AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Viv' leuh rapportage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Viv' leuh rapportage !   Mar 16 Oct - 21:02

Sidney n’avait jamais aimé rapporter, même à l’orphelinat elle s’arrangeait toujours pour ne pas être là lorsque les garçons faisaient une bêtise. Elle ne peut pas rapporté ce qu’elle ne voyait pas… Ce petit procédé de s’enfuir chaque fois qu’elle voyait une entourloupe s’effectuer, ne marchait pas toujours. Car c’est bien pour cela qu’elle avait été élue ; déléguée…Pour rapporter les bêtises de ces petits monstres au grand Fraust tout puissant… Sid’ espérait que le recteur ne serait pas trop dur avec Twilight. En effet, maintenant qu’elle savait que c’était Twi qui avait commencé (Ben oui Sid’ elle écoute aux portes !). Mais qu’est-ce qu’il lui avait prit bon sang ! S’attaquer à un élève non mais où sommes nous tombés. Si maintenant les délégués, chargés de la bonne communication entre élèves et personnel de la Fac’ se mettaient à leur taper dessus ! Soupirant la jeune demoiselle du S.A.R se demandait quels étaient le genre de sanction qu’on lui donnerait…Rester cinq minutes dans une pièce seule avec l’infirmière sadique, essayer de faire rire Iwëne, se jeter dans le lac, tout nu, à trois heures du matin, et n’en ressortir qu’une fois certains de ne plus pouvoir nager.

Incertaine du sort que Fraust réserverait à son cher collègue, la journaliste Irlandaise gravit les marches quatre à quatre. Se fichant si l’autre avorton en culotte courte la suivait, elle marchait d’un pas rapide et certain de quelqu’un qui sait où il va. Ses pensées rivées sur la première phrase qu’elle prononcerait, elle ne s’aperçut pas qu’au fur et à mesure où elle approchait du bureau du recteur, elle ralentissait du même coup. Une fois devant la porte elle s’arrêta net. (Histoire de pas offrir un portait en 3D de son visage sur sa porte…)

L’ex-docteur love à ses côtés elle toqua trois coups secs avant de lever les yeux sur le petit Baret.


-« Alors, tu me laisse parler, tu remonte ta braguette et tu ne parle que lorsqu’il t’adresse la parole c’est clair ? »

Elle avait sa plaidoirie toute faites pour Twilight et ne désirait pas que Spiki gâche tout en glissant une de ses phrases malsaines à propos d’elle devant le recteur. Consciente qu’elle était sans doute un peu trop solennelle, Sid’ ne pouvait s’empêcher d’admirer celui qui siégeait derrière la porte. Il avait fondé cette Facultée et forçait donc son respect entier !
La jeune musicienne attendit une réponse en préparant mentalement son discours :

*Bonjour, excusez-nous du dérangement, mais nous avons un fait a vous rapporté….J’vais quand même pas lui dire ça ! On est pas à un procès…Bon restons simple : Bonjour, voilà c’était…c’était…c’était….*
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Mer 17 Oct - 12:25

-*On suit sans rien dire et on reste calme les enfants !*

Voilà ce que pensait admirablement bien Spiki. Sidney avait beau être LA journaliste du S.A.R, pour le moment elle n'en restait pas moins qu'une jeune femme qui "tentait" de materner Spike par ses remarques désobligeantes et ses remarques incessantes. Spike quant a lui, ne trouvait pas cela fort désagréable, mais le simple fait que l'on croit qu'il soit encore un gamin sous ses traits d'adolescent le vexait quelque peu. Ne croyez pas que ça le dérange qu'on lui félicite d'être encore si beau et si innocent (Oui, on dit parfois a Spike qu'il parait innocent), mais il aimerait bien entendre parfois "Nom de Dieu Spike, 14 ans? Tu en fais 16 !". Marchant a grande hâte dans les couloirs facultiens, Spike fermait la marche. Pourquoi fermer???*

Dés lorsque Sidney commença a enjamber les marches d'escaliers avec la souplesse et la grâce que leur avait conféré le Tout-Puissant (Dieu, pas Fraust), Spike ralentit quelque peu quant a lui. Il n'avait pas tant envie que ça de se faire gueuler dessus lui aussi. Spiki sentirait bien que notre recteur n'allait pas beaucoup aimer le coup du "Punisher" et cela ne ferait qu'empirer. Mais bon, il n'avait frappé personne, physiquement j'entends bien, et rien de cela ne resterait marqué sur son casier judiciaire (Fais un sourire pour la phOoto)

Après avoir lentement et nonchalamment monté les marches d'escaliers, Spike arriva auprès de Sidney qui semblait hésiter a ouvrir la porte. Finalement, elle toqua trois petits coups (Comme le chaperon rouge, mais elle c'était une bobinette) avant de regarder Spike d'un air mauvais et de lui dire :


« Alors, tu me laisse parler, tu remonte ta braguette et tu ne parle que lorsqu’il t’adresse la parole c’est clair ? »

Ah oui, sa braguette (vous pouvez vous en imaginer des choses que diable !) Spike profita du temps de répit que leur offrait la paresse du directeur pour fermer sa braguette, remettre tout ce qu'il y avait a remettre en place, en place, et finalement arranger son tee-shirt et quelque peu son jean. Spike détourna son regard de ses baskets pour finalement regarder l'air perplexe de Sidney. Soit elle se faisait du soucis pour Twilight, soit elle réfléchissait a une manière pas trop directe d'expliquer ce qu'avait fait Twilight et Lesane.

Spike passa, presque instinctivement sa main droite dans la chevelure de Sidney, de manière a agréablement faire rentrer une mèche de cheveux qui pendouillait derrière son oreille. Qu'est ce qui lui arrivait? Mis à part les femmes qui avaient marqué son esprit, tel que Karine ou encore sa propre mère, Spike n'avait jamais refait ce geste d'affection. Faudrait peut-être qu'il pense a se faire un bon moment détente histoire de faire le vide dans son esprit. Spike regarda Sidney pendant un certain moment, interdit. Il ne savait pas quoi dire, peut-être devrait-il s'excuser? Non, au lieu de cela il laissa vagabonder sa main sur l'épaule de Sidney, d'un air protecteur. En attendant que Fraust prononce les mots magiques derrière sa porte, Spike dit, dans un murmure :


-Clair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Mar 23 Oct - 21:10

Toc toc toc...

Fraust entendit à peine le bruit de heurts sur sa porte, plongé dans la contemplation d'une représentation d'un Léonard de Vinci, alors que son ordinateur portable diffusait l'un des chefs d'oeuvre de Moussorgsky. L'ambiance dans le bureau était à la détente et la volupté, le plaisir des sens. Quoi de meilleur qu'un bon fond sonore et de belles images pour rassasier son âme...

*... Quel talent... *

S'émerveilla le recteur, les pieds posés sur son bureau. En totale captivation devant le dessin du célèbre "Les proportions idéales du corps humain". Il mit un temps avant de poser le livre traitant d'art pictural sur ses jambes, et de lever les yeux vers la porte.

"Entrez."

Annonça-t'il à voix haute, déjà sûr que son quart d'heure de détente touchait à sa fin. Néanmoins, le recteur ne changea pas de position, alors qu'il aurait pu et dû se remettre dans une posture plus académique. Allons, Fraust a bien le droit de se laisser aller de temps en temps, non?

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Jeu 25 Oct - 22:39

La jeune demoiselle répétait encore dans sa tête les mots qu'elle allait devoir prononcé. Mais lorsqu'elle voulut remettre une mèche de cheveux en place celle-ci se mouva seule pour récupérer sa place initiale. Tiens, comme c'est pratique, même plus besoin de...D'un regard qu'elle adressa à Spike elle tilta (que voulez-vous Sid' est très...très lente parfois) Voyant que le corps étranger ne voulait plus quitter son épaule. Sidney fut mal à l'aise; elle détestait être impolie, mais là c'était une question d'honneur. S'apprêtant donc à se lâcher dans sa naturelle vulgarité lorsque, sauvée par le gong la voix du tout puissant (Fraust, pas Dieu...) se fit entendre derrière la porte. Ayant un magnifique prétexte pour se dégager, la jeune DonZelle du S.A.R poussa la porte et pénétra dans le bureau...
Attendant que Spike rentre à son tour pour parler elle attendit quelque instants avant de commencer.


-"Bonjour Fraust, excusez-nous de vous dérangez, mais ç concerne deux élèves de la facultée,..."

Voyant que manifestement Frausties avait l'air plutôt...comment dire...en mode "relax" elle prit confiance et se lança dans sa plaidoirie.

-"Voilà, c'est à propos de Twitwi, euh...Twilight Taboï et Lesane Parish...Ils se sont battus. Spike m'arrêtera si je me trompe mais, l'altercation à commencer lorsque twilight à provoqué l'élève...Il l'aurait frappé et la baguarre était commencée. Maintenant je pense qu'il serait plus sage de demander la version des faits aux deux concernés. Ils sont actuellement à l'infirmerie,...

Que dire d'autres? ...A part qu'elle n'avait qu'une seule envie se retournés sur Spike et lui hurler le fond de sa pensée. Sidney resta debout à attendre que le retceur réagisse.
[POst court désolée XD]
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Jeu 25 Oct - 23:57

La main sur l'épaule de Sidney, Spike attendait. Bin quoi? Pourquoi elle le regardait comme si il lui avait mis la main aux fesses? Il se serait pas gêné, mais bon. Au moins il avait le mérite de la respecter c'est le principal. Il aurait tout aussi bien pu user de son talent caché, bien caché derrière les manches de son t-shirt. Il la porte et il court au loin. Que pouvait-elle dire? Cela avait marché une fois sur Yuna, pourquoi pas une seconde fois sur une autre femme plus lègere que la précédente? Fixant la jeune femme dans le blanc de ses yeux gris, Spike prit un air renfrogné avant d'entendre la voix du Recteur s'élévait du fond de la pièce. Première fois qu'il entendait sa voix dit donc. Cela, pour Spiki en tout cas, semblait comme découvrir le chanteur dont tout le monde connait le nom. On le croit avec une voix douce et posé, ou encore grave et perturbante, mais on tombe toujours a côté. Et Spike, croyant que le recteur aurait une voix assez perturbante, avait eut un grand sourire lorsque celui-ci parla. Une voix tranquille, sans problèmes a l'horizon.

Lâchant l'épaule de la miss au cheveux roux, Spike ouvrit grand les yeux devant la porte que la demoiselle ouvrit et il la suivit. Sans dire un mot, il pénétra pour la première fois dans l'univers troublant du recteur. Le bureau était spacieux, mais a proprement dire, la pièce était sans doute mieux rangé que le bureau. Ce dernier était quelque peu en vrac, moins que la tête de notre Spike et sa chambre réunie, mais en tout cas. Il y avait une de ces pagailles la dessus.

Spike se posta derrière Sidney. "Rien dire", donc Spike ne disait rien. Il fermait sa gueule, tentait de garder sa braguette fermée et ses mains bien alignées le long du corps. Manquait plus qu'un "Rompez Soldat" pour qu'on se croit totalement immergé dans un univers extrêmement autoritaire a la Staline. Mais non, Fraust devait sans doute être le plus "Nice" si je puis me permettre des recteurs. Quel recteur aurait l'idée de vous laisser seul maitre de vos choix? Avec une totale liberté d'actions et de directions? Peu, j'en doute.

Il écoutait Sidney, ne disant rien, regardant parfois le directeur dans les yeux avant de baisser le regard. Il n'émit qu'un discret :


-Même si Twilight a commencé, Lesane n'aurait pas du répondre. Le mieux était de se tourner vers un délégué, au pire un autre délégué...

Il laissa sa phrase inaudible en suspens avant de reprendre le matage de fesses de Sidney discrétos. Il était là, fallait en profiter ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Kushter
Recteur de la Faculté
Recteur de la Faculté
avatar

Nombre de messages : 1940
Age du perso : 24 ans
Langues parlées : Anglais
Pouvoir du perso : Matériel (Electrique)
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Jeu 1 Nov - 22:18

Une bagarre... A bien y réfléchir, c'était la première fois que ce genre d'évênement se produisait; ou en tout cas, la première fois que cela prennait des proportions telles que cela parvenait aux oreilles du recteur.

"Je vois..."

Répondit simplement ce dernier, en décroisant ses jambes et les ôtant de son bureau. Le problème venait du fait que l'on enseignait aux élèves à se défendre, c'est vrai; mais certainement pas à se battre entre eux. Aussi, ce problème allait être traité très au sérieux par Fraust. Celui-ci se pencha vers le téléphone qu'il décrocha, avant de composer le numéro du poste de l'infirmerie. Après une tonalité...

"Salut Sarah, Fraust à l'appareil... Tu peux envoyer les deux terreurs dans mon bureau, s'il te plait?... Merci..."

Après avoir raccroché, le recteur se leva, et fit calmement le tour de son bureau, les yeux dans le vague. Il ne savait pas encore ce qu'il dirait aux deux bagarreurs, ni le sort qu'il pourrait leur réserver...

*... Ou peut-être que si... *

Une idée venait de traverser l'esprit du jeune homme. Si ils aimaient tant que çà la bagarre, peut-être qu'il y avait un bon moyen pour leur faire détester çà... Parfois, dans l'éducation de cas difficiles, les meilleures leçons qu'on peut recevoir sont des coups de pieds au c*l... Et Fraust avait bien sa petite idée pour calmer les ardeurs de ces deux-là...
S'appuyant son fessier à son bureau, il demanda aux deux jeunes gens:

"Sidney, et vous aussi, vous pourriez me rendre un petit service? Réunissez tous les élèves dans l'arène, puis allez demander quelques kilos de pop-corn aux cuisines... "

Alors qu'un grand sourire malicieux prennait naissance sur ses lèvres, le chef de l'établissement acheva sur un:

"Un petit spectacle comique improvisé, çà devrait être sympa..."

_________________

] Fraust Theme [

[ Notre Amour t'Accompagne, Où Que Tu Sois ]
[ In The Memory Of Hitori And Victor ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-faculty.actifforum.com
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Ven 2 Nov - 12:57

Après avoir rêvé de choses et d'autres, Twi fut brutalement réveillé en sursaut (oui je sais brutalement en sursaut ça fait beaucoup, mais il dormait bien le Twilight et il rêvait de choses magnifiques se passant dans un chateau que je ne décrirais finalement pas parce que je n'en ai pas le temps et pas l'envie). La sonnerie stridente fut aussitôt coupée par une voix qui accepta la demande formulée. Le jeune mutant se redressa sur son lit et regarda l'infirmière qui venait dans sa direction. Oups, le recteur devait être au courant (bon ok, il est toujours au courant mais je me demandais si c'était alternatif ou continu. Mais heu aïeu ! Méchant Fraust, on ne frappe pas un admin). Effectivement l'infirmière ordonna à ses patients de se rendre immédiatement dans le bureau du chef pour recevoir le juste châtiment suite à leur comportement irresponsable. Twi se redressa et fit un sourire ironique avant de s'habiller. L'injection lui avait fait le plus grand bien et il ne grimaça que quelques fois durant les mouvements. Mais ses côtes lui faisaient encore légèrement mal et il foudroya Lesane du regard en sortant.

Il n'attendit personne et avança bravement vers son destin. Il réfléchissait encore aux excuses qu'il pouvait avoir et devait se rendre à l'évidence ... Il n'en avait aucune ! Twi arriva enfin devant la porte du bureau, il souffla et frappa trois petits coups avant d'attendre légèrement inquiet. Oh, il ne pensait pas que la sanction serait trop dure, après tout, le recteur était un homme compréhensif tout de même !

Il se mit à réfléchir aux sanctions possibles sans en trouver une seule digne de la bêtise qu'il avait faite. Et puis, quitte à être puni, autant que cela lui serve à quelque chose, il ne voulait pas se retrouver obligé de recopier cent fois : Je ne me battrais pas avec mes petits camarades, c'est très vilain...

L'attente étant le pire des châtiments, il se demanda combien de temps Fraust mettrait avant de leur annoncer la sanction. C'est donc un Twilight à la respiration légèrement sifflante et à l'imagination fertile qui était planté devant la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Ven 2 Nov - 19:12

Sidney leva imperceptiblement les yeux au ciel tandis que Spike y allait de sa petite phrase raisonnable toute préparée. Ne lui avait-elle pas demandé de la boucler ? Devait-il toujours se sentir obligé de faire exactement le contraire de ce qu’on lui demandait ? Sidney se demandait pourquoi avait-elle encore espéré qu’il lui obéisse… C’était un accident mineur qui n’avait eu comme conséquence que d’agacer la jeune Irlandaise. La journaliste garda le silence, attendant une réaction du recteur. Celle-ci ne se fit pas attendre, ôtant ses pieds de son bureau, Fraust avait l’air de prendre cette bagarre très au sérieux, ce qui n’était pas forcément positif pour Twilight, mais après tout…Ne méritait-il pas une sanction exemplaire ? Un tel comportement pour un délégué était inacceptable Le recteur décrocha le combiné et appela l’infirmerie..

"Salut Sarah, Fraust à l'appareil... Tu peux envoyer les deux terreurs dans mon bureau, s'il te plait?... Merci..."

L’heure de la confrontation tonna son premier son de cloche. Le tout puissant directeur de la Facultée avait une idée derrière la tête, c’était évident. La punition allait-elle être à l’image de ce qu’elle redoutait pour son collègue ? Histoire de donner l’exemple pour les autres élèves ? Perplexe la demoiselle n’osait le lui demander. Ce fut le recteur qui s’adressa à elle.

"Sidney, et vous aussi, vous pourriez me rendre un petit service? Réunissez tous les élèves dans l'arène, puis allez demander quelques kilos de pop-corn aux cuisines... "

*Un service ? Bien sûr ! Les élèves dans l’arène ? Euh…Oui… Du Pop corn ! Pourquoi ?*

Dans la version parlée ça a donné ça :


-« Oui, bien sûr ! »

Même si Sid’ n’avait pas l’air d’y comprendre quoique ce soit, elle hocha vivement la tête. Se doutant peu à peu de ce qu’il réservait pour les deux jeunes gens Sidney restait tout de même incrédule. Fraust rajouta comme si il avait lu ses pensées :

"Un petit spectacle comique improvisé, çà devrait être sympa..."

Ce fut la meilleure confirmation que le recteur aurait pu donner. Ca alors elle n’en croyait plus ses oreilles. Ils allaient devoir se battre à nouveau ? A quoi cela rimait-il ? Quelque peu désorientée la demoiselle du S.A.R afficha un bref sourire et, croyant que l’entretien prenait fin rajouta :

-« Nous allons de ce pas faire passer l’annonce dans l’école…Et pour les pop corn… »

Elle ne termina pas sa phrase. Twitwi n’était déjà pas dans son assiette lorsqu’elle l’avait quitté. Qu’allait-il advenir de lui si il devait se battre à nouveau ? Il n’était nullement en état ! Et puis à mains nues, contre Lesane il n’avait aucune chance de s’en sortir sans dégâts. Pourquoi les hommes éprouvent-ils le besoin de se battre ? Un souci de virilité ? Un manque de confiance en soi qui se traduirait par une trop grande agressivité ? Ou tout simplement le côté bestiale de l’être humain qui ressortirait plus chez les mâles ?

-"Monsieur,...Comptez-vous organisez une nouvelle confrontation...Je veux dire...Je ne pense pas que Twitwi Twilight soit en état..."
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Jeu 8 Nov - 19:40

Et bah, c'était pas gagner! Voilà que le Recteur avait des envies de pugilat. Se prenait-il pour César? Allait-il commencer à donner a tout le monde des séances de combat dans la fameuse " Arène " ? Cela aurait pu être marrant au fond. Se retrouver a se battre contre un inconnu du jour au lendemain, pour finalement faire couler son sang sur nos poings, ne trouverait pas vous ça enivrant a partir d'un moment? Régner en maitre sur la salle, sentir la foule crier votre nom... Nom de Dieu, voilà que Spike se voyait affublé d'une tenue de combat à tabasser des élèves!

Ah, les femmes. Toujours a vouloir protéger. Ce n'est pas pour rien qu'une oie qui vient de voir ses petits canetons sortir de leurs coquilles, ne vous laisseras pas aussi facilement vous en approchez. Elles défendent avec vélocité leurs petits, et ce n'est pas pour rien que toutes les recettes a base de canard sont de loin, les meilleures! Voilà que Sidney, elle aussi, protégeait un petit caneton en la personne de Twilight. Lui aussi, venait de sortir de sa coquille, en quelque sorte. Mais ne pouvait-elle donc pas comprendre que nous, les hommes, n'aimons pas être pris comme des êtres faibles?

Nous sommes nés Fort, poilu jusqu'au derrière et sauvage. On nous as jamais inculqué la notion de gentillesse. Pour nous, lorsque notre instinct reprends le dessus, nous devons montrer ce pourquoi l'ptit Bon Dieu nous as mis sur Terre. Être l'Homme, le plus fort de la tribu...

Voilà, tout est dit. Maintenant, on envoyait Spiki Spike avec Sidney Lohan dire a tout le monde qu'ils devaient se rendre dans l'arène. Et bien sur, passer en coup de vent a la cafét' pour leur dire de préparer du Pop-corn, beaucoup de Pop-corn...

Tout en Saluant le Directeur avec le respect dont il était propriétaire ( Un simple hochement de tête en gros ) Spike tira Sidney par le bras et l'emmena vers la porte tout en lui murmurant :


- Allez, on se grouille. Il me fout la frousse, de plus que j'ai pas trop pigé ce qu'il voulait qu'on fasse!

Tout en ouvrant la porte, ils virent un Twilight, apparemment encore sous le " pseudo-choc " de sa lutte. Spike lui offrit un grand sourire avant de lui dire, tout doucement, comme aurait dit son Papa si il ne voulait pas que Maman-Sid' entende :

- Si tu t'en tire pas, tu me lègues ton ordi'?


Un nouveau sourire moqueur, un pouce vers le haut pour lui montrer qu'il était avec lui, et Spike continua a entrainer Sidney, loin, loin du bureau du Recteur.

Lorsqu'ils furent arrivés a une distance respectable, Spike prit Miss. S.A.R par les bras et lui demanda, tout en la fixant dans les yeux :


- Tu t'occupes du Pop-Corn ou de l'Annonce?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Jeu 8 Nov - 20:38

Elle attendait une réponse, une réaction, n'importe quoi qui pourrait lui permettre de promettre à twilight qu'il s'en sortirait...Sans séquelles physiques...Mais le diable s'abatiit sur le sort et Spike la tira vers le bras. Une grimace s'afficha sur le visage de Sidney,l'indignation,la surprise et la colère se mêlaient dans ses traits. MONSIEUR Baret avait donc décidé, comme ça que l'entretien était finit! Sidney voulait savoir exactement ce que le recteur réservait à son collègue. Sidney se répugnait à l'imaginer tomber une fois de plus sur le sol poussièreux de l'arène, un Fraust malfaisant abaissant soudainement son pouce, en signe de sentance. Le visage bênet d'un Lesane triomphant...et un Spike en train de s'étrangler avec son fichu pop corn! la jeune femme se laissa entraîner et salua brièvement le recteur du regard.

- Allez, on se grouille. Il me fout la frousse, de plus que j'ai pas trop pigé ce qu'il voulait qu'on fasse!

Le lâche! Le ***! [Tout les mots qui suivirent ne furent pas cousus dans la poésie et l'amour...] Sidney aurait voulu plaider sa cause jusqu'au bout, démontrer par A+B que cette punition n'arrangerait rien. Mais évidemment fallait qu'il la ramène!

Une fois dehors Spike allait l'entendre...Mais ils tombèrent nez-à-nez avec un Twilight inquiet. La donZelle du S.A.R lui adressa un sourire qui se voulait réconfortant. Elle ne le laisserait pas affronter une nouvelle fois cette brute! Toutefois en y repensant avec un peu plus de recul c'est Twi qui avait commencé, pourtant Sidney était aveuglée par son indignation et son amitiée pour son collègue! Il avait l'air d'avoir reprit des forces mais un nouveau combat ne lui rendrait pas la forme !

Tandis que Spike lançait ses reflexions moqueuses à la figure d'un Taboï déjà pâle, Sidney s'avançait rapidement dans le couloir. Son pas était rageur. Fraust perdait la tête! Maintenant la punition pour une baguarre étai de recommencer avec cette fois plus de monde pour en observer la décadence? Quelle était cette logique? Ou était le bon sens? Miss Lohan se demandait vraiment si le jeune homme avait une chance de réussir. Elle ne doutait que très peu sur l'issue du combat après avoir pu amplement observé le Lesane torse nu...

Baret le rattrapa et lui attrapa les bras. Leurs yeux se croisèrent pour se figer l'un dans l'autre, celui de Sidney lui plantait des couteaux dans les yeux. C'était un regard noir d'indignation. On aurait dit que c'était le seul sentiment qu'elle était capable de ressentir en sa présence. Tout dans Spike l'indignait, dans sa lâcheté, son machisme, et son sens de l'humour douteux. Il avait quatorze ans et tout le culot du monde:


- Tu t'occupes du Pop-Corn ou de l'Annonce?

Quand on vous parlait de culot...Sidney crut ne pas comprendre la question tout de suite...N'avait-il donc rien compris? Fallait-il tout lui expliquer? Tout cela devenait rageant.

*Il n'a que 14 ans, il ne peut donc pas comprendre les adultes, calme toi Sid'...calme toi...*

Implacable elle se dégagea en même temps et prit le ton de quelqu'un qui explique a un gosse de trois ans pourquoi on ne peut pas toucher les prises éléctriques:


-"Twilght et Lesane vont à nouveaux se battrent, cette fois-ci devant des centaines de personnes, et toi tout ce que tu trouve à dire c'est si je veux m'occuper du POPCORN !!!!"

Elle avait hausser la voix à la fin de sa phrase et regardait Spike comme si il venait de répondre qu'il voulait se faire éléctrocuter.Il avait en lui tout ce que Sidney s'évertuait à combattre, et cette fois-ci elle le ramènerait à la raison, au pire...il faudrait l'éliminer...
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Jeu 8 Nov - 22:01

Mais, c'était quoi ce regard plein d'envie? Oui oui, un regard qui laissait Spiki perplexe, presque étonné. Quoi? Comment ça ce regard ( è_____é ) n'était pas spécialement fait pour montrer le plaisir? AH bah tiens, Spike en apprenait une bonne tiens!

C'est vrai quoi. Depuis qu'il avait assisté au tout premier cours de Malia, Spike ne se sentait plus comme avant. Maintenant, chaque vagues de liquide chimique qui passaient dans ses veines apparaissaient distinctement dans l'esprit de notre briquet sur pattes. Et donc, à chaque émotions, il voyait toutes ces lignes parcourir ses veines, comme une sorte de dessin abstrait. Elles se rejoignaient en un point précis, à chaque fois, et Spike observait avec une distinction parfaite, leurs progressions dans son corps. Oui, Spike pouvait maintenant sentir chaque déferlantes de secrétions dans son corps...

A quoi cela vous avance de savoir ça? Et bien je vous dirais que laisser Twilight se battre contre Lesane ne plaisait pas trop a Spiki Spike. MAIS!, comment-être sur que Fraust allait laisser Twilight et Lesane se foutre sur la gueule devant une foule en furie? Non, encore trop tôt, mais c'était toujours bon à imaginer. Imaginez un seul instant, Twilight, notre chétif délégué, avec une grande épée et un bouclier. Invraisemblable non? ( Pour la grande épée, on peut demander à Julian, mais à quoi bon? )

Tout en écoutant Sidney lui gueuler dessus, Spike observait les yeux de la jeune femme. C'était a croire que l'Fraust avait le don de toutes les électrisées, c'pas possible! Elle jetait pratiquement des foudres depuis ses orbites, et ce n'était pas pour déplaire a Spiki, il avait toujours aimé les femmes qui mettaient du piment dans sa vie ( et dans son plat ).

Bon. Revenons en à la jeune femme. Déjà, Spike n'était peut-être pas vieux, mais elle allait prendre un autre ton de suite. Puis, ce regard qu'elle lui lançait ne lui déplaisait pas, mais Spike devra recourir à des méthodes du style " Océanie " si elle continuait a le regarder de cette manière. Oui, le joli baiser plein d'amour près de la benne a ordure. Comment cela ça n'avait pas été très glamour?

Bien, tout en retournant à la polémique qu'avait lancée Spike, ce dernier répondit a Sid' :


- Je suis peut-être pas l'homme le plus courageux que la Terre n'ai jamais porté, mais je tiens a te dire une chose. Je n'imagines pas encore bien la scène, mais si Twilight devait se battre contre Lesane une seconde fois. Tu peux être sur que Twi' ne feras pas dix minutes sur le terrain...


Comment ça fallait la rassurer, mais, Spike y venait justement!


- Faisons ce que dit Fraust. Si il arriverait un coup du genre, pugilat, je me chargerais d'interrompre le tout. Ne t'en fais pas Sidney.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Jeu 8 Nov - 22:54

-Je suis peut-être pas l'homme le plus courageux que la Terre n'ai jamais porté, mais je tiens a te dire une chose. Je n'imagines pas encore bien la scène, mais si Twilight devait se battre contre Lesane une seconde fois. Tu peux être sur que Twi' ne feras pas dix minutes sur le terrain...

Ca elle le savait bien! Que voulait-il prouver? Que Twilight allait se faire écraser sous leurs yeux impuissants? Que Spiki ne doutait pas non plus de l'issue du combat? OU voulait-il en venir à par enfoncer encore plus le jeune Taboï!

- Faisons ce que dit Fraust. Si il arriverait un coup du genre, pugilat, je me chargerais d'interrompre le tout. Ne t'en fais pas Sidney.

La jeune Lohan se radoucit peu à peu. Et ses iris gris paraissèrent plus doux, comme un certain soulagement. Elle dévisagea Spike, pour être sûre qu'il ne mentait pas, que ce n'était pas des vulgaires paroles en l'air. Sid' se mit à penser qu'elle avait réagit fort violament pour défendre une personne qui lui était pas si proche que ça. Mais Twilight était une des rares personnes avec qui son entende reste. Et pour Sidney ce n'était pas rien. La Donzelle du S.A.R soupira et baissa un instant son regard argentés. Bon, ils n'avaient d'autres choix que d'obéir:

-"Le pop corn on s'en occupe après...Spike, si jamais ça tourne mal, c'est à deux qu'on interviendra"

Un mince sourire résolu passa comme une ombre sur son visage et la jeune frimousse, le pop corn était bien le moindre de ses soucis! Elle ne savait pas encore ce que dirait Fraust si jamais les deux jeunes gens se mettaient entre les deux combattants, contredisant de fait un ordre direct. ca n'allait pas lui plaire, ça c'était certains.

Le Spiki qu'elle avait en fasse d'elle, celui qui était sérieux et qui faisait des promesses. Elle ne le connaissait que très peu pour en avoir confiance. Cela dit, ce serait sa première et seule chance de lui prouver qu'elle pouvait l'avoir cette confiance. Spiki Spike n'avait donc pas que ce côté insupportable que Sidney ne pouvait ni voir , ni entendre. Encore une fois la preuve qu'en tout être réside une part d'humanité!


-"Bon on ferait bien d'aller prévenir tout le beau monde qu'il y a..."Elle s'arrêta et ne put réprimer un rictus avant de reprendre les mots de Fraust: "Un petit spectacle comique improvisé..."

Savoir que ce n'était peut-être pas du tout l'intention de Fraust de les faire se battre à nouveau, lui fournissait un peu d'espoir. Ce serait tellement humiliant si cela devait se faire.A la fois pour Twilght si il se fait massacrer, et également si Sidney et Spike interviennent pour le tirer de là. Toutefois elle n'hésiterait pas,...C'était si scandaleux d'imaginer que deux adolescents puissent être forcés à se battre! Seulement, et cela Sidney semblait l'oublier. Fraust n'avait pas formuler clairement sa déscision...Maigre consolation...
Revenir en haut Aller en bas
Baret Spike
3ème année - Elève sérieux
3ème année - Elève sérieux
avatar

Nombre de messages : 529
Age : 24
Age du perso : 14 ans
Langues parlées : Créole et Français(Un soupçon d'anglais,le minimun quoi)
Pouvoir du perso : Matériel(FEU)
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   Sam 10 Nov - 16:58

-"Le pop corn on s'en occupe après...Spike, si jamais ça tourne mal, c'est à deux qu'on interviendra"

Oui oui, c'est cela oui. Spike n'était pas tout a fait en accord avec ce que disait Sidney. Une femme n'as pas sa place dans une guerre. Il ne doutait pas de ses capacités, mais tout simplement de sa force d'esprit. Rares sont les femmes qui supportent les coups, le sang et tout autres ecchymoses. L'homme a faillit faire l'erreur d'envoyer des femmes au front, heureusement que cette idée fut effacée de l'esprit de nos chers dirigeants. Qu'adviendrait d'un homme si il voyait une femme se faire littéralement " exploser " sur le champ de bataille?

Pas qu'il voulait se la jouer solitaire, loin de là. Mais Spike mettait tout simplement un point d'honneur a ne pas frapper de femmes, enfin, si elles ne le cherchait pas trop hein. Regarder, il n'as même pas rendu le coup de poing -fourbe, soit dit en passant- que Zira lui a envoyé dans le creux de l'estomac! N'est ce pas une preuve de bienséance?

Elle sourit devant un Spike encore un peu interdit. Il se lançait dans un truc qui pouvait lui causer plus de problème qu'à Twilight. Bon, ce n'était pas tout, mais elle aussi voulait y aller. Apparemment, elle était aussi décidée que notre Spiki à regarder ce spectacle, selon le recteur. Rien n'était sur pour notre jeune homme, un spectacle. Croyait-il que le sang qui vole, les poings qui touchent la peau dans un élan violent, et tout le reste, était un spectacle? Alors pourquoi la police, ou même les pions du bahut, arrêtait-il les batailles entre élèves? Cela n'as pas de sens, notre Recteur a du se prendre un peu trop de courant...

Avançant dans les couloirs, Spike ne prit pas la peine d'emmener Sid' par le bras. Elle savait encore se diriger d'après lui. Après avoir parcouru une dizaines de mètres, il arriva enfin dans le bureau des délégués. Il sortit la clef du local, et entra, comme un vanupied.

Cherchant du regard le micro qui était destiné a informer toute la populasse facultienne que le S.A.R était sorti, Spike avait en tête l'idée de s'en armer pour annoncer a tout le monde que l'Arène était le lieu de rassemblement du moment. Lorsqu'il vit l'objet a utilisation auditive, Spike s'en saisit avant de l'allumer et de dire :


- Allo allo, test...

Bon, ça va, il s'entendait dans les hauts-parleurs et diverses enceintes qui jonchaient la facultée. Maintenant, l'annonce qui devait être faite .

- Ici Spike Baret. Fraust le Recteur, Sidney Lohan et moi même, vous prions de rejoindre l'arène dans les plus brefs délais. Le Recteur a un message important a faire passer, avec Twilight Taboï et Lesane Parish Crook. Oh, j'omettais...


Une petite inspiration, et on continue :

- Si quelques personnes pouvaient prendre quelques kilos de pop-corn à la cafétéria, cela nous arragerait beaucoup. Merci


Message passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viv' leuh rapportage !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viv' leuh rapportage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Archives :: Nouvelles archives :: Archives Faculté :: Archives 2050/2051-
Sauter vers: