose était sûre... C'est que désormais, il ne la lâcherai plus jamais... Il n'était plus question qu'elle s'envole, sans lui...

Et, souriant avec plus d'entrain cette fois, le jeune homme resserra son étreinte encore plus fort, soulagé, apaisé...

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour de Sae   Sam 19 Jan - 21:57

Il n’y avait pas à en douter, en excuse Ashen savait s’y faire ! En effet, quoi de mieux qu’un doux, tendre et sincère baiser pour se faire pardonner ? Et si le propriétaire de ces lèvres excises était en plus un beau jeune homme dans la fleur de l’âge et musclé tel un héro grec, n’importe quelle fille tomberait sous le charme… Sae ne fit pas exception. Elle profita comme pas deux de cet instant de pur bonheur. Plaçant une main contre la joue d’Ashen, une joue qui lui avait tant manqué, et rendit son baiser au jeune homme, en oubliant même de respirer. Le divin apollon resserra sa prise autour de la taille de la jeune mutante et celle-ci redescendit sur terre… Elle se remit à respirer mais Ashen n’avait pas l’air d’avoir fini de l’embrasser. Sae sourit intérieurement et déplaça sa main vers le cou de son de son amoureux pour mieux l’attirer vers elle.

Le baiser dura longtemps puis Ashen se recula quelque peu, sourit puis la resserra dans ses bras. Le cœur de Sae battait la chamade. Elle pressa à son tour ses bras autour du jeune homme et ferma les yeux.

"... Je t'aime... Et j'veux pas te perdre..."

Le cœur de Sae eut un raté puis reprit de plus belle. Tout serrant le jeune mutant elle rouvrit les yeux et retint avec peine ses larmes. Les yeux humides, elle s’interdit pourtant de verser la moindre petit goutte salée. Ce n’était pas le moment de se mettre à chialer comme une madeleine, même si elle en aurait tout à fait été capable.

L’étreinte d’Ashen se raffermit, la jeune mutante pouvait sentir ses bras puissants autour de son corps frêle, le souffle du jeune homme dans sa nuque et les battements de son cœur contre sa poitrine. C’était tellement agréable que Sae oublia complètement l’infidélité de celui qu’elle aimait. Il lui était revenu, c’était le principal.

S’écartant doucement mais fermement de lui (bien qu’elle aurait adorer poursuivre cette étreinte plus longtemps que de raison), elle lui sourit et pressa rapidement ses lèvres contre celles du jeune homme.

- ça ira pour cette fois…

Sae passait l’éponge, à condition bien sûr que ce genre de chose n’arrive plus. Ashen avait eu l’air de sincèrement regretter son acte, il s’était excuser de bien belle manière et surtout la jeune fille venait de remarquer le petit attroupement qui s’était formé autour des deux tourtereaux et elle n’était pas sure d’aimer se donner en spectacle… surtout dans ce genre de situation. Elle foudroya du regard une jeune fille qui se penchait vers son amie en pouffant. Sae reporta pourtant bien vite ses yeux sur le visage de son bien aimé. Il était tellement plus joli à regarder ! Qu’elles aillent au diable ces dindes qui gloussent pour un rien. La jeune fille observa longuement les prunelles dorées de son compagnon puis se décida.

- On bouge ? Je dois monter mes affaires dans ma chambre… tu m’aides ?

Sae ne comptait évidemment pas se passer d’une si charmante compagnie aussi rapidement. Au contraire, elle avait en tête de monopoliser le jeune mutant jusqu’à plus soif (ce qui ne risquait pas d’arriver de sitôt).
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Le retour de Sae   Lun 21 Jan - 1:33

Notre bel appollon, comme le dit si joliement Sae, avait gardé ses yeux fermés tout le temps qu'il tenait sa chèr et tendre dans ses bras. Aussi il n'avait pas vu qu'un petit attroupement s'était formé pour observer les deux jeunes gens qu'ils étaient, en train de se bécoter et tout et tout... Mais lorsqu'il le vit, il arriva à la même conclusion que sa douce: vite, trouver un endroit plus intime pour faire ses choses-là, et plus si affinités...

- On bouge ? Je dois monter mes affaires dans ma chambre… tu m’aides ?

Affaires? Chambre? Aide? TILT!

Ashen avait hérité, à son arrivée ici, d'une grande chambre, du côté des chambres pour les membres du personnel. Une chambre presque trop grande pour lui tout seul, avec un lit à deux places où, même chose, il se perdait presque, tout seul là-dedans. Et Sae qui venait de revenir... Sans penser que les chambres avaient changé de locataires, en raison du départ de nombreux élèves. Il y avait beaucoup de chances pour que la sienne ne soit plus la même qu'avant, et autant dire que cela s'annonçait comme une véritable galère, tout ça.

Donc, pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable? Pourquoi Sae n'emmènagerait-elle pas dans la chambre de son homme? En voila une idée qui était bonne, non?!

*Et puis, on pourra faire l'amour tous les jours... C'es bien, ça!*

Bref, la décision était prise! Qu'importe ce qu'en dirait Fraust ou les autres profs, rien à battre de toute façon! Si Ashen et Sae, soit les deux principaux concernés étaient d'accord entre eux, personne n'aurait à y redire!

Aussi, notre rebelle préféré attrapa le bagage de Sae d'une main, et la main de cette dernière dans l'autre, et il l'entraîna dans le grand escalier, le sourire jusqu'aux oreilles!

"J'ai une p'tite surprise pour toi, ma douce!"

Annonça-t'il, tout en accélérant le rythme de sa marche... Il était vraiment tout excité à l'idée de partager la même chambre que son amoureuse!

[je poste la suite dans la chambre, chirie du RP ^___^ ]

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour de Sae   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour de Sae
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière
» Le retour d'Élie.
» ON S APPROCHE DU POINT DE NON RETOUR !!!
» Retour de la neige début janvier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: