AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Spectateurs:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Spectateurs:   Dim 11 Nov - 20:01

La jeune Lohan accompagnée de Spiki, après avoir fait passés l'annonce se dirigèrent vers l'arène. Quel ne furent pas leur étonnements de déjà y trouvés une foule d'élèves. Alertés par le message laissés il s''étaient tous rués sur les gradins éspèrant de ne pas regretter d'être venus...Sidney soupira, l'humiliation serait totale, toute la Facultée affluait vers les dernières place libres. Suivant le courrant les deux jeunes gens trouvèrent deux places apparemment réservés aux premières loges. Inquiète elle regarda tout autour d'elle, beaucoup de visages familiers défilaient devant ses yeux, et beaucoup étaient également passés au cuisine pour pouvoir se goinfrer de pop corn durant le spectacle. Génial...La S.A.Rienne ne semblait pas tenir en place, elle semblait vouloir a tout prix se mettre au milieu de l'arène et hurler à tout le monde qu'il n'y avait plus rien à voir. mais Fraust arriva et avec lui, les deux condamnés. Aucun des deux n'avait réelement l'air dans son assiette...Elle put s'imaginer qu'elle n'en menait pas plus large.Puis Fraust se mit à parler:

"Je vous remercie de vous être tous réunis ici. La plupart d'entre vous doivent se demander ce qui mérite une telle convocation, si inattendue, de tous les élèves, et particulièrement ici, dans l'arène."
Il marqua une pause, une sorte de suspens destinés à rendre l'assistance hatelante...Le recteur commença à marcher autour des deux jeunes terreurs, les encerclant de son pouvoir sur eux. Comme un lion qui se languit...
"Vous voyez tous ces deux élèves. Certains d'entre vous les connaissent, de près ou de loin, certains sont peut-être leurs amis, probablement. Mais ce qui nous réunis aujourd'hui, ce sont eux."
Il s'arrêta à nouveau. Sidney s'impatientait, la foule aussi retenait son souffle. Parmis le public certains reconnaissaient un des deux jeunes et lui adressait un encouragement, ou un regard compatissant,...
"Lesane Parish Crooks... Un élève plutôt à classer parmis les nouveaux. Dès votre arrivée, vous vous êtes illustré en détruisant mon bureau à grands coups de séismes."
Des rires, Sidney ne cilla pas...
"J'osais espérer que votre comportement s'améliorerait avec le temps, tout comme votre maîtrise de votre don. Mais je constate aujourd'hui qui mes espoirs furent vains."
Le recteur s'adressait à présent au jeune Taboï:
"Twilight Taboï... Notre cher délégué des élèves... Jusqu'à présent, votre présence ici était presque fatomatique. Un garçon sans embrouilles, bien sous tout rapport... Un chouchou de mademoiselle Iwëne, parait-il."
Cette fois-ci la jeune demoiselle ne put se retenir. Elle se retourna et fusilla du regard les personnes les plus proches d'elle qui se permettait de se moquer.Ces derniers se turent mais une fois qu'elle eut le dos tourné il rièrent silenscieusement et singa la S.A.Rienne.
"Mais dernièrement, Twilight Taboï a pété les plombs! Oui, ce garçon si sage et réservé, élève modèle, a déclenché une bagarre, dont nous avons ici les deux principaux acteurs!"
Un nouveau silence, et la réaction si lâche du public qui continuaient à crier des "ouuuh" à l'adresse du jeune mutant.
"Nous pourrions dire de ce comportement qu'il est puéril... Stupide... Et auss totalement inconscient. Je ne parle même pas de l'indignité dont vous faites preuve."
Fraust avait apprement décidés de les punir sévèrement. Sidney Lohan en y réfléchissant correctement ne put s'empêcher au fond de lui donner raison. Se battre était incontestablement un acte puéril et indigne...
"Au départ, j'ai pensé à une sanction sévère. Oui, j'aurai très bien pu vous coller en chambre d'isolation une bonne quinzaine de jours, ou encore vous interdire de déssert, le genre de trucs qu'on fait aux gosses... Mais finalement..."
Le sourire du recteur ne fut pas pour rassurer la jolie frimousse rousse. Celle-ci s'imagina un recteur sadique, riant aux éclats de voir les deux mômes s'entre-tuer...
"Finalement, j'ai décidé qu'il serait nettement plus intéressant de vous traiter comme des hommes, devant tout vos petits camarades. Vous avez fait une bêtise, soit. Je suis un homme de parole, et aussi, je vous propose la correction suivante."
Fraust obliqua sa marche, pour aller lentement se placer à 10 mètres en face du duo d'intrépides.
"Vous aimez la baston, hein? Et bien, vous allez être servis. Ceci est un duel, vous deux contre moi. Si vous gagnez, je lève toute punition et vous pourrez repartir d'ici avec honneur. Et si vous perdez, et bien je vous laisserai savourer l'humiliation de la défaite, et nous seront quittes. Qu'en pensez-vous?"
Tandis que la foule en délire hurlaient encouragements, protestations ou autres remarques déplacées, Sidney était comme si elle venait de recevoir un énorme coup sur la tête.
*Contre...le recteur...*
Même à deux contre 1, jamais les deux mutants n'arriveraient à venir à bout de Fraust, c'était inégal. Et pourtant Sidney se voyait mal interrompre un duel entre Fraust et Twilight-Lesane.
Tandis que l'assemblée dans un soucis de suspens, se tut, Fraust s'était décidés à sourire,...

Twilight, contre toute attente se mit à parler. Sa voix portait nettement moins fort que celle du recteur et le public dut tendre l'oreille pour percevoir ses paroles:


-"Vous voulez vous battre contre nous deux ? Et cela sera notre unique punition ? Très bien, je l'accepte. Mais j'aimerais dire quelques mots à mon public avant tout."De nouveaux rires, cette fois-ci Sidney ne réagis pas, elle resta concentré sur les paroles de Twilight. "Je suis fantomatique à ce qu'il parait, mais je ne le pensais pas, il faudrait certainement que je me montre plus souvent. Ou alors c'est que mon teint n'est pas en rapport avec ma véritable personnalité." Sous les regards surpris de certains, il prit un teint réellement fantomatique, la peau pâle, les yeux noirs et les cheveux blancs. Des rires gênés se firent cette fois entendre.Sidney quand à elle restait impassible...
"Alors oui, je me suis battu, mais tout de même, la raison n'était-elle pas valable ? Oui, monsieur, il n'y a aucune raison valable pour se battre, je suis au courant. Mais tout de même, oser dire que je n'étais pas le plus grand chouchou d'Iwëne, c'était pour moi une attaque personnelle." Sidney tressallit lorsqu'elle vit la moue ironiquement provocatrice que Twilight adressait au recteur. la foule quand à elle redoubalit de ses rires...
"Mais, en réfléchissant je me dis que non, je ne suis effectivement pas le chouchou d'Iwëne, cela me navre, mais je crois qu'une seule personne peut compter dans son coeur. Un personne pour qui elle a eu un véritable coup de foudre, même si je me demande si pour cela elle n'a pas été aidée, désolé monsieur d'avoir été indigne de votre Faculté, je n'ai pas la maturité nécessaire pour comprendre la portée catastrophique de mon acte, c'est vrai que de me retrouver évanoui à l'infirmerie n'était pas une sanction suffisante. Donc je vais vous affronter, enfin ... peut-être.

Lorsque Twilight se mit à "bouder" à à tirer la langue Sidney ne put réprimer un haussement des sourcils. Cette attitude donnait raison au recteur et une conduite pareille ne pouvait que prouver à l'assistance quel gamin il était. Toutefois Sidney s'abstint de tout commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Sam 17 Nov - 0:03

Julian avait failli péter sa petite – et très grosse – crise quand le recteur avait fait demander Twilight et Lesane dans l’arène. Cela ne se faisait pas de déranger ainsi des convalescents ! Et surtout son convalescent à lui !

Mais à présent le mutant aux vecteurs était très curieux. Qu’allait-il donc se passer dans l’arène ? Le jeune homme aux quelques mèches violettes subsistantes ( attention, bientôt la disparition ! XD ) arriva donc dans la place, et constata qu’il était en retard. Fraust venait de parler… et Twilight prenait la parole ! Ah, écoutons-ça ! Qu’y avait-il de prévu au programme ?

Queuwa ? Un combat ? Contre Fraust ? Mais c’était quoi cette idée !? Ils venaient à peine de se bastonner et d’atterrir à l’infirmerie que déjà il voulait les y renvoyer ? Mais qu’est-ce que c’était que ce recteur, franchement ? Et Twilight qui acceptait… C’était tout lui ça ! Il n’en manquait pas une, PAS UNE. Et qui c’est qui se fait du sang d’encre en attendant ? Et ben ouais, c’est Julian ! Et la foule d’élèves rassemblés là et riant comme des hystériques… Ils n’avaient donc rien de mieux à faire que de regarder des gens se taper dessus ?

Secouant la tête en soupirant d’exaspération, le mutant moléculaire repéra alors Sidney dans la foule, et se précipita vers elle. Jetant carrément l’élève qui occupait la chaise à côté de la jeune femme, et lui adressant un regard assassin pour qu’il ne lui vienne pas l’idée de réclamer sa place, Julian regarde alors la mutante avec un regard suppliant :

- Il n’y a pas moyen d’arrêter ces bêtises ? Il va me l’abîmer ! s’exclama-t-il en essayant de faire un peu d’humour pour se détendre. Oui, après, c’était quand même Fraust, il n’allait pas le tuer, ni le blesser gravement, du moins en théorie…

Un hurlement retentit alors. Il émanait de Lesane, qui annonçait le début du match, avant de reprendre place aux côtés de Twilight. Jetant un nouveau regard suppliant à Sidney, le jeune homme reporta ensuite son attention sur son aimé et essaya de capter son regard pour lui transmettre le message suivant : Arrête tes bêtises, espèce de triple-idiot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Mar 20 Nov - 21:22

[Je retransposerai toutes les paroles dites dans l'autre topic, comme ça, plus besoin d'aller voir à chaque fois dans l'autre ^___^]

Sidney avait ses deux yeux gris rivés sur l'arène et ses occupants. C'était délicat...Trop délicat pour être réglé comme énoncé par Spike. S'interposer entre Fraust et deux élèves, c'était délicat...Vraiment. Se mordillant la lèvre inférieur la jeune donzelle se rassurait en se disant que Fraust ferait sans doute attention à ne pas les amocher. Leur faire peur, mais pas les blesser gravement...Les châtiments corporels ne recevaient pas la faveur de Sidney; ce qu'elle avait sous les yeux ne lui plaisait donc pas du tout. Mais, impuissante elle ne pouvait que se ronger les ongles et attendre, aussi patiament qu'elle le pouvait.

Soudain elle entendit Quelqu'un remuer sauvagement à ses côtés, puis partir, pour laisser place à une autre personne. Lorsque Julian s'adressa à elle , Sid' ne put s'empêcher de sursauter légérement.


- Il n’y a pas moyen d’arrêter ces bêtises ? Il va me l’abîmer !

Sidney croisa son regard suppliant et sa lèvre inférieur ne put qu'ne souffrir davantage. Pourquoi demandait-il cela à elle? Ne sachant que faire ni que dire, Sidney s'en voulut de ne pas en mener plus large que son voisin. Et tandis que Spiki faisait toujours le mort elle haussa stupidement les épaules, signe d'impuissance qui ne pouvait que l'énerver encore plus. Elle tenta alors une phrase, qui dans une vaine tentative se voulait rassurante:

-"Je ne pense pas que Fraust l'abîmera, il va taper...oui...Mais pas beaucoup, enfin assez pour qu'il comprenne. Mais faut pas s'en faire...fraust à l'air de savoir ce qu'il fait..."

Sujet d'une thèse: Comment paraître convainquante lorsque l'on ne croit pas à ce que l'on dit?" Actuellement Sidney entamait l'introduction de cette thèse et n'en était qu'a assister à sa propre expérience maladroite...Puis Lesane se mit à parler. Tout les regards se retournèrent vers lui. Sidney put entendre pas loin derrière elle;

-"Mais qu'est-ce qu'il est beau..."
-"Ouais, mais paraît que c'est pas une lumière..."
-"Pas grave je suis assez intellogente pour deux!"

Sur ce les deux filles se mirent à glousser aussi bêtement qu'elle avait décrit Lesane.Sidney leva les yeux au ciel qui ne cachait plus son exaspération. Croisant les bras elle jeta un regard compatissant à Julian et prêta une oreille attentive aux propos du jeune homme.


-"Perso, je m'en fiche de gagner ou de perdre, mais ça va être marrant de se battre." La réaction du public fut très variée: Rires, gloussements, moqueries, injures ou encore encouragements fusèrent en direction de Parish.Celui-ci parut déterminé à attendre que la foule se calme avant de reprendre, ce qu'elle fit.
-"Je suis conscient que tu es bien plus fort que nous deux, mais peu importe, je me battrai à fond, quitte à m'essouffler rapidement ou pire..." Sidney fronça les sourcils. Il le "tutoyait", comme ça, ça n'avait l'air de rien, certes. Mais Sidney attachait grande importance au respect que chaque être imposait. Et cette règle venait d'être enfreinte. Par ailleurs ses doutes sur la capacité de Fraust à gérer une telle situation s'installaient furieusement dans la tête de la jolie journaliste. En tout cas, les réactions du public ne se fit pas attendre: "Crâneur!" "Vas-y!" "Lesane! Lesane!" "Il va te démonter!" Bref vous avez compris...Tout cela était à nouveaux très partagés.

Les deux filles ne faisait que continuer de glousser bruyamment et l'exaspération de Sidney, de croître.


-"Que le match commence!!!" Elle ne sut pas si ce fut les hurlements du public ou le cri de Lesane qui la fit sursauter. En tout les cas, la jeune Irlandaise sauta littéralement de son siège pour en retomber tout aussi rapidemment. Comme ça, il avait donné le signal, d'un coup. Sidney pensa bêtement que c'était trop rapide, car dans son état actuel tout lui semblait irréel, comme inconcevable qu'un combat organisé puisse se dérouler dans l'arène...Nouveau regard de Julian, et Sid' qui ne savait toujours que faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Sam 24 Nov - 15:46

Hailey n'avait pas eu connaissance du message diffusé par la déléguée Lohan, pour la simple bonne raison qu'elle était allée s'entraîner un peu dans le parc. Oh, rien de bien physique, ni de très poussé, mais depuis sa rencontre avec le mystérieux garçon sur le continent, elle mettait un point d'honneur à s'adonner à de régulières séances d'entraînement méditatif. On disait communément que c'était avec les petites rivières qu'on faisait les grands fleuves, et elle ne voyait pas pourquoi elle n'avancerait pas de quelques brasses à la fois. Enfin, un truc du genre.

Ce fut en revenant vers les bâtiments qu'elle aperçu des élèves se précipiter vers l'arène, de plus en plus nombreux. Intriguée, et comme elle savit pertinemment qu'elle ne pourrait passer son chemin sans savoir de quoi il retournait, la jeune femme se mit à suivre le mouvement et pénétra dans l'arène. Et se dit une nouvelle fois que peu de facultés pouvaient se targuer d'avoir une arène. Hailey pouvait tout à fait comprendre pourquoi il y en avait une ici, la pratique de certains pouvoirs mutants nécessitant sans aucun doute un espace dégagé mais tout de même relativement sécurisé.

Toujours est-il qu'elle arriva alors que le recteur Fraust terminait son discours. Occupée à se frayer un chemin parmi les petits groupes d'élèves qui s'installaient sur les gradins, Hailey se demandait toujours de quoi il était question et, lorsqu'elle aperçut Julian -en compagnie de celle qu'Hailey se rappelait être Sidney Lohan, la déléguée des élèves-, elle en profita pour se diriger vers lui et jeter un oeil sur la scène qui semblait déchaîner les réactions puériles du public.

"Qu'est-ce qu'il se passe, Julian?"

Au même moment, la voix de Twilight s'éleva, et Hailey eut la surprise de trouver le jeune Taboï dans l'arène également. Ca epxliquait au moins pourquoi il n'était pas aux côtés de Julian. Près de Twilight se trouvait un jeune homme, un élève qu'Hailey se souvenait avoir déjà apperçu mais dont elle était incapable de se rappeler le nom exact... Stan? Lestan? Lesane? Voilà Lesane. Mais que diable faisaient ces deux là dans l'arène, face au recteur? D'autant plus que tous deux avaient l'air mal en point, surtout Twilight, qui faisait preuve de la volonté qui lui était coutumière pour ne pas montrer la moindre faiblesse. Comme lors de leur entraînement ensemble il y a quelques temps, Hailey était impressionnée par cette force de volonté...ce qui ne l'éclairait pas sur le pourquoi du comment de toute cette mise en scène!

Mais comme elle était loin d'être bête, et que les explications pleines de bravade maîtrisée de Twilight l'éclaircirent, elle eut tôt fait de cerner le problème: deux élèves s'étaient battus, et ce Fraust avait décidé de les punir en les liguant contre lui, mettant en jeu la sanction.

C'était une blague?

Alors que Twilight, boudeur, retournait dans son coin, Hailey écarquillait les yeux de stupeur; c'était quoi, ce délire? Elle foudroya du regard les élèves alentours qui profitaient du spectacle, et applaudit silencieusement la répartie de Twilight. A sa place, elle n'y serait pas aller de main morte non plus! A vrai dire, elle trouvait ça complètement ridicule... Se faire écraser par un homme que l'on savait plus fort que soi n'avait rien d'humiliant, et ce n'était tout de même pas à coups d'éclairs qu'on allait inculquer du bon sens! On était pas dans la cage de Pavlov, bon sang!

Encore une fois, Hailey réalisa à quel point le potentiel pédagogique de la Faculté ne lui semblait pas adapté. Oui, en tant que refuge, c'était un endroit exceptionnel géré par des gens qui l'étaient tout autant; oui, ces gens là avaient plus d'expérience dans l'usage des pouvoirs et sur la mutation qu'elle-même ou les autres élèves. Mais ça ne faisait pas automatiquement d'eux de bons professeurs! Hailey l'avait constaté avec Malia, aux cours sur les dons énergétiques; les enseignants de la fac étaient plus que capables de faire exercer les pouvoirs, mais on ne s'improvisait pas pédagogue, la manière dont ce fameux recteut gérait la situation de litige entre les deux élèves le montrait assez.

Non pas qu'Hailey osât prétendre qu'elle saurait mieux s'y prendre; elle n'était plus pédagogue qu'un autre, c'était certain! Mais ça ne l'empêchait pas de se sentir mal à l'aise dans un cadre pareil... Et à voir ce Lesane foncer bêtement pour revenir sur ses pas -une technique pour le moins déconcertante, ça, y a pas de doutes- et Twilight changer de couleur, lelle doutait que ce soit une expérience profitable pour les deux lurons. Et les élèves qui s'amusaient de pareil spectacle donnaient à la jeune femme l'envie de botter quelques derrières. Comment pouvait-on demander à des personnes qui n'étaient pour la plupart que guère plus âgées que nombre d'élèves de gérer une telle communauté? Et si on en croyait les rumeurs suite au retour du recteur et d'autres facultéens d'on ne sait où, dont certains en piteux état, et le climat qui régnait sur le campus, il y avait de quoi se sentir nerveux...

Otant ses lunettes pour se masser l'arrête du nez, Hailey s'appuya contre le siège de Julian, se parlant plus à elle-même qu'au garçon:

"C'est quoi ce délire?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Sam 24 Nov - 19:13

"C'est quoi ce délire?"

Ce fut étrange pour Sidney d'entendre une voix qui lui était inconnue. Une voix de femme qui plus est. C'est ainsi que Miss Sisi découvrit Hailey pour la première fois. Une jeune femme d'apparence sympatique qui ne renvoyait à Lohan, rien de désagréable. Mais ne nous fions pas aux apparences Lohan en a été assez abusé. Au moins elle conaissait Julian,...Ne s'attardant davantage sur la nouvelle frimousse Sidney détourna son regard sur l'arène.

Oui effectivement! C'est quoi ce délire!!! Sidney regarda avec stupeur (la même stupeur qu'elle aurait eue de voir Spike embrasser un garçon),la scène qui se déroulait devant ses yeux. Fraust avait apparement décidé de prendre tout ça très très au sérieux...Ayant joint ses mains, la journaliste put observer l'arc éléctrique qui s'y formait. Se doutant bien de la suite des événements, elle grimaça, soumise à un suspens digne des pires séries télévisées. Non seulement Fraust n'y allait pas de main morte côté intimidation, mais il risquait aussi de ne pas se contenter d'une simple...intimidation...Se mordant la lèvre inférieure la belle journaliste dirigea son regard en direction du jeune Taboï. Lui apparement très tendu, avait décidé d'user de son pouvoir...La couleur bleu schtroumf qu'il prit déclencha une hilaritée générale. Seul quelques personnes dans le premier rang ne se laissèrent pas gagner par ce mouvement, dont Sidney...

Tout se passa très rapidement. tout de suite après le changement de Twilight Fraust envoya sa décharge, ce qui valut à Sidney un sursaut non négligeable.La frimousse Irlandaise souffla de soulagement lorsqu'apparement, la décharge lancée par le recteur, n'avait pas eu d'effet conséquent. Elle jeta un regard à Spike, qui ne s'était toujours pas décider à intervenir...[Il serait peut-être temps Doc' LoveXDDD]

Bref à présent le public pouvait à nouveau observer avec un ton des plus moqueurs l'état actuel du délégué...:

-"La,la,la,Schroumf,la,la! La,la,la,la,la!"scandait les spectateurs avec un entreint nouveau...

Sidney ne put que se lever pour engueler les plus proches. Ceux-ci s'arrêtèrent un moment, puis relancer par les autres, continuèrent à chanter sans prendre garde aux avertissements de la déléguée. Un risqua même:
-"Hey, Faut se détendre, poupée!"

Sidney se retourna, et lui lança:


-"Demain, de dix heure à 19 heure,tu assisteras le jardinier...Il a toutes les mauvaises herbes à retirées, et justement, il avait besoin d'aide..."

Lorsqu'elle se remit à comptempler le "spectacle comique improvisé" elle put voir Lesane commencer une...offensive? Il courut vers Fraust puis rebroussa chemin. Une tentative sans doute de déconcerter le recteur. tentative qui ne plus pas au public qui se mit à rire. Encore une fois Sidney ne se joignit pas à l'hilaritée générale. Sidney était de plus en plus mal à l'aise, ce spectacle devenait réelement comique pour certains, et la mentalitée des Facultiens commençaient sérieusement à l'effrayer.

Puis Lesane échangea quelques mots avec son "partenaire", ces mots ne parvinrent pas aux spectateurs, mais à l'air concentré que prit le jeune californien, Sidney ne put douter qu'il s'agissait vraissemblablement d'une mise au point stratégique...Parish se retourna vers elle,...D'abord elle crut que ce n'était pas à elle qu'il s'adressait mais lorsqu'il lui adressa une dédicace, Sidney ne réagit pas tout de suite. Stupéfaite par ce geste elle haussa les épaules...la foule ne s'en contenta pas. Elle scandait des: "Ahouuuuu!" " La touche! La touche!" Sisi leva les yeux au ciel, se concentrant sur la suite du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 25 Nov - 2:44

Il va le taper ? IL va LE TAPER ? Comme ça, comme si c’était JUSTE le TAPER ? Non mais il hallucinait carrément là ! Et ces * censuré * de vecteurs qui ne lui servaient à rien, mais alors ABSOLUMENT à RIEN ! Quand diable pourra-t-il enfin en faire quelque chose ? Ils auraient été plus qu’utiles pour stopper la folie du combat qui avait prit Fraust, Twilight et Lesane dans ses filets. Quoique, n’ayant aucune idée du pouvoir du brun, et de l’éventuelle conductivité électrique de ses bras fantômes, Julian reconsidéra la question. Mais quand même, si au moins il pouvait offrir son soutien à son aimé ! Car ce qui l’attendait, si jamais il perdait, et, sans vouloir être pessimiste, c’était ce que le mutant aux vecteurs s’attendait à voir, c’était la honte et l’humiliation de l’année, avec en prime des brimades pendant une plus ou moins longue échéance. Le pauvre Twilight ne pourrait pas le supporter… Non, il casserait illico presto la figure de chaque personne se moquant de lui, se ferait renvoyer, et alors que ferait Julian ? Quelle question, il le suivrait, son gros casse-cou de petit ami ! Mais là, on s’écarte de plus en plus du sujet…

Enfin bref, le temps que le jeune homme se fasse toutes ces réflexions, Hailey arriva, et résuma magnifiquement la situation en demandant ce que c’était ce délire. Du délire, voilà, c’était exactement le mot qui convenait. Totalement débile. Punir deux élèves qui se sont battus, en les faisant à nouveau se battre, alors qu’ils venaient de faire un tour à l’infirmerie ! Le mutant aux vecteurs regarda son amie et lança sur un ton exaspéré :

- C’est la pire des conneries que j’ai vu de ma vie je crois !

Julian continua à fixer la jeune femme, comme s’il attendait qu’elle approuve sa remarque à renforts de grands cris et gestes, mais il tourna subitement la tête, ce qui lui causa une douleur à la nuque, car des exclamations retentirent dans les gradins.

Fraust venait manifestement de lancer sa première attaque, et les deux jeunes hommes qui se tenaient face à lui avaient l’air… ma foi, en bon état, mais quelque peu… crispé. Mais oui ! Electricité plus muscle égal contraction, normal.

- L’enfoiré ! Y’a que moi qui donne des coups de foudre à Twilight ! lâcha Julian sans vraiment y penser, puis en se plaquant la main sur la bouche la seconde d’après. Oups, quelle discrétion, bravo Julian…

Puis, soudainement, Twilight prit des couleurs étranges. On aurait un Schtroumph ! Peau bleue, cheveux bleus… Si cette situation ne l’exaspérait pas au plus haut point, il en rirait sûrement un peu, mais là ça n’avait vraiment rien de drôle, et le mutant aux vecteurs se retourna pour faire face aux personnes derrière lui.

- Arrêtez de vous marrer bande de couillons ! s’écria-t-il. Ca n’a rien de drôle de se faire électrocuter, vous êtes tous nazes, tous autant que vous êtes !
- Hey, calme ta joie, sinon… menaça un garçon plus jeune que lui mais mieux bâti, tout en levant le poing.
- QUOI ? Tu vas me frapper ? Tu veux recevoir la même sanction qu’eux ? demanda Julian en faisant un sourire malicieux et en faisant un signe de tête faire Fraust.

Le jeune garçon blêmit, et laissa retomber sa main le long de son corps.

- Tu vas, ça n’a rien de drôle !
lui lança Julian, avant de se retourner vers le centre de l’arène pour continuer à suivre les évènements, tout en félicitant au passage Sidney qui elle aussi avait remit des gens à leur place.

Lesane fit un geste vers la déléguée, et le mutant aux cheveux noirs se pencha pour murmurer à l’oreille de la concernée.

- Je crois que tu lui plais bien… Combien tu paries que c’est un Don Juan ? fit-il en souriant, sans se moquer.

Durant ce même temps, il suivait la progression de Fraust du coin de l’œil… Mais pourquoi fallait-il qu’il décide de s’arrêter devant Twilight, hein ? Pitié, que tout cela finisse vite, sinon Julian allait craquer et se jeter dans l’arène pour aller le gifler…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 25 Nov - 16:28

[ SPIKI SPIKE ARRIVE \o/ ]


Après avoir donné " l'alerte " aux élèves pour qu'ils se rendent dans l'arène, Spike avait lui aussi, accompagné de Sidney, le direction de cet endroit. Se faufilant parmi les jeunes en folies, qui croyaient qu'ils allaient assister plus a un concert des Tokio Hotel qu'a une véritable punition par le recteur, Spike activa le mouvement pour se rendre au plus vite sur les lieux du futur massacre... Arrivait là bas, notre Spike, alias le futur sauveur de Twilight, se trouva vite une place dans les gradins afin de regarder de plus près si Fraust allait bel et bien se battre avec les deux élèves.

Adossé a un siège, Spike attendait nonchalamment l'arrivée du trio destructeur. Tout en écoutant les quelques paroles compréhensives dans le brouhaha général, Spike jouait nerveusement avec son pouvoir. Allumant et éteignant sa main dans un cycle continu, Spiki ne sentait pas du tout cette idée de sauvetage... Qu'elle était donc l'idée la plus saugrenue du jour? Aller voir le recteur et lui faire part de cette bagarre bien sur! Si Sidney ainsi que Spike s'étaient tous simplement " volatilisés " en route, Il n'aurait jamais eu connaissance de cette confrontation et Spike ne serait pas là a attendre pour interrompre le combat!

Lorsque Fraust arriva, accompagné de Twi' et de Lesane, Spike arrêta son petit jeu de mains et écouta attentivement. Le recteur se mit a résumer la situation, ce qu'écouta Spike dans l'a peu près. Il était trop occupé a enfiler ses gants ignifugés pour aller a la rencontre du recteur, cela va de soit. Spike écouta le reste du message, puis celui de Twilight et enfin celui de Lesane. Bon, rien de bien méchant avec les paroles, cela restait a voir si les poings n'allaient pas parler d'eux mêmes. Et puis, Spike n'avait jamais vu le pouvoir de Twilight, ni celui de Lesane, ni même du recteur! Une occasion de voir ça de plus près...

Qu'allait faire Spike, devant les applaudissements, et surtout, les "HOUUUUUUUUUUUU" envers Twilight et Lesane? Attendre, attendre que l'un d'entres eux fassent le premier pas. Décisif, ce premier pas. Lorsque le Fraust se mit a soudainement s'élever dans les cieux. Spike ne put s'empêcher de prendre une mine abasourdi. Il contrôlait l'électricité! BOUDIOU! Spike ferma les yeux lorsque l'arc électrique alla à la rencontre de Twilight et de Lesane, mais aucun bruit sourd, ni de déplacement vers l'arrière. Donc, en gros, ils devaient encore être vivant. Pensée qui fut confirmer lorsque notre créole rouvrit les yeux.

Le briquet humain vit Julian puis Hailey arriver. Rien de bien méchant en somme. Avec Sid', c'étaient les seules personnes que Spike avait réellement côtoyé avec passion. Mais, j'en oublie! Zira Mai, Twilight Taboï, Aura Christo, Yuna Chee, Alex' et puis, même Iwëne! Inoubliables, toutes autant qu'elles étaient. Et puis, un dernier homme dont nous avons totalement perdu la trace, un certain Félix.

Tandis que la nostalgie le gagnait, Lesane se faisait littéralement abattre par les cris que scandait le public. Bon, il était temps d'arrêter le tout n'est ce pas? Fallait bien dire au recteur qu'il ne fallait pas trop les amocher...

Tout en sautant par dessus les sièges des gradins, et en occasionnant quelques " Tu te prends pour qui là ?! ", Spike arriva a la barrière qui devait " empêcher " tout le monde d'accéder a l'arène. Tout en enjambant celle ci, Spike regarda Hailey, Julian, puis Sid' et dit a la dernière :


" - Tu te ramènes ou faut que je te lance une invitation? "

Allez, tu te dépêches Sid?! Faut qu'on empêches Twilig-...

*PLOF*


Tout en se retournant, Spike put observer la main de Twilight qui avait finie de taper le recteur...

Mauvaise chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 25 Nov - 19:37

Bien joué, Julian! pensa Hailey tandis que le jeune garçon morigénait les abrutis qui se repaisaient du spectacles comme de vulgaires hyènes. L'australienne était venue se tenir derrière Julian, les bras croisés sur sa poitrine et foudroyant les petits crétins du regards. Bon sang, elle espérait qu'Alexandra ou Angèle, si elles assistaient au spectacle, ne s'étaient pas laissées entraîner dans cette vague débilitante.

Au moins, Julian avait de la jugeot, et avait très bien su répondre aux demeurés. Sidney aussi; c'était la première fois qu'Hailey côtoyait vraiment la déléguée, mais sa manière de voir les choses lui laissait une bonne impression. Et Spike, ce sacré Spike, n'était pas en reste non plus! Ca faisait un peu les trois mousquetaires contre la masse, sauf qu'ils étaient quatre. Ce qui tombait plutôt bien: les mousquetaires aussi!

Non mais franchement! C'était donc ça, le fantastiue recteur dont on lui avait parlé en termes si élogieux? Peut-être était-il un mutant très puissant -et Hailey n'en doutait pas après l'avoir vu à l'oeuvre- mais niveau pédagogie, ça ne semblait pas le top... Il y avait humiliation et humiliation, et Hailey n'aimait pas du tout la tournure que prenaient les évènements. Elle avait eu l'occasion de passer un peu de temps avec Twilight, et ça n'était certainement pas la bonne manière de s'y prendre avec un garçon comme lui. Elle était fière de voir qu'il ne réagissait tout de même pas comme un abruti au sang-chaud, et sourit en le voyant jouer les amnésiques. Lorsqu'il frappa, Hailey leva un pouce en sa direction...tout en fronçant les sourcils en attendant la riposte.

Et c'est alors qu'elle vit Spike franchir la barrière. A vrai dire, elle n'en fut pas le moins du mond étonnée! Elle était même tentée de faire de même... Mais pas encore; elle s'accouda à ladite barrière, refreinant son impulsivité. Autour d'elle, l'air se mettait déjà à tourbillonner, malgré elle.

"Jusqu'où ça va aller, merde?"
lâcha-t-elle tout haut. "J'veux dire, comme si y avait pas mieux à faire que ce cirque!"

Oh, et puis zut! On les considérait comme des gosses parce qu'ils étaient des élèves? Alors à quoi bon être responsable, hein? Elle enjamba la barrière(navré Spike, elle porte une vieille paire de jeans), et sauta dans l'arène à la suite de Baret après un dernier coup d'oeil à Sidney et Julian.

"Tu crois pas que je vais te laisser faire ce que moi même j'aurais fini par réaliser tout seul, mon petit Spike?"

On ne luttait pas contre sa nature; surtout quand on l'estimait juste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 25 Nov - 20:40

Sidney adressa un sourire à Julian lorsque celui-ci remit en place un jeune écervelé...Au moins elle ne se battait plus toute seule maintenant. Ayant la nette impression qu'il n'allait pas tarder à avoir de l'action la jeune donzelle ne tenait plus sur son siège.

- Je crois que tu lui plais bien… Combien tu paries que c’est un Don Juan ?

Sidney se contenta d'un regard pour Julian, regard qui était assez indescriptible. Le mélange était hétérogène: de l'anxiétée, une dose de satisfaction, un poil de lassitude, tout ça remontée par une indignation profonde. Bref un coktail du regard qu'il n'a pas finit de déchiffrer...Elle n'avait vraiment pas la tête à prendre en considération la drague d'un mec prêt à se faire écraser en puissance.

Puis le miracle sans doute...Sidney sentit Spike bouger à côté d'elle. De l'action. Sisi ne tilta pas tout de suite, ne comprenant pas l'énormité de son geste immédiatement. C'est vrai quoi, il ne prononce pas un mot de tout le "spectacle" et là, tel un héros d'une mauvaise série B, l'héroïque silenscieux s'élance entre les concurrants...Typique. La belle frimousse l'observa enjamber la barrière et se retourner:


" - Tu te ramènes ou faut que je te lance une invitation? "

Sur ces mots elle se leva, mais voyant s'élancer Hailey au dessus de la barrière, elle se demanda si c'était bien à elle qu'il avait parlé. Soit peu importait, au plus on est de fous, plus on rit...Princesse Sisi se leva, occasionnant des cris en tout genres:"Qu'est-ce que tu fous?", "C'est pas vrai ça y en a encore beaucoup qui compte passer comme ça?" "Hey ca suffit maintenant!", "Connas...Merde la déléguée!". Puis enjamba à son tour la barrière et rejoignit les deux jeunes gens.

-"Je suis là. Spike, je m'attendais à tout sauf à ça, Fraust a péter les plombs!"elle augmenta le son, quelques personnes autour d'eux s'étaient mit à rechanter le schroumf... "Mon discours est prêt...On peut y aller..."dit-elle avec une ironie qui trahissait une peur certaine.Elle rejeta sa frange qui obstruait une fois de plus sa vue, ses iris gris purent enfin voir clair...Se rassurer? Nullement...

La déléguée creuvait de trouille. Non seulement parce qu'elle savait pertinament qu'ils allaient tous se faire démonter, et puis également parce qu'elle craignait une sanction plus terrible encore. Sa lèvre inférieure en prit un nouveau coup,...Le recteur également! Sidney resta bouche béante, Twilight s'était avancé et avait aplatit sa main contre la joue du recteur, prenant également soin de viser avec son genou ses parties plus fragiles. STOOOOOOOOOOOOOOOOP Bon sang , la riposte allait être fulgurante!! Mais que faire, les séparer maintenant? Attendre de voir si Faust allait éviter?

"Hey! Vous êtes pas invisibles!!"

Il n'y a que des imbéciles dans ces tribunes ou quoi!!! C'était quoi le plan? celui qui dirait la plus grosse connerie? Sidney était consternée par un tel manque de solidarité de la part des mutants. Ils bouchainet apparement la vue à une dizaine d'élèves, mais Sid' bien décider à ne pas bouger, ne prit pas garde à leurs protesrnations...Son regard suivit la jeune femme qui l'avait accompagnée, lui adressant un hochement de tête elle se présenta à la va vite:


-"Sidney Lohan, enchantée de savoir qu'on est pas seuls à trouver ça complétement ridicule!"
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 25 Nov - 21:11

Depuis le début de la joute, Ashen était installé dans le premier rang des gradins, celui le plus en bas quoi, mais à l'opposée de Sidney et de ses amis. Rien que de voir cette fille, une vieille douleur s'était réveillée dans sa joue gauche, allez savoir pourquoi...

Mais le frère cadet du recteur était justement là pour une autre raison, celle de voir ce combat ridicule. N'ayant pas de parti pris, Ashen se contenta d'observer le match qui, il en était sûr, tournerait à l'avantage de son frangin. Pas de chauvinisme là dessous, non; juste que les différences de niveaux étaient trop flagrantes, trop grandes pour que les deux gosses puissent rivaliser avec avec l'homme électrique.

Ashen avait une assez bonne expérience de ce type de combat, et à la G.C., il lui arrivait d'en superviser quelques uns, pour repérer les membres potentiels des escadrons. Il avait appris à déceler les talents de combattant chez les autres, de façon instinctive. Et là, plus il observait le "duel", et plus il avait envie de descendre les aider. Ce que, bien sûr, il ne ferait pas, car cela serait inutile si on pense au but, à la finalité du combat: leur faire comprendre que les combats sont inutiles tout autant que dangereux, et que l'affrontement est le dernier recours.

Twilight... Le premier gagnant de l'Epreuve... Ce gosse avait un potentiel, c'était vrai... Néanmoins, son comportement était quelque peu problématique. Restait à savoir si c'était comme çà tout le temps ou simplement là, maintenant. Etre aussi puéril et immature, n'allait pas de pair avec ce qu'il pourrait et devrait faire au cours des prochains mois à venir... On attendait de lui d'être plus adulte, plus responsable... Et pour le moment ce n'était pas gagné. Mais pour en revenir au combat, le moins qu'Ashen pouvait penser est qu'il ne manquait pas d'audace. Gifler le recteur en personne, cela serait sans doute plus honteux pour lui qu'un vrai coup de poing; et par conséquent, le retour de manivelle n'en serait que plus méchant. Pour le reste, Ashen ne comprennait pas vraiment son pouvoir, aussi il faudrait observer encore un peu pour espérer saisir son utilité.

Quant à l'autre gamin, tout ce qu'Ashen pouvait dire c'est que c'était un frimeur qui n'avait rien d'autre, apparement, que sa grande gueule. Un cas qu'il jugea rapidement inintéressant, des comme çà il y en a à la pelle... Mais la suite de la baston le renseignerait peut-être plus, et rendrait peut-être cet élève un minimum intéressant aux yeux d'Ashen.

*... Si ils continuent comme çà, il vont prendre une méchante déculottée... Hum?*

Ashen vit autre chose, de l'autre côté de l'arène. Un jeune qui enjambait la barière, suivit de plusieurs autres, et semblant vouloir se diriger vers les combattants.

"Les imbéciles!"

Grogna-t'il en jumpant de son siège pour à son tour sauter par dessus la barrière de sécurité. Pas question que ces idiots interrompent le combat, hors de question...

A sa vitesse mutante, Ashen courut pour aller s'arrêter à un mètre simplement des pacifistes. Mettant ses bras en croix, il leur interdit le passage, tout en disant, entre ses dents:

"Retournez vous asseoir, les jeunes... Sinon il risque d'y avoir un autre combat..."

Le regard d'Ashen était froid et dur, et le ton de sa voix ne laissait pas de place au dialogue. Pour une bonne raison: le combat de Fraust et des deux élèves ne devait absolument pas être interrompu, sans quoi son but pédagogique aller perdre toute sa valeur. Et disons-le, Ashen ne laisserait passer ces jeunes là à aucun prix...

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 25 Nov - 22:08

Spike n'avait pas franchi la barrière qu'il fut rejoint par une femme dont il n'avait pas encore soupçonné le courage. Oui, je parle bien d'Hailey Summers Daniels! La jeune Australienne qui avait montré bien plus que du courage dans la jungle! Oui, mais là, vous ne pouviez pas savoir que je parle de sa paire de seins. Vous n'avez pas l'esprit assez dérangé, mes amis. Tout en observant tour a tour Hailey et Sidney, Spike prit tout de même le temps de mater quelque peu les formes de la fille de militaire avant de complètement passer la barrière.

Après cela, il rit un tantinet suite aux paroles de la jeune femme avant de se remettre a contempler le combat. Toujours pas de morts, ni de spasmes, ni même un autre éclair d'électricité. Bon, ils avaient peut-être une chance de s'en sortir. Surtout avec l'aide de la précieuse, de la modeste, de la courageuse, mais néanmoins prudente : Sidney Lohan! Elle les rejoignit, avant d'elle aussi, dire quelques paroles a leurs encontre. Merci Miss, Cela remonte le moral!

Après avoir fini de reluquer un tantinet les fesses de la jeune femme qui étaient extraordinairement bien mises en valeurs dans son jeans, tout comme celles d'Hailey d'ailleurs, Spike se retourna afin de se mettre en route vers le choc de pseudo-titans. Mais, qui était donc cet homme qui faisait une espèce d'interdiction de passer avec ses bras? Il était apparu de nul part, et avait atterri là, devant eux! Magie, ou simple pouvoir d'hyper rapidité ou de déplacement instantané? Il l'avait déjà vu quelque part lui... Mais OUI!! Lorsqu'il était a la Génetics Corporation, et lorsque Spike avait vu l'hélico du M.I.L! C'était l'homme aux cheveux blancs, le frère de Fraust BOUDIOU !

Spike ne prit même pas la peine de reculer ni de regarder dans les yeux leur nouvelle obstacle de type masculin. Il ne leva le nez que par simple envie de voir son nouvel opposant, avant de lui dire :


- T'es un véritable guerrier toi. Je ne me méprends pas sur tes capacités, mais de là a vouloir empêcher 3 jeunes d'aller arrêter un massacre soi-disant " ÉDUCATIF ", tu trouves pas ça un peu osé?

Avançant délibérément et de manière a bien faire comprendre a Ashen qu'il irait stopper cette boucherie quoiqu'il en coute, Spike enchaina :


- Laisses nous passer. Je ne cherche pas la bagarre, et je suppose que toi non plus.


A lui de voir. Laisser passer trois ados furax, ou se battre contre l'un d'entre eux qui n'avait strictement rien a perdre? Spike n'avait en effet, ni petite amie qui comptait sur lui, ni amis qui tenaient a le voir en vie, ni même ne serait-ce qu'un professeur dans cet établissement qui voulait le voir continuer a suivre ses cours. Non, il avait juste de la famille sur une ile lointaine qui attendait son futur retour. Mais ça, c'est autre chose..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 25 Nov - 22:21

Allons bon, qui c'était celui là? Une traînée d'argent s'était interposée entre le trio et leur progression dans l'arène, avant de se matérialiser en un séduisant jeune homme élancé. Dont l'apparente décontraction ne dissimulait pas la confiance en ses capacités et la conviction qu'il allait mettre à leur bloquer la route.

Le frère du recteur. Il suffisait à Hailey de se rappeler les rumeurs qui couraient dans la faculté comme dans n'importe quelle communauté du monde et de les croiser avec les traits de ressemblance qu'il partageait avec Fraust. Elle se rappelait l'avoir apperçu lors du bal de la Saint-Valentin, mais il ne semblait aucunement disposé à faire la fête aujourd'hui. Et s'il émanait de lui une suffisance presque palpable, nul doute qu'il était tout à fait capable de terrasser les trois élèves qui lui faisaient pour l'instant face.

Ce qui permit à la réalité de frapper Hailey de plein fouet, comme le semi-remorque le lapin aveugle sur l'autoroute de la vie. Ce n'était pas une école. Un sanctuaire, un refuge, assurément. Hailey reconnaissait l'utilité et la nécessité des réglements et des lois; mais si elle était bien la dernière à prétendre savoir mieux qu'un autre comment les appliquer, elle sentait lorsqu'elle se trouvait face à quelque chose...d'inadéquoit. Et c'était assurément inadéquoit.

Elle ne put dire quoique que ce soit que Spike s'était déjà précipité vers l'homme aux cheveux d'argent, peremptoire à la façon d'un (charmant) petit coq. Hailey se demandait si elle devait en rire ou l'étrangler, mais elle appréciait au fond d'elle même la fougue du garçon. Sacré Spike... Mais ce n'était pas une raison pour rester en retrait; elle s'avança à son tour et écarta doucement Spike de son chemin avant de parler, sans spécialement élever la voix, comme elle l'aurait fait dans n'importe quelle discussion adulte, comme avec le professeur Iwëne dans la jungle peu de temps après son arrivée à la faculté:

"Spike, je crois que c'est ce genre de bravade qu'on aimerait tous éviter. Même si pense exactement la même chose que toi. Quant à toi..." Elle se tourna vers le frère du recteur, qu'elle avait décidé de tutoyer; après tout, il n'avait aucunement l'air d'être plus âgé qu'elle, et elle ne le connaissait pas assez pour le respecter plus qu'un autre:
"...je ne crois pas qu'on se connaît. Je vois bien que tu es fermement décidé à ne pas nous laisser intervenir, et ton intention est louable. Maintenant, je ne considère pas le moins du monde que le fait de se faire écraser par quelqu'un qu'on a encore aucune chance de battre est humiliant, donc si tu veux me mettre à terre pour l'exemple, ne t'en prive pas. Je suis sûr que ça sera profitable à tous ceux qui hurlent en ce moment dans les gradins, prouvant leur maturité en se contentant de profiter du spectacle.

Elle s'avança encore un peu, dépourvue de toute intention hostile:

"Alors fais ce que tu as à faire, mais il faudra bien que vous décidiez si cet endroie est une école, ou un camp d'entraînement. Pour ma part, ça ne m'empêchera pas de rester fidèle à ce que je suis. Attaque si tu le veux, je compte rejoindre Twilight. Et si tu crois que ton frère a trouvé pour lui la bonne solution, libre à toi; moi, c'est ce qui me pousse à intervenir."

Hailey fit un pas de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Lun 26 Nov - 19:22

"Retournez vous asseoir, les jeunes... Sinon il risque d'y avoir un autre combat..."

Ashen le retour...Aprèsl'épisode de l'épreuve, elle s'était surement dit qu'elle le retrouverais un jour...A faire le pitre. Il s'était interposé de toute son autorité et leur avait bloqué le passage. Bref, ils étaient tout les trois conviés à retourner sagement poser le petit popotin sur les sièges qui leur étaient destinés...C'est vrai qu'il ressemblait étrangement à son frangin, le recteur et vice et versa. Seulement Ashen dégageait quelque chose de plus menaçant, et n'avait pas l'aura hospitalière que l'on réserve à la facultée. Sidney ne doutait pas qu'il restait encore des gènes d'agressivité de la Genetic dans cette attitude.L'irlandaise resta silenscieuse, détaillant le jeune homme de toute sa hauteur. Lohan restait en retrait, braver cet homme n'était pas la solution pour passer. Avec ce tas de muscles, seule la ruse pouvait fonctionner.

- T'es un véritable guerrier toi. Je ne me méprends pas sur tes capacités, mais de là a vouloir empêcher 3 jeunes d'aller arrêter un massacre soi-disant " ÉDUCATIF ", tu trouves pas ça un peu osé?

Spiki-l'audacieux s'avança,aparemment bien décidé à faire comprendre à son interlocuteur qu'il ne plaisantait pas.

- Laisse nous passer. Je ne cherche pas la bagarre, et je suppose que toi non plus.

Princesse Sisi resta interdite, bras croisés, elle observait la scène sans un certain détachement. Elle prenait sans doute Ashen comme pretexte pour ne pas foncer entre les concurrants...La trouille était toujours présente...je vous explique:

1)Elle a une trouille bleue de parler en public.
2)Il s'agit là de s'opposer au Recteur.
3)D'interrompre un combat.
4)Et puis c'est bien beau, mais maintenant si le recteur ne veut rien entendre? Elle fait quoi? "Merci Lohan veuillez regagner votre siège c'était très instructif"

Avant même d'être mutante, elle est humaine, et la trouille c'est TRES humain. On est pas tous des super héros comme les deux qu'elle avait devant ses yeux, près à combattre Ashen pour s'interposer. C'était beau tout ça, mais Sidney était réaliste! Et dans la réalité, elle ne bat pas Fraust et Ashen la même journée! Bon Ashen, elle l'avait déjà battu. Mais un coup de chance par ci par là, ça arrive à tout le monde. Et puis là pas question de laisser gagner qui que ce soit, il n'allait pas y aller de main morte. Mais à trois contre un?Il y a une chance..Moué c'est minc quand même.Elle ignorait quel était le pouvoir d'Hailey et sa maîtrise, mais même avec ça ils restaient peu de chance.

Puis se fut au tour de celle-ci de faire un discours sur la morale ou je ne sais quoi d'autre. Sidney fit la moue, elle regardait ces deux là qui n'avait absolument aucun doute sur leur intégrité et pouvait braver n'importe qui, pourvu que ce soit en accord avec eux mêmes. Elle soupira, Sidney irait. Elle aussi. Sa détermination était plus forte qu'elle ne le pensait. Les trois petits cochons allaient se faire massacrer par le méchant loup Ashen...Quelle tristesse.

Pourtant résolue, Sidney, qui avait garder le silence jusqu'a présent s'avança toujours bras croisés contre sa poitrine, elle leva ses iris argentés et dévisagea le visage d'Ashen, qui exprimait toute son ainscance et sa certitude. Il soufflerait en un clin d'oeil sur leur maison de paille...La demoiselle garda le silence encore et toujours. Et suivit Hailey.
Revenir en haut Aller en bas
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Mar 27 Nov - 3:34

*Imbéciles...*

Ces trois nigauds n'avaient absolument rien pigés. Que croyaient-ils? Pouvoir aller s'interposer entre Fraust et les deux martyrs? Car à les entendre, la section était semblable à la peine de mort! Ces jeunes ne comprennaient décidément rien à la vie... Un stage à la G.C. aurait sans doute changé leur point de vue sur la question...

- T'es un véritable guerrier toi. Je ne me méprends pas sur tes capacités, mais de là a vouloir empêcher 3 jeunes d'aller arrêter un massacre soi-disant " ÉDUCATIF ", tu trouves pas ça un peu osé?

Le jeune blondinet faisait péter sa gueule, pas étonnant de la part de branleurs qui n'ont jamais vécu de vrais combat... Cà ne peut pas connaitre l'humilité et le respect, des morveux pareils...

- Laisse nous passer. Je ne cherche pas la bagarre, et je suppose que toi non plus.

Il se prennait pour qui, celui-là, à la fin!? Il voulait une mandale? Ashen ne désserra pas les dents, et ne bougea pas d'un milimètre. Mais le freluquet ne tarda pas à être rejoint par une nana, qui sortit à son tour un petit discours de circonstance, enfin pas exactement... Disons, un discours de nana qui n'a absolument rien compris de ce qui se passe, et qui est donc totalement hors de propos. Ashen la fusilla du regard, tandis qu'une troisième silhouette s'approchait. Sidney, celle qui avait eu l'infini honneur de caresser les lèvres d'Ashen avec les siennes... Ou l'inverse, en fait. Peu importe, elle était là aussi, s'ajoutant au lot des nigauds du jour...

Devant tant de bêtise, de naïveté surtout, Ashen reprit:

"Ecoutez, les jeunes, vous n'avez visiblement rien compris à ce qui est en train de se passer, et vous n'avez sans doute pas compris non-plus que l'avenir de vos camarades se joue sur ce duel. Si vous intervenez, non-seulement vous allez foutre en l'air la leçon qu'essaye de leur inculquer Fraust, mais en plus vous risquez de les faire virer de la Fac'... C'est çà que vous voulez?"

Ashen baissa enfin ses bras, qui commençaient à lui faire un peu mal à force d'être restés tendus. Il dévisagea chacun des trois élèves, l'un après l'autre, du même regard glacial et dur, avant de poser sa main droite à plat sur le coeur du jeune frimeur. Il le poussa fermement mais pas fortement, avant de rajouter:

"Mais si vous ne voulez toujours retourner vous asseoir, alors je vous y traînerait par la peau du c*l s'il le faut... Et je ne suis pas d'humeur à plaisanter... Franchement, vous ne valez pas mieux qu'eux..."

Après un petit soupir de dédain, et un "Gamins..." murmuré entre ses dents, Ashen baissa les yeux, avant de les relever vers le groupe, air de dire: vous êtes encore là... Aussi, pour se faire plus persuasif, le cadet de la famille Kushter passa sa main droite derrièer son dos, et sortit de la poche arrière de son jean's sa paire de gants de combat en polyprène, un souvenir de la G.C. ... Gants qu'il commença à enfiler sans lâcher du regard les trois élèves...

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Mar 27 Nov - 20:23

Ainsi, c'était comme ça que le frère du recteur voyait les choses? Comment s'appelait-il, déjà... Ashen, c'est ça? Ouais, c'était bien un "Ashen". Selon la rumeur, rescapé de la Genetics lui aussi, revenu à la Faculté avec son frère, Fraust. Encore un mutant victime des exactions de la redoutable corporation. Encore quelqu'un qui avait dû lutter pour survivre.

Hailey leva un bras à l'adresse de Spike, pour l'intimer au calme au cas où son ami impulsif décidait de foncer dans le tas; elle ne laisserait aucun d'entre eux porter le premier coup. Aussi, elle se contenta de soutenir le regard d'Ashen, supportant sans broncher toutes ses remontrances. Quand elle décida de rétorquer, c'était d'une voix douce, même si elle devait faire de gros efforts pour retenir sa propre impulsivité:

"Si Twilight et cet autre garçon sont renvoyés de ce sanctuaire..." Elle insista bien sur ce dernier mot. "...parce que plusieurs camarades -à qui ils n'avaient rien demandé et dont ils ne peuvent empêcher les actes- ont décidé de leur propre chef de tenter de s'interposer, on aurait tôt fait de perdre la confiance qu'un lieu comme la Faculté devrait nous inspirer, tu ne crois pas?"

Elle se battait toujours contre elle-même pour regagner son calme, mais elle refusait de céder du terrain, que ce soit en laissant son ardeur combattive prendre le dessus ou en se mettant à hausser le ton. Néanmoins, de l'air tournoyait autour d'elle, commandé par les émotions et non par la raison. Mais il n'avait rien de dangereux ou d'offensif, aussi préféra-t-elle ingnorer ce fait pour continuer:

"Prends nous pour des crétins moralistes qui ne connaissent rien de la vie, tu aurais sans doute raison. Pour ma part, je n'ai jamais dû me battre pour vivre, et j'ai toujours été libre..." Elle écarta les bras, comme pour englober les gradins qui entouraient l'arène:"Comme nombre des mutants, adolescents ou jeunes adultes, qui se trouvent ici. Et si je suis consciente de ma chance, et que je compatis en apprenant la vie difficile que des mutants comme toi et ton frère avez vécues... je ne vais pas vous plaindre. Je n'ai pas choisi la mienne, et je n'y suis pour rien dans la vôtre. Maintenant, je croyais que cette faculté était un refuge, et qu'il se disait être une école. Je ne suis pas, et de loin, la personne la mieux indiquée pour savoir comment gérer une telle situation, mais je refuse de la laisser prendre ce chemin sans réagir, à hurler bêtement dans les gradins. Alors oui, la vie est dure et dangereuse, spécialement pour nous, les mutants..."

Là, elle se sentait agacée, mais elle ne le laissa pas paraître; elle était peut-être encore jeune, et elle n'avait pas l'expérience des plus grands mutants réunis ici, mais elle savait la nécessité du débat sans colère:
"...mais nous ne sommes pas tous, ici, des guerriers depuis toujours! Ton expérience, l'expérience de ton frère, est grande pour votre âge, lorsqu'il s'agit de survivre, de protéger et de combattre. Mais sinon? Si ce monde est dangereux, si on doit craindre pour nous, apprenez nous réellement à nous battre, à nous défendre plutôt que de nous cacher les grandes lignes et à dispenser de discrets coups de pouce peu organisés ici et là dans le domaine. Et dans ce cas, arrêtez de prétendre que ce n'est ici qu'une école, qu'un sanctuaire. Il n'y a pas que la vie qu'on a menée, il y a aussi celle des autres. Tout le monde connaît les votres, mais connaisez-vous les nôtres? Tu crois vraiment que ça va faire de Twilight quelqu'un de meilleur, cette manière de le punir? Je croyais que vous vous battiez pour ne pas qu'on ait à mener la vie difficile que vous avez eue."

Elle en avait fini. Qu'on la traite de sotte, de gamine ou d'ingrate; qu'on la hue, ou qu'on la brime, mais elle savait ce que signifiait agir en ses convictions. Comme Ashen et Fraust pensaient suivre les leurs. Aussi, elel s'avança encore un peu, se contentant simplement de se préparer au choc d'un cou éventuel:
"Si nous en sommes au point où la menace et l'intimidation prime sur le dialogue, avant même que toi ou un autre preniez le temps de déterminer quelles sont nos intentions réelles, j'en suis désolée. Maintenant, utilise la force sur moi si tu le désires, je vais simplement rejoindre mon ami." C'est vrai, avait-elle seulement laissé penser qu'elle avait décidé d'aller se battre contre Fraust? Pas le moins du monde. Aussi, elle fit un pas de plus. "C'est au moins une des choses que j'aurai apprise ici."
Revenir en haut Aller en bas
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Mer 28 Nov - 1:13

Julian, un peu à la traîne car des élèves avaient tenté de le retenir à sa place dans les gradins sous prétexte qu’il allait leur gâcher le spectacle – non mais ils prenaient ça pour un match de catch télévisé ou quoi !? -, arriva enfin aux côtés de ses amis, ou plus exactement derrière eux, car ils le cachaient superbement vu leurs tailles, après s’être magnifiquement cassé la figure car il s’était mal réceptionné sur le sol en sautant des gradins.

Entre le petit groupe et les combattants s’interposait un jeune homme aux cheveux argentés, ce qui lui donnait un véritable air de famille avec Fraust… Hey, mais IL avait un lien de parenté avec le recteur ! Julian venait de calculer que c’était le fameux Ashen qui se tenait devant lui. Il l’avait entr’aperçu au bal de la Saint Valentin, et avait entendu parlé de son lien de sang avec Fraust il ne savait plus trop où entre les murs de la Faculté. Alors comme ça le petit frère ne voulait pas que son grand frère soit dérangé ? Mince, voilà qui posait problème… Apparemment, il ne semblait vraiment pas décidé à les laisser passer, et était même prêt à les renvoyer d’où ils venaient à coup de… le mutant aux vecteurs préférait ne pas savoir à coup de quoi, en fait.

Hailey, elle, semblait décidée à braver la menace que représentait Ashen, autrement dit celle de recevoir quelques coups bien placés pour les écarter de leur but, et s’avança encore un peu plus pour rejoindre les combattants.

Le petit frère du recteur avait l’air de ne pas l’avoir remarqué ( j’ai dis avais l’air hein… ), ce qui donna à Julian la folle idée d’essayer de le contourner. C’est ainsi que le jeune mutant revint sur ses pas, et se mit à longer le mur le plus discrètement possible en direction de Twilight.

Seulement, il n’avait pas prévu que les spectateurs ne l’entendraient pas de cette oreille, et qu’ils se mettraient à crier à l’adresse d’Ashen :

- Y’EN A UN LA ! Y’EN A UN L’UN ! OUUUUUUH !
- Mais quelle bande d’abrutis, siffla le mutant aux vecteurs entre ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 2 Déc - 1:19

Bon, vraisemblablement ils avaient décidés de ne rien comprendre. Ashen décida donc d'arrêter de faire du social et de discuter, puisqu'ils ne comprenaient pas. La meilleure manière serait donc la manière forte. Dommage...

Ashen se déplaca tout droit vers Hailey, et passa sa main dans la poitrine de la jeune fille, avant de trouver son coeur et de le serrer entre ses doigts. Le pouvoir de dématérialisation du jeune Kushter avait ce petit truc bien pratique qu'il pouvait quand même avoir un contact physique avec les corps traversés. Ici, il serra juste fortement le coeur de la jeune fille dans sa main gauche, ce qui ne manquerait pas de lui faire très mal...

"Tu n'as donc pas le sens de l'honneur... Crois-tu que tes amis seraient réellement contents que tu ailles les aider? Pour ma part, je pense au contraire qu'il n'y aurait rien de plus humiliant pour eux, plus humiliant encore que de perdre face à Fraust..."

Ashen détourna le regard vers les autres, et d'un signe de tête leur indiqua une nouvelle fois de retourner s'asseoir sans discuter. Car bien sûr, après elle, il pourrait aller leur tripatouiller les organes à eux aussi; bien que le jeune rebelle espérait qu'il n'aurait pas à en faire autant pour les persuader de rester sages...

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 2 Déc - 4:26

Le type ne semblait même pas avoir écouté ce qu'Hailey avait à lui dire. Il était tellement sûr de ses convictions qu'elle aurait tout aussi bien pu tenter de démolir un mur de briques avec un pinceau. A la rigueur, cela aurait été plus facile que d'établir le dialogue avec quelqu'un comme Ashen lorsqu'il avait manifestement refusé d'envisager ne serait-ce que par hypothèse un autre point de vue que le sien. Et ça se prétendait pédagogue?

Quand la main du jeune homme traversa littéralement la poitrine d'Hailey -elle découvrait là une nouvelle facette des capacités du jeune frère du recteur- pour venir enserrer son coeur, l'australienne n'aurait pu trouver meilleure façon d'illustrer ses propos. L'ennui, pensa-t-elle tandis qu'elle sentait son muscle cardiaque se contracter, c'est que c'était douloureux. très douloureux; se faire comprimer le coeur par une main qui fourageait à l'intérieur de votre propre chair n'avait rien d'agréable. C'était comme une crampe, lancinante, qui partait de la poitrine pour s'étendre lentement mais sûrement au reste du corps. Elle sentait certains de ses membres picoter, comme en train de s'engourdir, et sa vision se troublait quelque peu. Suffoquant presque, elle refusa de faire un geste; à vrai dire elle n'était même pas sûr d'en avoir la force.

Ashen ne serrait pas pour causer des dommages, au moins maîtrisait-elle assez son pouvoir pour cela; aussi, elle continua, sifflant entre ses dents alors qu'elle luttait pour respirer malgré la souffrance:
"L'apprentissage par la douleur et l'humiliation, hein? Il paraît qu'ils font pareils à la Genetics. Je vois qu'on est entre de bonnes mains avec toi; tu n'hésites pas à éradiquer le coeur du problème. "

Ashen s'était tourné vers les autres, et sans doute son pouvoir dut se relâcher quelque peu car Hailey, bien que toujours guère capable de faire quoi que ce soit, sentait la pression qui lui encombrer la poitrine s'alléger, un peu. Aussi elle en profita pour respirer correctement, et pour essayer de maîtriser la peur et le trouble qui s'empare généralement des gens lorsqu'on viole leur intégriter physique en trifouillant négligemment leurs organes.

"Bien, tu résous le conflit de manière admirable. Rappelle moi, quand ai-je dis que j'allais là-bas pour me battre? Et je ne vois toujours pas très bien en quoi se faire humilier par quelqu'un qu'on ne peut pas vaincre serait si vexant... Contente de voir que tu maîtrise aussi bien ton pouvoir, c'est assurément une faculté impressionnante, et je vois que tu es prompt à en user. Le jour où tu voudras mettre du plomb dans la tête d'un élève qui est nanti d'un coeur fragile, je suis sûr qu'il comprendra la leçon."

Un choc pareil sur le coeur de quelqu'un qui en avait un faible, et ce serait sans aucun doute la surcharge; Hailey n'arrivait tout simplement pas à comprendre comment on pouvait se montrer aussi prompt à agir d'une telle manière. Et même si elle n'était pas cardiaque, la pression continue commençait réellement à saper ses dernières forces. Elle mobilisait toute la volonté qui lui restait pour ne pas laisser ses jambes fléchir:

"Tu as fini? Ou tu continues jusqu'à ce que je tombe dans les pommes?"


Et pour Hailey, ça n'avait guère d'importance; qu'il la fasse perdre connaissance, ou qu'il l'envoie à l'hôpital si ça lui chantait. Elle refusait tout simplement de donner gain de cause à une telle attitude; être têtu était une bonne chose, mais une telle atittude relevait de l'inconséquence. Et, une main étrangère dans sa poitrine en train de lui comprimer le coeur, elle était bien placée pour le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Mar 4 Déc - 20:45

"Ecoutez, les jeunes, vous n'avez visiblement rien compris à ce qui est en train de se passer, et vous n'avez sans doute pas compris non-plus que l'avenir de vos camarades se joue sur ce duel. Si vous intervenez, non-seulement vous allez foutre en l'air la leçon qu'essaye de leur inculquer Fraust, mais en plus vous risquez de les faire virer de la Fac'... C'est çà que vous voulez?"

Non, lui!, n'avait rien compris. Sachant pertinemment qu'Ashen était le frère du recteur, imaginons un seul instant que Fraust soit prit en embuscade, un seul instant.

Ashen lui même, qui était pour de telles méthodes, n'aurait-il pas voler au secours de son frère? Sans se soucier des idées des méchants? Je n'en doute pas, un frère sait ce qu'il a a faire lorsqu'il sent sa moitié se faire battre. Spike n'ayant aucun frère - connu, soit dit en passant, il considérait chaque amis comme ses frères. Même ce faux frère de Félix, qui avait sauvagement abandonné Spike aux mains d'Alexandra et de Hailey...

Mais passons! Spike savait très bien que Twi n'était pas son frère, mais Aube elle même ne serait-elle pas venue en aide a son frère? Ce combat, c'était un remake de David contre Goliath, sans la fronde de David. Enfin, la réelle fronde avait été d'envoyer Lesane comme co-équipier. Exactement comme envoyer de l'eau et du feu sur de l'électricité pour voir si ça calmait le tout...


"Mais si vous ne voulez toujours retourner vous asseoir, alors je vous y traînerait par la peau du c*l s'il le faut... Et je ne suis pas d'humeur à plaisanter... Franchement, vous ne valez pas mieux qu'eux..."


Après ce dur discours, et un dur regard, Le cadet de la famille Kushter posa sa main sur le torse de Spiki. Ce dernier, s'était tout naturellement préparé a lui envoyer son poing dans la face, comme il l'avait fait si souvent lors de ses combats de Tae-kwon-do. Mémorable, ils étaient tous restés inscrits dans la mémoire de Spike. Surtout celui où son poing avait atteint tellement vite la bouche de son opposant qu'il fut disqualifié...

Alors que Spike sentait une sorte de rage, pas encore assez rage pour sauter sur Ashen, un bras se levait et! Hailey, la remplaçante du messie, s'interposa entre Spiki et Ashen. Chose bien, avouons. Car Spiki n'avait absolument aucune chance contre Ashen !

Ecoutant patiemment et avec sérieux les paroles d'Hailey, Spike se tut. Obligé! Comment voulez vous réussir a stopper une femme en colère? Autant essayer d'arrêter un rhino' en pleine charge avec un bout de pain !


"Tu n'as donc pas le sens de l'honneur... Crois-tu que tes amis seraient réellement contents que tu ailles les aider? Pour ma part, je pense au contraire qu'il n'y aurait rien de plus humiliant pour eux, plus humiliant encore que de perdre face à Fraust..."


Les paroles d'Ashen avaient été, elles aussi, d'une puissance phénoménale. Surtout le coup du: je te tiens par le coeur tout maigreuh, le premier qui mourra aura une tapette !

Et non que Spiki n'avait pas une envie irrémédiable d'envoyer sa masse corporelle contre celle d'Ash', mais, il ne connaissait tout simplement pas les effets second du pouvoir de l'homme aux cheveux gris. Et si a la moindre déconcentration, il retrouvait sa matérialité en plein milieu du corps de la jeune femme? Non, Spiki ne devait pas intervenir...

Ne surtout pas mettre en danger plus que cela, la vie d'Hailey...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Mer 5 Déc - 22:08

Blablablabalblablabla...tout le monde s'était décider à parler pendant que Twilight et lesane se faisait massacrer.Sidney ne voyait plus rien du combat et apparemment plus personne ne semblait s'en souscier... La peur l'avait quitter au moment où Ashen fit rentrer sa main dans la poitrine d'Hailey. Non qu'elle n'accordait aucune importance à la santé de la jeune femme. mais Ashen venait de leur prouver à tous que les méthodes utilisées manquaient cruellement de pédagogie...Princesse Sisi avait gardé le silence. Ne pas se faire remarquer....Surtout ne pas se faire remarquer. Tout en regardant le visage de la jeune Daniels qui, dans la douleur qu'elle ressentait, était déformé par une douleur qui était à la jeune irlandaise, inconnue. La détermination se lisait discrètement dans les petites sphères oculaires de la miss Sisi.

A présent que tout le monde avait finit son discours, Sidney quand à elle avait terminé sa sphère. Une légère lueur bleue dans le dos de Sidney pouvait paraître suspecte, mais personne ne semblait le remarquer. sauf évidemment l'élève qui se retrouvait juste derrière elle. Et qui, apeuré par cette vision qui ne préageait rien de bon, s'enfuit, emporté par des ailes que la peur lui fournissait. La musicienne, éspérait qu'Ashen prendait sa manifestation sur le corps de la demoiselle comme la cause de l'agile détalement. Toujours aussi discrètement mais surement la journaliste à présent cascadeuse s'installa sur la plaque (sphère aplatie ^^). Sidney n'aimait pas du tout effectuer ce genre de cascade, C'est pour cela qu'elle ferma les yeux et se concentra du mieux qu'elle pu. La sphère avait énormément de mal à la soulever. Le bruit des spectateurs ne l'aidait nullement à se concentrer d'avantage. Mais elle s'asseya et se sentit soulevée...

*Espérons qu'il ne sache pas voler...*

Sidney se mordillait la lèvre inférieur mais n'ouvrit toujours pas les yeux. Attendant encore quelque secondes avant de découvrir si sa démarche avait porté ses fruits...Elle l'avait déjà fait.S'était entraîné tant de fois. Mais à chaque fois le vertige l'avait prise au dépourvue. Lorsque Sidney ouvrit les yeux et qu'elle s'aperçut qu'elle était à plus de 5 mètres de hauteur, elle vascilla. La sphère perdit de la hauteur, un mètre plus ou moins. Puis alarmée par le risque que la chute provoquerait son pouvoir la fit remonter.Il ne faudrait pas passer sur Ashen..Mais au dessus... Sidney se doutant bien qu'Ashen serait bien plus rapide qu'elle, elle ne descendit pas et continua sa route vers l'arène...Elle ne pourrait pas continuer longtemps comme ça. Utiliser ses sphères comme d'un tapis volant, oui...Quand c'était des objets qu'elle faisait grimper dessus. La c'était sa vie, qu'elle avait entre ses mains!

Une fois ayant dépassé le petit groupe elle ne voulut pas regarder si Ashen l'avait suivie. Mais son regard était rivé sur l'arène qui s'approchait...
Revenir en haut Aller en bas
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Jeu 6 Déc - 23:07

Julian était en train de pester contre les idiots qui l’avaient cafté, mais des exclamations surprises, et pour certaines horrifiées, se firent entendre, et le jeune homme se retourna vers le groupe de jeunes gens qui tentaient de rejoindre Twilight et Lesane pour découvrir qu’Ashen venait de faire passer sa main à l’intérieur du corps d’Hailey. Sur le coup, le mutant moléculaire poussa lui aussi un cri d’horreur, surtout que son amie avait l’air de souffrir. Mais ils étaient tous fous ici ou bien quoi ? L’un électrocutait des gens, l’autre tripatouillait des organes internes, et tout le petit monde autour, ou presque, semblait se réjouir du spectacle. Le mutant aux vecteurs aurait voulu aider son amie, mais il ferait certainement plus de mal que de bien, et son corps était comme paralysé, son regard fixé sur l’endroit où la main du jeune homme aux cheveux d’argent se fondait dans le corps de la mutante élémentaire. Rien que d’imaginait ce que ça donnait à l’intérieur même du corps d’Hailey, il en avait des vertiges.

- Quelle chochotte tu fais, ricana son double.
- Il a raison, je suis une vraie chochotte… souffla Julian.

Puis, soudainement, tout s’arrêta. Les clameurs s’élevant des gradins s’estompèrent, et la voix du recteur se fit entendre. Le spectacle était terminé, et c’était tant mieux. Fraust demanda à son frère de lâcher Hailey, et Julian continuait de fixer intensément le point de rencontre des deux corps, priant pour son amie que cette intrusion prenne fin au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashen Kushter
Instructeur / Responsable de la sécurité
Instructeur / Responsable de la sécurité
avatar

Nombre de messages : 378
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Anglais et japonais
Pouvoir du perso : Moléculaire
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Jeu 6 Déc - 23:16

"... Cà suffit."

Et voila... Comme l'avait prévu Ashen, le soit-disant match à mort des deux élèves fût interrompu par Fraust. Son petit frère ne le connaissait pas assez pour prétendre que ce n'était pas son genre d'aller au bout de ce genre de choses, mais en revanche il avait tendance à penser de Fraust qu'il était trop gentil...
Mais d'un autre côté, il le comprennait. Ce match, il n'avait aucun intérêt si les deux parties n'était pas d'un niveau semblable; là, la différence était trop flagrante dès le départ. Aussi, continuer aurait été une pure perte de temps.

Ashen regarda la fille dont il enserrait toujours le coeur d'une main intouchable. Ses sourcils étaient toujours fronçés, et son visage trahissait toujours autant son impassibilité digne d'une statue de marbre.

"Qu'est ce que je disais... Si la vie de tes potes était menacée, je t'aurai laissé passer... Aucune confiance..."

"Ashen, lâche-là... Et viens dans mon bureau..."

Ashen tourna légèrement la tête, juste assez pour voir que le frangin s'en allait, justement. Qu'est ce qu'il voulait... Cà, c'était une bonne question. Ashen tourna à nouveau sa tête, tout aussi lentement, vers Hailey. Il la regarda de haut, pendant quelques brèves secondes, puis sortit sa main de sa poitrine, avant de lâcher un:

"... Pfff."

Et de prendre à son tour la direction de la sortie...

[End pour Ashen]

_________________
] Ashen Theme [
With no difference between right or wrong
We're so far away



[ I mourn for those who have never known you ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Sam 8 Déc - 0:47

"... Cà suffit."

Enfin c'était terminé. Sidney à son grand soulagement n'aurait même pas besoin d'exécuter son petit tour de passe ridicule. Soulagée elle perdit de la hauteur pour terminer en sautant agilement de sa sphère. Celle-ci eut vite fait de retourner se loger dans les premières phalanges de la demoiselle, qui retrouva du même coup son énergie perdue. Princesse Sisi, regarda avec un immense sourire le frère du recteur, lâché Hailey et se diriger vers son frangin. le soupir qu'il lâcha ne fit qu'élargir son sourire. Voir Sidney sourire comme ça n'était pas commun. C'était même disons le...carrément exeptionel! D'habitude se contentant d'une brève esquisse sur le bout des lèves, Sidney trouvait cette sensation des plus bizarre. Le sourire déménagea, et plutôt que de demeurer sur ses lèvres, il voyagea pour s'installer dans ses iris argentés. Les mains dans les poches elle rejoignit le petit groupe qui avait tenté de s'interposer et s'approcha d'Hailey.


-"Ca va? Tu veux passer à l'infirmerie?"

Sidney ignorait la sensation qu'une main qui passe dans votre poitrine pouvait provoquer, mais elle se doutait que ce ne serait surement pas très agréable...Elle se retourna et adressa un signe à Twilight qui s'éloignait déjà. Miss Lohan était satisfaite. Premièrement elle avait échappé à l'humiliation totale, échappé aux réprimandes que Fraust aurait pû lui adresser. A celle qu'Ashen aurait pû lui adresser. Elle avait évité à twilight et à Lesane de se retrouver dans une position gênante. Satisfaite...C'était le mot! Fraust avait arrêté de lui même le combat et réservait apperemment une punition plus traditionnel aux jeunes gens. Sidney la trouva plus juste que la première. Décidément elle avait largement sous-estimer le recteur, et il était plus que capable de voir de manière lucide si oui ou non sa punition portait ses fruits. Lohan, heureuse de savoir que Fraust n'avait pas perdu la tête (du moins pas totalement ^__^) s'adressa aux personnes présentes en ces termes:

-"Merci à tous, c'était très gentil d'avoir voulu vous interposer. Ca fait plaisir de savoir qu'on est pas seuls à se poser certaines questions..."

Puis, d'un sourire mince elle les remercia tour à tour, avant de reporter son attention vers Hailey...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 9 Déc - 17:43

Lorsque Ashen relâcha sa prise, Hailey fut frappée de plein fouet par l'air qui s'engouffrait dans ses poumons à lui faire mal le temps que son coeur affolé reprenne un rythme normal. Ses jambes tremblaient, et elle avait l'impression d'avoir passé dans une machine à laver remplie d'une pelote d'épingles, mais elle refusait de s'écrouler. Hors de question de faire preuve de la moindre faiblesse devant un individu aussi aberrant que le jeune Kushter. Elle n'avait pas d'autre mot: aberrant. Incapable d'écouter, présomptueux et qui ne pouvait tout bonnement pas considérer qu'il pouvait exister d'autres points de vue que le sien. Quand est-ce qu'Hailey avait dit qu'elle voulait se battre contre Fraust? Quand avait-elle fait preuve d'agressivité, ou d'usage inconsidéré de pouvoir? Elle avait fait de son mieux pour s'expliquer, et au lieu d'une réponse elle s'était retrouvée avec une main sur le coeur...littéralement.

Au moins, le recteur avait mis fin à sa bêtise, en maugréant sur sa déception. On voyait bien qu'il n'y connaissait rien à rien sur les jeunes qui n'avaient pas passé leur vie enfermés dans un laboratoir. Il voulait quoi, leur inculquer la pareille? Maintenant, il se rabattait sur une punition plus classique, mais tout aussi...inadaptée. Hailey ne se prenait pas pour une pédagogue, et étant prompte à l'action, elle ne s'amusait pas à jouer la socialiste. Mais il était nécessaire de comprendre, pour mieux agir, non?

Tandis que les deux frères s'éloignaient, convaincus de leur bon droit, elle eut l'amusement de voir Malia se précipiter derrière eux. Quant aux autres élèves qui se trouvaient à ses côtés, la jeune femme leur adressa un sourire forcé pour les rassurer, et remercia Sidney de son inquiétude d'une main amicale sur l'épaule:

"Ca va aller; c'est pas la joie, de se faire trifouiller les entrailles, mais je m'en remettrai. Heureusement que je ne suis pas cardiaque, hein?" Elle avait lancé ça sur le ton de la plaisanterie, mais elle avait été secouée. Autant par la main dans la poitrine que par la façon de penser des frères aux cheveux d'argent. Elle se força néanmoins à se dominer; elle n'allait pas se laisser dominer par ses pulsions. "Ca va aller Sidney, ne t'inquiète pas. C'est ailleurs que ça ne va pas..."

Sur ces paroles, elle salua ses camarades, et s'éclipsa en direction de la sortie, partagée entre la colère et l'amertume. Elle avait besoin de réfléchir...


[HRP: fin pour moi également.^^]
Revenir en haut Aller en bas
Julian Archer
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Age du perso : 16
Langues parlées : Français, anglais, allemand.
Pouvoir du perso : (Moléculaire) Vecteurs
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Spectateurs:   Dim 9 Déc - 22:43

Julian aurait volontiers mit un coup de poing à Ashen, mais il se retint. Premièrement parce que le frère du recteur était bien plus fort que lui, et deuxièmement parce qu’il ne tenait vraiment pas à se faire lui aussi traverser le corps par une main. Se précipitant vers Hailey pour s’enquérir de son état, le mutant aux vecteurs constata avec soulagement que, même secouée, son amie tenait sur ses jambes et avait la tête haute.

Il adressa également un sourire à Sidney et à Spike, puis suivit des yeux les sorties de Twilight et d’Hailey tout en poussant un soupir désespéré.

- Au moins il ne me l’a pas trop abîmé… Bon, sur ce je vais faire un tour, histoire de me calmer. Ces crétins m’ont mis les nerfs en boules…

Puis il s’en alla.

[ HRP : Fin, un peu raté j’avoue X) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spectateurs:   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spectateurs:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand TF1 trompe ses téléspectateurs sur le tremblement de terre au Népal
» Skyline, sortie prévue le 15.12.2010
» (rond de fumé provoqué par l'explosion d'un projecteur) Ovni en live à Seattle
» TV: Une nuit dans l'espace-FR2 - 27-03-2012
» Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: