AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pire que la mauvaise herbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enki Fli
Invité



MessageSujet: Pire que la mauvaise herbe   Dim 13 Mai - 4:18

Cette chronique commence à une fin.
Une fin, qui n'a d'ultime que le nom, du moins, pour ce qui est important.

En effet, nous commençons notre histoire, non-pas au début d'une vie, ni à la découverte d'un pouvoir, mais au moment d'une titanesque explosion.

Le terme technique, c'est BOUM.

L'explosion en question, celle d'un sous-marin en plein océan. Le genre de chose qui ne se passe pas toutes les semaines. L'explosion en question marque effectivement une fin. La fin d'un groupe, mais plus précisément la fin d'un mode de vie ... Pour le Docteur Enki Flin.

Docteur Enki Flin, 68 ans et demi, qui paraissait sensiblement plus jeune sans avoir eu recours a une quelquonque crème anti-ride.

Lors de l'explosion, il était en deux lieux simultanément. Pas d'umbiquité : il se trouvait de manière quasi-entière, mais encastré dans un mur pour le premier, tandis que le second se trouvait sur le visage d'un mutant surpuissant.

Ce n'est pas normal, je sais. Mais dans le cas d'Enki, si.
A cause d'un simple gant défectueux (les gants en plastique ... tous des traitres), il se
trouva en contact avec l'une de ses inventions. Voilà en quoi un truc aussi bénin et risible qu'une déchirure au niveau de l'index droit peut complètement changer la vie d'un homme.
L'invention en question se touvant être un liquide dans lequel baignait des milliers de nanites conçues par un génie (lui), l'effet fut donc désastreux.

Des nano-robots ... De vraies petites saletées, conçues pour permetre au neurasténiques, et aux suicidaires de passer à l'acte sans qu'il n'y ait de conséquences.
En effet, elles étaient programmées pour maintenir l'organisme en vie, quoi qu'il arrive.

Mais vous savez, la différence entre la théorie et la pratique .... La réalité fait plein d'erreurs.

En l'espace d'un an, les nanites ont complètement transformé son organisme, en passant par la phase "pudding", où les nanites avaient fait revenir toutes ses cellules au stade embryonaire ...
Mais au final, la transformation ayant consommé pas mal d'énergie, l'être vivant qui en résultat fut Enki. Physiquement tel qu'il était lorsqu'il avait cinq ans.

Un tel corps, en revanche, était horripilant. En effet, quoi qu'il advenait, son organisme s'adaptait à la situation pour survivre. Le genre de choses frustrantes lorsqu'on arrivait à une période de sa vie où l'on voit la mort comme une aventure trépidante, que l'on attend avec impatience.

Quoi qu'il en soit, suite à un combat particulièrement horripilant, le jeune Enki se retrouva encastré dans un mur, et aussi sur le visage de celui qui l'avait encastré, les deux morceaux s'étant adaptés pour survivre.

Le truc, c'est qu'après, il y eut une explosion. Le BOUM signalé plus haut.

Le sous marin en question a joliment explosé. Enki aussi.
Le problème c'est qu'une cellule a survécu.

Oui, c'est un problème. Car les nanites se sont mises alors à faire leur boulot.
mais c'était pas fantastique ce genre de trucs. En effet, le nombre de nano-robots étant limités, et ne croissant pas assez vite, eh bien les nanites en question ont surchauffé.

Résultat des courses, lorsque la nanite s'active ... Eh bien elle reste bloquée. Inutilisable quoi ...
En effet, le nano-robot était conçu par un génie. Il s'agissait d'un prion modifiable, à savoir que çà ressemblait à une protéine, qui en modifiait d'autres et celles modifiées étant la réplique de la nanites, on avait une belle réaction en chaine ...
Clef de la transformation, mais lorsque la nanite se retrouve bloquée, elle ne peut plus fonctionner qu'une fois.

Résultat des courses, son adaptation à son nouveau milieu de vie, à savoir la carcasse d'un sous-marin dans une abîme se passa lentement.

Plusieurs mois après Enki ne ressemblait plus trop au jeune mioche d'avant. Un mioche n'a pas en guise de squelette une épave de sous-marin. Si vous en avez un doute, changez de lunettes.
Leviathan. C'est ce qu'on pourrait appeller un léviathan. Le gros monstre habitant le fond des mers. Vous savez ? Le truc qui boulotte des baleines ...
Le pire, c'est que son cerveau ... Eh bien c'est celui d'Enki. Les souvenirs, la conscience, et la personalité...

Bref, il y a eu du changement.

Mais une conscience humaine (ou presque ... Enki a toujours eu un grain) dans le corps d'un monstre marin ... eh bien elle en vient vite à s'ennuyer. Une fois qu'on s'est un petit peu balladé dans l'océan, on remarque vite qu'il n'y a pas grand chose à y faire. On peut y chasser des bestiolles, et faire des pirouttes, ce qui pourrait correspondre à quelqu'un ayant un caractère aventureux.
Le ik, c'est qu'Enki est curieux, et qu'il trouvait la géologie chiante comme les pierres.

Bon ... Il trouva la solution en tentant de jouer avec un bateau. Plus précisément, il se grattait le dos sous sa coque. C'est tellement agréable ... Cà soulage les démangeaisons de manière fantastique.

Ce n'est que par la suite qu'il remarqua un squame qui s'était détaché lors du grattage. Le bout de peau en question forma bien vite un individu de la taille d'un dauphin...

Les dauphins, çà peut s'échouer sur les plages. Et l'organisme nouvellement créé ayant la même personalité que l'Enki original tenta l'expériance.

Arrivée à une côte, l'organisme s'échoua, s'adapta, et prit la forme la plus adaptée dans une telle situation. Une forme humaine.
Pour être précis, la forme d'un tourriste.

Après avoir volé de quoi se vêtir, ce fut le nirvana. Il put revenir à la vie terrestre. Ce qui est plus agréable que ceux qui n'en ont pas été privés le pensent.

Il ya plein de détails qui lui avaient manqué. La sensation de se tenir debout, de pouvoir marcher. Pouvoir rester immobile sans couler ...
Et puis ... Un autre élément ... Maron, aérien, léger, chocolaté... Un souvenir d'une autre vie, de l'eden originel ...
Une coupe de mousse au chocolat.

Il découvrit aussi d'autres détails qu'il apréciait moins. Le premier étant de devoir payer la mousse au chocolat... Le second fut la découverte de sa mortalité.
Eh oui, pour reprendre forme humaine, toutes ses nanites avaient été consommées, et la vitesse à laquelles elles étaient générées étant très lente, la coupure qu'il s'était faite au doigt ne se referma pas instantanément, mais cicatrisa à la vitesse normale ...

Fort de cette nouvelle expériance, Enki (le léviathan et le squame ne formant qu'un ... L'esprit de la fourmilière version mutant) se gratta souvent. Et vécu alors une nouvelle vie ...

Certaines de ses prochaines aventures seront racontées ici ...
Revenir en haut Aller en bas
 
Pire que la mauvaise herbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Son ennemi est venu et a semé de la mauvaise herbe par-dessus, au milieu du blé. — Mat. 13:25.
» [Euphorbia amygdaloides] Fleur sauvage du jardin
» besoin de parler de question technique pour tuer les mauvaises herbes..
» Armoise Commune
» .jardinetsaisonsfleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Hors RP :: Chroniques occultées-
Sauter vers: