AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Spectacle comique improvisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Spectacle comique improvisé   Ven 9 Nov - 0:06

Après avoir quitté son bureau sans prononcer le moindre mot à l'égard de Twilight et Lesane, Fraust prit la direction de l'arène, suivit sans doute de près (du moins ils avaient intérêt) par les deux bagarreurs.
Le recteur, le long du trajet, se força à avoir une mine sévère au possible, mais il avait bien du mal à se contenir, avec l'idée qu'il avait en tête.

Le moins que l'on pouvait dire était que les deux adolescents allaient regretter d'avoir voulu jouer aux durs; et sans doute le spectacle serait profitable aux autres élèves qui, spectateurs, pourraient se rendre compte du poids des sentences disciplinaires. A côté de çà, la chambre d'isolation passerait pour une douceur.

Arrivant devant l'arène, dont les grandes portes avaient été ouvertes, Fraust fut satisfait de voir que les étudiants s'étaient réunis nombreux. Bien, vraiment très très bien, pensa-t'il. Sans plus tarder, il entra, et traversa l'arène pour s'arrêter en son centre. Le parquet vitrifié avait été lavé réçamment, il brillait bien. Dans les gradins, les bavardages se calmèrent peu à peu. Fraust s'étonnait toujours de voir que sa seule présence devant les élèves changeait littéralement l'atmosphère ambiante.

Mais le recteur finit par demander le silence, et sa voix portant très bien dans l'arène, il commença un petit discours à voix haute, que tous entendraient et feraient bien de capter complêtement.

"Je vous remercie de vous être tous réunis ici. La plupart d'entre vous doivent se demander ce qui mérite une telle convocation, si inattendue, de tous les élèves, et particulièrement ici, dans l'arène."
Marquant une pause pour rassembler toute l'attention de son auditoire, Fraust entama de marcher en cercle autour des fautifs, et reprit:
"Vous voyez tous ces deux élèves. Certains d'entre vous les connaissent, de près ou de loin, certains sont peut-être leurs amis, probablement. Mais ce qui nous réunis aujourd'hui, ce sont eux."
Nouvelle pause, manière de faire monter la pression.
"Lesane Parish Crooks... Un élève plutôt à classer parmis les nouveaux. Dès votre arrivée, vous vous êtes illustré en détruisant mon bureau à grands coups de séismes."
Quelques rires montèrent dans l'assemblée, des moqueries ensuite, puis des "Ouuuh, çà va barder!".
"J'osais espérer que votre comportement s'améliorerait avec le temps, tout comme votre maîtrise de votre don. Mais je constate aujourd'hui qui mes espoirs furent vains."
Marquant une pause de plus, Fraust continua son petit tour autour des deux garçons, et reprit:
"Twilight Taboï... Notre cher délégué des élèves... Jusqu'à présent, votre présence ici était presque fatomatique. Un garçon sans embrouilles, bien sous tout rapport... Un chouchou de mademoiselle Iwëne, parait-il."
Encore des rires, des moqueries, des "chouchouuuu!" se répétèrent en écho dans la grande salle circulaire.
"Mais dernièrement, Twilight Taboï a pété les plombs! Oui, ce garçon si sage et réservé, élève modèle, a déclenché une bagarre, dont nous avons ici les deux principaux acteurs!"
Encore des "Ouuuuh!!"... Et encore un silence pesant de la part du recteur.
"Nous pourrins dire de ce comportement qu'il est puéril... Stupide... Et auss totalement inconscient. Je ne parle même pas de l'indignité dont vous faites preuve."
Une pause de plus, tandis que Fraust continuait à tourner autour du couple de bastonneurs.
"Au départ, j'ai pensé à une sanction sévère. Oui, j'aurai très bien pu vous coller en chambre d'isolation une bonne quinzaine de jours, ou encore vous interdire de déssert, le genre de trucs qu'on fait aux gosses... Mais finallement..."
Cette fois-ci, un sourire éclaira le visage de Fraust.
"Finallement, j'ai décidé qu'il serait nettement plus intéressant de vous traiter comme des hommes, devant tout vos petits camarades. Vous avez fait une bêtise, soit. Je suis un homme de parole, et aussi, je vous propose la correction suivante."
Fraust obliqua sa marche, pour aller lentement se placer à 10 mètres en face du duo d'intrépides.
"Vous aimez la baston, hein? Et bien, vous allez être servis. Ceci est un duel, vous deux contre moi. Si vous gagnez, je lève toute punition et vous pourrez repartir d'ici avec honneur. Et si vous perdez, et bien je vous laisserai savourer l'humiliation de la défaite, et nous seront quittes. Qu'en pensez-vous?"
Un grand "Ouaiiiiiis!" déferla depuis les gradins, et l'arène prit une allure de stade de baseball en début de match. Déjà les premiers encouragements fusèrent pour Twilight et Lesane, alors que d'autres soutenaient le recteur. Certains élèves se levèrent pour applaudir, d'autre pour inviter à commencer le "match". Une foule en délire...

Fraust sourit, satisfait de l'effet. Se tournant une dernière fois vers ses deux adversaires, il fit un geste de la main indiquant "quand vous voulez", et se tint droit, prêt. Cà allait être vraiment drôle...

[Avis à mes chers Sidney et Spike, si vous voulez vous pouvez ouvrir un topic pour les "spectateurs", histoire que le combat se déroule juste ici ^^ ]

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Ven 9 Nov - 0:51

Pas un mot, rien ! Twilight regarda le recteur sortir de son bureau sans prononcer le moindre mot et il décida de le suivre. Ainsi sa punition ne serait pas réservée au bureau de grand patron de la Faculté. Il ne savait pas si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Mais ce qu'il savait c'était que l'air de Fraust était trop calme pour être vrai. Il y avait anguille sous roche. Et le jeune mutant décida de ne surtout pas faire preuve d'imbécilité pour une fois. Le recteur refusait de parler, très bien ... Ce ne serait pas Twi qui ferait la conversation.

Ils marchèrent un certain temps avant de descendre une volée de marches et de se retrouver face à une grande porte. L'arène, oh non, l'idée était très mauvaise, très très mauvaise. Twi entra bravement sous le feu des projecteurs et le vit. Immense, magnifique, dangereux, plein d'une force incroyable et d'une fougue issue de sa jeunesse. Il était là, simplement, imposant le respect par sa seule présence et Twi se sentit encore plus petit face à lui. Il ne pouvait détacher ses yeux de cet être aux multiples visages qu'était le public. (Et non c'était pas Fraust... attendez un peu, je vais le décrire aussi).

Puis la voix du recteur s'éleva et le silence se fit aussitôt. Le discours était bien réglé, admirablement orchestré et si Twilight n'avait pas été la cible de ces moqueries il aurait rit avec les autres. Mais là, il devait réagir, il ne pouvait pas faire autrement. Mais que faire ? Le recteur avait joué la partie très finement, il avait implicitement déclaré que s'ils n'attaquaient pas, ils seraient considérés comme des lâches.

Le recteur, celui que Twi admirait tant perdait tout à coup de son éclat. Comme si toutes les qualités que le jeune mutant avait pu lui donner n'étaient qu'un vernis par dessus sa véritable nature. La ruse, l'ironie, la moquerie, la fourberie, voila les qualités que Twi lui donnait à présent, rien de bien glorieux pour cet homme qu'il avait idéalisé. Ainsi il voulait un combat, très bien il l'aurait, mais Twi se devait de rétablir la vérité sur certains points.

Il se dirigea vers le centre de l'arène comme s'il n'était pas en proie à une peur panique et à une honte de plus en plus forte et il fit face à cet homme qui venait de l'humilier en paroles.


Vous voulez vous battre contre nous deux ? Et cela sera notre unique punition ? Très bien, je l'accepte. Mais j'aimerais dire quelques mots à mon public avant tout. De petits rires se firent entendre, ainsi que quelques sifflets.
Je suis fantomatique à ce qu'il parait, mais je ne le pensais pas, il faudrait certainement que je me montre plus souvent. Ou alors c'est que mon teint n'est pas en rapport avec ma véritable personnalité. Sous les regards surpris de certains, il prit un teint réellement fantomatique, la peau pâle, les yeux noirs et les cheveux blancs. Des rires gênés se firent cette fois entendre.
Alors oui, je me suis battu, mais tout de même, la raison n'était-elle pas valable ? Oui, monsieur, il n'y a aucune raison valable pour se battre, je suis au courant. Mais tout de même, oser dire que je n'étais pas le plus grand chouchou d'Iwëne, c'était pour moi une attaque personnelle. Les rires furent plus nombreux, surtout que Twilight levait les yeux vers le recteur en faisant une moue enfantine totalement ironique.
Mais, en réfléchissant je me dis que non, je ne suis effectivement pas le chouchou d'Iwëne, cela me navre, mais je crois qu'une seule personne peut compter dans son coeur. Un personne pour qui elle a eu un véritable coup de foudre, même si je me demande si pour cela elle n'a pas été aidée ... Le recteur avait voulu la guerre, il allait l'avoir.
Désolé monsieur d'avoir été indigne de votre Faculté, je n'ai pas la maturité nécessaire pour comprendre la portée catastrophique de mon acte, c'est vrai que de me retrouver évanoui à l'infirmerie n'était pas une sanction suffisante. Donc je vais vous affronter, enfin ... peut-être.

Sur ces mots étranges, il salua le public en s'inclinant bien bas. Puis il se releva sous les acclamations d'une foule en délire (enfin d'une partie de la foule en délire, l'autre était trop occupée à le huer). Et il grimaça en sentant ses cotes le lancer légèrement à cause de ce simple mouvement. Non, c'était décidé, il avait un comportement puéril ? Vraiment ? Et bien aurant en jouer jusqu'au bout ...

Il tira la langue à Fraust avant de lui tourner le dos et de prendre ouvertement une position boudeuse. Les bras croisés sur son torse et la tête baissée, les lèvres dans une légère grimace. Il ferma les yeux et attendit, au moindre son suspect, il réagirait. Ce serait un excellent entrainement que cette punition finalement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Ven 16 Nov - 22:10

Lesane suivait Twilight dans le couloir de l'arène, il semblait nerveux, ses côtes devaient sans doute le lancer. La foule se faisait déjà entendre, le jeune californien pensa tout de suite à un match de foot, tant les cris étaient nombreux. Quand ills entrèrent, les cris se calmèrent, c'était normal, le Recteur parlait, alors pas de bruit. Fraust se mit à parler, en les cassant, comme par hasard. La foule se mit alors a le huer, mais certains l'encouragèrent, il sourit. Twilight répondit à Fraust, mais fit l'enfant quand il bouda. Lesane, toujours calme, dit:

Perso, je m'en fiche de gagner ou de perdre, mais ça va être marrant de sa battre. L'américain laissa sa phrase en suspens, comme pour laisser le temps à la foule de se calmer. Ceci fait, il repris: Je suis conscient que tu es bien plus fort que nous deux, mais peu importe, je me battrai à fond, quitte à m'essouffler rapidement ou pire... Le Recteur était toujours à dix mètres d'eux, la foule toujours autant en délire. Gagner la foule, gagner la foule, le plus important, les encouragements donnent des ailes, enfin pas trop, mais l'adrénaline est pratique pour se battre. Lesane se rapprocha à cinq mètres du Recteur, et dit: Que le match commence!!! La foule hurla de plus belle, espérant sans doute un bain de sang digne des jeux du cirque romain. Le jeune californien se replia vite fait aux côtés de Twilight et lui dit: Alors, tu prends à gauche, ou à droite??
La tension se lisait dans les yeux de son, dorénavant, coéquipier...


[HRP: youpi, jai battu mon record de 2 lgnes personnelles! quand je vois vos RP j'ai envie de pleurer, coment vous faite?^^]
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Mar 20 Nov - 22:40

Le recteur avait remonté les manches de sa chemise pendant le discours de Twilight, preuve qu'il ne fût pas inutile. Fraust n'avait pas perdu le sourire un seul instant, il avait même eu un peu de peine à retenir de petits rires à l'entente des mots du délégué des élèves. Mais par respect, il ne lâcha rien.

Twilight ayant fini, s'était mis en position de boudeur, tournant le dos à son adversaire du moment. Mauvaise idée qu'il avait eu, mais Lesane en profita pour placer à son tour quelques mots. Ce jeune ne manquait quand même pas de toupet; tutoyer le recteur, même la plupart des professeurs ne se l'autorisaient pas... Restait à savoir si cette impétuosité, il saurait en faire un savant usage dans les minutes qui suivraient.

Les discours enfin finis, Lesane repartit au trot se positionner près de l'autre fautif, et il échangea quelques paroles avec lui. Le recteur ne les entendit pas, ces mots, et d'ailleurs il ne fit aucun effort dans ce sens, plus occupé à frotter les paumes de ses mains pour récupérer un peu d'électricité statique.

Quelques secondes plus tard, Fraust décolla ses mains, alors reliées par plusieurs petits arcs électriques jaunes, du bas voltage. Il commencerait en douceur de son côté, enfin si 5000 volts peut-être appelé de la douceur...

Sans perdre davantage de temps, le chef d'établissement lança ses deux mains, paumes en avant, et les deux arcs électriques qui s'allongèrent purent fouetter les deux élèves, peut-être même les faire voltiger en arrière s'ils étaient trop conducteurs...

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Mar 20 Nov - 23:55

Et voila que Lesane parlait à son tour, il allait certainement dire des choses censées et apaisantes pour calmer le jeu. Après tout, personne n'avait envie de se battre contre le recteur, personne de normalement constitué. Mais il fallait croire que le Lesane était une espèce à part. Le Lesanus Etrangus, une espèce apparentée à l'espèce humaine mais qui dans une situation donnée avait l'envie exceptionnelle de la compliquer et si possible de l'envenimer. Car premièrement on ne tutoie pas le recteur, ça ne se fait pas et puis ça énerve la cible donc faut pas le faire, c'est pas bien. Et puis deuxièmement, on évite de le provoquer en disant que le combat va être amusant. Non le combat n'allait pas être amusant, ça allait être un massacre, un carnage, une boucherie avec des morceaux de Twi qui volent partout et le sang éclaboussant les murs. Mince alors, il n'y a pas de murs ! Ou plutôt ils sont pas très hauts. Tant pis, le sang éclaboussera les spectateurs na !

Très de plaisanterie, Twi ne comptait pas se laisser faire, il allait attendre le premier coup et lui montrer que l'écoute servait dans le cadre d'un combat. Mais pour écouter il fallait que le silence se fasse et ce n'était pas un c... non ça va pas, un a... non plus, un i.... non, un Lesane qui allait empêcher Twi d'écouter les sons importants. Mais il fallait croire que si, car il était entré en mode : percement des tympans suite à cri particulièrement fort. Il faut croire qu'ensuite il posa une question à Twi, qui ne put pas y répondre ayant perdu l'usage de son oreille droite et de la gauche aussi. Il se contenta donc de lui lancer un regard noir et attendit l'attaque du recteur en reprenant petit à petit contact avec la réalité.

Concernant l'attaque du recteur, il faut détailler l'habillement de Twilight, cela aura un impact certain dans la suite de ce message. Il était habillé de manière simple, un t-shirt, un jean et une paire de baskets. Ses baskets étaient à peu près neuves (si si c'est important). Et alors qu'il attendait un coup il se souvint d'un détail insignifiant, le recteur avait un pouvoir lui permettant d'attaquer à distance. Mais il n'allait pas oser tout de même ...

Quelques instants après ces réflexions, Twi était de mauvaise humeur, il venait de ressentir une bonne décharge qui ne l'envoya pas voltiger pour autant. Oh, ça aurait fait un magnifique post avec une description du double salto suivi d'une triple boucle piquée avant un atterrissage en fente avant, mais non ! Il resta sur place. Il sentit par contre la décharge sans être trop inquiété. Car un petit calcul permets de dire que : 5000 Volts et 30 000 Ohms pour la résistance du corps (suivant son habillement) donnent 167 mA. Nous pouvons donc en conclure que Twilight est mort ou mourant. Mais voilà, le problème vient aussi de la distance à parcourir par l'arc électrique. Oui, si Twi avait mis la main sur un cable à haute tension il serait mort et bien mort, mais là il a été touché et l'arc électrique a parcouru une certaine distance (si ce n'est une distance certaine) ce qui a diminué son impact (et heureusement pour toi Fraust je n'aurais pas aimé mourir comme ça).

Twi sentit tout de même une légère tétanie de ses muscles, il était tendu, très tendu ... Et pouf ! D'un seul coup tout avait disparu, le sol avait récupéré la surcharge électrique. Le jeune mutant se retourna et décida de tenter le tout pour le tout. Il ne pouvait pas laisser Fraust gagner ainsi, il devait réagir et pour cela il n'avait pas trente-six solutions. Il devait soit aller frapper, soit ne pas se faire électrocuter. La première possibilité n'était pas la plus agréable car il risquait de se prendre une bonne décharge tout de même. Donc la seconde solution était à envisager. Et pour cela, Twi avait une arme imparable ... son pouvoir qu'il ne maitrisait pas encore !

Il ferma les yeux et recula vers le fond de l'arène, il devait se concentrer sur sa peau, sur elle et sur elle seule. Durant sa concentration il reprit ses couleurs naturelles et sentit un picotement important de son épiderme. Allez petites cellules agissaient maintenant !

Il ouvrit alors les yeux, rien ne le différenciant de son état précédent, mais il sentait que cela risquait d'avoir eu un effet, restait à savoir lequel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbitre
Arbitre
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Ven 23 Nov - 17:10

Tel un sapin de Noël vengeur, le recteur put s'illuminer de satsifaction en voyant les foudres de son ire frapper de plein fouet les deux élèves infortunés.

Comme l'a si bien expliqué Twilight dans son post ci-dessus, en raison de la distance parcourue et autres termes techniques, l'attaque ne fut pas assez violente pour envoyer bouler nos deux lascars et se contenta de leur causer un choc sommes toutes respectable et la très nette impression qu'ils ne regarderaient désormais leurs tartines grillées du petit déjeuner avec un oeil nouveau.

M'enfin, l'électricité eut tôt fait de se dissiper dans le sol et le coup de semonce de Fraust put déchaîner l'hystérie d'une grande partie du public. Sans doute sous le choc, Lesane ne réagit pas tout de suite, mais le jeune Taboï recula, optant pour la prudence.

Bon, il s'était amusé à modifier son apparence un peu avant, et même s'il avait retrouvé son état normal, un tel coup de jus ça a de quoi vous perurber un brun... Cela dit, Twilight put effectivement sentir son pouvoir fonctionner. Un très léger engourdissement s'empara de son être, et il percevait le monde extérieur comme légèrement étouffé. Sa peau s'était modifiée pour ralentir la conduction de l'électricité et en atténuer un chouïa les effets, mais il allait devoir s'habituer à la sensation...

Ah, et il ne pouvait s'en apercevoir avant de regarder l'une de ses mains ou en se questionnant sur la soudaine hilarité du public, mais sa peau avait viré au bleu shctroumpf tandis que ses cheveux ébourrifés prenaient leur plus belle teinte électrique.

Bref, un effet secondaire plus cocasse qu'handicapant. Mais...et si on danse?

_________________
Règle n°1 : L'arbitre a toujours raison.
Règle n°2: Dans le cas où l'arbitre à tort, referez vous à la règle précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Ven 23 Nov - 22:28

Twilight, comme par hasard, ne lui répondit pas. Il n'eut pas le temps, en fait, car Fraust leur envoya une décharge électrique qui leur fit très beaucoup mal (^^). Twilight changea de couleur de peau, et de cheveux, il allait donc bien. Lesane sentit un légère "paralysie" dans son corps, mais heureusement, cela ne dura pas longtemps. Bref, le jeune californien se secoua, et s'approcha de Twilight, comme s'il allait lui parler. Mais en fait, NON! Il se mit à courir vers Fraust tout en réfléchissant: par où attaquer? esquiver de quel côté? quel pantalon mettre demain? ( euh, non) arriverait-il seulement assez près? Enfin, à mi-chemin, le sismique s'arrêta brusquement, pour déconcerter le Recteur, et retourna à côté de son "coéquipier". Il réfléchit quelques secondes, et demanda:

Alors, si on veut gagner, on va devoir coopérer. Je cours vers la droite, et toi vers la gauche, qu'est-ce que tu en dis? C'est un truc de base, mais c'est toujours utile...

Lesane se massa les côtes, et se mit en position de combat, face à Fraust, en attendant Twilight...La foule était toujours aussi enthousiaste, Lesane remarqua une jolie fille, celle qui les avait emmenés à l'infirmerie. Il lui adressa un signe de dédicace, et observa le reste de la foule: les cris allaient pour tout le monde ( bon, il sont que trois à se battrent, je sais) Lesane! Lesane! Twilight! Twilight! Fraust! Fraust! Mais il était surtout hués, par les nouveaux...Mais bon, c'était pas grave, car il fallait se concentrer sur la bataille, et pas sur le public, il ne fallait pas être déconcentrés. Le californien se détendit, et regarda le recteur droit dans les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Dim 25 Nov - 0:51

Toujours rien! Fraust avait espéré que ce coup de jus réveille ses adversaires du jour, mais visiblement non, cela n'avait pas eu l'effet escompté. Le recteur aurait préféré être attaqué en premier, mais apparement il devrait en être autrement...

Lesane fit une début de course vers lui, lui faisant alors penser qu'il s'était peut-être trompé... Mais finallement non, Lesane fit marche arrière.

*Décidément... Bon, quand il faut y aller...*

Exaspéré de voir que finallement, ces deux-là n'étaient que de jeunes cons, il faut le dire, n'ayant pas assez de cran pour se battre pour de vrai, Fraust s'avança vers eux, le plus calmement du monde, comme s'il allait simplement d'un point A à un point B sans se soucier de l'environnement alentour.
Se diriegant tout droit vers eux donc, Fraust ferma ses poings, dissipant quelques étincelles qui dansaient sur ses mains. Le recteur s'arrêta près de Twilight, à un mètre devant lui, et le regarda dans les yeux, sans sourire, légèrement de haut.

"... J'attends..."

Dit-il simplement, sur un ton se voulant agacé. S'il avait voulu jouer encore plus la comédie, Fraust aurait tendu sa joue au jeune homme... Tout çà pour dire qu'il avait hâte que le combat commence enfin, surtout que pour le moment, on ne pouvait pas réellement parler "d'échanges de coups", ou bien ces échanges n'étaient allés que dans un sens!
Et loin de l'idée de Fraust de se satisfaire de bastonner ces deux élèves bien comme il faut. Et d'ailleurs, ce n'était pas le but du jeu, selon lui... Car bien sûr, le recteur ne comptait absolument pas profiter de sa supériorité sur eux pour les laminer... Mais ses intentions apparaitraient sans doute plus limpides après quelques baffes échangées, du moins espérons le...

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Dim 25 Nov - 14:24

Il constata avec bonheur que quelque chose se produisait, et même si cela le faisait devenir bleu c'était un moindre mal. Après tout, qui allait en reparler ensuite ? Pas Twi tout de même ... et puis les autres ... allaient lui faire vivre un enfer ! Pauvre de lui, il allait être poursuivit humilié, salit par la faute du recteur. Et pour un enfant fragile comme lui c'était quelque chose de terrible. Il se devait de réagir et intelligemment.

Le petit être bleu regarda l'autre garçon faire un truc étrange puis revenir vers lui et lui proposer une stratégie digne des plus grands car le recteur ne s'attendrait certainement pas à ce qu'ils partent chacun de leur coté ... Twilight décida de le laisser s'amuser tout seul et de faire ce qu'il pensait juste pour éliminer Gargamel !

Le dit Gargamel s'approchait d'ailleurs de lui pour le mettre au défi d'agir. Et dans son ton, on voyait bien qu'il faisait insulte à la virilité du jeune homme. Heuresement que seul son ton avait montré ça, car Twi aurait bien prouvé à tous qu'il était un mec, un vrai, avec tout ce qu'il faut ... Mais là il était mis au défi d'agir. Que faire ? Lui donner un coup avec l'impression d'aller au ralenti, cela ne pouvait pas donner de bonnes choses. Par contre, il pouvait ruser.


Heu, monsieur mais qui êtes vous ? Qu'est ce que vous attendez ?

Il s'approcha sans cesser de regarder le recteur comme un inconnu, comme quelqu'un qu'il n'avait jamais vu. Puis il continua à parler tout en se rapprochant.

Et moi comment je m'appelle ?

Les cris répondant : le schtroumpf faillirent faire tomber le plan de Twi, mais il ferma les yeux pour se détendre et balança sa main ouverte droit sur la joue du recteur. En même temps, il avait levé son genoux gauche en direction d'une partie sensible, une partie qu'il avait touché sur Ashen et qu'il allait peut être toucher là aussi ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Dim 25 Nov - 23:07

Twilight n'eut pas le temps de répondre, Fraust s'approchait d'eux, visiblement pressé que le combat commence. Twilight dit qulques mots, et gifla le recteur en même temps qu'il lui visa sa fierté d'un coup de genou. Des spectateurs descendirent dans l'arène, la jolie fille, le petit blond, une autre fille, un homme aux cheveux argentés les bloqua pour les empêcher d'interrompre le combat. Le jeune californien détourna les yeux, et se mit à courir un petit peu dans l'arène. Elle était de taille moyenne, il se placa dans le dos du recteur, mais pas trop près pour ne pas tenter le diable. Il se mit à réfléchir: quel coup allait-il porter en premier? et le suivant? Il ne fallait écarter aucune possibilité, ils devaient battre le Recteur, bien que ce soit inutile, mais son honneur le lui disait. Et puis il avait bien survécu à Compton, le quartier le moins sûr de Los Angeles! Bref, Lesane s'adossa au mur de l'arène pour mieux réfléchir. Le public devait le prendre pour une grande gueule, mais c'était pas grave, il était bien plus intelligent qu'il ne le laissait paraître, donc, je disait, il réfléchissait. L'art de combattre n'était pas à la portée de tous, chaque action, pendant le combat lui-même, était enchaînée à une autre en quelques dixième de seconde, donc il devait en préparer à l'avance. Lesane observa le recteur, deviner son point faible serait difficile sans quelques coups, mais pour le moment, le plus logique serait de l'immobiliser. C'est ainsi que logiquement, le beau gosse californien ( ^^) couru vers le recteur, et cette fois, ne rebroussa pas chmin, mais fit une glissade entre ses jambes, et se releva. Il le regarda dans les yeux, à la John Wayne. Sans prévenir, il lui envoya un coup de pied dans le genou, allait-il réussir son coup et le casser?

[La suite, dans le prochain épisode...^^]
Revenir en haut Aller en bas
Arbitre
Arbitre
avatar

Nombre de messages : 368
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Lun 26 Nov - 23:19

Faisons un petit topo de la situation voulez-vous!

Pendant que des mousquetaires -ou des petits cochons, on ne sait plus trop, se voyaient bloqué l'accès au pugilat par Ashen (mais là n'est pas mon propos), les deux punis faisaient face au recteur qui commençait à trouver le temps long.

Pour être plus précis, Lesane courait un peu partout tandis que Twilight faisait face au recteur, qui ne lui laissait plus trop le choix vu qu'il s'était avancé pour motiver un peu la mauvaise troupe.

Mal lui en prit. Déjà , il avait pas faire comme s'il s'ennuyait! Mais non, l'arbitre n'est pas arbitraire! Peut-être était-il distrait par son frère et les jeunes élèves au loin, ou peut-être les astucieuses techniques de Lesane, qui auraient laissé pantois les plus grands des stratèges et qui ne pouvaient donc qu'être astucieuses (sinon de quoi aurait-on l'air, hein, je vous le demande?) avaient fini par le déoncerter... toujours est-il qu'il vit la giffle arriver! Et oui, c'est le recteur tout de même, un paquet d'étoiles sur pattes!

Cela dit, distrait, ou trop sûr de lui, ou tout simplement parce qu'il faut bien accorder un point de temps en temps, le coup de genoux le prit au dépourvu. Et toujours est-il qu'on a beau être le recteur en personne, le dépourvu, ça fait mal. A croire qu'il n'y avait pas que la génétique pou rapprocher deux frères...

Maintenant, Twilight avait devant lui un Fraust momentanément atteint dans sa virilité (légendaire? vous croyez qu'on peut dire légendaire? allez, pour me faire pardonner!) mais qui allais sûrement se redresser, et faire des étincelles!

Quant à Lesane, il courait toujours, vers un monde meilleur, vers la victoire, vers son destin? Nul ne le savait, et nul n'avait envie de le savoir, en fait.

Que le spectacle continue, hurlaient les idiots dans les gradins, caricatures de romains corrompus pendant les jeux du cirque.

Et c'est la larme à l'oeil que le recteur déployera sa vengeance... Allez, show must gon on!

EDIT! j'ai oublié! Lesane court vers son destin, et tente le coup dans le genou du recteur, qui évite sans peine le californien. La voilà, la seconde d'inatention!

_________________
Règle n°1 : L'arbitre a toujours raison.
Règle n°2: Dans le cas où l'arbitre à tort, referez vous à la règle précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Mar 27 Nov - 2:04

Enfin un peu d'action! Fraust sourit, dans le feu de l'action, sourire qui se dissipa aussi vite qu'il fût venu, bien aidé par une baffe à laquelle il ne s'était pas attendu... Il faut dire que le recteur, duelliste depuis sa jeunesse, était plus habitué à prendre des coups de poings, surtout de la part de personnes du même sexe que lui. Alors, bloquer ce coup n'avait pas été franchement compliqué...

En revanche, le recteur aimait beaucoup moins les coups bas, trop loyal pour en donner lui-même d'aussi bas. Et ses billes firent comme au flipper, un tour en hauteur, du genre qui rapporte 500 points en un coup, même que le buzzer il sonne à ce moment là, généralement.
Ici, le buzzer fût un "hm!" étouffé entre les dents du propriétaire des deux billes en question. Ce coup là, se jura t-il mentalement, il allait être rendu au prix fort...

Entre-temps, le jeune impétueux de Crooks avait tenté il ne savait quelle combine pour faire mal au genou du recteur, en glissant devant lui. Le genou du recteur bougea légèrement en arrière, c'était un peu court jeune homme, pour faire plier un gars qui a au moins deux fois ta masse musculaire! Si il n'avait pas eu mal aux bonbons, Fraust aurait souri avant d'envoyer valser celui-là plus loin...

Mais Fraust envoya valser Lesane plus loin quand même, juste sans le sourire, en lui attrapant une cheville avec sa main droite, libre, et en tirant fort dessus. Hop, lui il dégages, maintenant Twilight...

"C'était un coup vache... Je suis déçu..."

Légèrement plié en avant, coup bas oblige, le recteur bloquait encore la main droite de Twi' avec sa main gauche. Quant à sa main droite, elle était libre... Mais, les feintes, toujours les feintes...

Le poing droit du recteur se leva à hauteur du visage de Twilight, mais au dernier moment, ce fût son front qui partit, dans un mouvement du recteur qui se redressa du même coup. Ce malin de Fraust qui avait bien sûr pensé à ne pas lâcher la main droite de son adversaire, pour être sûr qu'il ne reculerait pas au moment de l'impact entre le visage du jeune homme et son front.

Résultat: un coup de boule en bonne et dûe forme, petite vengeance personnelle pour ses parties meurtries... Et si Twilight y laissait quelques dents ou son os nasal, çà ferait une bonne contre-partie, et la balance de ses pêchés serait rééquilibrée... Justice serait faite...

Mais pour l'heure, Fraust s'arrêta là, ses parties lui faisant encore sentir de mauvaises choses...

[Nota à l'arbitre: les compétences vont être mises à jour; tu pourras t'en servir pour affiner ton jugement Smile ]

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Mar 27 Nov - 15:22

Impact dans 3, 2, 1, 0 ! Touché ! Coulé ! Echec et mat ! Ou presque... Twi sentit que son genou prenait contact avec une partie fort sensible de l'anatomie masculine et demanda mentalement pardon à Iwëne pour avoir abimé son recteur chéri d'amour. Mais ce qu'il ne savait pas c'est que le recteur allait réagir aussi rapidement. Il aurait pourtant dû le savoir, la dernière fois qu'il avait touché un homme à cet endroit il s'était fait envoyé à une distance respectable. Et là, alors qu'il sentait la main du recteur emprisonnant son poignet il commençait à se dire que sa technique n'était pas la bonne. Un point positif était qu'il n'avait pas encore reçu de décharge, mais un gros point négatif était qu'il ne pouvait pas se dégager. Car mine de rien le recteur était un peu très beaucoup plus grand que lui et la force allait certainement de paire avec cette proportion très détaillée. Donc la question était, que pouvait bien faire Twi pour ne pas se prendre de coup à présent !

La réponse était nettement moins simple, il tenta bien de retirer sa main mais rien à faire. Oh, il aurait pu également dire avec des yeux humides : j'ai mal à ma main, je vous demande pardon. Mais il ne voulait pas s'humilier à supplier le recteur. Donc, comme tout garçon qui se respecte, il attendait le coup suivant en serrant les dents. Le coup ne manqua pas d'arriver très vite d'ailleurs. Et le Twilight ne savait pas trop comment l'éviter. Pour tenter de ne pas casser quoi que ce soit sur son beau visage d'ange (ben quoi ?) il baissa la tête dans l'espoir que le poing ne le fasse pas trop souffrir. Et il le sentit ! Un bon coup de boule en plein sur son front.


Aïeuh !

Le cri très mature et viril, et surtout extrêmement aigu venait de sortir de la bouche du jeune mutant qui sentait qu'il allait avoir une bosse durant quelques jours. Mais il avait heureusement évité que la tête dure du recteur frappe son nez et le casse. Parce que un nez cassé ça fait mal, très mal même. Et puis ça saigne. L'esprit de Twi dériva alors en direction d'une réflexion très étrange, quelle serait donc la couleur de son sang alors qu'il avait la peau bleue ? Il ne devait pas avoir changé puisque son pouvoir n'avait affecté que sa peau. Mais il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il serait parfait dans un film avec effets spéciaux. Il pourrait jouer le rôle de l'alien avec ses membres bleus et son sang vert (ou jaune). Mais en général les aliens avaient besoin de plusieurs bras, plusieurs jambes etc etc ... et pour ça, rien de plus facile, on demandait à Iwëne d'en faire !

Après ces réflexions et bien décidé à ne pas se laisser faire par un recteur très en forme, le jeune mutant frappa de son petit poing musclé le torse de son chef et tenta aussi de donner des coups de pieds dans ses tibias. Il avait certainement l'air d'une souris se débattant dans entre les pattes d'un gros matou vicieux, mais il s'en fichait, il avait mal et il en avait assez de ce petit jeu. Mais pas question de lui demander de finir ou alors de dire pardon. Ca non !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Mer 5 Déc - 21:36

Lesane échoua dans sa tentative de casser la jambe au Recteur, il ne sentit presque rien. Par contre, le recteur, lui, ne le rata pas! Il lui fit faire un magnifique saut, enfin vol plané serait plus juste, mais Lesane réussit de justesse à se rétablir avant de toucher le sol. Fraust envoya un magnifique coup de boule dans le nez ou les dents de Twilight, le californien n'avait pas tout vu, mais le résultat serait le même: très mal, une bouillie informe au milieu du visage, et du mal à parler. Un cri très "viril" retentit, puis le "petit" se mit à marteler le torse du recteur avec une force inhumaine, je dirais plutôt animale, quelque chose comme une limace... ou un lapin. Le mutant sismique se releva en se massant le genou droit, et re-examina la situation, pour la je-ne-sais-pas-combien de fois. Twilight presque hors-combat, Fraust en pleine forme, et lui un peu essouflé, le tableau n'était pas très glorieux. Cependant, ils pourraient tirer parti de cette faiblesse, faire croire au recteur qu'on était HS, en voilà une bonne tactique à essayer! Bien que les chances de réussites étaient infimes, on ne perdait rien à la tester. Lesane épousseta ses vêtements, et se saisit de Twi dans les mains du recteur. Il l'emmena à part, et lui dit:

Bon, j'ai pas d'idées pour le combat, mais avec ses éclairs, il va falloir ruser, il faut réfléchir à la meilleure solution. Bon, une: neutraliser son pouvoir, deux: le neutraliser lui, et trois: se laisser acclamer par la foule. Ce serait un miracle de réussir le un.

Lesane lâcha Twilight en attente d'une réponse, ce qui pourrait être long, du fait du coup de tête, mais bon, il devait protéger son coéquipier en attandant: mode défense activé. (lol)
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Jeu 6 Déc - 0:41

Navré, c'était le mot... Fraust était navré de voir que ce n'était que çà... A vrai dire, au départ il avait pensé pouvoir s'amuser tout en faisant rentrer dans le crâne des deux rigolos une bonne leçon, mais non, ce n'était pas drôle du tout en fin de compte...

*... Ils n'ont rien...*

Ce fût la petite reflexion qui passa par son esprit tandis que Twilight tentait vainement de le frapper de ses petits poings.
Ceci dit, il y avait quand même ce problème d'orgueil mal placé, la preuve ils n'avaient toujours pas abandonnés malgré la nette différence de niveaux. C'était positif sans doute pour ce coup là, mais c'est ce même orgueil qui les avait amenés à se battre entre eux un peu plus tôt. Aussi, cette punition était vaine: Fraust s'ennuyait incroyablement, il ne tirait aucune satisfaction des coups échangés, et surtout il les tueraient avant qu'ils n'aient pu le blesser...

"... Cà suffit."

Annonça le recteur d'une voix claire et forte. La folie supportrice qui s'était emparée des gradins se dissipa un peu, quelques uns protestant de l'interruption du combat. Fraust n'en tint pas compte, il ne comptait plus s'adresser qu'à Lesane et Twilight. Ce qu'il fit avec un regard noir...

"... Je suis déçu, je dois dire... De la part de deux grandes gueules comme vous, je m'attendais à mieux, mais là... Non-seulement vous fanfaronnez, tous les deux, mais surtout vous le faites alors qu'il n'y en a pas la matière... Regardez-vous! Vous vous prennez pour des durs? Hein, c'est çà, des durs à cuire, des rebelles, je sais pas? Mais je vais vous dire un truc... C'est pas comme çà que vous deviendrez des adultes, les gars... "

Une dernière inspiration, un dernier regard aussi froid qu'un iceberg, et Fraust partit en direction de la porte, non sans ajouter:

"Votre punition vient d'être modifiée... Vous irez me faire 4 heures de colle en chambre d'isolement... Avec une petite dissertation, le sujet: "Qu'est ce que le courage?"... Je les attends sur mon bureau pour demain, 8 heures... "

Fraust était énervé maintenant. Enervé de voir qu'ils n'avaient rien appris depuis qu'ils étaient ici... Qu'inculque-t'on donc, à la Faculté, à part à faire jaillir du feu de ses mains ou à modifier la météo? Au recteur, il lui semblait que l'on apprennait à ces jeunes à avoir un comportement digne de respect, pire que çà même, il en était sûr... Mais après l'incident d'aujourd'hui, il n'en était plus aussi sûr... Sans se tourner vers lui et les autres élèves qui, eux, avaient compris, Fraust lança haut et fort:

"Ashen, lâche-là... Et viens dans mon bureau..."

Ce fût sur ces mots que le recteur s'en alla, jetant une espèce de froid dans l'arène. Son arrivée ici avait été troublante, mais sa sortie était presque flippante, pour le coup...

[End for me]

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Ven 7 Déc - 11:32

Mais heu pourquoi qu'il avait même pas mal le recteur ? Bon, ok la différence de niveau était conséquente et il n'y avait aucune chance pour que Twi puisse le blesser sérieusement. Enfin presque aucune. Mais tout de même ! Il aurait pu au moins faire semblant d'être touché et de souffrir. Quoi que non ! Le but de la punition était de les humilier en public et cela fonctionnait à plein régime, mais tout de même, on ne peut pas rester aussi insensible.

Si Twilight se battait actuellement ce n'était pas pour montrer sa force et son courage, non cela relevait plus de l'orgueil mal placé que tous les ados portent en eux que du courage véritable. Puis il se fit tirer des griffes du gros méchant recteur par un Lesane très en forme qui réussit on ne sait comment à le libérer des poignets d'acier... Etrange, réellement très étrange !

Twi écouta Lesane faire des plans inutiles puis le recteur repris la parole en se disant vexé. Mais il voulait quoi ? Que pensait-il de cette punition ? Que cela les ferait réfléchir ? Mais ce n'était pas ainsi qu'on faisait réfléchir des ados ! Il ne devait avoir aucune psychologie et aucun souvenir de lui étant ado ... Enfin ce serait étonnant d'un autre coté qu'il ait de bons souvenirs ou bien qu'il ait vécu une enfance et une adolescence normale. Quand Twi repensait à ce qu'il avait appris dernièrement, il comprenait la réaction. Le recteur reproduisait le schéma qu'il avait vécu. Pour faire réfléchir et pour punir, il fallait obligatoirement en passer par un affrontement.

La conversion de la punition en une peine d'isolement fit sourire le jeune mutant. Il ferma les yeux et repris son apparence normale avant de faire un petit signe à Julian et à Sidney. La déléguée était en train de survoler le champ de bataille tel un arbitre dans un combat futuriste. Mais qui sait, peut-être cela arriverait-il un jour.

Twi sortit de l'arène la tête haute et se dirigea d'un pas conquérant vers la salle d'isolement. Heu, mais comment qu'on entre ?


[Suite en chambre d'isolement]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   Ven 7 Déc - 21:55

Pendant que Lesane échafaudait des plans plus qu'inutiles, Twilight ne l'écoutait pas. Fraust venait d'annoncer qu'il annulait le combat. OH NON!! C'était marrant! Lesane commençait juste à s'échauffer, en plus le recteur leur donna une autre punition: 4 heures de colle, et une disserte sur le courage, le jeune californien ne s'amusait plus du tout, il avait horreur des dissertes. Mais bon, il valait mieux la faire... Donc, Lesane n'était pas content, aussi, il donna des coups de pieds dans le sol, un vieux réflexe de L.A., la foule n'était plus du tout pareille, elle avait un regard désapprobateur, comme si le fait de l'absence de sang sur le sol était la chose la plus grave... Bref, Lesane traîna des pieds jusqu'à la porte de sortie, en jetant un regard à la jeune fille aux sphères, puis poussa la porte. Il la referma, et chercha la salle de retenue sur le plan de la Fac'. Alors, c'était très loin de l'arène, aussi on ne détaillera pas le voyage. Enfin, le californien arriva dans le bon couloir, puis devant la porte, mais celle-ci était fermée...

Raaaaah, p*ù%£n! On m'y envoie et c'est fermé?

Un petit homme chauve ouvrit, ils entrèrent... ( oui, y'avait aussi Twilight, mais Lesane avait pas fais gaffe^^)


[Suite dans la salle de retenue...]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spectacle comique improvisé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spectacle comique improvisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» défi: spectacle comique
» Comique et satire
» la Reine des Neiges (spectacle de Joan Mompart) mon frère
» théâtre comique
» Comment abordez-vous les différents types de comique dans une pièce ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: