AccueilPortail2FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques d'un ado solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Twilight Taboï
3ème année - Etudiant de bon niveau
3ème année - Etudiant de bon niveau
avatar

Nombre de messages : 1378
Age du perso : 16 ans
Langues parlées : Français, Anglais
Pouvoir du perso : Biopsychokinésie
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Chroniques d'un ado solitaire   Mer 28 Mar - 21:41

Encore une fois il était placé dans un foyer. A 14 ans. Cette fois seulement trois mois après avoir été pris dans une famille d'accueil. Le directeur du foyer le reçut dans son bureau. Un bureau comme tous les bureaux des directeurs de foyer pour orphelins et enfants difficiles. Un bureau sans âme que Twilight détesta sur le champ. Il fixa l'homme en face de lui avec indifférence, c'était un adulte, il était donc responsable de la mort de ses parents. Il n'écouta pas le sermon qui lui était fait, il le connaissait par coeur et il aurait pu le répéter quasiment mot pour mot.
Il ne fallait pas se comporter comme un monstre, il devait faire abstraction de son anomalie et être un enfant normal avec les autres.
Son anomalie, ce qui lui pourrissait la vie depuis si longtemps. Parfois il rêvait d'une vie normale, avec des parents pour prendre soin de lui et des amis qu'il ne risquait pas de tuer sur un coup de colère. Mais il revenait vite à la réalité en constatant qu'une fois encore son corps avait réagit à son pouvoir mutant et s'était transformé. Que ce soit ses cheveux qui perdaient leur couleur ou bien qui en changeait totalement. Que ce soit ses yeux qui devenaient rouges, l'empêchait de voir clair ou même parfois étaient trop sensibles à la lumière et lui faisait regretter de ne pas vivre la nuit. Que ce soit sa peau qui devenait presque transparente ou alors totalement noire. Il ne pouvait pas garder son apparence physique normale une journée entière. Il était un monstre et les gens le savaient tous.
Parfois un enfant d'un foyer le regardait avec amitié, mais au bout de quelques jours il savait. Il savait que Twilight était un mutant, le fruit d'expériences interdites. Il savait aussi que Twilight était dangereux et ne devait pas être côtoyé sous peine de mort violente.
Le jeune garçon regarda le directeur du foyer qui avait visiblement fini de parler. Il se leva et sortit sans un mot du bureau. Pourquoi devait-il passer autant de temps dans un lieu qu'il détestait, pourquoi n'existait-il pas de lieu de paix où il pourrait avoir des amis ? Ces questions combien de fois se les était-il posées ? Combien de fois avait-il eu de l'espoir ? Et combien de fois cet espoir avait-il était gâché par les évènements ?
***************

Il avançait dans les couloirs de son nouveau domicile. Un foyer comme les autres où il devrait rester seul. Il marchait doucement, calmement. Un rire se fit entendre un peu plus loin, il n'alla pas voir. Les autres pouvaient s'amuser, mais pas lui. Il était seul et il le serait toujours.
A ce moment, un ado lui barra la route, encore un petit caïd qui devait prouver son autorité. Twilight ne lui jeta même pas un regard et passa sur le coté. L'autre était particulièrement stupide, ou totalement entêté car il revint à la charge et cria à nouveau quelque chose. Twilight n'entendait pas, il ne voulait pas entendre et restait indifférent à son entourage. Il savait que s'il ne se retenait pas, l'autre allait souffrir par sa faute.
Mais quand il voulu passer à nouveau, l'autre lui barra la route. Twilight leva alors les yeux sur le garçon. C'était un garçon grand et fort, certainement le chef de ce foyer. Il lui parlait avec hargne et semblait vouloir quelque chose. Twilight ne daigna même pas lui demander de répéter et le bouscula de l'épaule. L'autre enragea, il prit Twilight par le col et le plaqua contre un mur. Twi avait la tête qui tournait, il commençait à être sérieusement énervé et en plus son pouvoir se manifestait.
Ses cheveux devinrent blancs, ses yeux rougirent. Voyant ça l'autre se recula en criant. Mais il était trop tard, Twilight toucha le garçon qui poussa un cri de douleur. Son corps s'avachit et se modifia. De blonds ses cheveux devinrent noirs et cassants. Ses yeux perdirent toute couleur, sa peau balnchit d'un seul coup. Mais surtout, il souffrait. Twilight était énervé, pourquoi l'autre lui avait-il fait du mal, il voulait être tranquille, simplement tranquille.
***************

Quand il revint à lui Twilight était allongé sur un lit d'hôpital. Il se savait drogué ne pouvant pas bouger. Il sentait une aiguille dans son bras et il savait qu'on lui prélevait du sang. Mais pourquoi, ça il ne le savait pas.
Comme d'habitude, les médecins restaient peu de temps avec lui, se contentant de lui prodiguer des soins brefs et de vérifier sa santé. Et comme d'habitude il sortirait un jour pour retourner une nouvelle fois dans un foyer où on le provoquerait et où l'histoire se répèterait sans cesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chroniques d'un ado solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les rêveries du promeneur solitaire.
» cygne solitaire...
» http://jeux.humours.net/solitaire/
» Chroniques de Sainte-Hélène, Atlantique sud
» Il voyage en solitaire (Alain Bashung)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Faculty :: Hors RP :: Chroniques occultées-
Sauter vers: