AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une arrivée (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une arrivée (libre)   Sam 20 Oct - 21:26

Aura regarda le quai se rapprocher et sourit. Aube lui avait longuement parlé durant le voyage en direction de la Faculté et elle attendait avec impatience de pouvoir rencontrer les autres mutants. Plusieurs catégories l'intéressaient tout particulièrement.

Tout d'abord les filles de son âge. Des copines en perspective, elle pourrait s'amuser avec elles et ainsi être plus intégrée dans le système scolaire. Pour cela elle devait prendre contact avec la seconde catégorie, les délégués. D'après Aube, véritable mine de renseignement, il y avait un garçon et deux filles. Le garçon étant le propre frère de la jeune femme, il ne devrait pas y avoir trop de difficulté à le voir. Et ensuite elle pourrait connaitre les autres élèves et se faire des amies. Un fois qu'elle aurait des amies, elle se mettrait en chasse de la troisième catégorie. Les mâles.

Oui, les garçons, et elle ne comptait pas les laisser dans leurs idéaux machos. Non non, elle allait leur montrer ce que c'était que d'être une fille ayant entendu parler de la vraie vie. Elle comptait bien d'ailleurs demander à quelques petits animaux de l'aider dans cette tâche. Que ce soit des oiseaux ou de petits rongeurs elle comptait bien sympathiser pour leur demander des informations sur ses collègues masculins. Informations si possible les plus personnelles possibles. Aura sourit en songeant qu'elle pourrait même peut-être espionner certains spécimens avec la plus grande attention (à des fins scientifiques pour établir des statistiques sur la population masculine de la Faculté...)

Les animaux appartenaient à la quatrième catégorie, la seule que Aube n'avait pu lui décrire en totalité. Ensuite venait la cinquième catégorie, les adultes et les professeurs. Avec eux, Aube serait calme et posée, comme toujours, même si elle allait certainement adorer les cours de certains d'entre eux. D'après Aube, son frère trouvait l'un des professeur totalement mignon et fascinant. Aura sourit en pensant que ce jeune homme serait peut-être lui aussi observable. Et enfin la dernière catégorie ne contenait qu'une personne. Fraust, le recteur de la Faculté, l'homme puissant par excellence. Trop vieux pour Aura et surtout trop idéalisé par la jeune fille, elle ne tenterait rien avec lui. Lui ! Celui qu'elle admirait déjà.

Elle se reprit et descendit du bateau en saluant le passeur d'un geste de la main. Puis elle regarda Aube et commença à avancer en direction du bâtiment principal de la Faculté. Une nouvelle vie pouvait commencer.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Dim 21 Oct - 11:56

Oh mon bateau, oh oh oh
Te es le plus beau des bateaux !
Et tu me guides sur les flots oh oh !
Vers ce qu'il y a de plus beau...
Tu es le plus beau des bateaux...

Une chanson splendide, avec un texte fascinant et une musique à toute épreuve, mais pourquoi donc est-ce que ce texte fait l'introduction de mon RP ? Et bien tout simplement parce que le passeur donnait l'impression à Aube de pouvoir sans aucune difficulté chanter cette chanson à longueur de temps. Il suffisait de voir comment il couvait son embarcation des yeux. Mais Aube elle ne le trouvait pas si exceptionnel que cela. Mais lorsque l'on voyage autant que la jeune femme, n'est-on pas blasé de tout à la fin ?

Puis enfin la Faculté fut en vue et Aube remarqua le trouble d'Aura. La jeune fille était excitée comme une puce. Certainement impatiente de rencontrer tous les habitants du chateau. Un château où vivaient des jeunes qui travaillaient jour et nuit pour améliorer leurs dons. Un endroit avec ses conflits, ses amours, ses éliminations et ses chansons. Heu ... non je me trompe de chateau. Désolée, je crois que je m'emporte un peu. Le château était plus calme que celui décrit juste au dessus. Et puis on retirait éliminations et chansons.

Aube descendit et remercia le passeur, lui demandant au passage s'il pourrait la reconduire sur le continent et après en avoir eu la confirmation elle suivit Aura en direction du manoir. L'endroit commençait à lui être familier. Elle ne risquait donc pas de se perdre. Mais par contre elle appréhendait les dernières frasques de son démon de frère ...
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Lun 22 Oct - 17:50

-Amis du jour, amis du soir, bonjour bonsoir. Nous sommes Lu-...

STOP! Pas besoin d'en savoir plus pour que Spike n'arrêtes violemment son radio-réveil. Il se préparait déjà a une dure journée. Bien sur! Se lever le lundi après avoir passé sa soirée dans le parc facultien a tente de se changer les idées. Qui ne l'aurait pas fait? C'est vrai que Spiki se sentait irrémédiablement seul. Qu'est ce qu'ont les femmes a pouvoir manipulée l'espèce humaine mâle si facilement? Ceci en est presque déconcertant. A dire que des milliers de femmes voudraient connaitre le beau Spiki, celui ci semblait perdre toute notion de raison au fur et a mesure qu'il avançait sur le long et rugueux sentier de la vieillesse.

Retirant la couverture trop souvent inutilisée sur lui même, Spike se leva sur son lit mais resta quelques secondes là. Il observa lentement la chambre vide de tout présence humaine excepté la sienne. Cela lui manquait tellement, cette sensation de vie en lui même. Ce besoin inexplicable de vivre pleinement sa vie. Mais, lui même ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait tout simplement pas voir le bon côté des choses. Oh et puis merde, c'est Spike! Que y voulez vous? En ce moment il déprime, puis dans une dizaine de minutes il sera temps pour lui de se lever et d'aller marcher au grès du vent. C'était quelque peu le rituel matinal de Spiki, se poser plein de questions existentielles pour finalement se lever et faire comme si de rien n'était. Oui, tous les matins Spiki refaisait la même scène, se reposait la même question dont-il ne trouvait pas la réponse. Mais ce matin, un petit quelque chose vint éclairer la journée. La radio se ralluma brutalement et Spiki put entendre :


-..'Lier : Ta journée sera brumeuse dès le matin, mais le coup de blues fera place a la joie grâce a une rencontre ensoleillée. Fonce dans le tas Bélier, t'as les cornes pour ça!

Spike regarda quelques secondes la radio, amusé par cette situation, il s'était même demandé si cela n'était pas un coup monté. Il bondit hors de l'emprise de son lit et commença a chercher des vêtements dans l'armoire faite de bois. Il en tira un débardeur et un pull noire d'une marque sportive pour la partie haute du corps, un caleçon et un pantalon pour la partie basse et une paire de chaussettes. Emballé c'est pesé! Spike passa en coup de vent dans le vestiaire masculin pour se brosser les quenottes et se baigner rapidement a l'eau froide avant de dégager de là affublé de sa paire de baskets. Bien, habillé, réveillé tout aussi bien mentalement que physiquement, Spike prit le chemin de la porte du hall. Après un bref coup d'œil aux quelques survivants d'une dure matinée a Jakarta, Spike poussa la porte en acajou massif (Oui, comme dans Kuzco).

Il se retrouva finalement face au même escalier, au même sentier menant à la jungle, et finalement, a celui qui menait a la plage de la Facultée. L'endroit d'où arrivait le plus fréquemment les nouveaux élèves ou plutôt les recrues. Mais passons, Spike se dirigea droit vers la plage, et à grand pas je vous pris ! Après les quelques minutes passaient à marcher rapidement sur le sentier rugueux, Spiki arriva finalement à la fin du chemin. Là, un bateau arrivait pour donner à la Facultée une nouvelle fournée d'élèves. Spike ,observant le petit groupe avec un air amusé de part leur air apeuré, se mit a regarder le l'horizon. Les mains dans les poches, les yeux sur la mer, il voulait voir et vérifier deux choses. La 1ere fut vite vérifié, il y avait de la brume en ce début de Lundi. La 2nd? Il voulait tout simplement vérifier si comme l'homme de la radio l'avait dit, il ferait une rencontre avec le soleil.

Qui sait, peut-être que l'horoscope c'est pas une si grosse connerie..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Lun 22 Oct - 19:13

Aura avançait joyeusement sur le chemin de pierres plates parfaitement polies. Non ! Ne soyez pas idiots en songeant que la jeune fille faisait la conversation aux pierres et qu'elle étaient gentilles avec elle et respectueuses des convenances. Les pierres étaient polies, lisses, sans aspérités. Ca y est vous avez enfin compris ? Bon reprenons. Donc elle avançait fort joyeusement sur le chemin, marchant devant tout le monde pour être la première à voir un Facultis Masculanis, ou bien en langage moins scientifique, un élève masculin de la Faculté. Et elle eut une chance inouïe d'en apercevoir un dans le lointain proche.

Le lointain proche, une notion tout à fait innovante (mais pourquoi que Firefox il connaît pas innovante...). Une notion particulière évoquant la proximité éloignée d'une chose ou d'une personne. Et dans le cas présent il s'agissait bien évidemment d'une chose personne. Aura regarda plus en détail l'allure du sujet et considéra que de loin il n'était pas mal. Pour ce qui était de prêt, il lui faudrait oser approcher ce mâle sans pour autant contrarier un quelconque mâle dominant. Oui oui, les notions d'Aura en matière de séduction se rapportent à celles des animaux. Avec tout ce que cela comporte...

Elle attendit donc sa guide pour avancer à coté d'elle et lui demander si ce jeune homme qui se profilait dans un lointain de plus en plus proche était ou non un mâle dominant. Mais plus elle s'en approchait, plus elle en doutait. Après tout, ce n'avait l'air que d'un jeune mâle fougueux mais oh combien seul, totalement incapable de défier celui qui dirigeait le troupeau. Car selon la théorie d'Aura, le mâle dominant de la Faculté ne pouvait être que Fraust. Et il avait dans sa cours une femelle dominante que la jeune fille ne connaissait pas. Restait maintenant à savoir si Fraust voulait le contrôle sur toutes les femelles ou s'il laissait d'autres mâles approcher les femelles. Cela serait à vérifier. Mais pour pouvoir le vérifier, il fallait poser la question à Aube. Et justement elle approchait.


Maman, je suis perdu !

Non, ce n'était pas la demande d'Aura à Aube, mais un cri déchirant dans la nuit. Bon ok il faisait jour, mais le cri était tout de même déchirant. Et Aura s'approcha de la source sonore. Un pauvre petit écureuil était réfugié sur un arbuste et semblait cherchait par tous les moyens à monter plus haut. Aura s'approcha lentement et entama la conversation.

Bonjour, tu veux que je t'aide ?
Maman, elle m'a dit de pas parler aux inconnus !

L'éducation actuelle était décidément trop restrictive.

D'accord, mais je peux t'aider à chercher ta maman si tu veux.
Tu sais où elle est ?
Non, mais on peut l'appeler, j'ai une plus forte voix que toi. Comment tu t'appelles ?
Noix de pécan !

Aura pouffa discrètement

Le petit Noix de Pécan attends sa maman à l'accueil du parc, le petit Noix de Pécan.
Tu crois qu'elle va venir ?
Mais oui, allez monte sur mon épaule et on va l'attendre.
Oui madame !
Pas madame ! Aura !

Elle se tourna ensuite vers Aube avec son écureuil sur l'épaule et demanda.

Crigrgcracgnak ? (Il est libre le petit mâle là bas à ton avis ?)

Elle ne songeait pas que Aube ne pouvait comprendre l'écureuil, langue pourtant fort bien répartie parmi les animaux puisque le hérisson, la mangouste et dans une moindre mesure le musaraignais en découlaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Lun 22 Oct - 19:31

Aube avait repéré la personne sur le haut du chemin (de pierres plates que je ne décrirais pas puisque Aura l'a déjà fait avec brio). Elle regardait avec soin la personne, visiblement de sexe indéterminé pour le moment, justement pour tenter de savoir s'il s'agissait d'un jeune garçon ou d'une jeune fille. Elle ne savait pas du tout pour le moment (pas taper Spikounet). Elle avança alors mais vit que Aura bifurquait en direction d'un buisson. Intriguée et curieuse elle assista à toute la scène.

C'était fantastique de voir que la jeune fille pouvait aussi rapidement se mettre à écureuiller (parler écureuil) et à se lier d'amitié avec la pauvre petite bête semblant perdue. Aube se retint de demander une traduction simultanée pour ne pas effrayer la petite chose tremblotante. Il devait y avoir un problème quelconque parce que Aura cria ou écureuilla fort. Après cette magnifique démonstration de son pouvoir, Aura se redressa avec un invité sur son épaule et Aube dut se faire violence pour ne pas caresser la splendide petite boule de poil.

Franchement, elle adorait tout ce qui était petit, mignon et doux. Elle constata alors qu'elle s'était suffisamment avancée pour distinguer la masculinité naissante des traits de l'inconnu. Et plus elle regardait plus elle se souvenait ! Oui, l'allumette ! Celui qui avait débarqué lors de son combat avec l'ange. Un garçon intéressant ...

Oh, loin de Aube l'idée de tenter de le séduire, elle n'en avait d'ailleurs pas besoin, son charme naturel faisait tout le travail (je plaisante). Mais il était intéressant dans le sens où il commençait à grandir et à mûrir. Il allait bientôt pouvoir utiliser son pouvoir sans problèmes. En attendant, il les regardait et elle espérait fortement qu'il ne ferait pas un numéro de mec devant elles. Sinon il aurait droit à un gentil petit sermon.

Enfin elle entendit des criquettements (je sais ça n'existe pas) et elle constata que Aura s'était adressé à elle.


Aura, je ne comprends pas l'écureuil moi. Je peux le caresser ?

Elle attendit la réponse pour agir.
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mar 23 Oct - 1:25

Les yeux accrochés aux rêves que lui offraient l'horizon, Spiki baissa les yeux vers la grande flaque d'eau qu'était la mer. La mer, qu'est ce que c'est la mer? La mer c'est tout bonnement un gigantesque lac, une énorme mare, une gargantuesque flaque d'eau. Spike, les yeux dans l'eau, n'y voyait même pas son propre visage. Les vaguelettes d'eau rendait la vision de son reflet tout bonnement impossible. Puis, Spiki put enfin déterminer un forme de visage, pas son visage, mais pourtant un visage apparaissait dans l'eau. Un visage féminin, blond. Spike ne put rien voir d'autre, son attention fut brouillée par un énorme bruit de bateau qui prenait le large. Les vaguelettes reprirent de plus belles et se fut finalement le visage de Spike qui remplaça celui du personnage féminin. Ses yeux rouges ne replongèrent pas dans le liquide incolore, ils se contentèrent d'explorer du coin de leur orbite les alentours.

Spike vit alors une jeune femme dont il gardait un étrange, mais si bon souvenir. Aube Taboï, la jeune femme qu'il avait rencontré lors d'une escapade a Jakarta. Oui, celle-avec qui il avait vaillamment et farouchement combattu un pseudo-ange. Bah oui, ils ne s'étaient pas envoyé au 7eme ciel, malheureusement. Mais il avait put profité de ses courbes divines l'espace de quelque mouvement de combat, c'était mieux que rien. Puis, a côté d'elle, se tenait une jeune femme aux cheveux d'un blanc pas commun. La soeur d'Iwëne? Qui a crié cela? Qu'il se dénonce! En vérité, elle ressemblait pas mal a Iwëne, mais pas avec Fraust comme père, plutôt Ashen. le jeune homme qu'il avait conseillé sur l'endroit où planquer ses capotes sans que sa nana les choppent. Mais non, a force de rêver Spike en oubliait presque la politesse. Il regarda les deux jeunes femmes avec un air un peu étonné avant de sortir de ses pensées. Notre créole retira les mains de ses poches et pivota de 45° vers Aube et Aura. Il s'avança d'un pas lent et marqué, peut-être une preuve qu'il n'était pas bien en ce moment même.

Arrivé devant la jeune compatriote blonde et sa "compagne" du moment, Spike les salua par un timide mais assez épais :


-Salut Aube. Et, vous aussi mademoiselle...


Laissant sa phrase en suspens, Spike détourna son regard de l'adolescente qu'était Aura pour en revenir - avec une multitudes d'efforts- à Aube. Il sourit en regardant les deux jeunes femmes. On pouvait tout de suite classer Aube dans la catégorie "Pas pour toiiiiiiiiii" et Aura dans l'autre "Elle irait bien avec toi, juste pour ses beaux yeux". Et finalement, l'un dans l'autre ce n'était pas faux. Spike s'était promis, oh et puis merde, a quoi servent les promesses dans de pareilles conditions a part que de les briser? Bon, le cas d'Aube c'est réglé, de toute façons il connaissait un endroit de la Facultée où l'emmener serait chose simple. Passons a l'autre damoiselle, elle avait de magnifiques yeux bleus. Profond et aussi pur que le saphir, ou de l'eau de l'Océan Indien sur les plages réunionnaises. Rien n'était aussi sur, sauf que maintenant Spike regardait avec un sourire aux lèvres que les deux jeunes femmes daignent lui répondre.

Et puis, un râteau de plus ou de moins hein, ça tue personne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mar 23 Oct - 12:50

Comment ça elle ne comprends pas l'écureuil ? Oups, elle n'avait pas fait attention et avait parlé dans une langue animale. Mais tout de même, les autres pouvaient faire un tout petit effort. Ce n'était pas la mer à boire que d'apprendre l'écureuil. Surtout que c'était une langue simple et facile. La preuve ?

La voila, la preuve. Bonjour en écureuil se dit : crckr. Et merci : crcrk. Voius voyez, même pas moyen de confondre. Enfin après cette petite leçon de langage animal,Aura se décida à traduire en anglais pour la jeune femme.


Is the young boy free for me ? I'd like to play with boys you know ... So, why not that one ! And yes you can touch the squirrel.(Est ce que le jeune garçon est libre pour moi ? J'adore jouer avec les garçons, tu sais. Donc pourquoi pas celui-là ! et oui, tu peux toucher l'écureuil)

Mais avant même d'avoir une réponse. L'exemplaire masculin arriva. Oh, le mot exemplaire ne doit pas être pris dans le sens : exemple à suivre. Non, dans le sens exemplaire de magasine. Un parmi tant d'autres... Mais il salua Aube, enfin c'est ce que comprit Aura dans sa connaissance imparfaite du français. Et il la regarda. Oh, jolis les yeux rouges ! Aura avança vers lui oubliant un instant l'animal sur son épaule et l'observa sous toutes les coutures en tournant autour de lui. Il n'était pas si mal que ça. Un peu trop grand et un peu trop jeune mais bon, il ferait un mâle convenable d'ici quelques années. Et pour le moment Aura pouvait s'amuser un peu avec lui.

Not to bad. But can you show me your love parade please ? I'm really curious to see all that you can do to seduce me. And after all, I must be your first test in seduction, you seem so young et tiny kid ! Aube can you translate for me ?(Pas trop mal, mais tu peux mon montrer ta parade amoureuse ? Je suis réellement curieuse de voir tout ce que tu peux faire pour me séduire. Et de plus, je dois être ton premier test de séduction, tu as l'air d'un si jeune et petit gamin ! Aube tu peux traduire pour moi ?)

Après cette constatation, elle attendit les réactions. L'animal sur son épaule pouffait discrètement (pour un écureuil) et elle le regarda avec un air sérieux. Il allait tout faire rater ce petit coquin. Mais il était si mignon ! Elle regarda tout de même autour d'elle pour voir si la maman arrivait, mais pour le moment, rien à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mar 23 Oct - 13:21

Aube écouta les explications sans quitter Spike des yeux. Elle sourit franchement en entendant la question d'Aura. Elle semblait se comporter comme un animal, cherchant à tout prix à séduire quand c'était possible. Mais le plus amusant était certainement la suite de la scène. Spike allait en prendre pour son orgueil. Aura s'était approchée et avait fait le tour du jeune homme sans prendre la peine de masquer ses intentions. Elle l'avait réellement observé sous tous les angles et Aube dut se retenir pour ne pas éclater de rire. Elle s'avança vers Aura et caressa le petit animal sur son épaule (non pas Spike, l'écureuil). Puis elle répondit à Spike. Tout de même, elle avait un peu de savoir vivre, même en étant cloitrée dans une base secrète au MIL.

Salut gamin, je te présente Aura. Elle ne parle pas un mot de français donc elle n'a rien pigé ! Quoi de neuf à la Fac ?

Puis Aura elle aussi parla, et là Aube ne put se retenir. Entendre parler du gentil petit gamin était trop pour ses nerfs. Elle éclata de rire et ne put parler durant un certain temps. Comment dire ça froidement à Spike ? Elle ne pouvait pas lui sortir qu'il était une proie et qu'il devait faire sa parade amoureuse dans l'espoir qu'Aura le regarde. Même si c'était follement tentant, ce n'était certainement pas conseillé pour les nerfs du jeune homme. Mais s'il savait parler Anglais, il n'aurait pas besoin de traduction.

S'il savait parler anglais et Aube n'en savait rien du tout. Donc pour remédier à tout problème de communication, elle prit soin de traduire en modifiant les paroles. Mais modifier ... n'était pas assez amusant ! Non, il fallait enjoliver les paroles sans en changer le sens.


Je ne sais pas si tu parles anglais Spike mais dans le cas contraire voila en gros ce que te demande Aura. Elle te trouve mignon même si tu es trop gamin pour elle. Elle aimerait savoir tout de même si tu es assez âgé pour pouvoir la séduire et faire une belle parade amoureuse montrant tes capacités de mâle viril.

Et elle ajouta comme pour elle-même.

Même si en te voyant j'aurais plutôt dit, jeune chiot fou...

Elle continua à caresser le petit écureuil trop heureuse de ne pas être au centre de la discussion qui allait s'engager. Après tout, elle n'avait rien dit de mal ... Ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mar 23 Oct - 14:28

-* Une nouvelle cargaison de malade mentale?*

Première pensée de Spike lorsque la jeune femme se mit a tourner autour de lui comme le premier jaguar venu aurait fait envers une proie. Elle semblait l'observer, chercher a dénicher quelque chose sur lui dont Spike devait ignorer l'existence. Il se demanda sur le coup si il n'avait pas une tâche sur son pull, juste pour tenter d'expliquer scientifiquement le comportement de la jeune femme aux cheveux blanc. Après avoir fini de tourner autour de lui comme une mouche autour du plat de nourriture, elle dit quelque chose qui ressemblait fort bien pour Spiki, a la première parole du prêtre pendant la messe :


Not to bad. But can you show me your love parade please ? I'm really curious to see all that you can do to seduce me. And after all, I must be your first test in seduction, you seem so young et tiny kid ! Aube can you translate for me ?


Bon, question importante ( en français bien sur) Ca signifiait quoi? Sur que Spiki avait un petit galet en anglais, il comprenait a peu près l'important. A savoir les chiffres pour le pognon et les adresses ( les numéros de téléphone en priorité). Et pour tout ce qui sortait de ce contexte, il avait un ami qui parlait bien anglais pas trop loin. Wilson faisait en général l'affaire. Mais cette fois-ci, mis a part la jeune femme du M.I.L, Spike était seul contre l'adversité anglaise. Prenant son mal en patience en jetant un regard quelque peu étonné a la jeune femme -Histoire de lui faire comprendre qu'il y avait pigé que dalle- Spike attendit patiemment que l'ange de la compréhension fasse son boulot.


Salut gamin, je te présente Aura. Elle ne parle pas un mot de français donc elle n'a rien pigé ! Quoi de neuf à la Fac ?


Aura alors.. Spike prenait le temps d'assimiler les informations lentement( Bah oui, il est blond faut pas oublier). De deux, elle ne parlait que la lange de Shakespeare. Ça foirait un peu l'affaire, mais finalement l'anglais ça s'apprend vite. Surtout lorsqu'on pratique couramment. Bon, ensuite, quoi de neuf a la Facultée? Spike devrait-il réellement répondre a cette question? Si oui il en avait a raconter. Surtout un épisode dans le bureau des délégués, oh que oui. Le frère de la jeune femme en avait fait y'as pas si longtemps que ça. Mais je suppose que Twilight voudra certainement s'expliquer lui même avec sa sœur. Bon, passons à la suite des évènements en essayant de ne pas dramatiser Aube sur le comportement quelque peu bizarre de notre Twi'.

Je ne sais pas si tu parles anglais Spike mais dans le cas contraire voila en gros ce que te demande Aura. Elle te trouve mignon même si tu es trop gamin pour elle. Elle aimerait savoir tout de même si tu es assez âgé pour pouvoir la séduire et faire une belle parade amoureuse montrant tes capacités de mâle viril.

Et beh! Spike ne s'attendait pas en se levant ce matin même a se voir obliger de faire une danse amoureuse pour une belle inconnue! Rien de bien surprenant, c'est toujours Spike qui se retrouve emmitouflé dans les draps de ce genre de situation. En général c'est pas lui qui se retrouve a faire ce genre de choses. Une parade amoureuse, cela se rapportait a quoi? Un slow, un tango, un Strip-tease o_O? Se libérant de ses pensées un peu farfelues, Spike regarda avec banalité la jeune femme. Ce genre de moment ne lui arrivait que peu de fois, et Spike n'était jamais en tenue pour. A quoi bon?

Aube déblatéra un petit quelque chose elle même que Spike ne put comprendre. Il fit comme si de rien n'était et commença a développer un grand sourire. Prenant l'arrière de sa tête, il eut un rire plus ou moins normal ( Le genre que vous auriez si vos parents vous parlez de préservatifs quoi). Tout en retournant a la position initiale, c'est a dire debout les bras le long du corps, Spike dit a Aube en regardant Aura ( En gros : Traduis je te pris):

-Je répondrais dans l'ordre alors. Français d'abord. A la Facultée, rien de bien nouveau. Sauf les nouvelles bouilles évidemment, sinon ça rien de bien surprenant.

Regardant Aube, puis de nouveau Aura dans le fond de ses yeux bleus, Spike reprit :

- Spike Baret. 14 ans. Pour la parade amoureuse, je ne sais pas trop. En général ça se pratique pas nu et au lit ça?

On rentre dans le vif hein. Après on dira pas qu'il avait l'air gentil et mignon, il le montre de suite qu'il a pas les pensées les plus saines du monde -Et au moins y a pas de sous-entendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mer 24 Oct - 10:50

[HRP, pour plus de facilité Aube postera deux fois, une fois pour traduire les paroles de Spike et une pour celles d'Aura]

La fourrure sous sa main était réellement douce et soyeuse, il était étonnant qu'une si petite créature soit aussi calme sous ses doigts. Puis un son étrange se fit entendre. Une sorte de rire gêné, un peu comme si la personne voulait extérioriser son mal être. La discussion devait donc déplaire à Spike. Tant pis pour lui, il s'était présenté de lui-même aux deux filles et il n'avait que ce qu'il méritait. Non mais, quelle idée de venir au devant d'elles comme si elles étaient des demoiselles avec des tresses ! Heu, en détresse. Il aurait peut-être ainsi les moyens de retenir une leçon. Et puis de voir que c'était les filles qui faisaient le premier pas, même si le pas était très étrange, cela réchauffait le coeur de la jeune guerrière.

Elle attendit alors la réponse à traduire, car elle se doutait bien qu'elle devrait jouer le role de la traductrice entre les deux enfants. Mais ils ne pouvaient pas trouver un langage commun, un truc que les enfants réussissent pour finir par toujours communiquer. Après tout, les petits arrivent d'habitude à passer les barrières de la langue. Il est vrai que les deux petits là n'étaient pas si jeunes que ça et qu'ils devaient avoir oublié ce stade de la vie où le seul objectif est le jeu, peu importe avec qui. Et la réponse de Spike lui en donna la preuve. Mais quel macho, quel abruti ! Il allait voir ce qu'il en coûtait de faire des avances aussi brutales à une jeune fille. Aube sourit mais ne traduisit pas tout de suite la réponse, non, elle s'avança vers Spike et le prit par l'épaule.


Tu vas freiner immédiatement tes ardeurs d'apprenti macho mon petit. Sinon je te promets que je vais faire de ta journée un véritable enfer ! C'est bien clair j'espère.

Non mais alors, il tenait à la vie ou non ? Oser demander ça à une fille dès qu'il la voyait ! Surtout que Aura n'avait pas les mêmes repères que les autres jeunes de son âge. Elle avait parlé à Aube et elle était tellement plongée dans les mentalités animales qu'elle en arrivait à s'identifier à eux. Aube traduisit tout de même la réponse en l'enjolivant légèrement.

For the love parade, he prefer to do this in private, if you understand what I mean. Don't worry, I can slow down his idiocy (pour la parade amoureuse, il préfère la faire en privé si tu comprends ce que je veux dire. Ne t'en fait pas, je vais ralentir son idiotie.)

Et tenant toujours l'allumette par l'épaule, elle attendit la réponse d'Aura, espérant que la jeune fille ne répondrait pas trop à coté de la plaque (et qu'elle n'allait pas s'enfermer dans des allusions de plus en plus explicites).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mer 24 Oct - 14:19

Aube traduisit la question tout en caressant l'écureuil qui se mit à ronronner. Enfin ronronner comme un écureuil peut le faire, c'est à dire sans trop de bruit mais avec un plaisir évident. Aura sourit en entendant les légers bruits de contentement et observa ensuite le mâle humain.

Il parlait à toute vitesse et semblait décidé à perturber Aube. Son regard s'était fait plus joueur et Aura avait bien envie de jouer avec lui. Elle attendait maintenant la traduction pour confirmer ses pensées. Que c'était stupide tout de même de comprendre toutes les langues animales et de ne pas pouvoir comprendre plus d'une langue humaine.

Mais la réponse ne sembla pas plaire à Aube qui empoigna le jeune mâle et lui fit la morale. Morale que Aura ne comprit absolument pas après la traduction. Quoi, il voulait faire la parade en privé, mais c'est idiot, comment pourrait-elle choisir un mâle si elle ne voyait qu'une parade. Ce garçon était totalement stupide. Aura soupira et prépara avec soin sa réponse. Car même s'il était stupide, il ne fallait pas oublier sa taille respectablement plus importante que celle de la jeune fille.


To do this in private is stupid. A love parade must be done in public, so I can compare the masculinity and the virility of my pretendants. (Le faire en privé est stupide. Une parade amoureuse doit être faite en publique, pour que je puisse comparer la masculinité et la virilité de mes prétendants.)

Elle se tourna vers Aube et ajouta en souriant.

Don't translate please. Even if I can do this myself by observations and animal help. (Ne traduis pas s'il te plait. Même si je peux le faire moi-même, par l'observation et l'aide des animaux.)

Et elle fit un grand sourire ironique à Spike qui ne devait pas avoir compris le moindre mot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mer 24 Oct - 14:27

Aube commençait à en avoir assez de jouer les traducteurs automatiques. Elle soupira en entendant la réponse d'Aura. Oh ! Les jeunes ! Elle relâcha la pression sur l'épaule de Spike et soupira.

J'en ai marre de jouer aux intermédiaires, apprends l'anglais ! Elle te conseille de ne pas le faire en privé mais en public pour comparer avec d'autres garçons. Je te souhaite bon courage et évite de la brusquer sinon ...

Elle laissa sa menace en l'air et se tourna vers Aura.

I have to go now, try to explain with signs what you whant he to do. Good luck !( je dois y aller maintenant, essaie de lui expliquer par signe ce que tu attends de lui. Bonne chance !)

Et elle partit avec un dernier signe de la main en direction de la Faculté. Mission : retrouver son cher frère et découvrir ce qu'il avait fait dernièrement. Pour cela, elle comptait aller demander au bureau du recteur, il devait avoir des moyens de contacter les délégués, non ?

Terminé pour moi, amusez vous bien les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mer 24 Oct - 20:49

Spike, toujours dans les yeux d'Aura, ne remarqua aucunement que Aube avec prit avec force son épaule. Non, il ne remarqua la, tentative, de pression exercé sur lui que lorsqu'elle avança comme déterminée a lui faire mal. Et c'était quelque peu compréhensible. Imaginez un seul instant que l'on vous aborde grossièrement comme l'as fait Spike (Oui, mais Aura a donné le bâton, Spike n'as fait que taper). Bien sur, vous allez prendre ça mal et tenter de faire regretter au macho son acte. Et bien là c'est pareil, Aube allait tenter de faire regretter a Spike ses paroles. Plus facile a dire qu'a faire en effet, car Spike est en quelque sorte le type d'homme qui n'abandonne que rarement, voire jamais. Et ce n'est pas les mimines d'une femme d'une vingtaine d'années qui vont lui faire peur.

Tu vas freiner immédiatement tes ardeurs d'apprenti macho mon petit. Sinon je te promets que je vais faire de ta journée un véritable enfer ! C'est bien clair j'espère.

Clair mademoiselle. Aussi clair que la vue sur la facultée. La vue, comme chaque matin facultien, était brumeuse et floue. On distinguait qu'une vague forme de château ainsi que quelques autres formes qui avançaient lentement. Ecoutant avec patience et surtout la main sur l'épaule la traduction d'Aube, Spike acquiesça de la tête a chacune de ses paroles même si il n'y comprenait rien. Spike ne comprends que lorsque c'est lui qui causes, sinon c'est du caca verbal pour lui.

To do this in private is stupid. A love parade must be done in public, so I can compare the masculinity and the virility of my pretendants


Oh, encore du caca verbal! Spike n'émit qu'un simple "Gné" envers Aube avant qu'elle se décide a lacher l'affaire et de les quitter. L'interprète était de mauvaise humeur aujourd'hui et bien sur cela se ressentait sur le ton de sa voix. Elle regarda Aura qui la regardait (Ouf) et cette dernière ajouta quelque chose comme "ne traduit pas". Bref, si elle ne voulait translater, qu'elle ne translate pas ! Spike n'en dormirait que mieux ce soir =D.

Sentant que son épaule se faisait moins lourde, Spike observa que la jeune femme commençait a retirer sa main de son épaule. Elle lui dit juste après qu'elle commençait a en avoir franchement marre de jouer l'interprète et Spiki la comprenait bien. Quoi de plus chiant que de regarder son( sa ) meilleur(e) ami(e) se faire draguer alors qu'on est laissé pour compte? Mais vous inquiétez pas jeune femme, du Spike, il y en aura pour tout le monde Cool .

Elle menaça Spike une dernière fois (comme toutes les femmes qui avaient peur de ne pas l'revoir) et dit a Aura qu'elle devait s'en aller. Spike observa une dernière fois son joli petit déhanché, son postérieur bien rebondi ( discrètement ou pas, quelle importance ? ). Spike la voyait aller en direction de la fac' et se mit alors a réfléchir a ce qu'il devait dire a Aura sur le coup. Bon, qu'est ce qu'on disait encore pour "Qu'est ce qu'on fait maintenant?" Spike n'y réfléchit pas longtemps, cela venait tout seul dans les situations comme celle-ci.


- What do you want to do? ( Qu'est ce que tu veux faire, dans l'a peu près)

Bon, la langue de Shakespeare ne le réussissait pas du tout, mais qu'elle bien ça fait d'avoir une jolie nana devant soi ^_^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Ven 26 Oct - 15:09

Aura regarda la jeune femme partir avec un petit sourire. Elle était enfin seule avec le mâle humain. Elle le fixa un certain temps avant d'entendre ce qu'il avait demandé. Bon, l'anglais ne semblait pas son fort, mais il se débrouillait tout de même. Elle sourit et avança vers lui comme pour lui prendre la main. Mais au dernier moment elle se figea et sembla écouter attentivement. Pourtant autour des deux adolescents, aucun son ne parvenait à l'oreille humaine. Aura, cependant écoutait des cris d'angoisse pure, elle soupira et posa la main sur le petit être. Puis elle le caressa lentement, passant plus particulièrement sur sa tête afin de le calmer. Après s'être occupé de la petite bête, elle passa à la grosse.

His mother is coming, I have to go near the tree to give her his son. But we can play after that f course. Do you like games ?

Elle regarda enfin Spike pour lui sourire et attraper sa main et le tirer dans la direction d'un arbre assez proche. Là non plus pratiquement aucun son, mais Aura écuereuilla quelque peu et quelques instants plus tard ce fut une véritable famille qui se présenta. Il y avait tout d'abord la mère, inquiète et en colère après son petit dernier qui avait osé désobéir. Car après tout, elle ne lui avait donné la permission que de s'éloigner d'un arbre ... pas d'aller aussi loin. Ensuite le père fit son apparition, on pouvait le remarquer avec son long panache roux et son air ailleurs. Il devait avoir abusé des noisettes car il était légèrement pâle sous sa fourrure et il riait bêtement. Ensuite la grande soeur attendait son frère de patte ferme. Ah ! Les garçons ... Puis le reste de la famille se montra. Que ce soit les cousins se moquant du pauvre petit perdu, il était un bébé de ne pas pouvoir retrouver son arbre ! Ou alors les oncles et les tantes qui commentaient l'évènement en partageant une noix. Il y avait aussi deux écureuils aux poils grisés, les grand-parents qui disaient que de leur temps cela ne se serait jamais produit.

Aura était aux anges et elle regardait chaque animal avec un oeil neuf. Cela lui faisait tant plaisir d'avoir ainsi des commentaires sur son acte. Certains la qualifiaient de courageuse, d'autre de folle. Elle eut droit à une insulte : musaraigne ! Mais dans l'ensemble le groupe était heureux de la voir et de constater qu'elle comprenait quand elle répondait aux questions ou aux remarques. Un écureuil plus gros que les autres s'approcha et osa monter sur l'épaule de la jeune fille et, voyant cela, bien vite tous les autres se précipitèrent pour prendre une place ou réclamer une caresse. Aura fixa Spike avec un grand sourire et prononça quelques mots en écureuil. Un jeune mâle répondit et parcourut très vite le chemin qui séparait la jeune humaine de son compagnon pour grimper à son pantalon et se réfugier sur son épaule.


Move slowly and you can touch him. His name is brown-berry.

Elle continua à faire la conversation aux autres écureuils tout en remarquant que son petit protégé était à présent endormi sur une branche roulé en boule contre sa mère. Les émotions avaient dues être particulièrement fortes.
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Sam 27 Oct - 1:44

Pourquoi avait-elle de si beau yeux? Ça se fais pas d'avoir des yeux si profonds quand Spike sait pas dire que vous avez des yeux magnifiques! Lui même devait se rappeler que "oeil" se disait d'une certaine manière et ceci-cela. Il n'en ferait rien, il lui toucherait le coin de l'œil avec attention et ça serait gagner. Tandis qu'il levait déjà la main pour lui frôler la joue, la jeune femme s'approcha vivement de Spike et leva elle aussi la main. Qu'allait-elle faire, lui prendre la main et l'envoyer directos dans l'eau? Non, elle s'arrêta et regarda la petite bestiole sur son épaule. Un écureuil, une saloperie qui peut vous attaquer sauvagement les parties qu'il faut pas grâce a son agilité hors du commun et son intelligence redoutable.

His mother is coming, I have to go near the tree to give her his son. But we can play after that f course. Do you like games ?


Bon, nous vous passerons la section traduction actuelle. J'refais toujours un long paragraphe pour vous expliquer ce Spike compris a la phrase, et à chaque fois il en pige que la moitié. Mais là c'est pas pareil, là, Spike n'eut qu'à observer sa bouche bougeait et cela donnait pour le jeune mutant matériel : " Viens mon petit coquin. Sa mère va venir, je dois aller a l'arbre pour lui rendre son fils. Après nous pourrons jouer, tu aimes jouer?" Pas besoin de vous expliquer la situation j'imagine. Un grand sourire s'étira du visage de Spike et il observa avec un air ravageur.

Elle lui attrapa la main* et l'emmena près de l'arbre qu'elle et Aube avaient quittées il y a quelque instants. Elle scriika quelque chose, et Spiki vit le spectacle le plus insolite de sa vie.

Une famille, non, une marée d'écureuils était sortie de l'arbre et regardait fixement l'épaule d'Aura. Spike, toujours la main dans celle de la jeune femme, regardait avec étonnement son don. Elle pouvait communiquer avec les animaux...

N'aurait-elle pas été d'un grand secours pour l'homme? Elle pouvait faire comprendre a une espèce en voie de disparition qu'elle devait quitter les lieux, ou même a un serpent qu'il devait arrêter de manger certains types d'animaux. Bref, elle pouvait tout un éco-système juste en "scriikant" quelque mots a sa manière.

Spike sortit de ses pensées et observa la jeune femme "taper la tchatche" avec les écureuils. Il manquait qu'un joli biologiste, et Aura était naturalisée par la russie pour trouver problème a leur ours qui s'faisaient la belle.

Resserrant quelque peu l'étreinte de sa main sur celle de la jeune femme. Pour la première fois de sa vie, Spike avait peur alors qu'il était avec une femme de bon goût. Rien a voir avec n'importe qu'elle femme, non, une femme qui était ouverte, prête a "scriiker" quelques mots avec vous. Une bonne femme, si je puis me permettre.

Le regard de la jeune femme se posa - inévitablement me direz-vous - sur Spike. Elle "scriika" quelque chose envers ce dernier, mais ce n'était à lui qu'elle parlait. Non, un écureuil mâle sautait déjà depuis le chemisier de la jeune femme pour grimper a une vitesse folle dans le cou de Spike. Not' Mutant de quatorze ans le regarda du coin de l'oeil alors qu'il semblait prendre un malin plaisir a passer sa queue touffue dans les oreilles du créole. Il lâcha un "ooooooooooh" de douceur lorsqu'il vit la petite bête rousse était désormais dans la position du foetus contre sa mère. Un spectacle qui rappelait quelque naissances.

Spike ne lâchait pas la main de la jeune femme. Qui sait ce qui pouvait-lui arriver? Une morsure d'écureuil quelque peu profonde et un malheur serait si vite arrivé. Reprenant son sérieux en regardant fixement Aura dans le blanc des yeux ( Le BLEU de ses yeux merde !), Spike lui dit ( Il lui dira les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux *note de musique*)


- Beautiful...

Dit Spike en approchant sa main lentement du dénommé : Brown-berry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Sam 27 Oct - 21:19

Aura regarda la main de Spike s'approcher de l'écureuil et elle sourit, il semblait accepter la présence. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et elle devait vraiment entrer dans le bâtiment pour ... ben pour ne plus se geler dehors ! Elle remercia toute la famille en riant et après le départ de tous les petits animaux, elle entraina Spike en direction de la Faculté.

En chemin, elle ne prononça pas un mot, trop occupée par les animaux fantastiques qu'elle pourrait trouver dans ce lieu. Elle soupira de contentement avant de se dire qu'elle pourrait peut-être faire la conversation. Mais comment faire pour que Spike comprenne tout ? C'était trop délicat de lui parler dans pour autant être certaine qu'elle la comprenait. Si jamais il se faisait des idées sur elle ! Ce serait terrible ! Horrible ! Ignoble ! Bon, ce ne serait pas agréable surtout.

Elle repensa au conseil d'Aube. Oui, parler par signes, voila un langage universel. Il suffisait de prendre la main de quelqu'un pour montrer qu'on l'aimait bien. Donc Aura décida de parler par gestes pour expliquer ce qu'elle attendait du jeune garçon.

Elle se plaça face au mâle et commença à mimer quelques points importants.

Elle montra Spike du doigt avant de montrer la Faculté et de faire signe de dormir. Elle voulait demander à Spike de lui indiquer où étaient les dortoirs et elle espérait qu'il ne serait pas stupide et ne prendrait pas ses désirs pour des réalités. Ensuite elle fit semblant de prendre un livre et de le lire. Là c'était la bibliothèque qui était demandée. Puis elle s'assit dans le vide et leva la main en faisant semblant de parler. Comment faire pour avoir des cours. Rien que des choses simples en quelque sorte.


[Un peu court désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Dim 28 Oct - 10:41

Spike passait lentement sa main sur la queue (La queue animale, bande d'esprit détournés) longue et touffue du dénommé Brown-Berry. 'T'es si mignon c'truc. On aurait juré une sorte de chimpanzé, en plus petit en moins vilain et en plus rusé. Seulement voilà, c'est pas que Spike s'emmerdait mais côté animaux avec tous ceux que la Fac' possède, lui il en avait vu des différents. Des grands, des p'tits, des bas, des gros ( Des tas d'chapeaux !). Du loup à la hyène en passant par le gorille, de l'aigle au dodo en retournant sur le chemin du pélican. Spike en voyait de belle, tous les jours. Et maintenant? Il avait une "écurophille" devant lui, ou alors c'était une organique animal. Une organique écureuil, ça devait être foutrement bien mignon une fois transformée! Une jolie frimousse, une longue queue douillette, et j'en passe.

Spike fut sortit de sa contemplation écureuillesque par un rire féminin. Il lâcha la petite bête des yeux quelque instants et remarqua qu'Aura "scriiikait" quelque chose aux écureuils avant d'amener Spike vers la Faculté. Pour les rares fois de sa vie, la jeune femme ne pipa pas un mot. Pas timide, certainement pas, mais plutôt obnubilée par les animaux qu'elles pouvaient voir se déplacer a l'orée la jungle. Un soupir, significatif d'ennui? Ou alors une révélation a la Katyrina Vens a faire...(Ouais ouais, c'est Spike qui l'as dit en premier mais on s'en fout ^_^)

Elle se plaça devant Spike, l'empêchant ainsi de continuer leurs chemin et obligeant not' Spiki a la fixer. Spike, toujours un peu dans la brume matinale, regardait nonchalamment la jeune femme et semblait plus intéressée par elle que par les mouvements qu'elle faisait. Elle désigna la fac', puis mima le sommeil. Spiki eut un grand sourire. Déjà? Elle était bien pressée du haut de ses 14~17 ans*! Pour une fois que Spike lui même n'y avait - moindrement alors - pas songé, c'était bien aussi une femme qui faisait les premiers pas.

Mais non, Spike ne pouvait pas! Lui, au moment même où j'écris, d'autres projets pourfendaient ses idées malsaines, ne laissant aucune chance à la Dopaïne* qui augmentait significativement dans le cerveau de Spike. Ses idées de fidélité prenait définitivement un tournant en épingle, profitant du fait qu'il n'y ai pas de barrière de sécurité pour envoyer valser ses idéaux machismes - pas tous, heureusement.

Puis, il resta perplexe face à ce que faisait la jeune femme. Le nom de ce genre de situation semblait rappeler quelque chose a Spike. Ah oui, dans le BigDil ! Une vieille émision qu'il avait longtemps visionné grâce aux enregistrements de son père. Comment ça l'Papa adoptif de Spike matait que des conneries?! Bah, au moins il en est fière, ça vous dit quelque chose ça? Revenons en a la situation, Aura faisait une sorte de mimique de lecture, bon, bouquiner, c'était on ne peut plus facile. Ensuite, assit en levant la mains, des questions a poser sans doute. Bon, elle avait des questions a poser. Peut-être Fraust ou quelqu'un d'autre pourrait combler ses éspérances.

Spike prit la main de la jeune fille et ils continuèrent d'aller vers la Fac'. Après avoir passés la porte en acajou massif et entrés dans le hall. Spike s'assit à son tour dans le vide et leva la main puis, désigna un escalier. Cet escalier menait aux salles de cours. Puis, il fit la mimique de lecture, il désigna un autre escalier et mima que l'heure passait. Il voulait dire qu'il l'emmènerait plus tard. Ensuite, il exécuta l'action de dormir devant elle (En joignant ses mains sous sa tête ) avant de montrer un autre escalier, qui menait au chambres. Il re-mima l'action de l'heure qui passait et dit enfin :


- In the order : The Classroom, Library and after, BedRoom.

En espérant qu'elle ne penserait pas directement à celle de Spike.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   Mer 31 Oct - 22:27

[HRP c'est quoi cette bannière avec un autre perso que ton avatar ?]

Aura attendait qu'il ait compris les messages tout en écoutant le son du vent et des étoiles. Elle aimait ces sons calmes et paisibles, montrant à quel point l'oreille est importante chez l'homme car elle lui permet de se sentir petit et faible par rapport à l'immensité de l'univers. Car elle permet de lui rappeler qu'il n'est qu'un grain de sable parmi tant d'autres, un grain de sable qui a parfois un grain d'ailleurs ... Pour ceux qui se demandent, Aura est crevée donc je poste n'importe quoi de préférence ... Voila ça vous va comme explication ? Si vous n'êtes pas contents et bien c'est la même chose na !

Donc il semblait comprendre et à voir son attitude, la compréhension lui paraissait étrange. Il devait avoir mal perçu un signe quelconque. Mais quand il lui prit la main pour la diriger vers la Faculté, elle lui sourit. Ainsi il était heureux de la conduire à la découverte de son nouvel univers. C'était bien, un bon gars que ce Spike. Il lui fallait par contre un surnom s'il devenait un ami. Mais quel surnom donner au jeune homme. Il lui fallait réfléchir au personnage. Spike était court, c'est un fait établi, mais que dire de plus sur lui ? Il était jeune, donc peu mature. Mais encore ? Là elle séchait lamentablement (et moi je pourrais donner des adjectifs mais après je vais me faire trucider par un Spike en colère parce que j'ai eu le malheur de dire du mal de lui donc non merci).

Elle entendit ensuite le programme et sourit, il avait tout comprit ! Quel génie ! Aura se laissa entrainer dans les méandres nombreux des couloirs de la Faculté pour une visite qu'elle espérait mémorable ...


TERMINE
Si tu veux continuer, crée un sujet dans les couloirs je te répondrais Spikinou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une arrivée (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» 5/2,libre ou la fac?
» 1 impromptu pour l'arrivée du printemps ..
» Jonas poésie : FEMME LIBRE
» nouvelle à chute du XIXe (ou plus récente mais libre de droits)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: